La mémoire occupée de Juvanka

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: La mémoire occupée de Juvanka

Message par Petit-Carmin le Lun 24 Déc 2018 - 22:48

Salut Hellaz,

Je crois bien que moi aussi je n'ai rien compris, mais je salue les références nombreuses de jeux vidéo fort knight, zelda et d'autres, mais surtout quelques expressions rigolotes : tu shine bébé, tu shine que j'utilise également.

J'ai juste capté ceci dans ta trame : un robot ou un être humain muni d'un implant auto-suppressif qui à première vue ne fonctionne pas, mais dans l'absolu fonctionne. C'est pourquoi qu'on y voit des mises en scène en sorte de flash-back. Cela dit, je peux me tromper, le sujet est traité à la manière Hard SF avec un bon jargon cyber, que j'aime beaucoup ! Dommage qu'il soit aussi court, car il manque une cruelle mise en abîme pour se saisir de l'histoire.


Je suis bien curieux de voir ce tu écris dans un autre contexte !

A bientôt Smile


Ravagé du système neuronal... Mais n'est-ce pas là l'atout de ma lumière créative.
avatar
Petit-Carmin
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 205
Date d'inscription : 17/08/2018
Age : 31
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mémoire occupée de Juvanka

Message par Jack-the-rimeur le Jeu 27 Déc 2018 - 20:00

Ce n'est pas une histoire, ça, c'est un tourbillon par lequel j'ai adoré me laisser happer ! Une puissance évocatrice d'une intensité rare et sans temps mort, où même les mots qu'on ne saisit pas pleinement participent au rythme hypnotique de la sarabande.
Une allégorie écolo pleine de bruit et de fureur. La révolte de la nature primitive qui refuse de se laisser écraser par la domestication forcée, l'ultime bataille engagée par la magie des origines contre une technologie dévorante et aveugle, comment mes camarades ont-ils pu passer à côté ?
Le choix en particulier des aborigènes (culture méprisée s'il en fût) en fer de lance de la rébellion m'apparaissait pourtant aussi brillant que limpide.
Peu importe. Pour ma part, je me suis régalé et je te le dis comme je le pense.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2257
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mémoire occupée de Juvanka

Message par SILENCE le Jeu 27 Déc 2018 - 20:16

Parce que comme tu l'as dit ce n'est pas une histoire, mais un tourbillon. Confus, mais brillamment écrit.
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2924
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mémoire occupée de Juvanka

Message par Jack-the-rimeur le Ven 28 Déc 2018 - 11:32

Je formule donc autrement, votre Honneur :
"C'est plus qu'une histoire, ça, c'est un tourbillon..."


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2257
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mémoire occupée de Juvanka

Message par SILENCE le Ven 28 Déc 2018 - 11:37

Objection retenue...
La parole est à la défense.
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2924
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mémoire occupée de Juvanka

Message par FRançoise GRDR le Ven 28 Déc 2018 - 19:51

Une sacrée expérience que ce récit ! J'ai été sensible à la cause du peuple de "sauvages" "les aborigènes" qui marchent pour que leurs enfants ne soient pas vacciner et plus largement, ce que j'ai compris, pour leur survie, comme ce qui se passe en ce moment en Amazonie... Mais le système va les broyer, les massacrer en la "personne" de Juvanka qui a des missions dont le sens lui échappe. Par contre, j'aurais aimé avoir plus de repères concernant Uluru.

Ton histoire Hellaz m'a fichue des frissons ! Le style très froid, comparé à ce qui se passe (massacre d'un peuple humain pacifique, non armé) donne une série de tableaux éprouvants. La violence infernale des actes contraste avec le ton neutre du narrateur.

Le sujet serait le black out de l'information, détournée à des fins de lavages de cerveaux ou de focus sur ce qui fait de l'audience ou donne une mauvaise image des mouvements de contestation (un peu ce qui se passe avec BFMTV et les médias officiels au sujet des GJ Rolling Eyes )

Bref, j'ai vraiment apprécié ma lecture et adhéré aussi bine au fond qu'à la forme de ton texte. Bravo !


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8238
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 63
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mémoire occupée de Juvanka

Message par paulux le Dim 6 Jan 2019 - 17:00

Etant un passionné de William Gibson, je me retrouve forcément dans un texte comme celui-là, j'aime les complots, les manipulations, les retournements d'opinion politique et autres agents mercenaires cybernétiques... Le récit nous emporte, il impose maints concepts et mots compliqués, mais ça se boit quand on sait ce qu'il faut y trouver.
Pour une histoire écrite en trois jours, chapeau bas, vraiment. Ce fut donc un plaisir de découvrir ce que tu écris Very Happy
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 741
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 41
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mémoire occupée de Juvanka

Message par Tak le Lun 7 Jan 2019 - 22:56

Un bon texte, plutôt original et surprenant, aussi bien par son propos que par sa mise en forme.
A vrai dire, je ne suis pas certain d'avoir tout compris, mais j'ai néanmoins trouvé de belles qualités à ce texte, qui ne donne pas dans la facilité. Et autant le nébuleux pour se donner un style me fait royalement chier, autant la recherche de sens à travers des dispositifs plus alambiqués me plaît en général, car elle démontre une envie de l'auteur de sortir des routines et des structures pré-établies. Quand la démarche porte ses fruits...
Sauf que là, entre ton novlangue 2.0, le contexte géopolitique un peu flou et les motivations tout aussi absconses des protagonistes (sur lesquels on ne nous pas grand-chose non plus), il y a finalement peu d'éléments « concrets » et tangibles à se mettre sous la dent. Même un début de trame m'aurait suffit, mais là tu poses juste une base contextuelle (« l'affaire de la Montagne Rouge ») et à nous de nous démerder avec le reste !
Bon, je grossis un peu le trait et malgré le manque de précisions, je saisis plus où moins ce que tu as voulu faire avec ce texte. Le pari est sacrément audacieux et stimulant, dans tous les cas – surtout en vue de la courte taille de ce texte, qui n'aurait pas souffert à mon avis d'une ou deux pages supplémentaires. Ceci dit, la plume est maîtrisée et j'ai apprécié la liberté de ton utilisée ici, voguant entre plusieurs registres et regorgeant d'images, d'impressions et de décalages linguistiques en tous genres (les deux dernières pages, plus barrées encore que les précédentes, offrent même de très sympathiques moments, non dénués d'une certaine noirceur).
Dommage juste que je n'aie pas disposé d'éléments suffisants pour m'approprier cette juxtaposition de vignettes anticipatoires et vitriolées...

Reste que malgré le manque de tenants et aboutissants – ou la volonté de les laisser croupir dans leurs ombres opaques – je salue la démarche encore une fois et l'audace dont tu fais preuve ici, Hellaz !
Respect du thème ? Difficile à dire lorsqu'on ne saisit qu'une partie de l'intention initiale, mais il m'a pas semblé qu'on soit dans le hors-sujet. Il faudrait cependant que je relise, car entre la fatigue accumulée ces dernières semaines et ton style cryptique qui « shine » à mort, j'ai sûrement du rater quelques petits trucs...
Belle proposition, dans tous les cas. Pour sûr, on ne pourra pas ici te reprocher de donner dans le classicisme !


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3853
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mémoire occupée de Juvanka

Message par mormir le Lun 14 Jan 2019 - 3:24

Voila un texte perturbant ! Je viens de le lire et il est 3 h du mat'. J'ai adooooré !

Effectivement, l'histoire est opaque. Bien sur, tous ces termes fabriqués rendent l'appréhension de l'ensemble difficile (en apparence). Mais quelle poésie ! Quel dynamisme ! Quelle description horrifique d'un monde déshumanisé ! Quel harmonieux mélange de modernité ultime avec le monde si sauvage et ancestral du cœur de l'Australie !

Je voulais m'interrompre pour m'en aller laver mes mains et brosser mes dents d'un élan énergique, post-consommation de chips d'Eure-et-Loir (je vous les conseille, je n'en ai jamais mangé de meilleures), remède exclusif et souverain contre les dépressions nocturnes. Et je n'ai pas pu lâcher le texte ! A tel point que je suis en train de recouvrir d'une couche d'huile les touches de mon clavier : il était rétro-éclairé, il sera en plus à présent verso-glissant !

Je regrette 3 choses :
- il manque vraiment quelques clés pour comprendre pourquoi il faut éliminer ces réactionnaires visant le retour à un passé bio.
- des fautes ont échappé à une relecture qui, je crois, n'a pas eu beaucoup de temps pour se faire.
- le thème... Je ne le vois pas très central pour le moins.

Mais chapeau l'artiste. Ton texte m'a secoué (sauf les dépôts d'huile sur mes doigts, s'entend). Merci pour ce bon moment Smile


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2613
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mémoire occupée de Juvanka

Message par Hellaz le Mer 16 Jan 2019 - 15:56

Merci pour vos retours et vos critiques positives!

Je viens de relire mon texte. Je mets en "spoiler" les quelques clés qui aideront à sa compréhension. Le dernier paragraphe explique mon approche du thème.



A lire après...:
Le Lieutenant-Colonel Juvanka Mitrodic est un cyborg dont seul le cerveau est humain. Elle a un corps humanoïde pour infiltrer des groupes sociaux et leur soutirer des informations. Elle peut mécaniquement retirer les informations d'un corps via des micro machines nommées phasmes.

Jay est un cyborg spécialisé dans l'infiltration des réseaux de communication. il ressemble à un serveur informatique plein de diodes luminescentes.

Hans est un cyborg-tank. Il est humanoïde, blindé et est là pour faire mal.

Ils sont au service des Imperatores qui dirigent une coalition de nations vers l'idéal transhumaniste de la Nouvelle Humanité. Juvanka incarne cet idéal. Elle est une sorte de police politique et mystique.

Dans un monde prônant le remplacement de la chair par le métal, un groupe d'aborigènes bio cad non modifiés s'est mis en route comme un seul homme vers un haut plateau, sanctuaire de leur culture.
L'information serait passée inaperçue si Corentin Mobutu n'avait pas filmé une vieille femme refusant une campagne de vaccination. Mobutu voulait juste vendre des implants Desert Storm en faisant le buzz dans les médias et sur les réseaux.
Mais l'apparition de la vieille aborigène est passée dans le public qui réagit en commentant massivement sur des hotlines et cela dérange les Imperatores. La Nouvelle Humanité donne un bonheur lénifiant à l'homme et ce dernier ne doit pas se questionner au sujet d'une vieille demeurée. Ils envoient leur police s'occuper de la situation.

Jay monte seul le plan visant à assimiler les aborigènes à un culte de bouseux psychopathes. Cela échoue et attire l'attention du grand public qui se rallie à eux massivement. Jay ne fait jamais d'erreur pourtant.

L'ordre est donné de bombarder le plateau pour éliminer le problème. Des enfants sont en danger…
Juvanka installe seule - Hans est déjà hors service - ses canons électromagnétiques et bombarde le plateau, les aborigènes, leurs alliés et les touristes qui sont montés à eux.
Au réveil, elle subit une "attaque" et elle perd le contrôle de son corps mécanique.

THEME:
Le "black-out" est celui de Juvanka qui est la narratrice a posteriori et qui a perdu l'usage de ses sens et de son corps mécanique. La matière du récit est un contrôle mécanique, un audit très administratif, de sa propre mémoire…
avatar
Hellaz
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 162
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 43
Localisation : Bzh

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mémoire occupée de Juvanka

Message par Blahom le Mer 16 Jan 2019 - 16:37

Merci pour ces éléments d'explication.
"Jay monte seul le plan visant à assimiler les aborigènes à un culte de bouseux psychopathes. Cela échoue et attire l'attention du grand public qui se rallie à eux massivement."
Jay serait ainsi une sorte de Castaner et les aborigènes l'équivalent des Gilets jaunes... Smile


Pray for Rosemary's baby...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1585
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 51
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mémoire occupée de Juvanka

Message par Hellaz le Mer 16 Jan 2019 - 18:03

La politique n'est qu'une figure de style… clown
EDIT: ah tiens Blahom, je viens de critiquer ton texte justement
avatar
Hellaz
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 162
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 43
Localisation : Bzh

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mémoire occupée de Juvanka

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum