Finis Terrae

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: Finis Terrae

Message par SILENCE le Mar 2 Aoû 2016 - 12:51

Ce mec me tue... Deux fois...
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2686
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finis Terrae

Message par Amaranth le Jeu 4 Aoû 2016 - 14:52

J'avais laissé ce texte pour la fin. Il y a toujours un mélange d'excitation/nervosité à lire un nouveau texte d'un auteur qu'on apprécie : le plaisir anticipé de la lecture associé à la crainte de ne pas retrouver ce même plaisir. Et comme d'habitude, crainte il n'y avait pas à avoir.
Tes textes courts sont à chaque fois très différents dans le fond, mais possèdent bien cette singularité que tu y insuffles, et qui, paradoxalement, les font se rejoindre (leur assemblage dans Dimension TRASH était tout à fait pertinent). Et pour le fond, j'ai trouvé que celui-ci était plus limpide, plus aisément discernable à travers les eaux tumultueuses de ton écriture, ce qui n'enlève nullement de sa magie. Au contraire, il est plus simple même d'apprécier la façon dont les mots s'assemblent et se dissocient, tout en se laissant porter par l'histoire. Histoire qui aurait pu être banale, sans ce style particulier qui fait ta marque de fabrique. Comme disait Ulysse, chaque mot a son importance, et c'est ce que j'ai toujours aimé dans tes textes. En plus des images qui s'imposent, et de la poésie qui s'en dégage.
Ayant lu il y a quelques mois "Silhouettes de mort sous la lune blanche", il est facile de retrouver quelques similitudes. L'intrigue, un peu, le personnage principal, surtout. Le style de Kaa, également, singulier, même si vos deux écritures possèdent une singularité différente. Tous deux, vous aimez jouer avec les mots, mais d'une manière différente. Tu oses aller plus loin encore sur ce terrain-là, et avec ce texte, tu as trouvé un bon équilibre.
Je suis bien entendue ravie que tu aies participé au concours, cela aurait été dommage d'être privés d'un tel texte.


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1968
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finis Terrae

Message par  le Ven 5 Aoû 2016 - 9:50

Salut Léonox,

Et chapeau ! J'aime ce jeu avec les mots et les idées. L'écriture est maîtrisée.
Mais... mais un truc me chiffonne. Ton texte flotte entre le poème en prose et la nouvelle, et pour moi, il est plus proche du premier que du second. Tu privilégies certaines tournures par jeu, au détriment de la clarté. Ce qui ne me gène pas du tout dans un poème, mais qui coince dans une nouvelle. Par exemple : "vieux chien de fusil que je suis" n'a pas de sens réel, à moins que tu aies voulu laisser penser que ton héros joue le rôle d'un percuteur, d'un fragment d'arme à feu... L'équilibre avec niche est très bien trouvé.
Les passages au présent, puis au passé simple m'ont un peu perturbé. J'ai trouvé un passé composé perdu dans le premier paragraphe (je n'ai pas eu).

Bref, j'admire le talent, mais je regrette l'hermétisme qui persiste.


Libérée, délivrée, ma femme peut à nouveau voir ses pieds...
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1307
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 35
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finis Terrae

Message par Purple-fan le Sam 6 Aoû 2016 - 18:39

J'ai rien à dire sur ton texte, j'ai adoré comme d'habitude. Le thème est respecté, tout ça, tout ça…
Un de mes textes favoris pour ce concours. ^^



La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne... et personne ne sait pourquoi !
Albert Einstein 
avatar
Purple-fan
— — Impératrice pourpre — — Disciple de Square Enix
— — Impératrice pourpre — —  Disciple de Square Enix

Messages : 3024
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 21
Localisation : Gironde

http://kylie-darkworld.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finis Terrae

Message par Murphy Myers le Dim 7 Aoû 2016 - 15:59

De souvenir, le dernier texte de toi que j'avais lu me paraissait bien moins hermétique que son prédécesseur. Cette fois encore, on se rapproche un peu plus d'une histoire claire à mes yeux, sans perdre le style qui t'est propre pour autant. Je sais pas si c'est voulu, mais je trouve que c'est une bonne chose.

Il y a toujours quelques passages qui m'ont paru plus abstraits que les autres, mais globalement l'alternance avec des passages plus terre-à-terre permet de comprendre les tenants et aboutissants malgré tout.

Ces passages plus abstraits, où tu enchaînes les jeux de mots, me laissent toujours indécis justement. Ils sont parfaitement construits et, comme d'autres l'ont déjà dis, feraient de très bons poèmes en prose. En plus de ça, j'adore les jeux de mots. En revanche, ils participent à obscurcir l'histoire dans un sens, et apportent plus au style qu'au sujet. Indécis du coup là-dessus, parce qu'ils font de l'ombre à l'histoire d'un côté, mais la rehaussent aussi d'un autre côté. Un style plus commun et effacé aurait sans doute donné une nouvelle "tranche de vie" assez courante. Là, tout est renforcé et rendu original par le style onirique.

En bref, je me retrouve dans un nouveau dilemme (ça doit être le 5e texte que je lis dans ce concours qui me fait affronter un dilemme nouveau), parce que l'histoire ne m'a que moyennement emballé, mais le style est toujours bon et s'améliore même.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3070
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finis Terrae

Message par Léonox le Dim 7 Aoû 2016 - 16:21

Murphy : merci pour ta lecture et navré de t'infliger un tel dilemme.
Je ne crois pas que les passages plus "abstraits" apportent plus au style qu'au sujet. C'est de la mémoire de mon personnage qu'il s'agit, et ses souvenirs/visions/hantises surgissent de cette façon comme autant de cauchemars. D'où la forme non-linéaire de la narration lors de ces passages. Mais je suis d'accord avec toi au sujet des "tranches de vie" : ça ne m'intéresse pas. Je préfère le Noir en tranches. Content de voir que tu apprécies l'"originalité" de ma découpe.

Purple-fan a écrit:J'ai rien à dire sur ton texte, j'ai adoré comme d'habitude.
Merci beaucoup, Purple. Une telle "absence de commentaire" en vaut mille. Very Happy
Je suis très touché par ton message, et ravi que mon texte t'ait plu.

K2 a écrit:"vieux chien de fusil que je suis" n'a pas de sens réel, à moins que tu aies voulu laisser penser que ton héros joue le rôle d'un percuteur, d'un fragment d'arme à feu...
C'est tout à fait ça. Bien vu. L'idée était en effet de présenter mon gars comme une sorte de grenade dégoupillée, de "bombe humaine". D'où le fait que j'évoque son "petit matériel", puis un Mauser qu'il tient serré comme une extension de lui-même, et enfin sa petite préparation "maison" avec le détonateur. Quant à la "poésie en prose", j'avoue que je n'y connais rien. Alors si j'en ai fait, c'est comme d'autres font de la prose : sans le savoir.

Amaranth : un immense merci. Du fond du coeur.
Ta comparaison avec l'oeuvre de Kââ est le plus beau des compliments. Tu sais combien cet auteur compte pour moi, et je suis honoré de te voir dresser un tel parallèle, même si je ne crois pas en être digne. Néanmoins, je pense que tu as vu juste, même si je ne m'en suis rendu compte qu'après avoir bouclé mon texte : l'influence est là, c'est indéniable. J'ai écrit cette année deux courts textes-hommages à Pascal Marignac, il se pourrait bien que celui-ci soit le troisième. Mais comme tu le dis, j'essaie de le faire à ma manière. Une manière à laquelle tu es sensible, et j'aurais été mortifié de décevoir tes attentes. Alors encore merci.

Et merci à tous les quatre pour le temps que vous avez consacré à mon texte.
avatar
Léonox
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre

Messages : 2998
Date d'inscription : 24/03/2013
Localisation : Entre le Fleuve Noir et la Rivière Blanche

http://www.riviereblanche.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finis Terrae

Message par paulux le Lun 8 Aoû 2016 - 21:09

Un texte fort, qui brasse des dizaines de sentiments, d'émotions et autant de faits, de personnages et de possibilités. L'écriture est vive, portée par une folie profonde, une tempête en fait furieuse, qui ne cesse à aucun moment.

On ne sait pas trop qui sont les coupables, les innocents, ni ceux qui vont périr ou torturent le personnage. Tous se mêlent et existent en quelques mots brossés avec force. Une sacré participation !!
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 675
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 40
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finis Terrae

Message par Sangore le Lun 15 Aoû 2016 - 17:48

Premier texte de L'Écritoire que je lis. Je commence par le topic tout en bas de la section, et boum, je tombe sur du Léonox !

En tant que nouveau ici, je ne sais pas encore comment se déroulent les concours, mais en tout cas, voici un tout petit commentaire d'une personne "hors concours"...

La lecture de cette nouvelle m'a confirmé une chose : j'aime ton style. Je le trouve délectable. Je suis sûr que si l’idée te prenait un jour de rédiger un mode d’emploi d’une machine à lessiver, tu réussirais encore à rendre ça passionnant par la seule force de ton style ! C’est sombre, halluciné. Tu fais jaillir des choses inattendues des mots. Bien joué !
avatar
Sangore
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 141
Date d'inscription : 30/07/2016
Age : 35
Localisation : Belgique

http://ultragore.leforum.eu/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finis Terrae

Message par Léonox le Mar 16 Aoû 2016 - 12:38

Merci beaucoup pour ce beau commentaire, Sangore. Je suis heureux que mon texte t'ait plu. Ton histoire de machine à lessiver pourrait constituer un défi amusant. Peut-être pas le thème d'un prochain concours, mais pourquoi pas un atelier ? En tout cas, sache que j'ai apprécié à sa juste valeur ta double combinaison des mots "force" et "style" et "sombre" et "halluciné".

Quant à ceci
Sangore a écrit:En tant que nouveau ici, je ne sais pas encore comment se déroulent les concours
tu devrais trouver toutes les explications nécessaires ici :
http://ecritoiredesombres.forumgratuit.org/t3122-directives

Donc si tu as le temps et l'envie d'ici fin août, n'hésite surtout pas à lire et commenter les autres textes, puis à envoyer ton vote à Catherine. Mais ça n'a bien sûr rien d'impératif. Wink

@Paulux : merci pour ta lecture, et pardon pour ma réponse tardive. Ton message enthousiaste m'a vraiment fait très plaisir. Je suis ravi de te voir aussi réceptif et sensible à mes partis pris.
avatar
Léonox
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre

Messages : 2998
Date d'inscription : 24/03/2013
Localisation : Entre le Fleuve Noir et la Rivière Blanche

http://www.riviereblanche.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finis Terrae

Message par Sangore le Mar 16 Aoû 2016 - 21:05

Je n'aurais pas le temps de tout lire, et encore moins de commenter, d'ici là ; je fais juste quelques lectures en touriste. :mrgreen:
avatar
Sangore
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 141
Date d'inscription : 30/07/2016
Age : 35
Localisation : Belgique

http://ultragore.leforum.eu/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finis Terrae

Message par Tak le Ven 9 Sep 2016 - 23:08

A première lecture, j'ai adoré ce texte.
A la deuxième aussi... sans en savoir plus saisi le sens pour autant. Non pas que la matière de tes écrits soit si "cryptique" que ça Léo, mais il y a indéniablement une recherche de style, d'images et de sens qui semble primer sur l'efficacité "facile" que l'on trouve souvent dans le genre SFFF (grossièrement dit). On sent donc cette volonté de ne pas aller bêtement d'un point A à un point B et d'éviter les conventions et ta plume en ressort grandie. Mais dans le même temps, cela installe un flou inconfortable (dans le bon sens du terme) chez le lecteur, qui doit chercher ailleurs ses réponses. De quoi cela parle-t-il ? J'en ai une vague idée. Quel est le fond réel de ta démarche et ce que voulais transmettre ? De cela, en tant que lecteur (je me répète) j'en suis moins certain, mais cela ne m'a pas enlevé pour autant mon plaisir à la lecture de ce texte, qui casse gentiment les conventions en osant une approche réellement personnelle et atypique à la fois.
Et pour cette raison je te tires mon chapeau Léo, même si je n'ai pas forcément saisi tous les tenants et aboutissants de ton texte. Mais les images, les sensations (les embruns), sont tellement puissantes qu'on reste marqué, après coup, à la lecture de ce texte.

Donc voilà, même si je réagis avec un peu (beaucoup) de retard (et c'est pourtant un des premiers textes que j'ai lu de concours), je voulais dire que j'ai passé un fort bon moment sur ton récit.
Peut-être le relirais-je une 3e ou 4e fois pour me faire une opinion plus précise. Mais pour l'instant je reste sur ces relents d'odeurs, de sensations et d'éléments à l'état brut qui font à mon avis la force de ces lignes, en soulignant une fois encore tes dons (obscurs) de conteur qui s'émancipent avec tant d'aisance des carcans prédéfinis.

Bravo Léo, excellente participation ! (d'ailleurs, je ne suis pas revenu sur les classements, mais il me semble que tu faisais partie du podium : à juste titre, dois-je dire).


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3335
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 35
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finis Terrae

Message par Géraldine BM le Lun 12 Sep 2016 - 8:14

Rien à dire, une écriture superbe, un vrai style, une belle richesse.


Faites gaffe : je dévore, j'égorge, j'éventre... et accessoirement, les jours de déprime, je mâchouille !
avatar
Géraldine BM
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 491
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 51
Localisation : DINAN

https://despointssurlesi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finis Terrae

Message par Jack-the-rimeur le Lun 12 Sep 2016 - 23:36

Tu es un gourmand des mots. Tu fais ta propre alchimie évocatrice avec leurs sens, leurs rythmes, leurs couleurs sonores et il y a quelque chose d'hypnotique dans les harmonies que tu en tires.
Il est heureux que tu ne mettes pas ce talent au service d'une propagande quelconque...
Tu serais terrifiant !


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2225
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finis Terrae

Message par Léonox le Mar 13 Sep 2016 - 8:41

Un grand merci à tous les trois. Vos commentaires me vont droit au coeur.

Tak, tu parles du "fond réel de ma démarche", et je crois que Paladin en a donné une excellente définition. J'essaie, lors de ces concours HS et dans la mesure de mes modestes moyens, de "casser les codes". Sans oublier de raconter une histoire. Ce qui, me semble-t-il, reste le plus important, car en aucun cas la forme n'est là pour annuler et remplacer le fond.

En guise d'illustration, voici un extrait d'un mail que j'ai reçu dimanche. Il émane d'un auteur que j'apprécie beaucoup (un indice : j'ai édité deux de ses romans, et ce n'est pas Zaroff) :

"D'abord ton texte, que j'ai enfin lu ! Pas d'inquiétude, je l'aime beaucoup, tu te sors avec les honneurs d'un sujet bien plus casse-gueule qu'il n'y paraît, tu navigues avec fermeté entre le gros rocher rose de XXX (spoiler 1), à ta gauche, et le gros rocher de couleur indéterminée de XXX (spoiler 2), à ta droite, et tu tiens correctement ton cap, qui est de raconter une histoire - certes impressionniste, voire abstraite, mais réelle."

Ce qui me permet d'annoncer que j'aurai deux textes au sommaire de cette chose insensée :
https://www.facebook.com/konsstruktlagrosse/
et que j'en suis très surpris, très heureux, et très fier.

Petite précision pour en revenir au joli commentaire de Tak : mon registre n'est pas celui de la "SFFF", dans lequel je ne me reconnais pas du tout (à l'exception du "F" de "Fantastique"). Moi, mes maîtres sont Agapit et Kââ/Corsélien, pas Asimov et Tolkien Wink

Géraldine et Jack, je ne sais que vous dire. Vous dites grand bien de mon écriture, et ça me touche d'autant plus qu'il y a beaucoup de mots très forts dans vos messages respectifs.

Et, Jack, pour ce qui est du "talent", je ne sais pas, mais la propagande, je n'hésite pas :
Propaganda:

Un dernier point : vos commentaires "hors-délai" me laissent à penser que le créneau alloué aux concours HS pourrait finalement être trop court. Alors peut-être qu'il serait bon de l'allonger un peu, en étendant sa durée jusqu'à mi-septembre. A méditer lors du prochain HS ?
avatar
Léonox
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre

Messages : 2998
Date d'inscription : 24/03/2013
Localisation : Entre le Fleuve Noir et la Rivière Blanche

http://www.riviereblanche.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finis Terrae

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum