LE PARAVENT

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Re: LE PARAVENT

Message par FRançoise GRDR le Mer 9 Juil 2014 - 18:14

Je ne suis pas convaincue non plus... pas assez tendue et contradictoire. Si elle a peur, tu ne le montres pas suffisamment pour que l'on en soit imprégné... C'est difficile avec un sujet frivole, en plus ! Pour moi, je veux dire, le sort de cette fille m'indiffère totalement...Pris autrement, ce pourrait être le départ pour un texte plus angoissant.


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8022
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 63
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PARAVENT

Message par Amaranth le Jeu 10 Juil 2014 - 20:30

Pour moi, le texte aurait dû commencer avec l'arrivée chez l'homme, avec un plus long développement de l'aspect angoissant. Le texte est sympa à lire, mais l'angoisse n'apparait que trop tardivement, sur un temps trop court, pour finalement retomber comme un soufflet. Désolée mais je n'ai pas été convaincue.


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1968
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PARAVENT

Message par Malbordus le Mar 22 Juil 2014 - 0:29

J'aime bien, même si on est loin de l'angoisse, c'est bien écrit, la chute est bonne, l'héroïne un peu parano, bref bonne histoire.
avatar
Malbordus
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 416
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 45
Localisation : Clermont-Ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PARAVENT

Message par anouk le Mar 22 Juil 2014 - 8:12

Merci Malbordus pour ton appréciation large d'esprit. Je n'ai pas assez développé l'angoisse.


[J'éprouve un sentiment baigné de chaleur lumineuse et de plénitude. Alors je danse, je danse en écoutant ma musique intérieure.[/i]
Anouk
avatar
anouk
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 544
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 73
Localisation : Oise

http://anouk60.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PARAVENT

Message par Malbordus le Mar 22 Juil 2014 - 12:40

Oui mais elle fait partie des histoires que je noterais bien, j'aime sa simplicité et le style.
avatar
Malbordus
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 416
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 45
Localisation : Clermont-Ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PARAVENT

Message par Catherine Robert le Lun 28 Juil 2014 - 14:50

Une histoire sympathique et bien écrite, mais trop peu dans le thème. Cela a déjà été dit, mais l'angoisse arrive trop tard et est immédiatement contredite. Bien sûr, il y a l'angoisse de la rencontre, mais on a presque l'impression que le trait est forcé (oui, je sais ça a déjà été dit  Rolling Eyes ) pour coller au thème.
La chute ne me parle pas plus que ça non plus, mais là, il y a une part relevant de mes goûts perso (sadique que je suis  Twisted Evil ).
Dernier point, je pense que cette histoire est de plus très limite au niveau du genre sfff et cousins. Seule l'arme imaginée peut la raccrocher un tout petit peu, mais trop peu pour moi.
Mais l'histoire n'est pas mauvaise, juste à retravailler, soit pour la rallonger et insister sur le moment dans l'appartement de l'homme. Soit pour démarrer plus tard, toujours dans l'appartement de l'homme.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9573
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PARAVENT

Message par Perroccina le Mar 29 Juil 2014 - 17:52

Une bonne histoire à l'écriture agréable, bien menée mais qui ne s'inscrit pas vraiment dans le cadre d'un concours "angoisse" c'est dommage. Effectivement l'avant dernier paragraphe à tout de la scène d'angoisse mais il n'est pas exploité.
Par ailleurs pour une femme qui craint les hommes elle est plutôt rapide, limite suicidaire.
C'est une histoire sympa, un peu en clin d'œil, j'ai bien aimé mais elle n'est pas dans le cadre du concours.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2989
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PARAVENT

Message par Malbordus le Mar 29 Juil 2014 - 18:00

Moi c'est une de mes préférée.
avatar
Malbordus
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 416
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 45
Localisation : Clermont-Ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PARAVENT

Message par Cancereugène le Mar 29 Juil 2014 - 20:28

J'ai bien aimé la façon d'aborder le thème, car l'angoisse, après-tout, c'est très subjectif. Cela ne repose parfois sur rien... et là, eh on est face à un trait paranoïaque très répandu, habilement exposé dans ce récit, et habilement déconstruit.
Le thème est bien abordé dans le thème, moins dans l'ambiance (mais j'ai fait pareil, alors camembert, hein !)
En tout cas, c'est un texte intéressant, moins noir que la plupart de ceux que j'ai pu lire dans ce concours, mais après-tout, pourquoi pas ?
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2016
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PARAVENT

Message par Didier Fédou le Sam 2 Aoû 2014 - 10:54

Salut Anouk.
C'est marrant, bien écrit, la chute est sympa. J'aime assez en fait.
Cependant, deux problèmes. C'est pas franchement angoissant, pas ta faute, mais format trop court empêchant le développement des situations et la montée de l'angoisse par la mise en scène. Ensuite, c'est pas de la littérature SFFF, et loin aussi des polars, thrillers, etc... Je suis mal placé pour juger de ça mais au dernier concours, c'est moi qui étais fautif.

Bref, petit texte agréable qui mérite plus que 3000 signes, mais décalé par rapport au thème. Pas grave, c'est qu'un concours amical.

Ah, au fait, ce passage est raté :
" Je sentis les ondes glacées de l’angoisse me parcourir alors qu’un hurlement de terreur jaillissait de ma gorge. Mon ventre se changea en pierre et mes jambes filaient un mauvais coton. Ma dernière heure était arrivée, sans aucun doute. "
avatar
Didier Fédou
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien

Messages : 2388
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 40
Localisation : Au sud-ouest, putain con !

http://mellyanntest.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PARAVENT

Message par A'Tuin le Sam 2 Aoû 2014 - 18:35

Bon, ça reprend un peu ce que certains de mes camarades ont dit mais voilà mon avis :
Un texte très bien écrit mais je ne trouve pas qu'il entre dans le cadre du concours… Tu dis que l'angoisse est là depuis le début mais, malgré la phrase sur la peur des hommes de ton héroïne (qui est totalement contredite par toutes ses actions...), je n'ai rien ressenti de tel. Le seul passage qui pourrait être lié à l'angoisse est beaucoup trop court pour entrer dedans et le gag de fin n'arrange rien. D'autre part, je ne vois pas du tout le lien avec la SFFF ou ses genres cousins...


Pas de nourriture dans les cheveux et pas de cheveux dans la nourriture geek 
avatar
A'Tuin
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 508
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PARAVENT

Message par Tipram le Dim 3 Aoû 2014 - 16:44

A la lecture des premières lignes, j’ai cru qu’il s’agissait d’un texte sexy ou libertin, ce qui n’aurait pas été spécialement rédhibitoire. Mais là, je n’ai pas ressenti d’angoisse, puisque la scène est située dans un cadre léger (terrasse chic, seau à champagne, dandysme). De plus, quand elle arrive chez lui, le jacuzzi évoque plutôt la relaxation.

J’ai cru que cette ambiance faussement anodine avait pour objectif de mieux trancher avec le moment où tout basculerait, lorsque l’héroïne voit l’ombre du revolver. Et je me suis dit qu’on allait attaquer les choses sérieuses. Mais les cinq phrases suivantes semblent défiler à toute allure, comme pour éluder la partie violente.

La chute ne produit pas son effet de « point d’exclamation ». En effet, l’intensité n’étant pas monté suffisamment haut, la chute ne peut pas être spectaculaire.

Il n’empêche que j’ai trouvé l’idée de base extrêmement originale, une sorte de clin d’œil dans un forum censé être le royaume des ombres. Je me suis d’autant amusée que l’écriture est élégante et le français, excellent, malgré une toute petite faute de temps (j’aurais mis le passé simple au lieu de l’imparfait à « mes jambes filaient »).

Merci, Anouk, de m’avoir offert une très agréable lecture.

T.
avatar
Tipram
— — Sérénité du Levant — — Disciple du mot juste
— — Sérénité du Levant — —  Disciple du mot juste

Messages : 1648
Date d'inscription : 07/03/2013
Age : 66
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PARAVENT

Message par anouk le Lun 4 Aoû 2014 - 9:54

MercIi Tipram
En effet les jambes filèrent c'est mieux et l'expression a  été détournée de son sens initial "filer un mauvais coton" !  On a les jambes en coton d'habitude. Mais j'ai  fait intentionnellement l'amalgame pour le fun.
Exact, j'ai vou lu également trancher avec  les récits sanguinolents et horribles. Seul l'humour ici est cruel. L'angoisse est impalpable mais elle est présente. Petites touches...

Merci de ta compréhension.


[J'éprouve un sentiment baigné de chaleur lumineuse et de plénitude. Alors je danse, je danse en écoutant ma musique intérieure.[/i]
Anouk
avatar
anouk
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 544
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 73
Localisation : Oise

http://anouk60.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PARAVENT

Message par Léonox le Mer 6 Aoû 2014 - 9:31

Navré, Anouk, mais je crains que ton texte soit hors-sujet. Pas d’angoisse ici d’après moi, hormis le temps d’une scène que j’ai senti un rien forcée (l’utilisation du mot "angoisse" pour annoncer le changement de registre m’est apparue peu naturelle) et en décalage avec tout ce qui précède. Du reste, si la chute est amusante et originale, elle ne fait qu’éloigner davantage le récit du thème, en contredisant les quelques lignes qui pouvaient l’y rattacher.

Alors j’ai lu tous les commentaires, dont les tiens, avec attention, et je crois comprendre ce que tu as voulu faire. Néanmoins, tu admettras qu’on ne peut pas juger un texte à l’aune de ses intentions. Or avant les sept lignes évoquées plus haut, le seul élément qui pourrait correspondre à l’angoisse - la "peur irraisonnée des hommes" - paraît quelque peu plaqué. Il est d’ailleurs démenti dès la deuxième ligne par cette "humeur carrément optimiste".

Enfin, si le texte est bien écrit, il ne correspond pas aux genres demandés pour le concours. Désolé, Anouk, mais ton texte me semble plus proche de Capra que de Hitchcock.
avatar
Léonox
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre

Messages : 2998
Date d'inscription : 24/03/2013
Localisation : Entre le Fleuve Noir et la Rivière Blanche

http://www.riviereblanche.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PARAVENT

Message par Eimelle le Sam 9 Aoû 2014 - 6:27

Bonjour,
Je ne reviendrai pas sur ce qu'on dit un certain nombre de mes collègues : un ton badin, semi-libertin, qui n'est pas désagréable certes, mais qui est très loin du thème du concours !
Bises
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1533
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PARAVENT

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum