La remise (in La Fille des Serpents)

Aller en bas

La remise (in La Fille des Serpents) Empty La remise (in La Fille des Serpents)

Message par Invité le Jeu 4 Mai 2017 - 21:13

...


Dernière édition par Gernier le Mer 24 Mai 2017 - 11:07, édité 1 fois
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La remise (in La Fille des Serpents) Empty Re: La remise (in La Fille des Serpents)

Message par Tak le Jeu 4 Mai 2017 - 23:06

Alors...
La description de la scène de torture en tant que telle est plutôt réussie, on visualise très bien et le rendu de la douleur chez ton personnage est bien traduit. Tout est là.
Mais quelques tournures m'ont toutefois laissé un peu perplexe. Par exemple : "la scène s'effaçait dans un tube sombre". Ok pour l'image, mais les termes de "tube sombre" n'évoquent rien chez moi, à part l'image d'un tube de Colgate vide (désolé lol mais c'est mon ressenti).
Ou alors : "plaquant ses génitoires sur mon visage." J'aime bien le terme "génitoires" (ça fait un brin gouailleur) mais étant donné que sa queue se trouve à ce moment-là dans sa bouche, les testicules, elles, devraient se trouver au niveau du menton, comme tu le décris un peu plus haut. Du coup "génitoires sur mon visage" n'est pas vraiment exact, dans ce contexte.
Voilà, ce sont juste deux-trois broutilles comme celles-ci qui m'ont par moments sorti du truc, ainsi que quelques coquilles d'accords (des pluriels/singuliers et aussi un ou deux féminins, notamment, dans la partie fellation forcée, qui m'ont fait hésiter sur le sexe de ton perso : mais non, tu le décris bien comme un mec depuis le depuis).

Mais en dehors de ces petits écarts, ça reste quand même assez propre et bien fait.
Ceci dit, je ne valide pas l'exercice pour la simple et bonne raison que tu as sorti un texte déjà existant : pour moi l'atelier doit être un texte inédit, travaillé précisément dans l'optique de l'exercice demandé. Quelque chose que l'on crée donc pour l'occasion. Et toi, à la place, tu nous sors ta vilaine antisèche : bouuh, le tricheur ! Razz


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
Tak
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 4012
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

La remise (in La Fille des Serpents) Empty Re: La remise (in La Fille des Serpents)

Message par Cancereugène le Ven 5 Mai 2017 - 8:29

Je suis assez d'accord avec Tak sur la définition d'un atelier.
Maintenant, puisque le texte n'est pas achevé, et qu'il s'agit d'un court extrait... bon, je l'ai lu.
Le début me semble assez curieux, les éléments de description m'ont paru un peu décalés :
"Son pourtour rouillé ne me trompait pas sur son atroce usage" : une pince peut être rouillée pour des tas de raisons. J'aurais mieux compris si la pince était encore maculée du sang d'une précédente victime.
"Hululer de terreur" : là, j'imagine un son de gémissement assez parodique. C'est peut-être personnel, mais je pense que ce n'est pas le meilleur verbe pour exprimer la terreur.
"suppliques liquides" : pourquoi liquides ?

Quand Broto parle, il dit deux fois "Mais ne t'en fais pas" ; étant donné qu'il s'agit d'un extrait, c'est peut-être un gimmick de langage du personnage, mais comme je ne peux pas en juger, j'y vois une répétition.

Encore sans doute à cause de l'effet "extrait" : sa bite qui se dresse. Quoi, il torture le gars à poil ? Je trouve ça un peu surprenant.

"Je piaulais un borborygme" : ça fait un peu parodique, je trouve.

"Désolidarisée de moi" : je trouve ça un peu maladroit, et surtout inutile. Si la dent tombe, on comprend bien qu'elle ne tient plus.

"leurs petites copines" : là encore, c'est humoristique.

Le paragraphe "une sensation"... "splendeur" me paraît être le plus immersif dans le cauchemar du supplicié. En effet, mis à part le "parlement de mouches", je n'ai pas trop été sorti de la scène par des tournures en décalage avec la situation ou des visions trop éloignées du contexte.
Il y a juste une répétition avec "pogne et poignée" qui pourrait être facilement contournée.

Le dernier paragraphe est très bien aussi, bien qu'un peu exagéré (à moins que Broto ne soit pas humain)

Pour le reste, je trouve que le récit tient assez bien la route au niveau du rythme. Pour l'atmosphère, je l'ai dit, certaines tournures de phrases ou mots de vocabulaire me font hésiter entre la scène déconnante et distanciée (c'est encore plus tendancieux compte tenu de l'emploi de la 1ère personne - la victime décrit son calvaire avec des termes "rigolos", c'est curieux) ou le torture-porn malsain.
On mon avis, il faut choisir (mais ce n'est que mon avis)

En tout cas, tu as répondu au thème de l'atelier, car c'est effectivement une scène gore - assez classique, certes, mais suffisamment longue pour qu'on sente la douleur du personnage.

Cancereugène
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2234
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 45
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

La remise (in La Fille des Serpents) Empty Re: La remise (in La Fille des Serpents)

Message par Tak le Ven 5 Mai 2017 - 8:48

Voilà Cancer, tu as bien mis le doigt sur ce qui me gênait dans cet extrait : certains termes ou tournures, bien que la plume soit bonne, m'ont paru légèrement décalés avec le sujet et l'atmosphère que tu voulais dépeindre.
Du coup, voilà, oui c'est bien écrit, c'est bien fait, mais les effets ne sont pas toujours "justes" dans leur rendu...

Mais après je ne critique pas ton style. Celui-ci t'appartiens complètement et au moins peux-tu te targuer d'en avoir un (ce qui est déjà une excellente chose en soi). Mais peut-être pourrais-tu enlever le superflu et te concentrer juste l'aspect descriptif et factuel de la chose...
Je pense que ta plume en gagnerait en impact.


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
Tak
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 4012
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

La remise (in La Fille des Serpents) Empty Re: La remise (in La Fille des Serpents)

Message par Phanthom le Lun 13 Mai 2019 - 17:19

Hey les admins ! Y'aurait pas un petit ménage de printemps à faire sur les posts vidés de leur contenu initial ?


"Et la souffrance enfanta l'inspiration..."
Phanthom
Phanthom
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 168
Date d'inscription : 30/04/2019
Age : 31
Localisation : Dans la brume samarienne

https://www.scribay.com/text/1290780240/abysses

Revenir en haut Aller en bas

La remise (in La Fille des Serpents) Empty Re: La remise (in La Fille des Serpents)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum