Sacrifice Utile

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Sacrifice Utile

Message par lester l gore le Jeu 17 Mar 2016 - 22:28

Sinon, une chose m'a interloqué. Je pensais que Jack l'éventreur était en réalité un rejeton de Cthulhu libéré par mégarde...

Mais où tu vas chercher toutes ces conneries ! Very Happy Very Happy
avatar
lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 2005
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 55
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sacrifice Utile

Message par Perroccina le Jeu 17 Mar 2016 - 22:33

lester l gore a écrit: En plus, il s'agit vraiment d'un point de détail pas très important, qui ne change rien au texte.

C'est certain, au départ j'ai même pris ça pour une simple coquille, qui n'enlève rien au reste du texte.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2862
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sacrifice Utile

Message par Raven le Dim 20 Mar 2016 - 0:40

Idem que Perro et Cath, je l'avais relevé dans les 2 coquilles, j'ai pensé à une faute non corrigée, le simple présent (croule, dans une phrase isolée) collerait mieux et serait plus juste. Je ne suis pas une pure grammairienne mais à ma connaissance (ceci dit les règles ont pu évoluer) le participe présent n'existe que dans le cadre d'une proposition et doit se rapporter au sujet du verbe de cette proposition.
"Croulant" doit grammaticalement se référer à "il", dans le cas où tu le fais se référer à "adolescent" il manque le verbe de cette proposition.
C'est, je pense, ce que cherchait à expliquer Catherine.


Quiconque lit la présente ligne sait que je lui souhaite une excellente année 2018.
avatar
Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 3759
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 41
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sacrifice Utile

Message par lester l gore le Dim 20 Mar 2016 - 16:25

Ça se défend ! J'admets que ça puisse être fautif, en attendant un avis éclairé d'un agrégé en grammaire.
avatar
lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 2005
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 55
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sacrifice Utile

Message par Perroccina le Dim 20 Mar 2016 - 21:21

J'ai posé la question à une prof agrégée et grammairienne, elle m'a dit qu'elle allait étudier la question.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2862
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sacrifice Utile

Message par Blahom le Dim 20 Mar 2016 - 21:23

Nul besoin d'être un professionnel de la grammaire pour être d'accord avec Lester.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1423
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sacrifice Utile

Message par lester l gore le Lun 21 Mar 2016 - 9:56

Alors, j'ai reçu une réponse d'une autorité agrégée, et elle est sans appel : la forme au participe présent est "ampoulée", elle préfère le présent de l'indicatif. Au temps pour moi, donc, vous aviez raison les filles. Je file faire pénitence, convaincu maintenant que ce point de détail permettra de discuter d'autre chose...
avatar
lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 2005
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 55
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sacrifice Utile

Message par SILENCE le Lun 21 Mar 2016 - 10:10

Moi perso, cela ne m'avait pas choqué. Mais je suis content de le savoir désormais.
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2657
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sacrifice Utile

Message par ranulf le Mar 5 Avr 2016 - 14:39

Bien...
J'ai eu ps mal de frissons, de dégout et d'horreur.
On aurait presque envie de lire une seconde version, celle de la fille.
Voir une troisième: J'imagine un thriller avec une enquête de police; On voit trés bien John Connolly sur le coup.
Donc, oui , j'ai bien aimé
avatar
ranulf
Apprenti égorgeur

Messages : 80
Date d'inscription : 06/10/2015
Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sacrifice Utile

Message par  le Ven 15 Avr 2016 - 14:41

Salut Lester !

Et merci pour ce texte bien sympathique. C'est fluide, c'est propre (en dehors de quelques détails), et c'est plutôt frais.
J'ai cru un moment que l'importance donné aux sacrifiés jouait un rôle dans l'accomplissement des voeux, comme l'affection des propriétaires pour leurs toutous, mais tu perds ensuite ce côté-là quand Quentin passe aux humains, sauf pour Gina, au dernier moment. C'est un peu dommage, parce que j'avais entrevu que les choses allait se corser pour le héros et que l'atmosphère se ferait plus sombre et polar, avec pourquoi pas des sacrifices mineurs nécessaires à la réussites de sacrifices plus ambitieux.

Côté détail, je ne suis pas grammairien, mais j'ai cru repérer quelques fautes d'accord de temps, mis à par le présent d'éternité qui peut faire tiquer mais se justifie. D'une part des subjonctifs présents dans un texte au passé, au lieu de l'imparfait, d'autre part l'absence d'accord de la locution "c'est" qui devient normalement, "ce fut" ou "c'était", on n'est pas dans un cas de présent d'éternité, là.

Pour revenir sur ton participe présent, en fait, il faudrait corréler le problème avec une remarque que m'a faite Naëlle sur la ponctuation.
"Quant au souhait à formuler, il n’avait que l’embarras du choix, quel adolescent ne croulant pas sous les désirs ?"
Ta seconde virgule introduit en fait une seconde proposition, indépendante de la première. Elle aurait dû être remplacée par un point, ou, pour renforcer le lien logique ou explicatif, par un point-virgule ou un double point. (J'ai bien révisé ma ponctuation grâce à Naëlle.)
Le participe présent ne s'emploie pour que des actions synchrones d'une même situation, exclu par la forme de question rhétorique. Par contre, le présent d'éternité est parfait.
Désolé d'avoir insisté, mais je trouve que le coup de la virgule éclaire le problème. Un point mis à la place montre bien la nécessité de ne pas utiliser un participe présent.

Ces détails mis à part, une bonne participation, Lester !


Libérée, délivrée, ma femme peut à nouveau voir ses pieds...
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1305
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 34
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sacrifice Utile

Message par Eimelle le Lun 18 Avr 2016 - 11:48

Hello Lester !

J'ai plutôt bien aimé ton texte, même si je l'ai trouvé un peu trop linéaire (un comble venant de moi ! ) et que j'ai un peu regretté qu'il ne soit qu'un long survol de l'histoire du héros (tu ne pouvais pas faire plus en 30 000 signes, on est d'accord, mais pour moi, la nouvelle se prête mal à la narration sur la longue durée).

Sinon, j'ai bien aimé : j'ai eu quelques frissons d'horreur, j'ai apprécié l'idée. J'avoue ne pas avoir vu les private jokes et l'allusion à un certain politicard marié à une chanteuse aphone (honte à moi ! Smile), mais c'est un beau portrait de l'opportunisme que tu nous glisses là.

Comme les autres, quelques détails m'ont fait tiquer : notamment la prise de plaisir ambigüe, et le fait qu'il puisse monter si haut en sacrifiant des personnes "de peu de valeur sentimentale" si je puis me permettre. Mais j'ai compris que le nombre permettait, dans une certaine mesure, de combler la qualité.

Sinon, je dois être très naïve ou tu as beaucoup de talent, car contrairement à certains ici, je n'ai pas vu la chute venir : ça a été une vraie surprise pour moi, et plutôt agréable, je dois dire ! Smile

Bises,
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1529
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sacrifice Utile

Message par lester l gore le Mer 27 Avr 2016 - 10:50

Merci de vos lectures, Eimelle et K2 !
avatar
lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 2005
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 55
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sacrifice Utile

Message par Amaranth le Mer 27 Avr 2016 - 20:45

Mon premier texte du concours, et je dois dire que ça démarre bien. J'ai beaucoup aimé ! Bien sûr, il y a des petits détails (le paradoxe du plaisir orgasmique au début avec le côté froid et utilitaire de la suite, déjà cité par Raven et Paladin, et la vitesse de mise en lien entre sacrifice et meurtre de grenouille) mais je ne peux pas dire que ça m'ait beaucoup dérangé. C'est un récit efficace, prenant, les private jokes et les allusions m'ont bien amusée et j'ai aimé la fin. Elle boucle bien l'histoire, je trouve. Au niveau du style, rien à redire. Peut-être, vers le milieu du texte, j'ai trouvé le passage
Spoiler:
Arrivé au seuil de l’âge adulte, Quentin était habité par une conviction profonde : il était quelqu’un d’exceptionnel grâce à son don magique, aussi ne se posait-il aucune question sur la moralité de ses agissements. Convaincu de sa supériorité, certain de pouvoir obtenir tout ce qu’il voulait, à condition de procéder aux sacrifices adéquats, il décida de se forger un destin d’élite, en toute simplicité.
un peu trop descriptif. Mais bon, c'est pour chipoter. Vraiment, j'ai passé un bon moment. Et le thème est bien respecté.


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1887
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sacrifice Utile

Message par Lully le Jeu 28 Avr 2016 - 11:34

C'est un des premiers textes que j'ai lu, il y a longtemps, au début du concours, et il m'avait déjà plu à l'époque. Le ton léger, tout se lit très bien, c'est fluide au possible.
La chute est peut-être un peu cliché, mais en même temps, quand c'est si satisfaisant, parfois, on aime bien les clichés.

J'aime, et admire, cette facuté de manier des mots qui n'appartiennent pas normalement au registre écrit (les profs, cogita, ...). De même, que tu réussisses à manier la dérision, le comique en décrivant une situation aussi... glauque si on y réfléchit, est assez marquant.

Mais, et c'est bien pour mettre un mais, j'ai eu du mal à comprendre vraiment s'il prenait son pied ou pas. Alors, en lisant les commentaires, et à la relecture, c'est plus clair, mais ça aurait pu peut-être être clarifié. Et la construction du texte est un peu linéaire aussi ?

Mais là, je chipote. Quel plaisir ! Merci.
avatar
Lully
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 108
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sacrifice Utile

Message par lester l gore le Jeu 28 Avr 2016 - 16:26

Merci Amaranth et Lully. J'aurais sans doute dû clarifier ceci, en effet :
j'ai eu du mal à comprendre vraiment s'il prenait son pied ou pas.
Je pense que les sensations s'émoussent à mesure qu'on les éprouve, et que rien, jamais, n'égale la "première fois". (À condition, bien entendu, qu'elle ait été réussie).
(Mode vieux con on : "vous comprendrez quand vous aurez mon âge")
Ainsi, mon personnage aurait deux bonnes raisons de perpétrer ses actes : celle, évidente, de satisfaire ses ambitions, et une seconde, sous-jacente, qui serait de tenter de retrouver l'extase initiale. Un concept un peu flou, difficile à expliquer en peu de mots sans entrer dans les détails psychologiques n'ayant pas leur place dans un texte court et à visée rigolisante, voire humourifère.
avatar
lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 2005
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 55
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sacrifice Utile

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum