EUGÈNE

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: EUGÈNE

Message par SILENCE le Dim 13 Juil 2014 - 11:30

Léonox,
Merci tout d'abord pour ton commentaire. Je dois dire que je redoutais ta critique et ton regard acéré. Au final, je crois l'avoir lue, cette critique, une bonne demi-douzaine de fois. Je n'avais jamais écrit auparavant de textes aussi courts. J'ai donc privilégié une forme et une narration ramassées. Je suis heureux que tu aies relevé les allusions à la saleté parce que c'est effectivement un élément qui permet d'imprimer à la fois la personnalité de la mère et du fils, mais aussi qui permet de rendre compte d'un certain contexte social (je n'aime guère employer ce genre d'expression mais je n'en ai pas de meilleure sous la main pour le moment) qui situe les deux protagonistes dans le camp de ce que les américains appellent des rednecks (je ne dis pas cependant que l'histoire se déroule aux USA, elle se déroule nulle part et partout en même temps). Je suis très content de savoir que mon texte te pose (pour le moment !) autant de problèmes de classement. Un grand merci à toi.
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2707
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGÈNE

Message par Catherine Robert le Mar 15 Juil 2014 - 11:16

Lu ! Et apprécié ! J'aime les détails d'ambiance, comme le rapport à la saleté ou le passage du miroir. Et j'aime aussi la fin ouverte qui laisse la place à plusieurs interprétations dont aucune ne se dégage plus qu'une autre et cela sans que cela nuise ou perturbe.
Un très bon texte.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9797
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 50
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGÈNE

Message par SILENCE le Mar 15 Juil 2014 - 11:30

Merci Catherine !
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2707
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGÈNE

Message par Amaranth le Mer 16 Juil 2014 - 15:59

Bon, encore une fois, je viens après les autres donc on commentaire ne va pas être très innovant. J'ai beaucoup aimé, l'ambiance est bien posée et le flou folie/fantastique est un angle que j'apprécie vraiment dans une histoire. Le passage du miroir est très bien rendu. L'idée de l'influence de la mère dont on a du mal à se départir de Paladin (je crois) me plait bien. L'écriture assez crue sert bien le texte. Donc bravo.


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 2009
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGÈNE

Message par SILENCE le Mer 16 Juil 2014 - 16:17

Merci à toi Amaranth.
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2707
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGÈNE

Message par A'Tuin le Sam 26 Juil 2014 - 23:53

Du très bon boulot Silence ! Seul bémol, je ne ressens pas trop l'angoisse de ton personnage, plutôt sa lassitude et l’inéluctabilité de sa tâche, répétée, obsessionnelle, dégradante…
avatar
A'Tuin
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 508
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGÈNE

Message par Cancereugène le Sam 26 Juil 2014 - 23:58

Joli portrait d'une psychose "ordinaire".. j'ai vraiment beaucoup apprécié ce texte. Et ce n'est pas parce que le titre est "Eugène"...
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2068
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGÈNE

Message par SILENCE le Dim 27 Juil 2014 - 18:28

Je me rends compte que je n'ai pas réussi ou trouvé le temps encore de voir remercier A'Tuin et Cancereugène pour vos lectures.
@ A'Tuin : c'est toujours le problème avec un thème comme l'angoisse ! La question est toujours, vais-je réussir à engendrer une anxiété chez mon:mes lecteur(s) sachant que ce qui angoisse l'un n'évoque rien pour l'autre ! Ceci dit c'est aussi la réflexion de Mormir sur mon texte et je ne lui avais pas donné tout à fait tort . De même que je ne tonne pas tort A'Tuin. Peut-être sommes-nous tout juste à la limite du sujet. Pour autant, j'imagine un type qui chaque soir/jour doit creuser (réellement ou symboliquement) une nouvelle tombe pour sa mère (ici aussi réelle ou symbolique), mère qui revient toujours… Toujours… Toujours ! À la place du gus je serai flippé et rien ne prouve par ailleurs qu'il ne l'est pas flippé… Angoissé en somme.
@ Cancereugène : Merci pour le commentaire ! Vraiment content que ce texte t'aie plu et crois-moi pour le prénom ce n'était pas voulu ! Mais si cela t'as permis de t'immerger dans ce récit par ailleurs très court (c'est le jeu ma pauvre Lucette !) et ben j'en suis ravi. Encore merci.
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2707
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGÈNE

Message par Malbordus le Dim 27 Juil 2014 - 21:26

J'ai beaucoup aimé l'ambiance, bizarrement ça m'a fait penser a "misery" j'ignore pourquoi ?
En tout cas j'ai aimé la simplicité des mots et le glauque du théme, selon moi c'est un homme dont la mére est morte et qui va la deterrer, un amour nécrophile en somme.
J'ai beaucoup aimé.
avatar
Malbordus
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 416
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 45
Localisation : Clermont-Ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGÈNE

Message par SILENCE le Lun 28 Juil 2014 - 11:46

Merci beaucoup Malbordus. Soit dit en passant j'ai adoré Misery le film et plus encore le roman que j'ai lu l'année dernière à la même époque alors que ma fille n'avait que quelques jours ! Du coup je prends cela comme un compliment !
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2707
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGÈNE

Message par Perroccina le Mar 29 Juil 2014 - 16:51

Hallucination, psychose ou zombie ? Je n'ai toujours pas tranché, mais on s'en fout en fait.
La première phrase ne m'a pas du tout gênée à moins que tu aies une activité secrète de rédacteur de manuel de mécanique.
Avec les odeurs, j'aurais aussi ajouté le grincement de la chaise à bascule, mais peut être cela fait-il trop cliché ?
Toujours est-il que je trouve que c'est une jolie perle dans ce panier de petits bijoux.
Merci Silence


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 3062
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGÈNE

Message par Didier Fédou le Mer 30 Juil 2014 - 5:05

Excellent ! S'il faut reprocher quelque chose, c'est que l'angoisse (selon moi) n'est pas là. Sinon, voilà un chouette texte.

Le gars, au lieu de se casser le dos à creuser, il a jamais pensé à la crémation ?
avatar
Didier Fédou
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien

Messages : 2388
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 40
Localisation : Au sud-ouest, putain con !

http://mellyanntest.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGÈNE

Message par Max le Mer 30 Juil 2014 - 11:51

Ah oui, très bon texte. Aucun problème avec la première phrase. En lisant, jusqu'à la chute, j'ai pensé à un truc américain à la Tarantino (un côté "clichouille", en effet), dans un décor semi-désertique, entre deux stations essences dégueulasses, ou deux maisons en bois délabrées, chez les rednecks en salopettes et aux cheveux gras. Ce texte pue la sueur et la poussière. La chute a très bien fonctionné sur moi, c'est nickel. Je pense directement à la mère zombie qui sort de terre et revient l'emmerder. "Tu es sale", lui dit-elle, comme si Eugène l'avait eu sur le dos toute sa vie (mode de vie des culs-terreux) et que ça continue post-mortem. On sent une "haine" froide et blasée entre eux. L'autre interprétation de l'hallucination ou du mec qui déterre sa mère me semble en deçà, moins crédible et intéressante. Bon style et j'ai bien aimé la police, également.  

J'en arrive au gros problème de ce texte, à mon humble avis : c'est celui qui m'évoque le moins l'angoisse, parmi tout ceux que j'ai lu jusque-là. Désolé de le dire aussi crûment, mais pour moi il n'y a pas d'angoisse dans ce texte, et c'est vraiment dommage. Je me permet d'insister, parce qu'il s'agit d'un concours sur un thème précis et que certains semblent l'oublier.

Mais dans l'absolu c'est un bon texte, bravo SILENCE !

Edit : l'ambiance n'est pas sans lien avec celle de True Detective dont on parlait l'autre fois Wink
Ou avec No Country for Old Man, pourquoi pas.
avatar
Max
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 779
Date d'inscription : 19/11/2012
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGÈNE

Message par Max le Jeu 31 Juil 2014 - 9:10

En me relisant, je me rend compte que ma formulation peut paraître un peu trop vindicative - comme souvent me direz-vous avec raison - donc je voudrais nuancer en disant qu'à mon sens ce texte présente peu d'angoisse (et non pas "pas d'angoisse"), histoire d'être moins péremptoire et peut-être plus juste, je ne sais pas. C'est aussi une affaire de subjectivité.
avatar
Max
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 779
Date d'inscription : 19/11/2012
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGÈNE

Message par SILENCE le Jeu 31 Juil 2014 - 10:18

Bonjour à tous,  
Merci à vous Max, Perro et Didier pour vos commentaires. Je vais donc tenter de répondre à chacun de vous :
@ Perro : je suis content que ce texte t'aie plu. J'ai plusieurs fois hésité en écrivant cette nouvelle : quelle doit en être la fin ? J'ai choisi une fin ouverte parce qu'elle me semblait préférable et pour tout dire beaucoup plus inquiétante. Bien sûr la question du zombie est celle qui vient spontanément à l'esprit mais par la suite les interprétations sont multiples et j'avoue ne pas avoir pensé à toutes ces interprétations. Pour ce qui est du grincement de la chaise à bascule, ce n'est pas du tout une question de cliché : c'est juste que je n'y ai pas pensé du tout ! Mais c'est une bonne idée justement.
@ Didier et Max : vous formulez une observation intéressante et qui d'ailleurs a fait déjà été faite par d'autres dans leurs commentaires. J'en reviens toujours à la même question : l'angoisse  se dit-elle ou se vit-elle ? S'agit-il d'écrire un récit dans le registre/genre des récits d'angoisse : auquel cas je pense être dans le thème (un homme qui part de nuit avec sa mère a priori vivante pour aller l'enterrer dans la forêt et qui le lendemain se rend compte qu'elle est revenue d'entre les morts, ça s'appelle bien un récit d'angoisse, non ?). En revanche la seconde branche de l'alternative (l'angoisse se vit-elle ?) est beaucoup plus dure à rendre puisqu'il n'est plus question d'un genre mais de déclencher une anxiété chez le lecteur. Et dans ce cas là, il est vrai que les choses sont beaucoup plus subjectives: ce qui marche chez certains (moi par exemple !) ne fonctionne pas chez d'autres. C'est  le jeu ! Pas de problème. Rassure-toi Max, ton propos n'avait rien de vindicatif. En tout cas, ce n'est pas comme cela que je l'ai pris.
@ Max, justement : sur le côté cliché. Qui est aussi une critique de Gernier. Alors là, désolé mais je ne suis pas d'accord avec cette observation. Ou en tout cas, il va falloir affiner. Je m'explique. Voici donc un concours sur le thème de l'Angoisse. Concours limité à 3000 s.e.c. En 3000 s.e.c : vous devez construire une histoire, avec un début, un milieu et une fin, une chute comme on dit. Il faut surtout installer une ambiance. Or, je ne vois pas comment faire dans pareille situation, pour installer cette ambiance, que de 'convoquer' des images 'facilement' identifiables ? Il me semble impossible de ne pas opérer de la sorte en un si petit nombre de caractères. Et je crois, qu'à un moment ou à un autre, nous l'avons tous fait. Je ne sais pas si je suis très clair… En tout cas Max, je te remercie de ton commentaire fouillé. Et pour les rapprochements que tu opères avec True détective (mais quelle série, bon sang !) et No Country for old man (l'un de mes romans préférés). Entre ça, Psychose, Simetière et Misery, je suis comblé !
Merci sincèrement à vous tous.
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2707
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGÈNE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum