Bons baisers des Philippines

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bons baisers des Philippines

Message par Lestat le Jeu 27 Oct 2011 - 20:10

À l'aube des bombardements d'Hiroshima et Nagasaki, un homme se rappelle au bon souvenir de ses vacances en Californie... le mal du pays n'est pas loin, surtout que dans ce coin-là des Philippines, boire un thé glacé tiens du miracle...



avatar
Lestat
— — — Zombie Cévenol — — — Disciple de George A. Romero
— — — Zombie Cévenol — — — Disciple de George A. Romero

Messages : 3932
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 42
Localisation : Prypiat

http://prosorrifique.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bons baisers des Philippines

Message par Zaroff le Jeu 27 Oct 2011 - 20:15

Ton résumé donne envie.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

Motor City is burning, babe !
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12603
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 45
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bons baisers des Philippines

Message par Lestat le Jeu 27 Oct 2011 - 20:19

Si tu l'as lis un jour, je te dirai d'où m'est venue l'idée de départ.
avatar
Lestat
— — — Zombie Cévenol — — — Disciple de George A. Romero
— — — Zombie Cévenol — — — Disciple de George A. Romero

Messages : 3932
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 42
Localisation : Prypiat

http://prosorrifique.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bons baisers des Philippines

Message par Zaroff le Jeu 27 Oct 2011 - 20:43

Pas de soucis.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

Motor City is burning, babe !
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12603
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 45
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bons baisers des Philippines

Message par Zaroff le Jeu 3 Nov 2011 - 18:28

Mitigé sur ce texte. D'abord, on sent un énorme travail de narration et je te félicite car ce récit est consistant et très imagé. Mais on y trouve également beaucoup de longueurs en milieu de récit. Au début, on sent une nette influence tirée de l'anecdote dite par Robert Shaw dans le premier volet des "Dents de la mer". D'ailleurs je verrai bien cet acteur sous les traits de Sullivan.

Puis le récit prend de l'ampleur à la manière de "Stand By Me" de King par le biais de flashbacks successifs. J'ai vraiment adoré la narration mais j'ai vaguement compris la fin qui s'apparente à une atmosphère à la Koji Suzuki ! J'ai bien une idée mais je ne suis pas certain !

Tu auras donc compris que ce récit m'inspire trois influences diverses au service d'une narration très travaillée mais poussive. Néanmoins, et je me répète, on sent un travail de fou derrière.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

Motor City is burning, babe !
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12603
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 45
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bons baisers des Philippines

Message par Lestat le Jeu 3 Nov 2011 - 21:05

Merci de ta lecture Zaroff Wink

En effet, ce récit m'est venu directement du film "Les dents de la mer" et du monologue de Quint sur le bateau (putain de bon film bordel). Je compare ce récit à "Made in Prypiat", pour le travail de recherche que j'ai effectué pour le côté historique. D'ailleurs, je retenterai volontiers l'expérience, mais pour l'instant je n'ai pas encore le sujet qu'il faut.

Merci encore le Comte Smile
avatar
Lestat
— — — Zombie Cévenol — — — Disciple de George A. Romero
— — — Zombie Cévenol — — — Disciple de George A. Romero

Messages : 3932
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 42
Localisation : Prypiat

http://prosorrifique.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bons baisers des Philippines

Message par Dagobert le Sam 4 Aoû 2012 - 16:17

Waoouuuh, le gros trac avant de commencer à te lire.

Ca fait super longtemps et j’avais hâte de voir ce que tu pouvais bien faire maintenant.



Et bien, je ne suis pas déçu, bien au contraire.

Sur la forme : Admiratif par ton récit, aux phrases pas toujours adroites, mais convaincantes. Des images comme des coups de poing (crevasses sanguinolentes comme une terre assoiffée,…)

Comme toujours, c’est couillu, violent, terriblement humain (mots d’argot, phrases de description quasi-parlées, expressions ou images parlant de la sueur, des larmes, du sang, de la merde) et ton style est inimitable. On sait d’emblée qui on lit, et ça, c’est plutôt positif, je trouve pour un auteur.

Toi aussi, tu sembles fâché avec la ponctuation particulièrement les virgules que tu oublies souvent. Dans un récit aussi dense que celui-ci, tu devrais surveiller cela car cela amène des contresens et des phrases trop complexes.

Le récit à la première personne rend ton histoire immersive (c’est le cas de le dire, en flottant avec tout ces macchabées en puissance) et comme c’est assez bien documenté, que l’ambiance est juste grâce à des anecdotes bien trouvées, cela donne à ton texte des accents de vécu assez bluffant. Le ton mal dégrossi de ton personnage, un dur à cuire, un soldat, participe à réussite du récit mais surveille-toi avec ça, tout de même. Essaye d’y mettre moins de grossièretés et de vulgarité, cela apportera de la nuance à ton personnage, et autant de force.



Le fond : Une bonne idée que ce naufrage et une galerie de personnages plus que variée et convaincante. Le rendu des émotions et aventures qui peuvent se dérouler pendant un moment aussi critique me semble juste. Il y a un côté « too much » dans l’empilement des catastrophes affligeant ton personnage que ce soit dans ce qu’il vit, ou dans ce qu’il on vécu. La charge est un peu lourde. Le trait devient trop grossier. La deuxième partie du texte (échouage et délires hallucinatoires) est pas mal, non plus, même si plus faible à mon sens.



Au final, un bon texte, un bon rendu du drame en train de se jouer malgré de traits un peu trop appuyés, des passages trop longs. On se demande si tout cela est bien réel au fond ! Ton personnage le vit il vraiment ? Est il mort ? Fou ? Si c'est ce que tu as voulu rendre, alors c'est réussi.


http://lalisiere.blogspot.com

Au summum de sa qualité, la nouvelle est frappée dans un métal noble, dont l'éclat doré resplendira à jamais dans la bourse profonde de votre imagination.

J.G BALLARD
avatar
Dagobert
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 800
Date d'inscription : 24/10/2011
Age : 46
Localisation : Si je suis là, ici.

http://lalisiere.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bons baisers des Philippines

Message par Paladin le Sam 4 Aoû 2012 - 17:11

C'était ton texte pour le concours "Nouvelle de guerre fantastique", c'est ça?


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9999
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bons baisers des Philippines

Message par lester l gore le Sam 4 Aoû 2012 - 18:33

J'ai lu, j'ai aimé l'écriture, digne de King, avec l'impression d'être réellement dans la tête du narrateur. La façon de raconter est nickel, et bien entendu, ça rappelle forcément la scène dans la cabine des "dents de la mer", ce pur chef d’œuvre. Une petite référence à "Le corps", de S King aussi, non, avec l'histoire du gosse retrouvé sur la voie de chemin de fer ?
La première partie maritime m'a emballé, je m'attendais plutôt à une fin à la Hodgson. C'est la fin qui m'a le moins convaincu, je l'ai trouvée un peu floue, ou alors j'ai pas bien compris.

Maintenant, pour faire mon vilain critique, j'ai trouvé quelques bricoles pas très importantes, comme "les cris qui raisonnaient" (au début), "les flans du sous-marin", les "soldats près à " et "à porter de main", et "le toupet qu'il nous gratifiait".

Plus grave : les navires de guerre ne portent pas des "canoës", mais des canots, des "embarcations" ou des chaloupes. Les "Marines" ne font pas partie de la marine, ils sont un corps à part, rarement embarqués sur des croiseurs, sauf pour être transportés d'un lieu de combat à l'autre.

Si c'est irlandais, c'est pas du whisky, mais du whiskey.

Enfin, comme le récit se passe en 45, deux idées m'ont paru anachroniques : le "sous marin jaune", et le terme "soucoupe volante", inventé en 1947 par la presse (observation de Arnold).

A part ces observations qui prouvent bien que je suis un chipoteur compulsif doublé d'un acariâtre, j'ai beaucoup aimé cette histoire.
avatar
lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 1989
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 55
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bons baisers des Philippines

Message par Lestat le Sam 4 Aoû 2012 - 23:39

Merci les gars, ça fait rudement plaisir des avis comme ceux-là

Waoouuuh, le gros trac avant de commencer à te lire.
Ca fait super longtemps et j’avais hâte de voir ce que tu pouvais bien faire maintenant.
L'air de rien ça faisait longtemps oui, quelques années... merci Dagobert.

On se demande si tout cela est bien réel au fond ! Ton personnage le vit il vraiment ? Est il mort ? Fou ? Si c'est ce que tu as voulu rendre, alors c'est réussi.
Le mystère plane ha ha ha, c'est un mélange de tout ça en fait... (oh la réponse à la con).

J'ai lu, j'ai aimé l'écriture, digne de King, avec l'impression d'être réellement dans la tête du narrateur.
Pitain, ça me tue ça Razz Le King tu dis ? Le mec avec les lunettes là ? Cool Mais c'est vrai que j'essaye d'étoffer un maximum mon personnage quand j'emploie la premier personne du singulier. Et en général les lecteurs me disent que ça fonctionne plutôt bien. Bizarrement, après une longue période à écrire en JE, je reviens petit à petit au IL.

Merci pour tes remarques Lester, sur les Marines, les canoës, whiskey, soucoupe ect... je pêche bien souvent à ce niveau-là (j'ai bien parlé de cigales dans l'un de mes textes et c'est Paladin qui m'a fait remarquer que les cigales ne chantaient pas la nuit par exemple, et que c'était plutôt les grillons... quelle bourde !!), je ne vérifie pas assez ce genre de chose.

petite référence à "Le corps", de S King aussi, non, avec l'histoire du gosse retrouvé sur la voie de chemin de fer ?
Bien vu Lester Twisted Evil Référence voulue d'ailleurs, je ne m'en cache pas.

Essaye d’y mettre moins de grossièretés et de vulgarité, cela apportera de la nuance à ton personnage, et autant de force.
T'as raison, j'en mets trop, vais me ressaisir bordel Laughing Non sans déc, je vois ce que tu veux dire Dagobert, j'en prends note.

Il y a un côté « too much » dans l’empilement des catastrophes affligeant ton personnage que ce soit dans ce qu’il vit, ou dans ce qu’il on vécu. La charge est un peu lourde.
Là pareil, je comprends très bien ou tu veux en venir, merci pour ton avis Dagobert, il est très précieux.

C'était ton texte pour le concours "Nouvelle de guerre fantastique", c'est ça?
Tout à fait Twisted Evil


Hebergeur d'image

À méditer : "tu veux qu'elle fait 3 ans de plus mais que l'on dirait qu’elle fait plus de 30 que toi ..."

Mathieu Domphar
avatar
Lestat
— — — Zombie Cévenol — — — Disciple de George A. Romero
— — — Zombie Cévenol — — — Disciple de George A. Romero

Messages : 3932
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 42
Localisation : Prypiat

http://prosorrifique.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bons baisers des Philippines

Message par Sandra MEtty le Sam 4 Aoû 2012 - 23:41

Je l'ai imprimé, je m'y plonge demain.
avatar
Sandra MEtty
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 885
Date d'inscription : 19/07/2012
Age : 45
Localisation : Au fin fond d'un trou noir...

http://sandrametty.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bons baisers des Philippines

Message par Paladin le Sam 4 Aoû 2012 - 23:46

J'avais eu du ml à le lire, je me souviens que c'était un peu comme "Bienvenue à Prypiat" : trés bien écrit mais long et ça décolle pas trop!

Ma critique de l'époque:

Bon j'ai fini de lire dans le métro en rentrant ce soir...Ca me fait un peu la même impression que "Made in Prypiat":

- Points fort: toujours une écriture extraordinairement bien maîtrisée, un personnage bien épais comme narrateur, un contexte historique bien présent aussi. Bref Lestat est une bête de travail en écriture...

- Points faible: comme "Made in Prypiat" ,je trouve que ça ne décolle pas. Au début on est saisi par le récit mais au bout d'un moment ça devient long et il ne se passe rien...

Et comme pour "Made in Prypiat" quand il se passe quelque chose , je ne me sens pas emballé par l'action, enfin c'est mon ressenti! Et je dois avouer ne pas avoir bien compris cette histoire, ce Martin Sur le bateau, celui sur l'île et celui qui arrive à la fin...Je comprends vaguement qu'il y a une boucle temporelle mais je trouve la construction de l'histoire pas claire! Donc je suis mitigé par rapport à cette histoire mais en tout cas j'admire toujours autant ton talent de narrateur
!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9999
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bons baisers des Philippines

Message par Lestat le Dim 5 Aoû 2012 - 0:02

Je l'ai imprimé, je m'y plonge demain.
Razz Merci Sandra

J'avais eu du ml à le lire, je me souviens que c'était un peu comme "Bienvenue à Prypiat" : trés bien écrit mais long et ça décolle pas trop!
Oui, m'en rappelle bien de ta critique Smile


Hebergeur d'image

À méditer : "tu veux qu'elle fait 3 ans de plus mais que l'on dirait qu’elle fait plus de 30 que toi ..."

Mathieu Domphar
avatar
Lestat
— — — Zombie Cévenol — — — Disciple de George A. Romero
— — — Zombie Cévenol — — — Disciple de George A. Romero

Messages : 3932
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 42
Localisation : Prypiat

http://prosorrifique.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bons baisers des Philippines

Message par lester l gore le Dim 5 Aoû 2012 - 12:10

Content que tu prennes bien mes critiques "techniques". je sais que je suis un chieur. Ne m'invite jamais au ciné voir un film historique, ou de guerre. Ma femme gueule quand on regarde un DVD :
"Ho, la honte, le troisième hussard sur la gauche, il porte un shako modèle 1810, et on est censé être à Austerlitz ! "

ou :

"ça c'est un MS Criquet, c'est pas un Storsch, il avait un moteur Argus en ligne ! Le metteur en scène aurait pu faire gaffe ! "

Au bout du compte, elle menace de me quitter, et me prie poliment de la fermer. Pareil quand je lis : j'ai tendance à décrocher quand la doc. ne suit pas, question de suspension d'incrédulité. L'autre fois, je lisais un roman, et je me suis rendu compte que le gars n'avait jamais eu un flingue dans la main, il confondait "pistolet" et "revolver", et ça m'a carrément déstabilisé, question adhésion au récit.

Moralité : je suis un pénible !
avatar
lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 1989
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 55
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bons baisers des Philippines

Message par Zaroff le Dim 5 Aoû 2012 - 12:11

Je suis un peu pareil. Laughing


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

Motor City is burning, babe !
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12603
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 45
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bons baisers des Philippines

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum