Un été sous la pluie (4 histoires pour faire changer le temps)

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Un été sous la pluie (4 histoires pour faire changer le temps)

Message par Eimelle le Ven 18 Oct 2013 - 11:27

Coucou !
Merci de tes réponses, elles me font du bien à moi aussi ! Car vois-tu, j'ai un petit côté expérimental moi aussi que je bride car je n'arrive pas à toucher suffisamment de lecteurs ! C'est pour cela qu'en essayant de parler au plus grand nombre, j'ai l'impression de me perdre et de manquer d'ambition par rapport à mes projets initiaux. Mais au fond, ta solution n'est peut-être pas mauvaise : garder des espaces d'expérimentation privilégiés, pour tenter ensuite, une fois qu'ils sont parfaitement maîtrisés, de les incorporer dans des textes plus "grands publics".
Et encore une fois, je trouve que ton texte a de réelles qualités, littéraires notamment, et il a quelque chose qui intrigue, qui donne envie de se poser des questions , on sent qu'il a une dimension qui nous dépasse à la première lecture et qu'il faut chercher : c'est peut-être bien ce que tu cherchais au final, non?
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1533
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un été sous la pluie (4 histoires pour faire changer le temps)

Message par Eimelle le Ven 18 Oct 2013 - 11:50

Je suis également assez sensible à la forme, parce que moi-aussi j'essaie parfois aussi des choses un peu étranges...Et cette construction en poupée russe est vraiment originale et intéressante ! C'est une bonne idée. Je pense que tu devrais la reprendre dans de prochains textes, et la peaufiner, la travailler encore plus, pour la rendre plus lisible pour le lecteur, et surtout, pour accentuer l'effet de surprise, d'originalité.
Egalement, dans ce texte, tu aurais pu par exemple accentuer certains effets volontaires pour servir ton propos de recréation du monde : par exemple, faire remarquer d'une manière ou d'une autre, de manière plus explicite au lecteur l'impossibilité de l'histoire à cause des anachronismes, peut-être essayer de mettre le doute sur le personnage du vieux, et peut-être également montrer le présent qui se transforme en même temps que le récit, le monde environnant qui change, le visage du grand-père qui change... Je ne sais pas... Du coup, cela aurait mis le doute au lecteur, et la fin aurait eu l'effet d'une bombe !
Enfin, je me permets de commenter ta nouvelle plusieurs fois, je suis désolée, mais c'est parce que le concept m'attire, l'idée me parait super intéressante, mais que je trouve qu'elle conserve un petit quelque chose d'inachevé qui est dommage... Parce que ces effets, maîtrisés à la perfection, peuvent donner une putain de nouvelle exceptionnelle ! Et puisque tu es dans l'expérimental, je pense que tu devrais les peaufiner, et qu'ensuite, intégrés à une nouvelle plus grand public, ils donneront le "quelque chose en plus" qui manque à beaucoup de nouvelles....
Voilà, j'espère ne pas être trop chiante !
Eimelle
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1533
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un été sous la pluie (4 histoires pour faire changer le temps)

Message par The_wakwak_tree le Ven 18 Oct 2013 - 22:32

Hello Eimelle




Eimelle a écrit:   ta solution n'est peut-être pas mauvaise : garder des espaces d'expérimentation privilégiés, pour tenter ensuite, une fois qu'ils sont parfaitement maîtrisés, de les incorporer dans des textes plus "grands publics".  


C'est pas tout à fait dans ce sens là où je fais la différence entre un texte expérimental ou « grands publics ». Disons que sur certains textes, je vais au bout de ce que j'ai envie de faire, sans vraiment m’embarrasser de savoir comment un lecteur pourra le ressentir ; disons que ce sont des textes plus « personnels ». Ils ne sont pas forcément pensé comme ça au départ, mais certains s'impose comme çà. Après, s'ils sont refusés pour des AT où s'ils peine à trouver un public, il faut assumer lol !

Et pour beaucoup d'autres textes, ce n'est pas plus compliqué que d'essayer de faire une bonne histoire. Dans ce cas-là, je fais très attention à lire et relire à haute voix pour garder un fluidité de lecture, de centrer le texte à l'essentiel, d'être efficace.

Il n'y a pas de rapport de valeur entre ces 2 approches, c'est juste pour moi 2 approches créatrices différentes.





Eimelle a écrit:
Et encore une fois, je trouve que ton texte a de réelles qualités, littéraires notamment, et il a quelque chose qui intrigue, qui donne envie de se poser des questions , on sent qu'il a une dimension qui nous dépasse à la première lecture et qu'il faut chercher : c'est peut-être bien ce que tu cherchais au final, non?  
Oui, c'est très précisément ça. Mais j'ai pleinement conscience que ça peut être « chiant » pour un lecteur ce genre de texte... LOL !




Eimelle a écrit: faire remarquer d'une manière ou d'une autre, de manière plus explicite au lecteur l'impossibilité de l'histoire à cause des anachronismes
En fait, je ne cherchais pas à être explicite ^^
Au contraire. Il y a bien 2 niveaux de lecture. L'histoire peux être vécu au 1er dégrée... avec comme conséquence que la fin paraît obscure... ou alors on est sensible aux clefs et on peux voir le texte alors selon différents angles :
Le 1er paragraphe, par exemple, est constitué d'un dialogue qui fourmille d'allusion à la musique et de référence aux USA.
Mais je comprend que ça peux aussi créer de la frustration.






Eimelle a écrit:  Enfin, je me permets de commenter ta nouvelle plusieurs fois, je suis désolée, mais c'est parce que le concept m'attire, l'idée me parait super intéressante, mais que je trouve qu'elle conserve un petit quelque chose d'inachevé qui est dommage...


je suis un embryon d'auteur débutant... LOL... donc on je prend le point mais j'ai aussi conscience que mes textes ont forcement des faiblesses ;-)





Eimelle a écrit:  
Voilà, j'espère ne pas être trop chiante !


Si on est tous sur un forum c'est pour avoir ce type d'échange. Donc pas de PB ;-)

A+
TwwT

avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un été sous la pluie (4 histoires pour faire changer le temps)

Message par Didier Fédou le Sam 19 Oct 2013 - 13:58

Bon.
Alors j'ai strictement rien pigé à ces trucs de re-création du monde, d'animistes ou je sais pas quoi, et l'épilogue m'a laissé de marbre. Tu l'effacerais que je t'en voudrais pas. Le thème des vieux est aussi plus que survolé (et malheureusement, il faudra que j'en tienne compte dans mon vote par souci d'équité envers les autres participants)
Alors j'ai pris l'histoire telle que je l'ai ressentie. J'ai bien dit ressentir. Et putain que c'est beau. Il n'en fallait pas plus. La lutte de Patxi pour son rêve américain, le prix de son sang pour "s'en sortir" et alors que tout semble perdu, les retrouvailles. A s'en faire saigner les poings. Beau à pleurer. Une histoire que j'aurais aimé écrire.
Normalement, c'est l'artiste qui remercie le public, là, on va faire l'inverse, parce que tu m'as régalé.
Merci monsieur.
avatar
Didier Fédou
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien

Messages : 2388
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 40
Localisation : Au sud-ouest, putain con !

http://mellyanntest.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un été sous la pluie (4 histoires pour faire changer le temps)

Message par Blahom le Sam 19 Oct 2013 - 15:20

Oui, une belle histoire qui nécessite cependant plusieurs lectures si l'on veut en appréhender toute la richesse. Par moments, j'ai pensé à la fibre poétique qui animait un Bradbury.
Mon seul reproche (en plus de ces fautes relevées par les commentateurs précédents) : le thème de la re-création du monde (qui va de pair avec cette capacité à faire cesser la pluie) aurait dû être traitée de façon plus explicite.


Pray for Rosemary's baby...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1549
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 51
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un été sous la pluie (4 histoires pour faire changer le temps)

Message par The_wakwak_tree le Sam 19 Oct 2013 - 17:53

@ Didier :

C'est moi qui te remercie Didier, déjà pour avoir lu cette nouvelle, et ensuite pour avoir exprimé ainsi ce qu'elle a pu te faire ressentir. C'est très encourageant & valorisant pour moi.

Pour le vote, tu as entièrement raison. Le respect du thème est un élément essentiel. J'avais de toute façon déjà annoncé que je serai Hors-Sujet LOL ^ ^  (même si c'est quand même le thème « vieux » qui m'a fait ressortir ce texte.


A+
TwwT
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un été sous la pluie (4 histoires pour faire changer le temps)

Message par The_wakwak_tree le Sam 19 Oct 2013 - 18:08

@ Blahom:

Merci également Blahom pour avoir pris le temps de lire ce texte.

Il y a effectivement 2 textes fondateurs pour moi dans l'écriture SF : « Demain les chiens » & « Les chroniques martiennes ». Ce sont des empreintes omniprésentes quand j'écris, la présence de la nature, des personnages tout en sensibilité, une certaine mélancolie et la structure particulière de ces romans.
Donc encore un grand merci pour avoir pensé à Bradbury.

Les fautes... bon, j'ai déjà expliqué...

Le thème « du mythe » : je le voulais comme un supplément d'âme au texte. Je garde en tête ta remarque si on jour je me décide à essayer de faire publier cette nouvelle...


A++
TwwT
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un été sous la pluie (4 histoires pour faire changer le temps)

Message par Jack-the-rimeur le Sam 9 Nov 2013 - 17:26

Il y a quelque chose d'hypnotique dans ton style. Te lire, c'est un peu comme feuilleter un album photos, des instantanés choisis d'une mémoire hors du temps. Insister sur le mythe fondateur est presque inutile tant il ressort de tes choix d'images. C'est toute la fragilité et la grandeur de l'homme que tu t'attaches à dépeindre, par petites touches impressionnistes, dans ces portraits, leurs nostalgies, leurs révoltes ou leurs rêves inaccessibles, une quête d'authenticité primordiale oubliée et piétinée par une modernité aveugle et sans âme. Et ça, tu as vraiment le don pour le restituer avec force et émotion.
Alors, tant pis pour l'histoire ou l'intrigue, les images qui restent quand on sort de tes écrits portent en elles une telle richesse qu'on n'a qu'une envie : dire merci. Un vrai talent de peintre n'a pas de prix.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2226
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un été sous la pluie (4 histoires pour faire changer le temps)

Message par The_wakwak_tree le Dim 10 Nov 2013 - 21:39

Merci Jack, ça me touche beaucoup... plus même, ça m'interpelle.
Je la prend pour moi cette métaphore, je l'aime bien. Mais un peintre « naïf » alors... plutôt Rousseau que Signac ! LOL  

Encore une fois merci. J'y ai laissé sang et énergie sur cette histoire, de vous lire tous, ça me fait le plus grand bien, même si du coup, ça apporte aussi beaucoup d'interrogations par rapport à ce que j’écris en ce moment, parce qu’il faut bien l'avouer, mais ce que j'ai réussis à publier cette année... ça reste quand même des histoires délurées de lutins crétins LOLLLLL !

TwwT

PS: j'ai un peu de retard dans les textes à lire pour le concours. Je m'y attèle dans les 2 semaines à venir. Un bonheur ce concourt. En plus, çà n'a rien à voir je sais LOL, mais j'ai eu la confirmation que je retournais à Hong-Kong fin du mois, donc du temps pour lire, pour voyager... et écouter « Barbés-Clichy » de Mano Solo en boucle.

« Il est (comme ça, parfois) d'étranges soirs, où les fleurs ont une âme ».
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un été sous la pluie (4 histoires pour faire changer le temps)

Message par Jack-the-rimeur le Mer 13 Nov 2013 - 23:25

Hong-Kong, la Mecque du cinéma asiatique ! Veinard, je t'envie.
Je parie que tu es du genre à te sentir chez toi à n'importe quel endroit du globe. Pas comme un conquérant, pas même comme un ethnologue, juste parce que tu sens le lien profond et diffus qui relie les gens (les vrais, ceux du peuple) par-delà la diversité des cultures. Il se peut que je me trompe et que ce ne soit là qu'un accès de gâtisme, mais j'ai le sentiment (d'après tes écrits) que voir au-delà des apparences est une seconde nature chez toi.
Quand je dis que tu es un "peintre", je ne fais pas allusion à une forme de naïveté mais bien de "médiumnité", celui qui retranscrit sur la toile la réalité qu'il perçoit derrière le sujet, paysage ou portrait, et que les autres ne savent pas voir, du moins pas spontanément.
C'est pour cela aussi sans doute que ton écriture préfère les cadres souples et ouverts plutôt que des canevas plus stricts et structurés mais où elle ne pourrait pas s'exprimer pleinement. Une question d'aisance aux entournures.
Ce que je veux dire, c'est : soigne les fautes, perfectionne ce qui peut l'être mais reste toi-même et n'essaie pas de "forcer" ton style.
En espérant ne pas m'être planté du tout au tout. En ce cas, pardonne-moi.
Amitiés.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2226
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un été sous la pluie (4 histoires pour faire changer le temps)

Message par The_wakwak_tree le Jeu 14 Nov 2013 - 21:29

Jack-the-rimeur a écrit:
Je parie que tu es du genre à te sentir chez toi à n'importe quel endroit du globe. Pas comme un conquérant, pas même comme un ethnologue, juste parce que tu sens le lien profond et diffus qui relie les gens (les vrais, ceux du peuple) par-delà la diversité des cultures.

Oui, c'est définitivement ça Jack, c'est bien cette essence d'humanité qui me captive et m'émerveille, mais avec ce besoin supplémentaire de n'être qu'un spectateur de ce monde qui m'entoure, un voyageur en transit, de vivre l'impermanence. Ce qui me fascine par exemple dans Hong-Kong, c'est ce sentiment de solitude au milieu de ces rues à la densité humaine la plus grande au monde... et pourtant ressentir tout autour de moi cette pulsation, cette humanité, cette vie simple qui pourrait être la mienne et qui anime tous ces inconnus que je croise et que je ne connaitrai jamais.

Je garde en tête ton conseil, rester avec cette « naïveté primitive » .

Merci Jack
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un été sous la pluie (4 histoires pour faire changer le temps)

Message par Catherine Robert le Ven 22 Nov 2013 - 8:45

C'est très beau, très poétique, très en ambiance. Une réelle qualité pour mettre en image. Mais j'ai trouvé un peu long, parfois aussi, je m'embrouillais un peu. L'orthographe, il reste plusieurs petites fautes (rien de dramatique).
Mon commentaire est vague parce que j'arrive pas vraiment à préciser. D'un côté, c'est beau comme histoire, d'un autre, je me suis un peu ennuyée et là je suis un peu écartelée entre ses deux tendances. Bizarre comme impression, comme s'il y avait quelque chose que je n'ajustais pas. Hihihihi ! Bin, te voilà bien avec mes explications.
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 10161
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 50
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un été sous la pluie (4 histoires pour faire changer le temps)

Message par Similien le Mer 27 Nov 2013 - 23:59

C'est une belle histoire, avec plusieurs « tableaux » fort bien brossés.

Beaucoup de choses ont déjà été dites ; je ne reviens plus dessus.
Je voulais juste te dire que, selon moi, tu as très bien géré l'« incohérence temporelle » que tu mentionnes dans ton premier message. C'est quelque chose d'assez perceptible dans ton texte, qui étonne et qui questionne. Le fait que tu évoques à la fois les traites négrières et la prohibition, des porte-conteneurs et des bateaux à roues à aubes, des vêtements traditionnels et un sweat-shirt à capuche... Cela crée un effet assez étrange mais qui, je pense, correspond bien à ton projet.

Même chose par rapport à ton personnage car, au cours de la lecture, on en vient à se demander s'il est catalan, basque ou français. Et cela ne pose même pas problème que tu parles de "gauchos" alors qu'il est encore sur le vieux continent. Je trouve cette façon de faire éclater les frontières assez bien pensée, même s'il faut attendre l'épilogue (je n'avais pas lu tes explications avant d'attaquer le texte) pour en comprendre la motivation.
avatar
Similien
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 774
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 28
Localisation : Belgique

http://juliennoel.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un été sous la pluie (4 histoires pour faire changer le temps)

Message par Eimelle le Jeu 28 Nov 2013 - 14:34

J'aime beaucoup les commentaires que tu laisses sur les textes que tu lis, Similien ... Ils sont toujours très pertinents et très bien argumentés ! Et très constructifs aussi ! Tu as vraiment un vrai talent pour "voir" les textes ! Tu as pensé, en plus des textes que tu écris, à faire de la critique pour des magasines ou des fanzines ? Tu le fais peut-être déjà, ou tu n'as pas le temps, ou ça ne t'intéresse pas, mais je pense sincèrement que tu serais très bon dans ce job là aussi !
Bises
Eimelle
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1533
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un été sous la pluie (4 histoires pour faire changer le temps)

Message par Similien le Jeu 28 Nov 2013 - 19:54

Merci de ta remarque. Je passe en ce moment l'agrégation de français, ce qui m'apporte une certaine aide pour corriger des travaux écrits. En revanche, je n'écris en fait guère de critiques ; parfois une pour mon blog mais c'est rare, faute de temps surtout.
avatar
Similien
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 774
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 28
Localisation : Belgique

http://juliennoel.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un été sous la pluie (4 histoires pour faire changer le temps)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum