Du sang, et de la salive

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Vif et percutant

Message par Cancereugène le Mar 14 Aoû 2012 - 14:48

La violence du personnage ne m'a pas dérangé, bien au contraire. Par contre, qu'il mette ses doigts dans la bouche douteuse d'un clodo, ça m'a un peu surpris. Etre sadique, d'accord, je comprends, mais prendre un tel risque pour ses doigts, euh... En plus de ça, le personnage doit faire attention de ne pas tâcher son costard.
Bref.
Cette humeur malveillante du personnage me semble tout à fait en accord avec le dénouement, puisqu'il est confronté, lui aussi à un être particulièrement mal embouché. Est-ce que mal garer sa caisse mérite la mort ? Est-ce prévenir quelqu'un d'un danger mérite une beigne ? Personne n'est là pour en juger.
Le clodo a eu affaire à lui, et il l'a senti passer.
Jack a affaire au croqueur, et il va le sentir passer.
Court, vif et percutant.
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2068
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sang, et de la salive

Message par m.roch le Jeu 16 Aoû 2012 - 22:44

Merci pour vos commentaires ! J'espère que le moment passé à lire ce texte vous a laissé un bon goût acidulé derrière la langue... Wink


Blog Sans Aucune Issue.

Mon premier recueil de nouvelles fantastique/épouvante/horreur : La Boîte de Schrödinger

Une nouvelle Thriller pulp en numérique et papier : Trois coups contre ma porte

Un roman Pulp en numérique : Twelve
avatar
m.roch
Écritoirien émasculé
Écritoirien émasculé

Messages : 398
Date d'inscription : 30/11/2011
Age : 31

http://sans-aucune-issue.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sang, et de la salive

Message par TiCi le Jeu 14 Mar 2013 - 16:36

J'ai lu avec pas mal de plaisir parce que c'est globalement bien écrit (il reste une ou deux coquilles - rien de grave, sinon que ça me fait douter de la phase de correction des éditeurs numériques), mais au final je ne suis pas complètement emballé.
Je suis surpris que Didier t'ait repris sur tes effets spéciaux, parce que c'est justement un truc que je lui reproche. Je constate à cette occasion qu'il n'est pas le seul à le faire, et je suis content qu'il ait pu voir ce que l'abus peut donner. Bref.
Là où je reste sur ma faim, c'est sur l'histoire.
J'essaye de m'expliquer. Pour moi, ce n'est pas vraiment une histoire, mais plutôt une scène. Habile, intense, mais quand même juste une scène. A la fin, il y a tellement de questions sans réponse que je trouve que cela manque trop de sens pour être un texte indépendant :
- d'où sort le monstre ? Quel est son rapport avec les voitures mal garées ?
- pourquoi s'en prend-il au flic ? Pas au clodo ? Pourquoi maintenant ?
- un détail : si le gars n'a pas le code, pourquoi ne pas se mettre à l'abri dans sa caisse ?
C'est du fantastique, il faut admettre certains postulats, mais là pour 3 pages c'est beaucoup.
Il y a peut-être un élément que je n'ai pas compris, à l'image du titre qui appuie sur un aspect dont je n'ai pas saisi le sens ?
J'ai donc lu avec plaisir, mais j'ai été déçu à la fin, avec le sentiment que ce texte n'est pas abouti.


On peut rire de tout, seulement faut que ce soit drôle.
avatar
TiCi
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 193
Date d'inscription : 08/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sang, et de la salive

Message par m.roch le Jeu 14 Mar 2013 - 18:32

Hello TiCi !
Merci pour ta lecture ! Tu soulèves beaucoup de questions auxquelles je n'ai presque pas de réponse.

À l'époque où j'ai écris ce texte (et même si j'ai pu le reprendre légèrement par la suite), je considérais la nouvelle comme pouvant être une "fenêtre" sur une vie, une heure/journée/période/phase-clé dans la vie d'un personnage. Dans le même style, il y a "Le colt et la boîte aux lettres" dans la rubrique Polars. Je pense à la manière dont est construit le film Burn After Reading (sans vouloir me comparer aux réalisateurs!)
Du coup le postulat de départ, pour un lecteur, est l'acceptation. Accepter de se dire qu'on ne sait pas tout des personnages, de leur passé, de leur vécu, ni de leur futur, ou de leurs motivations, en dehors de cette fenêtre.

C'était mon idée à l'époque, et tout le monde ne lit pas comme ça, c'est sûr. On se dit, il y a un truc derrière, plus gros, ce n'est pas possible que ça s'arrête là ; et c'est justement ce je recherchais dans ce texte : avoir un certain soulagement à la chute, mais sans réelle révélation pour laisser l'esprit avec une certaine frustration excitante, ou excitée (positivement ou négativement).

Pourquoi Gaspard tente d'entrer dans l'immeuble pour se protéger, au lieu de s'enfermer dans sa voiture ? Je ne sais pas. Je n'y ai pas pensé, et je pense que Gaspard (ancien Jack) non plus.
Puisque tu as le recueil complet entre les mains, je pense que la nouvelle suivante "Sous la ville" t'apportera des bribes de réponses. Mais pas toutes.

Ensuite, c'est vrai que ce texte n'est pas abouti, à cette heure. Parce que depuis, j'ai grandi, j'ai changé ma manière d'écrire et de présenter les choses. Des textes de trois pages, je n'arrive presque plus à en produire. Mais cela n'empêche rien, car le jour où j'ai posé le point final de cette nouvelle, le texte (par la façon dont je l'avais construit, pensé, craché) était fini. La seconde suivante, il ne l'était plus, mais ça ne me dérange pas plus que ça.
Comme il fait partie de ma construction personnelle, je l'ai laissé comme ça dans le recueil.


Blog Sans Aucune Issue.

Mon premier recueil de nouvelles fantastique/épouvante/horreur : La Boîte de Schrödinger

Une nouvelle Thriller pulp en numérique et papier : Trois coups contre ma porte

Un roman Pulp en numérique : Twelve
avatar
m.roch
Écritoirien émasculé
Écritoirien émasculé

Messages : 398
Date d'inscription : 30/11/2011
Age : 31

http://sans-aucune-issue.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sang, et de la salive

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum