Destins Croisés

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Destins Croisés

Message par FRançoise GRDR le Dim 20 Mar 2016 - 0:23

Je me décide, sinon je ne vais pas pouvoir passer à autre chose Rolling Eyes
Voici donc ce texte classique  Cool

Destins Croisés

Largement inspiré de la nouvelle de Julio Cortázar "La nuit face au ciel"


Dernière édition par FRançoise GRDR le Mar 22 Mar 2016 - 8:39, édité 1 fois


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7857
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destins Croisés

Message par Stephane le Dim 20 Mar 2016 - 0:39

Hello,
Je récupère et je te fais mon retour rapidement Smile


Un écrivain qui se livre, c'est un peu comme un canard qui se confie... -- De qui ? Bah j'en sais rien...
On s'appelle et on s'fait des quenelles ? -- Stéphane
Paix et prospérité -- Mr Spock
avatar
Stephane
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 204
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 40
Localisation : Ain (Rhône-Alpes)

http://www.tefdesign.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destins Croisés

Message par Blahom le Dim 20 Mar 2016 - 18:29

L'histoire est bien écrite; elle se lit agréablement, malgré une ou deux coquilles.
Un passage m'a cependant posé problème :
"Bientôt la nubile que j’étais dans ce rêve bizarre déchanta : l’éphèbe qu’elle aimait ne serait jamais mon époux."
Pourquoi avoir utilisé la première personne ?

En fait, ce qui me gêne, c'est l'étonnante similitude existant entre cette histoire, "Destins croisés", et la remarquable nouvelle de Julio Cortázar "La nuit face au ciel" (in Les Armes secrètes).
Chez Cortázar, le héros a un accident de moto, ici Angèle a un accident de Clio.
Les guerriers aztèques de "La nuit face au ciel" sont remplacés par des Grecs de l'Antiquité.
Spoiler:
Dans les deux cas, la situation initiale contemporaine et moderne s'avère être un rêve effectué par la victime du sacrifice.
Je suis donc assez embêté d'autant plus que je ne me permettrais pas, Françoise, de mettre en doute ta bonne foi ou de t'accuser de plagiat : je parle de similitudes très grandes entre les deux textes, tant dans leur structure (parallèle) que dans le destin des personnages principaux.
Bref, tout cela me laisse perplexe.
D'ailleurs, peut-être n'as-tu jamais lu Cortázar ?


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1423
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destins Croisés

Message par Cancereugène le Dim 20 Mar 2016 - 18:43

J'ai lu un recueil de Cortázar et c'est vrai qu'il était très fort pour user de ces destins croisés. Je me souviens d'une nouvelle sur un type qui observe un aquarium, à la fin on a l'impression que c'est lui qui est dans un aquarium. J'avais 15 ans, je m'en souviens encore.
Bref.
Le texte de Françoise, qu'elle qualifie elle-même de classique peut en effet donner une impression de déjà lu, pas seulement en référence à cet auteur. J'ai apprécié ma lecture, je trouve que c'est du bon boulot, sans être totalement emporté, mais je garde après lecture une impression plutôt positive.
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1895
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destins Croisés

Message par Stephane le Dim 20 Mar 2016 - 19:16

Hello,
alors j'ai lu ton texte Françoise et je suis très embêté. Alors tout est très bien écrit pour moi. Les tournures de phrases sont bien même si je n'ai pas compris en page 5 pourquoi tu passes à la 1re personne comme l'a dit Blahom.
Après je n'ai pas accroché au texte j'en suis désolé. De plus, j'ai du louper quelques choses, car je n'ai pas compris ce que cela à voir avec le thème.

Alors je suis un peu fatigué aujourd'hui et j'ai forcement dû louper un truc. Je lirai de nouveau ton texte pour être sûr.

Mais attention, même si je n'ai pas accroché, cela ne veut pas dire que je trouve cela mauvais. Déjà parce que je n'ai aucune légitimité à dire cela, et ensuite parce que, comme dit plus haut, tout est bien écrit (j'en serais jaloux tiens...)

Voilà désolé Sad


Un écrivain qui se livre, c'est un peu comme un canard qui se confie... -- De qui ? Bah j'en sais rien...
On s'appelle et on s'fait des quenelles ? -- Stéphane
Paix et prospérité -- Mr Spock
avatar
Stephane
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 204
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 40
Localisation : Ain (Rhône-Alpes)

http://www.tefdesign.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destins Croisés

Message par FRançoise GRDR le Dim 20 Mar 2016 - 19:57

Blahom a écrit:L'histoire est bien écrite; elle se lit agréablement, malgré une ou deux coquilles.
Un passage m'a cependant posé problème :
"Bientôt la nubile que j’étais dans ce rêve bizarre déchanta : l’éphèbe qu’elle aimait ne serait jamais mon époux."
Pourquoi avoir utilisé la première personne ?

En fait, ce qui me gêne, c'est l'étonnante similitude existant entre cette histoire, "Destins croisés", et la remarquable nouvelle de Julio Cortázar "La nuit face au ciel" (in Les Armes secrètes).
Chez Cortázar, le héros a un accident de moto, ici Angèle a un accident de Clio.
Les guerriers aztèques de "La nuit face au ciel" sont remplacés par des Grecs de l'Antiquité.
Spoiler:
Dans les deux cas, la situation initiale contemporaine et moderne s'avère être un rêve effectué par la victime du sacrifice.
Je suis donc assez embêté d'autant plus que je ne me permettrais pas, Françoise, de mettre en doute ta bonne foi ou de t'accuser de plagiat : je parle de similitudes très grandes entre les deux textes, tant dans leur structure (parallèle) que dans le destin des personnages principaux.
Bref, tout cela me laisse perplexe.
D'ailleurs, peut-être n'as-tu jamais lu Cortázar ?

*Oups* Au début, je voulais écrire à la première personne et j'ai oublié de changer ce passage car ensuite j'ai préféré la troisième. Il faut lire "Bientôt la nubile qu'ELLE était... ne sera jamais SON époux"

Tu as raison, j'ai lu et j'aime cet auteur Cortázar et je revendique même de m'en être inspirée pour la structure et aussi l'enchevêtrement du temps présent et passé, l'accident... (je l'avais dit dans "directives" que je me servais d'une nouvelle d'un auteur apprécié, donc lui).
Par contre, je ne sais pas si c'est du plagiat ? Je pensais à une sorte d' hommage à cet auteur comme il y a eu récemment un appel à textes en hommage à la série Prisonnier ou le recueil Vampires 2 de Rivière Blanche qui reprend des figures vampiriques et des œuvres d'auteurs ayant créé ces  mythes ...


@Cancer : Merci pour ta lecture et ton appréciation. Mais j'ai quand même voulu m'approcher au plus près du texte que Blahom cite. Alors, c'est peut-être de la triche, je ne sais pas...


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7857
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destins Croisés

Message par FRançoise GRDR le Dim 20 Mar 2016 - 20:21

Stephane a écrit:Hello,
alors j'ai lu ton texte Françoise et je suis très embêté. Alors tout est très bien écrit pour moi. Les tournures de phrases sont bien même si je n'ai pas compris en page 5 pourquoi tu passes à la 1re personne comme l'a dit Blahom.
Après je n'ai pas accroché au texte j'en suis désolé. De plus, j'ai du louper quelques choses, car je n'ai pas compris ce que cela à voir avec le thème.

Alors je suis un peu fatigué aujourd'hui et j'ai forcement dû louper un truc. Je lirai de nouveau ton texte pour être sûr.

Mais attention, même si je n'ai pas accroché, cela ne veut pas dire que je trouve cela mauvais. Déjà parce que je n'ai aucune légitimité à dire cela, et ensuite parce que, comme dit plus haut, tout est bien écrit (j'en serais jaloux tiens...)
Voilà désolé Sad

Ce n'est pas grave Stéphane  Smile Pour le passage à la première personne, c'est une grave erreur de ma part, une étourderie...
Après chacun ressent à sa manière le thème. Là, il me semblait clair, le Minotaure, légende mythologique grecque mais aussi une très forte ressemblance, recherchée, à la nouvelle de Cortázar "La nuit face au ciel". Je voulais faire écho à ce texte en mettant en scène un personnage féminin, victime du sacrifice des filles (sorte de symbole du fondement de pas mal de sociétés). Il y a le vrai sacrifice et la symbolique.

C'était un jeu pour moi... À la manière de... Comme on le fait en peinture où l'on utilise des procédés inventés par d'autres pour faire un autre tableau, quand même différent au niveau du sens...Démarche post surréaliste en art (je pense qu'en littérature et musique, ça existe aussi). Certains artistes utilisent la citation. Ça se rapproche de ce que j'ai voulu faire  Rolling Eyes
J'avoue que je cite et prend beaucoup à Cortázar, beaucoup trop sans doute...


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7857
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destins Croisés

Message par SILENCE le Dim 20 Mar 2016 - 21:10

Bonsoir Françoise,
Je viens de lire ta nouvelle et, pour être tout à fait franc, je n'ai pas aimé du tout, désolé. Je vais donc essayer de te dire pourquoi je n'ai pas aimé. Sache avant tout que je n'ai jamais lu quoi que ce soit de l'auteur que tu sembles citer en référence et comme une référence. D'autres auront donc une vision plus complète que la mienne. Je me permets cependant de dire, ne le prends pas mal, que faire ce que tu appelles un "à la manière de..." peut s'entendre comme d'un exercice que l'on fait chez soi, mais dans le cadre d'un concours ? C'est assez audacieux...
Sur la forme, je pense que tu as rendu ce texte un peu rapidement. Le style, trop descriptif à mon goût, oscille trop souvent entre l'imprécision ( ex : "Elle vit précisément que le nombre de prisonnier dépassait le chiffre deux" ou encore "On attendit une porte en bronze"... On ?) et la sur-information (tout le passage dans la Grèce antique). J'ai relevé par ailleurs certaines coquilles (exemple Ôh maître = Ô Maitre ?). Par ailleurs, toujours au titre de l'imprécision : tu écris que l'héroïne est insouciante, ne réfléchit pas à son avenir, passe son temps à boire et à danser, suit occasionnellement des études de psychologie. Bon OK. Mais lorsqu'elle se trouve dans la Grèce antique elle sait qu'elle assiste à une fête pour Déméther, qu'il y sera question d'honorer les Mystères d'Eleusis et qu'elle allait pénétrer dans la maison des Arrhéphores... Je me dis que cela fait beaucoup de termes techniques pour une gamine de 18 ans qui ne pense qu'à boire et faire la fête. Encore plus curieux, tu dis à un moment qu'elle se déplace comme un 'automate'. De deux choses l'une soit ton héroïne garde ses caractéristiques du début et elle ne connaît ou ne reconnaît rien de ce qu'elle voit lors de la fête de Déméther, soit elle adopte d'autres caractéristiques, celles d'une habitante de cette cité antique, mais alors elle ne peut pas savoir ce qu'est un automate, non ?
Sur le fond, j'ai été totalement perdu et déconnecté. Le va et vient incessant entre une époque et l'autre renforce encore le caractère répétitif de la chose... Je n'ai vraiment pas accroché et tu m'en vois désolé Françoise...


Dernière édition par SILENCE le Sam 26 Mar 2016 - 17:53, édité 1 fois
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2657
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destins Croisés

Message par Blahom le Dim 20 Mar 2016 - 21:20

Merci pour ces précisions. N'ayant pas forcément lu ce que tu as écrit dans la partie "Directives" concernant ton intention de te servir d'un texte déjà existant, j'avoue avoir été surpris lorsque j'ai lu ton histoire. Il est vrai que les nouvelles de Cortázar m'ont énormément impressionné, en particulier "La nuit face au ciel".
Peut-être aurait-il été bon d'expliciter cela dès le début du texte, sous forme de dédicace à  Cortázar, de façon à ce que l'hommage soit bien clair ? Ou alors au moyen d'un titre plus "allusif", comme le fit Clive Barker avec sa nouvelle "Nouveaux assassinats dans la rue Morgue" ?
D'autant plus que ton texte est formellement réussi et se lit avec plaisir.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1423
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destins Croisés

Message par FRançoise GRDR le Dim 20 Mar 2016 - 22:58

@Silence : Bien vu pour l'automate, j'aurais dû trouver autre chose... Pour les quelques détails comme ce "ON", tu as tout à fait raison Embarassed Pourtant, j'ai lu et relu Shocked
En fait dans la partie où elle tombe dans l'autre monde (celui de l'antiquité...) elle devient l'autre et comprend ce qui se passe (enfin assez vaguement, puis de plus en plus clairement). J'avoue que c'était un risque de donner toutes ces indications, risque de perdre le lecteur...
Tant pis si l'ensemble t'as paru difficile à suivre.
Désolée aussi.


Blahom a écrit:Merci pour ces précisions. N'ayant pas forcément lu ce que tu as écrit dans la partie "Directives" concernant ton intention de te servir d'un texte déjà existant, j'avoue avoir été surpris lorsque j'ai lu ton histoire. Il est vrai que les nouvelles de Cortázar m'ont énormément impressionné, en particulier "La nuit face au ciel".
Peut-être aurait-il été bon d'expliciter cela dès le début du texte, sous forme de dédicace à  Cortázar, de façon à ce que l'hommage soit bien clair ?

Oui, je n'y avais pas pensé mais c'est ce que j'aurais dû faire  Embarassed


Ou alors au moyen d'un titre plus "allusif", comme le fit Clive Barker avec sa nouvelle "Nouveaux assassinats dans la rue Morgue" ?

J'ai cherché un titre "Face contre sol" et "La nuit cache le ciel" : c'était pas heureux...

D'autant plus que ton texte est formellement réussi et se lit avec plaisir.
Merci !  Smile Je me suis documentée en tout cas (peut-être trop) et j'ai essayé d'immerger mon Angèle par petites touches.
Pas évident, un vrai exercice d'équilibriste qui m'a beaucoup appris !


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7857
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destins Croisés

Message par lester l gore le Lun 21 Mar 2016 - 10:19

Je suis très mitigé sur ce texte. L’idée de départ est bonne, mais le traitement me semble manquer de rigueur. Quelques fautes d’accord ternissent l’ensemble, et certaines phrases me paraissent bancales :
« Devenir prêtresse donnait des
avantages immenses à ses yeux, comparés à celle d’épouse. »

« Ses mots invoquaient un crime, celui du fils de Minos, Androgée par
Égée, roi d’Athènes. »

Les allers-retours entre les deux situations ne me semblent pas gérés de manière à rendre le texte compréhensible.

Sinon, bonne note pour le travail de recherche. Le thème est aussi respecté, puisque la nouvelle évoque le sacrifice des Athéniens.
Après, je ne connais pas Cortazar, mais il aurait peut-être été de bon ton de le citer en exergue de ton texte, afin de montrer ce que celui-ci doit à cet auteur...
avatar
lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 2005
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 55
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destins Croisés

Message par Catherine Robert le Lun 21 Mar 2016 - 12:33

Je ne connais pas non plus Cortazar, donc, je ne peux rien dire quand à la ressemblance/l'hommage.
Ton texte se lit bien, un peu longuet sur le milieu, mais on a envie de savoir ce qui attend l'héroïne. Je rejoins mes camarades sur les quelques étourderies/coquilles et sur le côté un peu embrouillé entre les deux situations, même si j'ai compris le sens du tout sans problème.
Sur la fin, ce que j'aurais aimé savoir moi, c'est ce que devenait Angèle.
Pour le respect du thème, je le trouve presque accessoire, n'apparaissant qu'à la fin, mais bon il est quand même traité.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik ! Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9262
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destins Croisés

Message par FRançoise GRDR le Lun 21 Mar 2016 - 20:08

lester l gore a écrit:Je suis très mitigé sur ce texte. L’idée de départ est bonne, mais le traitement me semble manquer de rigueur. Quelques fautes d’accord ternissent l’ensemble, et certaines phrases me paraissent bancales :
« Devenir prêtresse donnait des
avantages immenses à ses yeux, comparés à celle d’épouse. »

« Ses mots invoquaient un crime, celui du fils de Minos, Androgée par
Égée, roi d’Athènes. »

C'est vrai que pour moi, elles ne me paraissaient pas bancales. J'ai résumé car sinon, le lecteur aurait été encore plus perdu !!! Je n'ai pas tenté d'écrire une pseudo incantation que j'aurais sûrement ratée.

Les allers-retours entre les deux situations ne me semblent pas gérés de manière à rendre le texte compréhensible.

C'était le plus difficile à gérer, j'avoue. J'ai été trop ambitieuse.

Sinon, bonne note pour le travail de recherche. Le thème est aussi respecté, puisque la nouvelle évoque le sacrifice des Athéniens.

Pour ça, je me suis régalée.
Après, je ne connais pas Cortazar, mais il aurait peut-être été de bon ton de le citer en exergue de ton texte, afin de montrer ce que celui-ci doit à cet auteur...
J'avoue aussi qu'il aurait fallu que j'indique le texte qui m'a inspirée.

Merci pour ta lecture Smile


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7857
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destins Croisés

Message par FRançoise GRDR le Lun 21 Mar 2016 - 20:14

Catherine Robert a écrit:Je ne connais pas non plus Cortazar, donc, je ne peux rien dire quand à la ressemblance/l'hommage.
Ton texte se lit bien, un peu longuet sur le milieu, mais on a envie de savoir ce qui attend l'héroïne. Je rejoins mes camarades sur les quelques étourderies/coquilles et sur le côté un peu embrouillé entre les deux situations, même si j'ai compris le sens du tout sans problème.

Bon, c'était pas évident et au milieu, je me suis bien rendue compte que je donnais trop d'indications livresques, un peu plaquées mais je n'ai pas su faire mieux... Sad  
Sur la fin, ce que j'aurais aimé savoir moi, c'est ce que devenait Angèle.

Angèle:
Soit elle meurt de faim, soit le Minotaure, monstre mi-homme mi- taureau trouve le groupe et dévorera ses chairs (oui, un taureau carnivore, c'est de la Mythologie  Shocked ). J'ai lu quelque part qu'il était enfermé dans un labyrinthe (sûrement une projection de l'esprit) et qu'il pouvait se perdre (en tous cas il ne peut en sortir), donc qu'il pouvait laisser longtemps son "repas" se gâter... J'ai imaginé qu'un garde égorgeait Dorine pour qu'il les repère à l'odorat mais rien n'est sûr de ce côté. Ce qui est sûr c'est qu'elle mourra SAUF si dans le groupe se trouve Thésée qui a combattu le Minotaure et qui a sauvé les jeunes gens mais comme je n'en parle pas, on peut tout imaginer en fait. Les suppositions sont laissées libres. Croyez ce que vous voulez ! Twisted Evil   

Pour le respect du thème, je le trouve presque accessoire, n'apparaissant qu'à la fin, mais bon il est quand même traité.
Il y a aussi la symbolique du sacrifice (des filles et des jeunes d'ailleurs / des accidents de la route = sacrifices pour un moyen de transport idiot *comment ça c'est tiré par les cheveux ?*), le mythe du Minotaure...
Merci aussi pour ta lecture Smile


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7857
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destins Croisés

Message par Perroccina le Jeu 24 Mar 2016 - 15:20

Après lecture du texte, je ne savais pas vraiment dire l'impression qu'il me laissait. Pas plus maintenant d'ailleurs même après avoir lu les autres commentaires.
Le thème est respecté mais j'ai trouvé son approche plutôt originale et Cortazar ne faisant pas partie de mes lectures, l'idée m'a parue intéressante. Par ailleurs, je me demande s'il fallait choisir un titre qui en dévoile autant.
Un chose m'a posé problème, ce sont les phrases courtes du départ, sans doute dans le but de donner du rythme au texte mais là je trouve que cela a tendance à le hacher et je rejoints Silence sur l'aspect un peu distancié de certains passages.
Pour le reste, je conserve une impression générale plutôt positive : originalité, entremêlement de destins, parallèle entre deux formes de sacrifices et l'opposition entre les 2 héroïnes.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2862
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destins Croisés

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum