Le sang de la terre

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le sang de la terre

Message par Blahom le Ven 11 Avr 2014 - 17:41

Voici ma modeste contribution, revue, corrigée et passablement allégée, au concours consacré à la Première Guerre mondiale.


Voici la version complète de cette nouvelle, telle que je l'envisageais initialement, avant certaines coupes.
J'ai aussi remanié une partie de mon texte, en tenant compte des conseils et des remarques des uns et des autres. Les initiales des noms de lieux ont été remplacées par de vrais noms, l'anachronique "schleu" a été supprimé et je me suis lancé dans une impitoyable chasse aux adverbes et aux adjectifs superfétatoires.

http://www.fichier-pdf.fr/2014/07/02/alteration/

Cela s'adresse naturellement aux membres ayant émis le désir de lire la version intégrale du Sang de la terre.


Dernière édition par Blahom le Jeu 3 Juil 2014 - 19:58, édité 1 fois


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1423
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sang de la terre

Message par mormir le Sam 12 Avr 2014 - 8:43

Bonjour Blahom,

Je viens de lire ton texte. L'idée en est intéressante et très "lovecraftienne". Et on voit qu'il y a du travail derrière !

Je n'ai malgré tout pas vraiment accroché car il contient de nombreux anachronismes sur les mots. Trois exemples parmi d'autres qui me reviennent : "dernier cri" n'est pas une expression du début du vingtième siècle, mais plutôt des années 50/60. "Chleux" n'a été employé pour désigner les allemands qu'à la seconde guerre mondiale. A la première, ils étaient les "boches". Le juron "Putain" n'était pas encore employé au début du vingtième siècle. On voit toutefois que certaines tournures de phrases sont étudiées pour faire style d'époque, mais l'ensemble est hétérogène.

Sur l'histoire elle-même, je trouve la seconde partie trop narrative ; on ne la vit pas.

Merci en tous cas pour cette lecture somme toute agréable, car on a envie de savoir la suite au fil du texte.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2293
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sang de la terre

Message par Blahom le Sam 12 Avr 2014 - 12:13

Merci de m'avoir lu...
En ce qui concerne "Chleuhs", c'est effectivement vraiment énorme. J'étais persuadé qu'il s'agissait d'un terme déjà utilisé en 14/18 et je me suis royalement planté, d'autant plus qu'il était destiné à éviter la répétition incessante de "boches". En fait, c'est Pierre Dac qui l'aurait popularisé dans sa chanson J'vais m'faire Chleuh ! durant la Seconde Guerre mondiale.

Je ne suis pas parvenu à retrouver l'origine exacte de l'expression "dernier cri" : Jouhandeau l'utilise cependant dès 1926, ce qui s'avère moins gênant.

Quant à l'interjection "Putain !", on la trouve chez Roger Martin du Gard, dans Les Thibault : l'Été 1914 qui date de 1936, mais traite, comme l'indique le titre, de la période qui nous concerne.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1423
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sang de la terre

Message par TiCi le Sam 12 Avr 2014 - 14:43

Bonjour Blahom,
J’ai également lu ton texte et mon ressenti est mitigé.
L’idée de base est pertinente pour intégrer le fantastique dans la guerre. Mais pour moi le texte souffre de défauts qui m’ont rendu la lecture un peu laborieuse, ce qui fait que je ne suis pas "rentré dedans".
Sur la forme, tu abuses des qualificatifs, tu rallonges souvent ta narration de paraphrases qui alourdissent le texte. Un toilettage rendrait ton texte nettement plus fluide et réduirait aussi les répétitions gênantes. Je n'ai pas non plus compris pourquoi tu nous privais des noms complets des villages, et c'était agaçant à lire (M..., L...). Quelques problèmes de mise en forme aussi (retrait, dialogues).
Sur l’histoire, autant le début est explicite et un peu lent, autant à la fin, j’ai eu l’impression de survol et je n’ai pas compris de qui on parlait et ce qui allait concrètement se passer. Mais bon, je pense avoir saisi les grandes lignes, et elles m’ont beaucoup rappelé le film La cabane dans les bois.
Sinon, pour les autres aspects positifs, je vois dans le phrasé et le vocabulaire du texte un travail et une ambition qui font plaisir. Il y a quelques touches d'humour et d'ironie fort sympathiques. Tu as manifestement fais de grosses recherches alors bravo. Poursuis sur cette voie !


On peut rire de tout, seulement faut que ce soit drôle.
avatar
TiCi
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 193
Date d'inscription : 08/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sang de la terre

Message par Blahom le Sam 12 Avr 2014 - 16:49

Puisque tu abordes la question du nom des villages, j'ai hésité jusqu'au bout sur la question de remplacer ou non les initiales par des noms complets.
La mise en forme : étant passé récemment à Open Office, je ne suis pas encore totalement à l'aise avec ce logiciel.
Quant à l'absence de fluidité que tu déplores, cela tient au fait que je m'en suis longtemps tenu à la rédaction de textes plus brefs. Les meilleurs textes fantastiques sont généralement des nouvelles d'une grande concision. Je reconnais avoir chassé le naturel et tenté de développer davantage : il y a certainement encore du travail à effectuer dans ce domaine. Encore que j'ai déjà été amené à élaguer considérablement mon texte de départ...
La référence au film La Cabane dans les bois me touche dans la mesure où il s'agit d'un film récent que j'affectionne tout particulièrement.

Permets-moi cependant de te démentir sur un point : non, je n'ai absolument pas effectué de "grosses recherches" sur le thème, ce qui explique d'ailleurs la grossière erreur que releva le vigilant Mormir au sujet du terme "Chleux" !!!   


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1423
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sang de la terre

Message par The_wakwak_tree le Sam 12 Avr 2014 - 22:20

Bon,

Je n'ai pas grand chose à dire de plus par rapport aux 2 avis déjà exprimés...


Par contre, en 1er lecture, j'ai été complètement subjugué par une phrase ! … oui je sais, c'est idiot de dire qu'une phrase à occulté le reste du texte LOL ! et que j'en ai retenu que ça... mais honnêtement, j'aurais bien aimé l'écrire celle là !

AMHA, rien que cette phrase ouvre une « porte » pour une nouvelle.

« Le tout était parcouru de sinistres volutes de brume qui semblaient animées d'une vie propre et malsaine... »

Bien sûr, hors du contexte ça fait anodin, mais sur le moment ça m'a vraiment marqué :

Qu'est-ce que j'aurais voulu que les brumes s'animent !

A+
TwwT
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sang de la terre

Message par anouk le Sam 12 Avr 2014 - 22:52

J'ai aimé les trois premiers quarts du texte. Les personnages sont bien campés. La guerre des tranchées est très bien décrite. Sur le plan du fantastique, j'ai décroché, dommage.


[J'éprouve un sentiment baigné de chaleur lumineuse et de plénitude. Alors je danse, je danse en écoutant ma musique intérieure.[/i]
Anouk
avatar
anouk
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 544
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 72
Localisation : Oise

http://anouk60.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sang de la terre

Message par Blahom le Dim 13 Avr 2014 - 0:43

The_wakwak_tree a écrit:

Par contre, en 1er lecture, j'ai été complètement subjugué par une phrase ! … oui je sais, c'est idiot de dire qu'une phrase à occulté le reste du texte LOL ! et que j'en ai retenu que ça... mais honnêtement, j'aurais bien aimé l'écrire celle là !

AMHA, rien que cette phrase ouvre une « porte » pour une nouvelle.

« Le tout était parcouru de sinistres volutes de brume qui semblaient animées d'une vie propre et malsaine... »

Bien sûr, hors du contexte ça fait anodin, mais sur le moment ça m'a vraiment marqué :

Qu'est-ce que j'aurais voulu que les brumes s'animent !


Sérieux ???


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1423
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sang de la terre

Message par Blahom le Dim 13 Avr 2014 - 0:49

anouk a écrit:J'ai aimé les trois premiers quarts du texte. Les personnages sont bien campés. La guerre des tranchées est très bien décrite. Sur le plan du fantastique, j'ai décroché, dommage.

Je comprends parfaitement cela dans la mesure où les 3/4 dont tu parles sont tels que je les souhaitais initialement. J'ai malheureusement dû raboter la fin pour éviter de trop déborder (près de 70 000 signes) ce qui plombe malheureusement la conclusion.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1423
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sang de la terre

Message par The_wakwak_tree le Dim 13 Avr 2014 - 7:17

Blahom a écrit:

Sérieux ???

Sérieux
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sang de la terre

Message par TiCi le Dim 13 Avr 2014 - 10:46

Blahom a écrit:Permets-moi cependant de te démentir sur un point : non, je n'ai absolument pas effectué de "grosses recherches" sur le thème, ce qui explique d'ailleurs la grossière erreur que releva le vigilant Mormir au sujet du terme "Chleux" !!!     
Ok. Merci de cette honnêteté.
Je pensais justement vu ta réponse que tu t'étais appuyé sur des bases réelles.
Alors ça me relance mes doutes. Parce que la Lorraine à l'époque était allemande, et le front je pense était en dessous. Le fait que tu ne nommes pas les villages rend une vérification rapide ardue. Je laisse aux spécialistes le soin de cette questions...


On peut rire de tout, seulement faut que ce soit drôle.
avatar
TiCi
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 193
Date d'inscription : 08/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sang de la terre

Message par mormir le Dim 13 Avr 2014 - 10:55

Sauf erreur de ma part, le front était au-dessus de Nancy, qui est en Lorraine. Si c'est bien le cas, cet aspect est crédible.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2293
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sang de la terre

Message par Paladin le Dim 13 Avr 2014 - 19:18

Carte du front de l'Ouest en 1914 :




En 1915-1916 :



Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10096
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sang de la terre

Message par Blahom le Dim 13 Avr 2014 - 19:41

D'où l'intérêt d'utiliser des initiales de lieux : ça évite de se prendre trop la tête.

Cela dit, il n'était même pas nécessaire à l'avisé Paladin de sortir l'artillerie lourde de la cartographie dans la mesure où tout le monde connaît quand même Verdun, ne serait-ce que de nom. Or Verdun se trouve en effectivement en Lorraine, pas en Transylvanie ou en Papouasie...


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1423
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sang de la terre

Message par Paladin le Dim 13 Avr 2014 - 20:43

L'intérêt de l'avisé Paladin était de sortir une carte qui montre la ligne du front, de façon à ce que chacun puisse aviser (lui aussi) d'où se trouvait telle ou telle ville. Ainsi de voir par exemple que Nancy était au sud du front, en territoire français!  :mrgreen: 


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10096
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sang de la terre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum