Crypte d'amour

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Crypte d'amour

Message par Naëlle le Jeu 5 Jan 2017 - 14:55

Même souci que d'autres : j'ai pas bien compris d'où sort la femme morte-vivante (?), quel rôle elle a dans le délire du prêtre, tout ça. Reste que j'ai trouvé cette nouvelle très sympa. L'ambiance, les personnages (c'est d'actualité, comme a dit Raven), l'écriture qui coule toute seule.


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)
avatar
Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3668
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 27
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crypte d'amour

Message par Cancereugène le Dim 8 Jan 2017 - 8:17

Je vous remercie de vos lectures et de vos commentaires.
Même si certains d'entre vous semblent avoir apprécié ma prose, je suis un peu contrarié que personne n'ait compris mon histoire. Je pensais pourtant avoir mis pas mal d'indices sur certains point. Assez peu sur d'autres, j'avoue. Le personnage de la femme, à mon avis, est sans véritable intérêt. Si j'ai péché par manque de développement, je crois plutôt que c'est pour mon personnage principal. Bon. Faut que je réfléchisse.
J'ai voulu jouer la concision, ne pas déballer des explications clé-en-main... c'est raté !

Finalités de l'histoire:
Le personnage principal est un nécromancien. Son pouvoir l'a empêché de vivre une vie ordinaire. Il est entré dans les ordres pour trouver une raison à son existence. Son fanatisme n'est toutefois qu'un voile. Il cherche depuis toujours l'opportunité de se créer une famille, volonté qu'il détourne en voulant soi-disant reproduire la "trinité".
Il n'y a évidemment rien d'anti-clérical dans mon propos. C'est comme pour certains pédophiles, on entre dans les ordres pour lutter contre soi-même. Et on échoue, bien sûr !
Quant aux roms, il y a un peu de tout sur terre. Je n'ai pas voulu raconter le parcours chaotique de mes "victimes", du fait, justement, que ce ne sont que des victimes dans mon histoire. Mais la réalité m'oblige à considéré à peu près crédible la décision de se réfugier dans un cimetière. Certes peu fréquente, mais être trimbalé d'un foyer à un autre, ce n'est agréable pour personne.
Là où ça sent un peu la facilité, c'est que Dragos s'éloigne sous le nez de ses parents. Il y aurait une douzaine de gamins, cela pourrait se concevoir - et encore. Là, c'est moyen. A revoir, là aussi !
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2067
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crypte d'amour

Message par Murphy Myers le Dim 8 Jan 2017 - 11:56

Personnellement, j'avais compris les grandes lignes :
Spoiler:
Un mec pas net qui va faire mumuse avec des cadavres (un en particulier, celui d'une femme). Cadavre qui se révèle être animé, donc le mec pas net n'est pas qu'un nécrophile. A ce moment-là, j'avoue, je serais peut-être pas allé jusqu'à dire qu'il est nécromant ; j'aurais plus penché pour un dégénéré qui, par hasard, est tombé sur une goule (celle de sa femme ?).
Ensuite, à l'arrivée du gamin et ce qui suit, avec cette histoire de trinité, je me suis dit que le mec, non content d'avoir récupéré sa femme-zombie, décide de se créer une mini famille en bonus.

Il reste donc quelques zones où j'étais à côté de la plaque (comment les cadavres se réaniment par exemple : Vu qu'il veut faire pareil avec le gamin, j'avoue que j'ai pas percuté que c'est lui qui provoquait ces réveils), mais l'essentiel est bien là.

Donc l'idée de faire comprendre l'histoire sans tout expliquer est en grande partie réussie quand même. Manque que quelques fignolages pour s'assurer que tout est bien compris, sur certains points de "détails" (qui ont quand même une grande importance). Le pouvoir du prêtre et en quoi ça a bousillé sa vie, mené à vouloir se faire une trinité morte, et l'origine de la morte en question, comment il l'a trouvé, par exemple. En ajoutant lesdits fignolages sur ces 2 points, par réaction en chaînes, ça devrait éclairer tout le reste de l'histoire facilement.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3075
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crypte d'amour

Message par Paladin le Dim 8 Jan 2017 - 12:03

Spoiler:
Quand tu dis "nécromancien", tu veux dire que c'est lui qui anime le cadavre de la femme, qui n'est donc pas une goule au départ, par le rapport sexuel post-mortem ?


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10547
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crypte d'amour

Message par Amaranth le Dim 8 Jan 2017 - 13:20

Un bon texte : j'ai adoré le début, avec l'ambiance bien glauque du cimetière, la famille obligée de s'installer dans ces lieux pour survivre au froid… on ressent très vite de l'empathie pour le personnage principal et sa famille. Ensuite, il fallait bien que quelqu'un traite du thème de la nécrophilie Laughing et tu l'as bien fait : tu as réussi à le faire avec originalité.
Spoiler:
Si j'ai bien compris, il réanime les cadavres en couchant avec.
Donc tout ça, c'est ce que j'ai aimé. J'ai été un peu moins emballée par la fin. Tout d'abord,
Spoiler:
j'ai compris assez vite qu'il était prêtre, vu toutes les allusions religieuses etc. donc le présenter comme une chute m'a un peu surprise, puisque pour moi ce n'en était pas vraiment une. Mais je suis une des seules à l'avoir ressenti comme ça, alors ne fait pas trop attention.
. Mais en soi, ça n'a pas vraiment d'importance. C'est plutôt que la fin est un peu rapide, à mon sens.
Spoiler:
A chaque fois, on voit la mort du personnage de l'extérieur : le père trouve le fils mort, la femme arrive au moment où le mari meurt… ça donne quelque chose de très visuel, bien rendu, mais du coup ça m'a laissé un peu extérieure à ce qui leur arrive. Je me suis un peu "désolidarisée" d'eux, et n'ait pas été vraiment touchée par leur sort, pourtant affreux.
C'est bien écrit, j'ai bien aimé l'histoire et la façon dont tu as traité le thème (tu es en plein dedans). Mais vers la fin, j'ai un peu moins accroché (et j'ai un peu du mal à m'expliquer pourquoi, les raisons que je t'ai présentées étant plutôt mineures). J'ai tout de même beaucoup apprécié ma lecture, une bonne participation Cancereugène !


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 2008
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crypte d'amour

Message par Cancereugène le Dim 8 Jan 2017 - 16:54

Paladin a écrit:
Spoiler:
Quand tu dis "nécromancien", tu veux dire que c'est lui qui anime le cadavre de la femme, qui n'est donc pas une goule au départ, par le rapport sexuel post-mortem ?

Réponse:
Oui, c'est bien ça. Le cadavre de la femme est encore frais, ce n'est donc pas déjà une goule. Ce pouvoir de nécromancie, c'est un peu une autre vision de la belle au bois dormant...
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2067
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crypte d'amour

Message par mormir le Lun 9 Jan 2017 - 14:50

Voila un bon texte pour le concours ! Bien dans le thème, d'une lecture fluide, avec des rebondissements (certes certains un peu tirés par les cheveux ont déjà été signalés) et une fin surprenante. Tellement surprenante que j'ai eu besoin des spoilers ci-dessus pour tout comprendre. Mais c'est un texte agréable à lire, une réussite à mes yeux.

Merci à toi donc !


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2495
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crypte d'amour

Message par Géraldine BM le Mar 17 Jan 2017 - 16:48

Très glauque, horrifique, et superbement écrit.
Le format court ne m'a pas dérangée, ça va très vite pas de temps mort (même si le sujet s'y prête)
Bien dans le thème.


Faites gaffe : je dévore, j'égorge, j'éventre... et accessoirement, les jours de déprime, je mâchouille !
avatar
Géraldine BM
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 491
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 52
Localisation : DINAN

https://despointssurlesi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crypte d'amour

Message par Tobermory le Dim 22 Jan 2017 - 9:58

Un texte qui m’a happé dès les premières lignes et ne m’a pas lâché jusqu’à la fin. Le récit est bien mené, avec son lot de suspense et de rebondissements. Dès le début, j’ai été emballé par la situation de départ, le SDF qui décide d’héberger sa famille dans un caveau. Une situation pleine de promesses et qui lance tout de suite l’imagination. Et comme elle est présentée, je n’ai pas eu de mal à l’accepter. A mesure que le texte avance, on s’enfonce dans la violence, la terreur et la folie.

Intéressant, le parallèle entre Dimitru et le prêtre, deux hommes très différents, mais que le texte rapproche sur deux points. D’abord leur façon de se justifier du sacrilège qu’ils ont conscience de commettre, l’un invoquant la miséricorde divine, et l’autre une mystique de la volupté charnelle.
Second rapprochement, l’importance qu’ils accordent à la famille : Dumitru, père responsable, soucieux de mettre la sienne à l’abri et le prêtre désireux d’en fonder une.
Et je ne sais pas si c’est volontaire, mais j’ai trouvé ironique l’image du prêtre brandissant la croix. Elle m’a évoqué les Van Helsing  et autres chasseurs de vampires alors qu’ici on est plutôt dans la situation inverse.

Seuls bémols sur le fond : le gamin qui se lance dans l’exploration du caveau : peu crédible. Et surtout le flou autour de la morte, sur laquelle on se pose beaucoup de questions : quels étaient ses rapports  avec le prêtre de son vivant.  Au début, j’ai cru qu’il s’agissait simplement d’un viol  nécrophile  avant de comprendre  que c’était autre chose ‘( je suppose que la voix qui chante est celle de cette femme). Pas pigé non plus qu’il s’agit de nécromancie (je ne suis pas très calé en la matière.)

La sainte trinité que veut recréer le prêtre m’a laissé perplexe ; je n’y avais vu qu’un blasphème de plus.

L’écriture est élégante et rehaussée de quelques images qui lui donnent un côté poétique. Elle est aussi très classique, avec parfois des expressions désuètes, mais je suppose que c’est le point de vue du prêtre qui veut ça  (« continua de glorifier la belle de ses douceurs ») Très peu de bémols sur la forme : quelques coquilles et problèmes de virgules et un terme que j’ai trouvé curieux : « ébats » pour désigner une lutte.

En conclusion, malgré quelques faiblesses, un très très bon texte qui sera à coup sûr très bien classé dans mon vote.
Et, Cancereugène,  ton texte correspond à la vision de l’érotisme de GeogesBataille : « l’approbation de la vie jusque dans la mort »)
avatar
Tobermory
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 191
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 67
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crypte d'amour

Message par SILENCE le Dim 22 Jan 2017 - 10:44

Bonjour Cancer,
Désolé de ne laisser mes impressions sur ton texte qu'aujourd'hui alors que je l'ai lu il y a trois jours de cela. Pour la faire courte, je dirai que j'ai retrouvé ici tout ce qui fait que j'aime tes écrits. C'est bien écrit, propre, fluide, original. L'idée de faire cadrer le thème de ce concours avec l'actualité (SDF/Migrants) est vraiment bonne et, avec la finesse qui est la tienne, n'a absolument rien de racoleur, ce qui, pourtant, aurait pu être le cas avec un auteur moins expérimenté et/ou intelligent dans son approche du sujet. Comme souvent avec toi, je n'ai pas vu de réel point négatif, sinon celui qui me fait dire que le récit aurait mérité quelques pages de plus tant il est immersif. J'ai vraiment beaucoup aimé. Merci à toi.
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2706
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crypte d'amour

Message par Tak le Ven 27 Jan 2017 - 9:48

Un bon texte, finement écrit et auquel tu arrives rapidement à donner une belle atmosphère.
Mais comme mes camarades, j'ai été un peu perdu sur plusieurs points un peu nébuleux qui auraient peut-être mérité un poil plus d'explications.
Spoiler:
Par exemple, j'avais bien compris que ce louche individu était un illuminé qui se tapait des cadavres, mais j'avais même pas capté que le cadavre reprenait vie après. C'est pour ça que j'ai tiqué quand je l'ai vu s'animer plus tard, lors de la scène avec le père du gosse. La "trinité" : on comprend vaguement l'idée, mais ça manque un peu de détails pour arriver à l'idée que tu voulais nous faire passer. Et en ce qui me concerne, je n'avais pas du tout saisi que le gars était une espèce de nécromancien. Du coup, il y a un petit fossé entre tes intentions initiales et la compréhension du lecteur...
Mais je sais aussi que je ne suis pas forcément le plus finaud, j'ai du mal à capter les petits détails qui font sens. Certainement d'autres auront-ils eu l’œil plus fin que moi.

Après, ça ne m'a pas empêché d'apprécier les aspects plus "matériels" de l'histoire : la plume, très bonne, l'ambiance, les personnages et les différents thèmes que tu as voulu aborder. Malheureusement, je suis resté sur cette petite impression de "pas assez". M'a manqué un petit quelque chose pour me faire décoller.
Ceci dit, ça reste une belle participation et tu explores le thème d'une façon assez inattendue et personnelle (point qui me surprend toujours autant à chaque concours et pourtant tout à fait logique, mais c'est là aussi qu'on constate que chaque plume ici possède sa propre voix et c'est toujours un bonheur).
Au plaisir de te relire, l'ami !


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3496
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crypte d'amour

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum