Tranches de vie

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tranches de vie

Message par Perroccina le Mar 18 Juil 2017 - 15:05

Finalement, j'ai eu une idée. Une et pas plus, du coup je n'ai pas eu besoin de me résoudre à un choix douloureux.

C'est un dialogue de 4976 signes environ, titre compris.

Tranches de vie:
Tranches de vie

— Non papa, ne fais pas ça.
— Quel autre choix a-t-on, Tony ? Je n’ai plus de boulot, remplacé par un robot. Je ne me fais aucune illusion, je n’en retrouverai plus. Impossible de concurrencer des machines et si on ne veut pas finir à la rue le ventre vide, il faut prendre l’argent où il y en a. Et puis, c’est juste une fois, tu vas avoir fini tes études, tu auras un boulot bien payé. Vivre avec un seul rein, ce n’est pas la mort non plus. De plus la société Transplant’ Corp fournit le traitement et le suivi médical à vie, je ne crains rien.
— J’ai peur que tu ne mettes le doigt dans un engrenage mortel.
— Ne t’inquiètes pas, je sais ce que je fais.
*****
— Alors, Tony, ce boulot ? C’est dans la poche ?
— Non papa, ils cherchent quelqu’un de plus mûr. Je suis trop jeune pour eux.
*****
— Je ne sais plus quoi faire, papa, on est des millions à envoyer des milliers de CV pour décrocher, comme une aumône, quelques dizaines d’entretiens. Un an que j’ai mon diplôme et toujours pas d’emploi. Sans relations haut placées, il n’y a aucun espoir.
— J’ai été recontacté par Transplant’ Corp, ils ont besoin d’un poumon et mon phénotype est compatible. On devrait tenir trois ans avec l’argent en faisant attention. Laisse-moi l’annoncer à ta mère, elle est encore plus inquiète que toi.
— Et ce sera quoi, la prochaine fois ? Un morceau de foie, la rate, les amygdales, ce n’est pas une entreprise, ce sont des vampires, des cannibales !
— En attendant, c’est grâce à eux qu’on bouffe.
— Les éleveurs aussi engraissent leurs bêtes avant de les mener à l’abattoir. Ce n’est pas innocent s’ils te gardent en bonne santé : ils investissent. J’ai relu le premier contrat que tu as signé. En acceptant le traitement médical suite à l’ablation de ton rein, tu as également accepté d’être donneur perpétuel. Les petits caractères précisent que tout refus de ta part sera porté devant les tribunaux. C’était un pacte avec le Diable, rien d’autre. Même mort, tu ne leur échapperas pas.
— Comme ça, la question est réglée donc. Il y a longtemps que nous n’avons plus le choix. J’irai à la clinique demain.
*****
— Tony, peux-tu m’installer mon respirateur, s’il te plait ? J’ai du mal depuis qu’ils m’ont pris ma main.
— Tiens, papa. Tu as pu prendre tous tes cachets ou tu veux aussi un peu d’aide ?
— Non, ça va, ta mère l’a fait. Je suis fatigué, je vais dormir un peu.
— Reposes-toi bien mon papa.
*****
— Soria ?
— Quoi Tony ?
— J’ai eu un entretien prometteur ce matin, mais il y a une condition. Le DRH veut une nuit avec toi.
— Évidemment, ta putain de sœur qui n’a pas pu faire d’études pour financer les tiennes va maintenant se faire mettre par tous les trous pour que tu aies un job.
— Papa va mal, chaque opération l’affaiblit davantage, je ne suis même pas certain qu’il pourra en supporter une de plus. Si je pouvais décrocher ce job, tu ne serais plus obligée de te prostituer.
— Oui, bon, je vais le faire. Au point où j’en suis.
*****
— Alors Tony, ce job à l’hôpital, c’est OK ?
— Je suis à l’essai pour un mois.
— Au moins, je ne me suis pas fait défoncer le cul pour rien.
*****
— Docteur, où est le corps de mon père ?
— Il a été emporté pour une transplantation cardiaque.
— Mais il était réservé par Transplant’ Corp. Il avait un contrat avec eux.
— Désolé, c’est la loi. Il fait ce qu’il veut de son vivant, mais à sa mort tous ses organes, ou du moins ce qui reste, appartiennent à l’État. Tout le monde n’a pas les moyens de se payer Transplant’ Corp.
— Qu’est-ce que je vais dire à la société ? Il y a quelqu’un qui attend le cœur à la clinique.
— Que croyez-vous, Tony ? Qui va bénéficier de la greffe ?
— Comment ! Vous voulez dire que Transplant’ Corp se sert aussi à l’hôpital ?
— Évidemment, cela leur revient moins cher.
— Parce que vous avez été payé ? Sale connard d’assassin ! En arrivant mon père n’était pas bien mais pas mourant. Tony décroche une droite puissante dans la mâchoire du médecin.
— Vous êtes viré et je porte plainte petit con.
*****
— C’est ignoble ce que vous avez fait. Vous nous jetez à la rue.
— Ici, c’est une entreprise, le but est de gagner de l’argent. La branche donneur coûte cher, alors quand la loi offre un moyen d’économiser, vous comprendrez qu’on n’hésite pas.
— Mais vous êtes des monstres, je vais vous dénoncer, vous allez tomber, croyez-moi !
— Ah ! Mais qui va vous écouter, les gens qui vendent leur corps par petits bout comme votre père, ceux qui payent pour obtenir une greffe sans passer par les listes d’attente ou ceux qui tentent de ne pas se faire remarquer dans la crainte de perdre leur boulot ?
Fou de rage, Tony se précipite sur le chef des acquisitions, prêt à lui faire rentrer sa morgue dans la gorge et percute un mur. Légèrement étourdi, il recule pour se rendre compte qu’il s’est adressé à un hologramme. Brisé, il ouvre la porte pour partir. L’autre n’a toujours pas prononcé un mot. Le jeune homme suspend soudain son geste et se retourne :
— Monsieur, demande-t-il poliment. Vous n’auriez pas besoin d’un rein ?


Bonne lecture


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2805
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tranches de vie

Message par Catherine Robert le Mar 18 Juil 2017 - 15:33

J'ai bien aimé. En fait, au début, je me suis d'abord dit que l'histoire que tu voulais raconter avait besoin d'un format plus long. Mais ton choix de mini-scènes successives, avec entre chaque, une ellipse, est un bon choix. On voit ainsi toute une évolution de vie en quelques passages clés de quelques phrases qui malgré leur brièveté racontent l'essentiel sans pour autant nous frustrer. Il n'y a pas besoin d'en dire plus pour qu'on comprenne aussi bien le contexte que les personnages. Et ça renforce le côté horrible de ton récit.
Donc, très joli traitement et bien dans le thème. Et très belle histoire aussi, glaçante.
Seul bémol, la dernière scénette, je ne l'ai pas très bien comprise.
Spoiler:
Pourquoi et par qui est-il jeté à la rue ? Le chef des acquisitions, des acquisitions de quoi ? Deux questions auxquelles, il me semble qu'il manque les réponses.

Mais ce n'est qu'un détail à rectifier si tu veux retravailler ton petit texte. Et crois-moi, il le mérite.
Spoiler:
Autre chose, la toute dernière phrase : je n'aurais pas utilisé "poliment", mais un terme qui rende mieux compte du désespoir total. Ou bien une phrase non-dialogue, genre : "Le jeune homme suspend soudain son geste et se retourne. Il tâte le bas de son dos. A-t-il seulement le choix ?"

En résumé, une très bonne participation Perro. Et j'ajouterais même, un de tes meilleurs textes, si pas le meilleur.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 8817
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tranches de vie

Message par Paladin le Mar 18 Juil 2017 - 19:42

Une distopie glaçante à la Gudule très efficace dans sa construction : le format court te réussi, Perro !


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9663
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tranches de vie

Message par FRançoise GRDR le Mar 18 Juil 2017 - 19:57

Très bon texte Perro, mais je n'ai pas compris la fin -_- .
Je me dis que ce serait une idée que le père ait signé un document acceptant que le fils soit un donneur remplaçant dans le cas où il ne supporterait pas une opération... Qu'en penses-tu ? Ça pourrait être une clause tout en bas du contrat qu'il avait signé au début... Et le fils ne peut pas refuser ; il est piégé !!!
Merci pour cette histoire prometteuse.


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7667
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tranches de vie

Message par Blahom le Mar 18 Juil 2017 - 20:00

Un bon texte parfaitement dans le thème du concours. L'ensemble est bien écrit et maîtrisé même si très manichéen. Les thèmes de la marchandisation du corps humain et du trafic d'organes s'avèrent prenants et actuels.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1287
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 49
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tranches de vie

Message par François Fischer le Jeu 20 Juil 2017 - 12:15

Voilà un bon texte en rapport avec un sujet d'actualité brûlant. Tu exploites intelligemment la limite de taille en donnant au récit un côté elliptique qui lui insuffle du rythme, là où l'on aurait pu craindre une tendance au pathos. Pas mal du tout.
avatar
François Fischer
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 176
Date d'inscription : 27/12/2014
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tranches de vie

Message par Perroccina le Jeu 20 Juil 2017 - 15:07

Merci à tous de vos lectures et heureuse que cela vous ait plu.
Si le format court me convient mieux, c'est sans doute que je peux tout ecrire d'une traite.
Pour la dernière scène, Tony se retrouve chez le directeur des acquisitions d'organes de Transplant' Corp et non ce n'est pas la type qui va jeter la famille à la rue, mais simplement le manque d'argent, le même manque d'argent qui fait que Tony courbe l'échine et accepte son inéluctable destin.
"Poliment" je me suis posé la question. Et après réflexion, je l'ai conservé pour bien marquer la rupture entre la révolte et la prise de conscience de sa place dans la société.
@Blahom, je ne saisis pas bien pourquoi manichéen.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2805
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tranches de vie

Message par Blahom le Jeu 20 Juil 2017 - 15:18

"@Blahom, je ne saisis pas bien pourquoi manichéen."
Disons que c'est une tendance propre aux auteurs de textes "engagés" : il y a toujours d'un côté les méchants exploiteurs et, de l'autre, les gentilles et malheureuses victimes. Après, je comprends parfaitement que le format réduit ne te permettait pas de donner plus de détails d'ordre psychologique. Et puis, il ne s'agit que d'un avis personnel...
Comme le disait François, tu maîtrises avec brio le difficile art de l'ellipse.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1287
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 49
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tranches de vie

Message par Eimelle le Jeu 20 Juil 2017 - 21:53

Hello Perroccina,

Alors, je suis un peu partagée sur ton texte. D'un côté, il m'a vraiment retournée et sa construction est efficace - donnant froid dans le dos ! De l'autre, comme dit Blahom, je le trouve un peu trop manichéen, pas très subtil... Mais ça reste un bon texte- on ne va pas cracher dans la soupe !

Par contre, comme d'autres, j'ai eu un peu du mal à suivre sur la fin...

Bises
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1508
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tranches de vie

Message par paulux le Sam 22 Juil 2017 - 11:08

Comme tout le monde, j'ai beaucoup apprécié ton texte... Il est rapide, facile à lire, précis car on ne se mélange pas dans les personnages et le sujet est à la fois subversif, voire même prophétique ^_^

Bref... vraiment du très bon boulot, bravo Perroccina
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 578
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 39
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tranches de vie

Message par Perroccina le Mar 25 Juil 2017 - 21:53

Froid dans le dos, prophétique... ça existe déjà : http://blog.mondediplo.net/2009-10-19-Egypte-organes-a-vendre
Environ 15 secondes de recherches sur qwant, et j'ai passé les forums où certains posent la question.
Quant à l'aspect manichéen de mes textes, je plaide coupable : j'adore la série des Cybiones d'Ayerdhal.
En tout cas merci pour vos lectures, c'est déjà bien que vous y ayez pris plaisir.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2805
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tranches de vie

Message par Cancereugène le Dim 30 Juil 2017 - 15:28

Il y a de très bonnes idées, mais comme pour le texte d'Amaranth, sans doute trop par rapport au format exigé par le concours.
J'ai été agréablement surpris par le crescendo opéré, le texte par d'une réalité déjà actuelle, pour s'orienter vers d'autres formes d'exploitation du corps (qui ne sont pas nouvelles non plus, le droit de cuissage c'est le moyen-âge, par exemple) et avec une ironie, voire une dérision croissante.
Tout est trop resserré, je l'ai dit, le format est trop court pour une telle accumulation. Mais au final, le récit est assez jubilatoire (dans son horreur !)
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1730
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tranches de vie

Message par Purple-fan le Lun 31 Juil 2017 - 16:50

J'ai beaucoup aimé ton texte.
Je reconnais que les premières lignes, je pensais que j'allais pas y accrocher. Mais finalement, ton texte a vraiment joué son rôle. Tes petits dialogues/scènettes sont efficaces.

La fin ne m'a pas gênée, bien au contraire. Je la trouve logique. Tony n'a pas d'autres choix que de se soumettre au système, et c'est ça qui est fort, c'est qu'il n'y a pas besoin de clauses dans le contrat du père pour que Tony soit finalement aussi vendu (je rebondis ici sur le commentaire de Françoise).

Je trouve aussi le titre bien trouvé, puisqu'il fait écho, je trouve, au fait qu'une vie humaine soit découpé, mais aussi à la présentation du texte qui montre des étapes de la vie de Tony.

Et enfin, le goût amer et dérangeant que laisse ton texte. La fatalité de l'histoire, imposée par la société que tu décris. J'aime. Wink


avatar
Purple-fan
— — Impératrice pourpre — — Disciple de Square Enix
— — Impératrice pourpre — —  Disciple de Square Enix

Messages : 2780
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 20
Localisation : Gironde

http://kylie-darkworld.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tranches de vie

Message par Amaranth le Jeu 3 Aoû 2017 - 22:22

J'aime beaucoup l'histoire (j'ai lu angor il y a peu et effectivement, le trafic d'organes c'est assez d'actualité, même si tu le pousses encore plus loin, en amenant les filières aujourd'hui illégales dans la légalité). J'aime l'inéluctabilité et le propos très sombre, écrasant, avec un ton assez cynique. Mais comme Cancereugène, je trouve que le récit est trop resserré : il y a trop d'informations fournies dans les dialogues, ce qui leur donne un côté pas très naturel à certains moments. Je pense donc que tu pourrais donner un peu plus de place au récit (dans un autre cadre que ce concours, bien sûr. Là tu étais prise par les consignes). En tout cas, j'ai bien aimé, avec un crescendo dans l'horreur bien rendu.


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1825
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tranches de vie

Message par Tak le Sam 5 Aoû 2017 - 19:03

Un très bon texte.
Quelques formulations m'ont parfois paru un brin maladroites, mais la mise en forme est très bien vue et le thème franchement glaçant. Tu es dans la thème, rien à dire et même de plusieurs façons différentes.
Spoiler:
La soeur qui se prostitue, par exemple.
Du coup, j'ai ressenti ton texte comme une sorte d'uppercut, alliant le fond à une forme percutante qui m'a beaucoup plu. Peut-être la dernière partie se montre-t-elle un peu plus "brouillonne", que le reste  (j'ai dû relire certains passages pour être certain de ne pas avoir manqué quelque chose) mais je reste néanmoins sur une bonne impression.

Un autre l'a déjà dit avant moi, mais effectivement le format court te réussit bien, Perro !


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2595
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tranches de vie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum