L'abbaye

Aller en bas

L'abbaye

Message par Catherine Robert le Mar 13 Fév 2018 - 14:03

Voici donc le premier texte écrit ce week-end. Je ne le trouve pas extraordinaire, mais j'ai néanmoins tenté de le ciseler un peu plus. Je me demande si c'est compréhensible (oui, mon éternel problème de flou).
Un bon 12 000 sec.
L'abbaye
L'abbaye V2


Dernière édition par Catherine Robert le Mar 27 Fév 2018 - 15:37, édité 1 fois


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9811
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 50
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abbaye

Message par Tak le Jeu 15 Fév 2018 - 22:26

Celui-ci est pas mal du tout, Cath.
Et compréhensible, oui, dans une certaine mesure. Peut-être ai-je raté quelque chose, mais dans ce genre de textes je préfère plutôt me baser sur l'idée générale, le ton et l'atmosphère. Qui est ici fort bien rendue. D'ailleurs, je t'ai trouvé plus à l'aise ici sur les descriptions (même si cette impression de flou est toujours présente), comme pour Oncle Hector (bien que celui-ci soit moins récent) et cela participe au climat que tu essaies de poser. On sent que cela influe sur le ressenti personnage, d'une manière ou d'une autre et j'aime bien cette approche à la lisière du fantastique.
Spoiler:
Est-ce que cette histoire de statues a quelque chose à voir avec le pétage de plomb final du type ? Ces bribes de conversations et ces bruits inquiétants... cela induirait-il une sorte de "hantise" ou de "faille" dans la réalité ?Le type est-il mort d'une façon ou d'une autre en pénétrant dans l'abbaye ou en explorant celle-ci ? Il y a sûrement des détails qui m'ont échappé, mais comme je suis très fatigué...
Toujours est-il que j'ai passé un bon moment en lisant ce texte court, qui semble par moments partir sur plusieurs idées différentes, mais qui a surtout retenu mon attention par son ambiance et son décor (tout à fait le genre de lieux que j'adore visiter).
Ah et sinon, une petite coquille :
" même un réchaud un bec" un réchaud à bec, plutôt ?
Et une phrase que j'ai trouvé fort jolie, mais plombée par une petite répétition :
"Jean s'assit sur l'un d'eux et médita, proche d'un dieu auquel il ne croyait pas, proche d'une nature
qu'il aimait." (la répétition marche bien en poésie, mais dans ce contexte ça m'a un peu dérangé... peut-être "environné" pour le premier marcherait plus, surtout qu'il ne peut pas se sentir "proche" d'une chose à laquelle il ne croit pas).
Mais bon, tu me connais, c'est juste du chipotage pour chipoter...

Bel essai en tous cas, qui ne perdrait pas à être encore peu retravaillé, avec un ou deux paragraphes supplémentaires ici ou là.


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3523
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abbaye

Message par Catherine Robert le Ven 16 Fév 2018 - 8:56

Merci Tak. Alors oui, ici il y a plus de descriptions. J'avais dit que j'essayerais de m'y mettre un peu plus sur un prochain texte, voilà qui est fait. Même si au fond, ce n'est pas fait exprès. Cette histoire, je l'ai donc écrite parce que je m'embêtais là où je travaillais. Et je travaillais... dans une abbaye. Cette abbaye m'a inspirée, même si elle était en parfait état. D'un autre côté, elle a un peu perturbé le texte aussi parce que, en effet :
Spoiler:
les deux statues y sont et elles se sont retrouvées dans le texte, mais le problème, c'est que je ne les ai plus utilisée, et je sens bien que ça coince un peu. Pour les bruits et les conversations, ce n'est pas la même chose, ça induit comme tu le penses une sorte de "hantise", même si je partais plus sur l'expression "les maisons ont une âme". En fait, l'idée, c'était ça, les maisons vivent parce qu'elles ont été et qu'elles sont occupées, mais cette abbaye en ruines ne l'est plus, elle meurt, elle cherche donc à survivre en pompant l'énergie des rares visiteurs perdus qui y entrent. Sauf que je n'ai pas réussi à bien exprimer l'idée dans le texte et qu'elle n'y est que suggérée, et encore dire qu'elle est suggérée c'est beaucoup dire. Donc le type n'est pas mort quand il pénètre dans l'abbaye, mais meurt à cause de l'abbaye qui pervertit son esprit en lui faisant penser que sa vie est naze, que sa copine le trompe. Ainsi, il reste plus longtemps, ce qui suffit à l'endroit pour le vider. C'est ce que j'ai essayé de faire comprendre à la fin avec la copine qui y entre à son tour, qui la voit moins amochée que prévu, et qui commence à pense qu'au boulot tout le monde est contre elle.
Mais voilà, c'est peut-être encore un peu trop flou tout ça. Je continue à rester un poil maladroite quand je dois contextualiser. Entre le show et le tell, ici je suis beaucoup trop dans le show, mais un show qui ne tell pas assez, ça laisse trop de questions.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9811
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 50
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abbaye

Message par Cancereugène le Sam 17 Fév 2018 - 15:33

J'ai beaucoup aimé. L'idée est bonne, elle revisite le thème archi-rabâché de la maison hantée, en y apportant une dose de psychologie bienvenue.
Je trouve pertinent d'introduire des éléments surnaturels dès le départ, car en tant que lecteur, je me suis dit : ok, l'abbaye est hantée, point. Sauf que c'est plus subtil. Et la subtilité, je pense l'avoir comprise.
Pour moi, le texte fonctionne, j'étais bien dedans, et rien ne me déçois, même si les deux statues, ben ma foi, on s'en fiche un peu, au final !
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2071
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abbaye

Message par Catherine Robert le Mar 20 Fév 2018 - 16:17

Et merci aussi de cette lecture Cancereugène. Contente que tu aies aimé.
Il faudra que je retravaille un poil pour régler le problème de ces statues, soit leur donner un rôle, soit les supprimer.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9811
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 50
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abbaye

Message par Murphy Myers le Mar 20 Fév 2018 - 16:55

Je profite d'un passage éclair pour me replonger dans un texte Catherinien, ça faisait (trop) longtemps et ça fait du bien !

Je ne dirais rien de très innovant en revanche : l'ambiance est superbe et les personnages très bien dépeints.

Ayant survolé malgré moi les commentaires avant lecture, je savais que les statues ne serviraient pas au final, et je trouve ça dommage. Le passage où tu les décris est une totale réussite et si je me plongeais déjà dans la lecture avec intérêt, c'est à partir de leur description que je me suis retrouvé vraiment accroché au texte. Elles participent (ou plutôt, la façon dont tu les décrits participe) à l'ambiance et rajoutent un côté mystérieux. A ce titre, je trouverais dommage de les supprimer.

Spoiler:
Pour la fin, j'avoue que je n'avais pas forcément compris le fin mot de l'histoire. J'en étais resté à un niveau plus factuel : un type fou au point de se laisser mourir. J'avais quand même dans un coin de la tête l'idée que la femme allait suivre le même cheminement à la fin, en entrant dans les lieux. Mais va savoir pourquoi, mes neurones se sont pas connectés sur le rôle des lieux en eux-mêmes sur cette folie (alors que la phrase qui revient plusieurs fois sur les maisons qui ont une âme est assez parlante pourtant).
Je pense que c'est surtout mon état d'esprit en miettes qui a joué là, plus qu'un manque de tell dans le texte. Mais si vraiment il fallait rajouter une explication, je pense qu'une seule phrase explicative ferait l'affaire, pour ne pas dénaturer l'ambiance du texte. Le genre de phrase qui fait tilt en fin d'histoire.

En bref, je rejoins les commentaires déjà existants. Super travail d'ambiance, surnaturel subtil et bien amené pour une lecture fluide. Que demander de plus ?


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3077
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abbaye

Message par Catherine Robert le Mar 27 Fév 2018 - 15:40

Merci de cette lecture Murphy.
Que demander de plus ? Bin, de trouver un rôle à ces foutues statues. Rolling Eyes
Je ne m'y suis pas encore remise, mais je me déciderai bien à un moment ou un autre.

Edit : J'ai retravaillé mon texte (V2 ajoutée au premier post). J'ai essayé de réutiliser les deux statues et d'être un poil moins floue sur ce qui se passe, le rôle de chaque élément. Du coup, j'ai un peu peur d'être passée trop dans le tell (oui, je crains toujours d'être déséquilibrée dans un sens ou dans l'autre).
Je me demande si je ne le tenterais pas chez Malpertuis ou pour Ténèbres. Qui sait, sur un malentendu.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9811
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 50
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abbaye

Message par Raven le Sam 3 Mar 2018 - 22:33

Ah zut, j'avais téléchargé le texte et je vois qu'il y a maintenant une V2. Bon, ben je la lirai plus tard et commenterai mieux. En l'état, avec la V1, le texte m'a bien plu, l'ambiance est bien installée, c'est direct mais en prenant le temps de développer ce qui entoure ton protagoniste. Je n'avais pas compris qu'en fait l'abbaye vampirisait et pervertissait les esprits, sur le coup j'avais pensé que le mec y était mort mais continuait à se croire en vie. Oui, je sais pas pourquoi j'ai eu cette idée, rien ne le suggère vraiment. Sans s'arrêter sur les détails, je crois que tu as réussi le délicat équilibre entre descriptions un poil étoffées et ton style droit-au-but habituel. L'ambiance est plus prégnante, ça s'en ressent. Et pourtant, si on regarde de plus près, tu ne t'appesantis pas en descriptions : c'est juste bien dosé pour créer une atmosphère particulière.


Quiconque lit la présente ligne sait que j'ai des têtes de crevettes dans mon congélateur. 3 sacs pleins. Demandez pas pourquoi.
avatar
Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 4550
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 42
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abbaye

Message par Catherine Robert le Ven 16 Mar 2018 - 12:11

Je passais mon temps à relire quelques comm. et je remarque que je ne t'ai pas remerciée de ta lecture Raven. Pourtant, j'avais lu ton message.
Alors, donc, merci.
Je me demande toujours si je vais l'envoyer pour Ténèbres ou Malpertuis. Mais j'ai le temps, le deuxième a une dead-line fin d'année, et l'autre, y a rien de fixé pour les dead-line, c'est juste permanent jusqu'à ce que Benoît Domis ait la matière pour le volume suivant.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9811
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 50
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abbaye

Message par Raven le Sam 17 Mar 2018 - 12:00

Ça me fait penser que j'ai pas encore lu la V2...


Quiconque lit la présente ligne sait que j'ai des têtes de crevettes dans mon congélateur. 3 sacs pleins. Demandez pas pourquoi.
avatar
Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 4550
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 42
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abbaye

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum