SanCorp

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: SanCorp

Message par Tak le Mar 8 Aoû 2017 - 21:24

Le coté "publicitaire" et propagandiste de ces inserts m'ont un peu rappelé les films SF de Paul Verhoeven (Total Recall, notamment, où j'ai retrouvé pas mal de points communs avec ton texte ou même Starship Troopers, dans une moindre mesure) et j'ai trouvé que ceux-ci apportaient une force certaine au propos. Après oui, on peut regretter qu'il manque un peu de background à certains endroits, mais format oblige, on peut pas faire de miracles en moins de 5000 signes !
Mais malgré ces légers bémols - qui ne m'ont pas empêché de rentrer dans ton univers - j'ai tout de même passé un très bon moment et tu as traité le sujet sous un angle assez personnel et plutôt inattendu, qui m'a beaucoup plu.
Le style est bon et ça va droit à l'essentiel, sans se perdre en tournures inutiles ou quoi : tout à fait ce qu'il faut, pour ce genre de concours.

Bref, malgré quelques points perfectibles (mais on en revient surtout aux limites de signage), ça reste une très belle lecture. Bien joué !


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2983
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 35
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: SanCorp

Message par Amaranth le Ven 11 Aoû 2017 - 16:53

Merci les amis !

Tobermory : contente que tu aies apprécié le titre, pour une fois je n'en suis pas mécontente. Je suis aussi contente que tu aies apprécié l'idée, même si le rendu est un peu brouillon.

Paladin : je dois t'avouer que je ne connais pas Nietzche (et je manque cruellement de culture philosophique), mais tu as en tout cas parfaitement saisi ce que je voulais transmettre avec ce texte et j'apprécie donc beaucoup ce commentaire (et savoir qu'on a fait de la philosophie dans la vague de pensée de Nietzsche sans le savoir, ça n'a pas de prix).
Et je m'excuse (à toi et à tous les lecteurs qui ont subi cet inconvénient) de ne pas avoir mis les passages publicitaires en italique dans le spoiler. Comme une imbécile, j'ai copié-collé sans relire, avec l'idée que mon texte apparaîtrait sur le forum comme sur le pdf. C'est vraiment bête, et c'est dommage car ça rend la lecture difficile. Donc vraiment désolée pour ça.
En tout cas, contente que tu aies apprécié l'histoire malgré la mise en page médiocre.

Cancer : bien vu, je n'avais même pas fait attention qu'on ne connaissait pas son origine sociale (ce qui peut rendre le propos moins limpide, surtout pour la fin). L'erreur du débutant : croire que le lecteur est dans ta tête et sait ce que tu sais. Merci de ton commentaire et ravie que tu aies apprécié l'idée.

Paulux : merci, je suis très heureuse que tu aies aimé. Ton commentaire me fait chaud au coeur !

Zaroff : merci de ton commentaire, je suis contente que tu aies bien aimé et que malgré les limites du texte (liées aux limites de signage, mais ça fait partie du jeu), tu aies trouvé l'histoire bien menée.

Tak : je suis une grande buse en SF, je commence tout juste à m'intéresser au genre et je regarderai total recall à l'occasion. S'il y a des points communs, ça pourra certainement m'intéresser !
Je suis ravie que tu aies pu rentrer dans mon univers et que tu aies passé un bon moment ! Merci de ton commentaire, qui me fait très plaisir.


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1868
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: SanCorp

Message par mormir le Ven 11 Aoû 2017 - 23:07

Un bon récit basé sur une idée astucieuse. J'ai tout de même eu du mal à positionner dans la même société un goût pour la décorporation et un autre pour l'emprunt de corps. Merci pour ce texte


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2261
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: SanCorp

Message par Amaranth le Sam 12 Aoû 2017 - 16:00

Merci Mormir ! Contente de te voir participer au concours en lecteur, bien que ça ne soit pas forcément évident pour toi !

Spoiler:
Ce paradoxe est en fait lié au fait que le corps est présenté comme impropre pour une partie de la population (les personnes ordinaires) alors que les puissants (ou en tout cas ceux qui ont les moyens) se servent de ça pour s'offrir les corps que les autres abandonnent (parce qu'on leur a fait croire que c'était ce qui était le plus valorisant).
Mais le récit court et le fait
Spoiler:
que la classe sociale de mon personnage n'est pas suffisamment évidente
rendent cette partie-là un peu plus obscure.


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1868
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: SanCorp

Message par Purple-fan le Sam 12 Aoû 2017 - 16:57

J'avais bien compris le coup de ceux qui se débarrassent de leurs corps et ceux qui en veulent.
Je trouve l'idée sympathique et bien menée sur le quasi nombre de signes qu'il lui faut (il faudrait juste rallonger pour éclaircir quelques points cités dans les commentaires). Smile



Le thé est ma drogue. Prions pour sa sainteThé 
avatar
Purple-fan
— — Impératrice pourpre — — Disciple de Square Enix
— — Impératrice pourpre — —  Disciple de Square Enix

Messages : 2892
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 20
Localisation : Gironde

http://kylie-darkworld.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: SanCorp

Message par Murphy Myers le Mer 16 Aoû 2017 - 16:18

La 1ere partie m'a bien embarqué. Le seul bémol : le manque de clarification entre les passages "spot publicitaire" et les passages "pensées du narrateur". De simples guillemets pour les passages pub auraient suffi à les différencier, c'est dommage. Mais peut-être qu'elles sont sur la version pdf. Après, j'ai quand même facilement distinguer l'un de l'autre sans aide, mais bon.

Autre bémol, la phrase "Aussitôt, ils ne perdirent pas de temps". Je la vois comme un gros pléonasme. Ils agissent aussitôt, donc forcément sans perdre de temps.

Tout le reste est sans reproche sur la forme sinon.

Pour le fond, j'avais pas tout compris à la 2e partie, je dois avouer (et je me disais que c'était dommage qu'il n'y ait pas un retournement de situation ; je pensais en fait avoir mal compris le début et que tout le speech "quittez le corps" était pour dire "rejoignez plutôt un corps jeune" et que c'est ce que le narrateur avait fait : quitter son corps pour un meilleur, oubliant ainsi la partie "cyber-espace" promise/suggérée en début). Le commentaire de Catherine m'a bien éclairé sur les tenants et aboutissants. Mais je ne pense pas que ton texte soit à blâmer. En fait, maintenant que j'ai tout compris, je me demande comment j'ai pu passer à côté. Lire au bureau ne doit pas aidé, remarque. :/ Si vraiment il faudrait trouver une raison de ce malentendu dans ton texte, ce serait peut-être de ne pas dire clairement ce que le narrateur va faire à SanCorp (bien que le titre parle de lui-même) mais de le suggérer par petites touches.

En tout cas, maintenant que j'ai bien tout compris au texte, j'adore tout simplement. Je trouve d'ailleurs intéressant de voir comment ton texte et celui d'Eimelle ont utilisé le même principe pour partir dans 2 directions purement opposées (un monde sans corps avec un personnage qui en veut un, et toi à l'inverse un monde corporel que tout le monde cherche à fuir). Bon, le moment de départager tous ces textes de haut niveau sera bien moins intéressant par contre. Evil or Very Mad


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3065
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: SanCorp

Message par Amaranth le Jeu 24 Aoû 2017 - 9:25

Merci Purple, contente que tu aies bien compris, c'est déjà ça !

Merci Murphy. Effectivement, les passages "pub" sont en italique dans le pdf et je n'ai pas fait attention au fait qu'ils n'apparaissaient pas directement sur le forum. :facepalm:
Pour le pléonasme, bien vu !
Désolée si tu n'as pas tout compris à la première lecture, je ne pense pas que tu sois le seul à blâmer sur ce coup-là : le fait qu'il y ait beaucoup d'idées casées dans un petit espace ne rend pas forcément l'ensemble très limpide de premier abord. Mais si tu adores par après, ça va. Laughing


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1868
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: SanCorp

Message par Murphy Myers le Jeu 24 Aoû 2017 - 10:50

La longueur du texte a peut-être joué les complices, mais je pense vraiment que c'est mon cerveau-compote le vrai coupable (devant le PC, avec l'absence de sommeil).


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3065
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: SanCorp

Message par Raven le Ven 25 Aoû 2017 - 12:02

Très bon début que cette présentation d’une société dans laquelle le corps est devenu un boulet, presque honteux, où il est de bon ton de le rendre le plus discret possible (jusqu’à faire en sorte qu’il émette le moins de bruit possible) (ce passage m’a rappelé ce que ressentent les anorexiques : manger moins pour rejeter moins, ce désir de propreté en n’encombrant pas les intestins etc.) et où le stade ultime de la réussite sociale est de s’en débarrasser.
L’idée est bien traitée, ça se lit d’une traite, avec la pub qui donne du pep's à l'ensemble. Juste un bémol sur la toute fin que je ne suis pas certaine d’avoir saisie : j’ai d’abord pensé qu’il s’agissait d’une arnaque où les riches se payent des corps parfaits issus des basses classes pour vivre plus longtemps, en faisant miroiter au peuple la vie éternelle dans la Connectivité, mais ta phrase sur les vacances et la caution indique qu’il s’agit plutôt d’une location. Donc en fait, les riches se payent juste des vacances et peuvent à la fin réintégrer leur corps d’origine ? Du coup, le corps loué finit par se dévaluer peu à peu. Même si ma première interprétation est plus banale, elle me paraît plus plausible, je ne comprends pas pourquoi ils se contenteraient d’une location quand ils pourraient en profiter à plein temps vu que la denrée ne manque pas et que seule une poignée de privilégiés peuvent en profiter.. Bref, ta fin m’a un poil moins convaincue mais il reste un très bon texte avec une bonne approche du thème.


Quiconque lit la présente ligne sait que Noël approche. Et quand Noël approche, corbeau toujours faire ainsi : Gniiiiiiiiiiiiiii :joybanana: :megajoy: :joybanana: :megajoy: :joybanana: :megajoy:
avatar
Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 3642
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 41
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: SanCorp

Message par Nao76 le Lun 28 Aoû 2017 - 15:56

L'idée est vraiment très sympa, originale et bien menée !
La première partie est un peu lourde a digérer cependant.
Mais ca reste un bon texte !


"Quand la main abandonna les caresses et commença à tordre, à forcer et à tirer, ça ne la surprit pas. D'une étrange façon, elle accueillit la douleur avec gratitude. Une douleur concrète était plus facile à gérer que la terreur dans l'attente de l'inconnu."
Le prédicateur, Camilla Läckberg
avatar
Nao76
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 190
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 30
Localisation : sous la pluie.

Revenir en haut Aller en bas

Re: SanCorp

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum