Si on parlait de Jésus Franco ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Si on parlait de Jésus Franco ?

Message par Malbordus le Lun 21 Juil 2014 - 12:12

Pour rendre un hommage au maitre du zoom intempéstif et du ciné de série Z (ce qui n'exclu pas la qualité souvent) mort le 2 avril 2013.
Je propose d'ouvrir ce topic sur ce grand réalisateur des années 60-70-80 et 90 auteur d'environ 200 films sous plusieurs pseudo, il a abordé plusieurs genres, de la comédie bien grasse des 70's, au porno soft en passant par le cannibalisme, le fantastique et le voyeurisme qui reste le théme central de son oeuvre.
Ces grands films restes : Vampyros Lesbos, La comtesse noire, Christina chez les morts vivants, Sadomania, Eugénie de Sade, She Killed in extasy, l'horrible Dr Orloff, la série des fu-Manchu, Venus in furs, les cauchemars naissent la nuit et tant d'autres...
Ses muses furent la sublime Soledad Miranda, morte en 1970 dans un accident de voiture, puis a partir de 1970 Lina Romay qui fut aussi sa compagne hasta la muerte !
Le connaissez vous ?
Quels films de lui avez vous vu ?
Son cinéma vous inspire t-il ?
J'aimerai partager ma passion pour ce réalisateur ultra prolifique avec vous...
avatar
Malbordus
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 416
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 45
Localisation : Clermont-Ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on parlait de Jésus Franco ?

Message par Max le Lun 21 Juil 2014 - 12:17

Navré mais je ne connais pas du tout !
avatar
Max
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 779
Date d'inscription : 19/11/2012
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on parlait de Jésus Franco ?

Message par Paladin le Lun 21 Juil 2014 - 12:39

Je n'ai pas vu les 200 films de Franco, loin de là: peut-être en ais-je vu une dizaine. Mais autant je suis fan (généralement parce qu'il a aussi fait de gros navets! ) de son contemporain Jean Rollin, qui est un peu sur la même ligne, j'ai beaucoup plus de mal avec Franco. Même si j'aime son coté "Fantasmes sans tabous", il n'y a chez Franco ni la poésie surréaliste, ni la recherche esthétique de Rollin

Quelquefois il me fait sourire, comme dans Les Démons qui est censé  se passer en Angleterre, mais où tous les extérieurs se passent sous les oliviers au son des cigales. Et où les victimes de la malédiction se trouvent immédiatement transformées en squelette tout blanc et propre, visiblement en plastique, comme on en avait dans nos classe de science nat' et qu'on appelait "Oscar" !

D'autres fois ses scènes érotiques elle-mêmes sont ennuyeuses à être longues et répétitives. La Comtesse Noire malgré la plastique de Lina Romay, je m'endors devant!

Justine tient plus de la bouffonerie que du film sadien. La seule partie intéressante est le prologue, ou Sade (Klaus Kinski, ce rôle lui va comme un gant!), dans sa prison, a la vision des deux héroïnes: Justine et Juliette. Le reste est du niveau Aldo Macione.

Mais, parmi ceux que j'ai vu, j'en ai bien aimé certains:

L'horrible Dr Orloff
, qui reprends le thème des Yeux Sans Visage de Fanju

Le Sadique Baron Von Klaus
est regardable

Les Prédateurs de la Nuit, nouvelle variante des Yeux Sans Visages (Où apparait le Dr Orloff), j'ai bien aimé, et puis, il y a Brigitte!

La Comtesse Perverse, version féminine et érotique de La Chasse Du Comte Zaroff, est une réussite!

Bien aimé aussi Les Cauchemars Naissent la Nuit, ses deux Eugénie... Mais il m'en reste beaucoup à voir!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10551
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on parlait de Jésus Franco ?

Message par Malbordus le Lun 21 Juil 2014 - 17:07

C'est vrai que les effets spéciaux c'est souvent nullissime, néamoins j'aimai bien cette époque pas si lointaine du carton patte, c'etai moins ennuyeux que la perfection du numérique !
Eugénie de Sade est surement un de mes préferés par le sujet qu'il aborde et beau couple fou amoureux, pére-fille avec Soledad Miranda belle comme jamais !
She killed in extasy est trés regardable pour moi c'est le meilleur, l'érotisme de Soledad Miranda y est d'une puissance incroyable et l'histoire de vengeance un par un, super réussi !
L'as tu vu Paladin ?
J'aime moins Jean Rollin car il est plus pointu, il a éssayé de reproduire des tableaux vivants dans ces films, il faut avoir des bases pour l'aborder je pense.
Jésus lui c'est un vrai obsédé de la caméra, il a tout fait ahahah.
Dans le Sadique de Notre-Dame il se met en scéne, c'est jouissif le peu d'éstime qu'il a de lui même Very Happy 
avatar
Malbordus
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 416
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 45
Localisation : Clermont-Ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on parlait de Jésus Franco ?

Message par Zaroff le Lun 21 Juil 2014 - 18:07

L'horrible Dr Orloff fut une merveille pour moi. J'ai adoré ce film.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12859
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on parlait de Jésus Franco ?

Message par Malbordus le Lun 21 Juil 2014 - 18:13

Tu en as vu beaucoup de Jésus Franco, Zaroff ?
Dans Orloff c'etait la premiére fois qu'on voyait des poils aux aisselles d'une femme non censuré, en tout cas sur un film assez diffusé, la scéne ou le monstre pelote la prisonniére.
avatar
Malbordus
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 416
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 45
Localisation : Clermont-Ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on parlait de Jésus Franco ?

Message par Paladin le Lun 21 Juil 2014 - 18:53

Pas vu She killed in extasy
Je ne pense pas qu'il faille beaucoup de références pour aborder Rollin, même s'il en a. Il faut surtout entrer dans son délire. Il faudrait que j'ouvre un fil sur Rollin aussi.


Dernière édition par Paladin le Lun 21 Juil 2014 - 20:30, édité 1 fois


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10551
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on parlait de Jésus Franco ?

Message par Zaroff le Lun 21 Juil 2014 - 18:56

Je n'ai vu qu'un seul Franco à ma connaissance.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12859
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on parlait de Jésus Franco ?

Message par Paladin le Lun 21 Juil 2014 - 19:02

Tu devrais voir La Comtesse Perverse, avec la comtesse... Zaroff !



Dernière édition par Paladin le Lun 21 Juil 2014 - 20:30, édité 1 fois


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10551
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on parlait de Jésus Franco ?

Message par Zaroff le Lun 21 Juil 2014 - 19:39

Je note !


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12859
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on parlait de Jésus Franco ?

Message par Paladin le Lun 21 Juil 2014 - 19:56

Les prédateurs de la nuit, c'est pas mal aussi:



Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10551
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on parlait de Jésus Franco ?

Message par Paladin le Lun 21 Juil 2014 - 20:27

J'ai mis en lien un dossier avec interview sur Jess Franco dans la partie "adulte" du forum, à cause des photos qui vont avec, faut être prudent, les hébergeurs sont frileux...


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10551
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on parlait de Jésus Franco ?

Message par Malbordus le Lun 21 Juil 2014 - 23:23

MMM...je vais aller jeter un oeil.
Quel réalisateur Paladin te semble le plus proche du grand Jess ? en dehors de Jean Rollin ? un italien type Dario Argento, Lucio Fulci, Lamberto Bava ? et leurs expériences cinématographiques bizzaroïdes ? ont reste dans le cinéma latin en fait, le tryptique, Italie-France-Espagne
avatar
Malbordus
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 416
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 45
Localisation : Clermont-Ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on parlait de Jésus Franco ?

Message par Paladin le Lun 21 Juil 2014 - 23:36

Je ne connais pas trop Fulci no Bava fils. Argento, non, je ne crois pas!

Je pense que Franco correspond à une époque, celle de la libération des mœurs et de l'expression des fantasmes, tout comme Rollin. Mais lui était espagnol et de plus son vrai nom était Jésus Franco... Et faire des films comme ça en étant espagnol à son époque et avec un nom pareil, c’était unique!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10551
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on parlait de Jésus Franco ?

Message par Malbordus le Lun 21 Juil 2014 - 23:57

Oui Jésus Franco Manera.
Il a beaucoup tourné au Portugal car c'était impossible en Espagne.
Il était beaucoup produit par les allemands et eurocine aussi.
Michel Lemoine a un côté comme ça, je pense aussi a tinto bras ou José benazeraf.
avatar
Malbordus
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 416
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 45
Localisation : Clermont-Ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on parlait de Jésus Franco ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum