Retour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Retour

Message par Cancereugène le Mar 10 Mai 2016 - 22:50

Les bottes de métal claquaient sur les pavés comme une fanfare sinistre. Les armures scintillaient sous les rayons du soleil levant. Les hommes éprouvés marchaient d'un pas lourd. Les visages tirés exprimaient tristesse, honte, et humiliation. Dans la défaite, ils avaient abandonné tant de frères.
Les trente-trois survivants de la bataille du fort Montsaudier pénétrèrent dans la cour sous les acclamations des femmes, heureuses de voir leur homme rentrer de la guerre, et sous les pleurs de celles qui apprenaient leur situation de veuvage. Douleur et joie se mêlaient en des voix discordantes, qui résonnaient jusqu'aux hauteurs du donjon.
Le seigneur Marlus entendit ces clameurs et descendit rejoindre ses hommes.
Ainsi son chef de guerre avait échoué. Certes attaquer un fort avec quelques centaines d'hommes était osé, mais ce jeune capitaine avait su le convaincre. Les considérations politiques et économiques minaient son esprit, et encrassaient son cœur. Sa réputation allait en souffrir, son misérable ennemi et ses alliés sauraient lui faire payer l'affront. Mais pour le moment, il devait se montrer digne de son rang. Accueillir ces hommes valeureux ayant risqué leur vie sous son ordre. Leur assurer de son profond soutien. Leur offrir en récompense une triple solde – étant donné les pertes, il y gagnerait en consolidant la fidélité de ces soldats... Les glorifier et les valoriser par un preux discours.
Tandis qu'il s'avançait pour déclamer ces louanges, ses promesses et ses offrandes, les regards fatigués des soldats étouffèrent toute portée épique dans en son cœur. La ferveur qu'il souhaitait insuffler à ses paroles s'évapora, pareille aux volutes d'une haleine par grand froid. Pas un salut, pas une parole. Une sourde colère habitait ces yeux ravagés de souffrance. Qu'avaient-ils donc pu vivre pour se retrouver dans un tel état de choc ? Reprenant contenance, il inspira profondément et commença à les saluer.
Le premier fer de lance lui coupa la parole, en transperçant son sternum. Le second l'éventra, un dernier s'enfonça sous son menton. Porté par trois hommes de haute stature, le souverain fut cloué sur la porte de son donjon, sous l'oeil stupéfait des gardes...
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1789
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Paris

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour

Message par Tak le Mer 11 Mai 2016 - 1:05

Excellent !
Déjà, je suis ravi que tu relances la musique, mais en plus tu nous offres une très bonne interprétation, porté par un texte fort en images.

Cancereugène a écrit:Les bottes de métal claquaient sur les pavés comme une fanfare sinistre. Les armures scintillaient sous les rayons du soleil levant. Les hommes éprouvés marchaient d'un pas lourd. Les visages tirés exprimaient tristesse, honte, et humiliation. Dans la défaite, ils avaient abandonné tant de frères.

Tu vas rigoler (ou non), mais ce premier paragraphe est l'image presque exacte qui m'est venue en écoutant le morceau pour la première fois. Ce n'est qu'en commençant à écrire que j'ai voulu me diriger vers quelque chose de différent, mais je trouve que tu as parfaitement saisi et retranscrit les thèmes et sensations véhiculée par cette musique.
Il y a donc de belles images, mais aussi beaucoup de choses qui passent, au-delà des mots. Des sentiments, des non-dits... Et le rythme est juste parfait (ben oui, c'est aussi le but de l'atelier).
Très bonne chute également, surprenante et bien cadrée à la fois.

Atelier validé, en ce qui me concerne !


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2813
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 35
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour

Message par Catherine Robert le Mer 11 Mai 2016 - 8:56

Allez, je me décide, je viens lire vos inspirations d'après musique (et j'ai donc écouté la musique, ouais, félicitez-moi).
Très joli texte, très porteur et comme le dit si bien Tak plein de sentiments et de non-dits et on n'en a même pas besoin. J'ai beaucoup aimé.
Autrement :
"celles qui apprenaient leur situation de veuvage."
Leur veuvage me semble suffisant et moins lourd.
"Leur assurer de son profond soutien."
Les assurer...


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9054
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour

Message par Raven le Ven 13 Mai 2016 - 17:50

J'avais tiqué moi aussi sur la phrase du veuvage, qui a un côté trop "administratif".

Sinon, le reste me plaît bien. Je trouvais que c'était bien de sa part de tripler la solde (je me disais d'ailleurs que si on instaurait l'habitude de partager la solde totale entre les survivants ça pouvait donner de drôles de résultats lors des combats...) (mais c'était une réflexion perso dans l'optique d'un texte fantasy^^), du coup la fin m'a d'autant plus surprise, j'avais une bonne image du mec Laughing  Mais elle est logique, très bien vue.

J'ai adoré le 1er paragraphe. Le fait de citer le "fort Montsaudier", par contre, inscrit ton texte dans une réalité plus tangible, alors qu'en fait il est intemporel. Bon, pas intemporel à proprement parler, mais tu vois ce que je veux dire : rien ne ressemble plus à une armée défaite qu'une autre armée défaite, et cette musique a ce côté universel qu'on retrouve dans ton texte, donc la précision du lieu me semble inutile.

Très bel atelier !


Quiconque lit la présente ligne s'engage à manger 5 fruits et légumes par jour (rappel : les chips et les fraises tagada n'appartiennent à aucune de ces catégories).
avatar
Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 3514
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 41
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour

Message par Cancereugène le Ven 13 Mai 2016 - 18:36

Merci à vous !

Et en effet, la situation de veuvage est un exemple flagrant de "déformation professionnelle"...

Pour le nom du fort, tu as sans doute raison, Raven.
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1789
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Paris

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour

Message par Raven le Ven 13 Mai 2016 - 18:48

Mdr, ah oui, maintenant que tu le dis, bel exemple, j'avais pas tilté Laughing (ne pas oublier la solde de réversion augmentée d'une 1/2 part si l'époux est mort décapité. Si c'est la gangrène qui l'a eu, suppression de l'allocation).


Quiconque lit la présente ligne s'engage à manger 5 fruits et légumes par jour (rappel : les chips et les fraises tagada n'appartiennent à aucune de ces catégories).
avatar
Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 3514
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 41
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour

Message par FRançoise GRDR le Ven 13 Mai 2016 - 21:20

Texte vraiment réussi Cancer ! Ton idée est bien amenée, pile en adéquation avec la musique. La fin surprend un peu mais c'est ta marque de fabrique, on va dire. En un mot parfait (à part les petites choses relevées par les autres qui en effet pourraient être enlevés).


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7733
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour

Message par Cancereugène le Sam 14 Mai 2016 - 7:46

Merci Françoise, si la fin est surprenante, tant mieux. J'ai opéré quelques modifications, j'espère que la surprise est toujours au rendez-vous !

J'hésitais à poster la nouvelle version en lieu et place du récit d'origine (auquel cas, on ne comprendrait plus rien à l'échange - en même temps, y'a pas grand chose non plus) ou à la suite, ce qui serait redondant. Du coup, je l'ai mis sur mon blog !
Pour ce qui est de l'adéquation avec la musique, je ne sais pas. Je me suis servi de la musique comme d'une base. Essentiellement l'aspect médiéval, et le sentiment de tristesse et de désolation qui s'en dégage. Il n'y a rien de violent dans ce morceau, et pourtant, les deux récits qu'il m'a inspirés sont proches du carnage. C'est aussi pour ça qu'il aurait été intéressant d'observer les interprétations d'autres auteurs (Tak est parti dans une direction totalement différente, par exemple)

avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1789
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Paris

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour

Message par Murphy Myers le Dim 27 Nov 2016 - 20:46

On reconnait bien la musique dans le début de ton texte, et la fin me plait bien.
L'ambiance médiévale est pas trop mon trip, donc j'ai pas été emballé plus que ça, mais le style est très bon. Et cette fin, vraiment, j'aime.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3065
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum