Hanako-san, est-ce que tu y es?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Hanako san

Message par SILENCE le Mar 12 Mar 2013 - 19:08

Ben de rien !
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2678
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hanako-san, est-ce que tu y es?

Message par Jack-the-rimeur le Mar 12 Mar 2013 - 21:39

Trop compliqué de trier, je mets tout mon commentaire en spolier :

Spoiler:
Au début, j'ai eu un peu de mal avec l'aspect "pipi-caca" de l'histoire. C'est bien de mettre le lecteur mal à l'aise mais cela n'autorise pas tous les procédés, ce qui, je m'empresse de le dire, n'est pas le cas ici. A la relecture et étant donné le sujet, tu t'en tiendrais plutôt à l'indispensable, sans jamais insister sur le "nauséeux".

Question écriture, vocabulaire et dialogues, ça glisse tout seul.
Hormis Mme Dulac (comme cette Dame du Lac qui, elle aussi, sortait le bras de l'eau), les personnages secondaires sont plutôt anonymes mais c'est leur vocation.

J'ai apprécié la progression dramatique en parallèle et très cinéma. (les parties en italiques, qui s'étendent sur sept mois, auraient peut-être mérité d'être datées...)
Bien que remarquablement exploitée et ponctuée de cauchemars, l'histoire elle-même reste assez linéaire, de la rumeur au délire obsessionnel, et, sur le fond, elle a quand même du mal à se démarquer de l'ombre de "Ring" et de "Dark Water"...

Si ce n'est qu'à la fin, c'est l'explication psycho-pathologique qui paraît prendre définitivement le dessus :
- L'ellipse à propos de la disparition de Jin ("Elle partit, obéissant sans discuter./Et ne revint jamais" - je cite de mémoire, pardon -), et qui laisse ouverte l'hypothèse d'une fuite.
- L'absence dans le final d'un élément surprise concret qui ancrerait l'histoire dans le fantastique.

Un léger défaut cependant : je n'ai rien vu nulle part qui puisse laisser croire à Léa que Jin pourrait revenir si elle se sacrifiait.

A ce détail près, et si tant est que ma lecture soit correcte, j'applaudis sans réserve un très beau numéro d'équilibriste.
Et dans le respect du thème, je dois en convenir même si... non, rien !
Bravo !


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2225
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hanako-san, est-ce que tu y es?

Message par Paladin le Mar 12 Mar 2013 - 22:10

Merci Jack!

Spoiler:

En fait, si j'ai vu "The ring" il y a longtemps, je n'ai jamais vu "Dark Water" (Mais je me dis que je devrais y remédier!) Il y a peut-être par contre dans cette histoire l'influence plus discrète mais plus réelle d'un autre film/livre : Ça de Stephen King, où le clown se manifeste aussi dans les égouts et à travers les tuyaux.

Pour le coté "pipi caca" en fait je voulais un peu jouer sur le coté "phobie des toilettes publiques", avec leurs odeurs et leurs bruits, qui semble être à la base de cette légende urbaine et de la culture japonaise (C'est sans doute pour ça que les japonais ont mis au point des toilettes ultra-perfectionnées qui éliminent "le bruit et l'odeur" comme disait quelqu'un dans un tout autre contexte...)

Je ne donne volontairement aucun élément qui indiquerait définitivement une explication psychopathologique ou surnaturelle; j'ai voulu laisser l’ambiguïté. Les dernières phrases semble l'orienter vers la pathologie hallucinatoire mais est-ce par hasard que Jin resurgit à se moment là? Pt'ete ben que oui pt'ete ben que non, comme dirait la belle-mère de Zaroff...

Je ne dis pas explicitement que Jin sera libérée en échange de Léa, ce devait être la chute, mais la voix de Jin qui sort des tuyaux lui dit vers la fin:

"— Elle est d’accord, c’est la seule solution. Je suis désolée, mais c’est de ta faute !"

... Bien sûr c'est de ça qu'elle parle!

Encore merci de ta lecture et tes commentaires...


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10338
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hanako-san, est-ce que tu y es?

Message par Jack-the-rimeur le Mar 12 Mar 2013 - 23:45

Damned ! je suis passé à travers.
Foutues lunettes !


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2225
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hanako-san, est-ce que tu y es?

Message par Invité le Mer 13 Mar 2013 - 10:48

Je l'ai imprimé et classé, je le lis cet aprêm et je te donne mon avis demain Smile
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hanako-san, est-ce que tu y es?

Message par Doumé le Dim 17 Mar 2013 - 20:11

Salut Paladin,

Je viens de lire ta nouvelle. Je la trouve bien construite, linéaire et fluide, presque trop ; mais c'est une histoire d'eau n'est-ce pas ? Wink

Je dis presque trop car le cauchemar, au début, qui n'en est pas un (à moins que...) permet une confusion utile mais pouvant gêner à la compréhension de certains lecteurs. L'as-tu fait exprès ?

Sinon je m'incline : c'est bien maîtrisé et agréable à lire.

Un rajout juste en plus (mon côté chiant) sur le style, alourdi quelquefois par trop d'auxiliaires dans certaines phrases comme ici, par exemple :
Le silence était retombé dans les sanitaires. Une seule porte était restée fermée. Elle y cogna.

Mais comme je le disais à Didier, les qualités du texte font qu'on s'en aperçoit à peine.

Je précise que j'aime ta concision sans fioriture qui donne au texte un impact concentré et puissant.


Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense...
avatar
Doumé
— Mystagogue des Ombres — Disciple du Très Haut
 — Mystagogue des Ombres —  Disciple du Très Haut

Messages : 1866
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 57
Localisation : Fréjus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hanako-san, est-ce que tu y es?

Message par Paladin le Dim 17 Mar 2013 - 20:29

Merci Doumé!

Oui, les auxiliaires, j'ai tendance à en abuser et encore dans cette histoire-là j'ai tenté d'en réduire le nombre, c'est dire ce que ça peut donner quand je ne fais pas cet effort!

Spoiler:
Le cauchemar, tu veux parler de celui où Léa est emportée dans les égouts ? C'est, sous l'aspect d'un cauchemar, une vision du monde fantomatique d'Hanako-san (A condition d'adhérer à une vision surnaturelle de l'histoire, et pas psychopathologique, ce qui n'est pas tranché) Par contre je ne vois pas en quoi ça peut gêner la compréhension...


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10338
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hanako-san, est-ce que tu y es?

Message par Doumé le Dim 17 Mar 2013 - 21:15

Paladin a écrit:Merci Doumé!

Oui, les auxiliaires, j'ai tendance à en abuser et encore dans cette histoire-là j'ai tenté d'en réduire le nombre, c'est dire ce que ça peut donner quand je ne fais pas cet effort!

Spoiler:
Le cauchemar, tu veux parler de celui où Léa est emportée dans les égouts ? C'est, sous l'aspect d'un cauchemar, une vision du monde fantomatique d'Hanako-san (A condition d'adhérer à une vision surnaturelle de l'histoire, et pas psychopathologique, ce qui n'est pas tranché) Par contre je ne vois pas en quoi ça peut gêner la compréhension...

Eh bien, je n'ai pas perçu cela comme un cauchemar mais plutôt une ellipse en flash-back qualifiée de cauchemar. Je me demandais si c'était vraiment arrivé ou vraiment un cauchemar. Ceci dit, cette séquence est la clé de l'histoire, cauchemar ou pas. J'ai cru que tu voulais jouer sur l'incertitude des frontières entre le réel et l'onirique...


Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense...
avatar
Doumé
— Mystagogue des Ombres — Disciple du Très Haut
 — Mystagogue des Ombres —  Disciple du Très Haut

Messages : 1866
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 57
Localisation : Fréjus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hanako-san, est-ce que tu y es?

Message par Ella Sunshine le Ven 29 Mar 2013 - 23:48

La légende est très bien choisie je trouve! Le texte est magnifique! Pour ma part c'est mon préférée jusque la! Very Happy Smile


Il faut de la persévérance quelque soit ce que l'on veut.
avatar
Ella Sunshine
Apprenti égorgeur

Messages : 94
Date d'inscription : 15/09/2012
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hanako-san, est-ce que tu y es?

Message par Paladin le Ven 29 Mar 2013 - 23:58

J'en suis flatté! Smile


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10338
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hanako-san, est-ce que tu y es?

Message par Ella Sunshine le Sam 30 Mar 2013 - 0:40

Paladin a écrit:J'en suis flatté! Smile
Very Happy j'espère que je ferais aussi bien!! je n'oublie pas que c'est un concours Wink


Il faut de la persévérance quelque soit ce que l'on veut.
avatar
Ella Sunshine
Apprenti égorgeur

Messages : 94
Date d'inscription : 15/09/2012
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hanako-san, est-ce que tu y es?

Message par Catherine Robert le Mer 17 Avr 2013 - 11:11

Un texte qui coule tout seul. Seul le premier paragraphe m'a fait un peu tiquer. Et je ne sais pas pourquoi, j'arrive pas à définir. Je dirais juste qu'il me semble que peut-être c'est sa construction. Mais je peux pas en dire plus.
Autrement, il reste l'une ou l'autre petite faute, pas catastrophique.
Une bonne contribution au concours, sans conteste. Peut-être pas l'un de tes meilleurs textes, mais qui fait parfaitement son boulot. Très bien son boulot même.
Le thème du concours est de plus parfaitement respecté.
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9541
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hanako-san, est-ce que tu y es?

Message par Paladin le Mer 17 Avr 2013 - 12:26

Merci Catherine!

Oui, bien sûr ça coule, comme dirait Doumé, c'est une histoire d'eau!
Et d'égout et de couleur...

J'ai eu pas mal de boulot pour la construction...



Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10338
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hanako-san, est-ce que tu y es?

Message par FRançoise GRDR le Jeu 18 Avr 2013 - 23:09

Bravo, ton texte est parfaitement bien construit. L'alternance cauchemar, souvenir et moment présent m'a parfois gêné. Tu es ambitieux et tu réussis assez à maintenir un suspens concernant la santé mentale de Léa. Smile


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8009
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hanako-san, est-ce que tu y es?

Message par Paladin le Jeu 18 Avr 2013 - 23:11

Merci Françoise! Smile


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10338
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hanako-san, est-ce que tu y es?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum