Trou de ver

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Trou de ver

Message par Eimelle le Dim 22 Mai 2016 - 1:54

Hello Mormir,

Même si je ne suis pas très fan de la SF dite "classique", j'ai bien aimé ton texte. La narration est très bonne, agréable. Les personnages sont attachants. L'univers est bien dessiné. Bref, j'ai bien aimé ! Smile

Seuls petits bémols : j'avais deviné la fin environ au milieu, et j'aurais aimé en savoir plus sur le vaisseau. D'autant qu'il comprend une part d'ombre assez terrifiante comme l'annonce la fin ! Smile

Bises,
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1529
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trou de ver

Message par mormir le Dim 22 Mai 2016 - 9:43

Merci Eimelle de ta lecture et de ton commentaire sympa ! Je suis content que cette histoire t'ait plu ! Effectivement le vaisseau reste une entité très peu décrite, c'est du au format bien sur, mais aussi au fait que je n'ai pas beaucoup creusé cet aspect dans ma tête. Si je devais réutiliser ce "monde", ce qui est possible compte tenu de son potentiel, il faudrait que j'approfondisse ce point.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2294
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trou de ver

Message par Perroccina le Lun 23 Mai 2016 - 14:03

On peut dire que tu entres vite dans le vif du sujet. On se demande un peu au départ la raison de cette sexualité débridée. Du coup on ne s'attend pas du tout à la chute. Celle-là elle cueille à froid, j'adore.
Ton vaisseau m'a un peu fait penser aux concept des animaux villes dans "Etoiles mourantes" d'Ayerdhal et Dunyach.
Je me suis malgré tout posé une question, même si ta nouvelle fonctionne très bien sans cette info : est-ce qu'il s'agit d'une arche qui regroupe tous les survivants de l'Humanité ou simplement un voyage d'exploration spatiale ? Ah, et si le vaisseau est un organisme vivant, quelle est son origine ?
En tout cas, c'est une très bonne participation. Merci


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2862
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trou de ver

Message par mormir le Lun 23 Mai 2016 - 14:23

Merci de ta lecture et de ton commentaire Perro ! Dans mon esprit, la seule manière d'essaimer dans les étoiles pour la race humaine est un voyage sur plusieurs génération. Ce concept a été très employé par la SF et tu l'as toi-même utilisé pour ce concours. L'arche et ses occupants sont à mes yeux non des survivants, mais un groupe de colons vers une autre planète. L'humanité aurait envoyé plusieurs de ces arches en espérant qu'une au moins parviendra à son but.
Quant à savoir d'où provient ce vaisseau vivant, j'ai quelques idées, mais rien encore de bien arrêté. Si je réutilise cet univers pour d'autres nouvelles, je devrais préciser ce point.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2294
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trou de ver

Message par Jack-the-rimeur le Dim 29 Mai 2016 - 16:29

Chapeau, rien à redire !
Une intrigue astucieuse en diable et astucieusement conduite, avec juste ce qu'il fallait d'élégance dans le style pour être explicite sans verser dans le scabreux.
S-F classique ? je ne dirais pas ça. Plutôt la mouvance post-Age d'or, celle des Farmer, Spinrad, Ellison ou Moorcock, plutôt "New Worlds" qu'"Astounding" par l'audace et l'originalité du thème, mais c'est là un débat de peu d'intérêt.
L'important, ce qui fait la force d'un récit, c'est un fond qui sorte de l'ordinaire et la maîtrise de la forme, or ici, question histoire homogène et inventive, le lecteur est servi, et aux petits oignons !
Je ne vois guère qu'un petit point technique qui pourrait prêter à discussion : Passe pour les vaisseaux organiques ou semi-organiques (voir La Prison de l'Ombre Jaune), ou les arches spatiales (Rama, le Navire-étoile...) mais que, comme dans Trou de Ver, des générations humaines puissent prospérer et se succéder dans un état d'apesanteur quasi-permanent, cela me paraît assez peu viable vu les effets sur l'organisme, même à court terme (atrophie musculaire, décalcification, etc).
Ceci dit, peut-être que, demain, adapter l'homme à une gravité Zéro semblera plus réaliste que d'adapter la gravité à l'homme. Alors, pourquoi pas ?
Ta nouvelle, ami Mormir, reste un joli tour de force qui mérite bien son étoile.
Au moins une géante bleue !


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2224
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 65
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trou de ver

Message par mormir le Dim 29 Mai 2016 - 16:56

Merci Jack. Je suis flatté de l'avis du maître !!!

Je voulais effectivement éviter le scabreux à tout prix, mais tenter de toucher à la sensualité. Vu les réactions sur l'EDO et des ami(e)s qui ont lu, il semble que ce soit réussi. J'en suis heureux. Il est possible que la succession de générations humaines en apesanteur soit un rêve, mais je dois avouer que je n'étais pas allé jusque-là ! Smile

Merci encore de ta lecture.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2294
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trou de ver

Message par François Fischer le Ven 3 Juin 2016 - 11:14

Voilà donc le fameux gagnant du concours. Je t’avouerai être entré dans ton récit à reculons car :
1. J’avais trouvé mon chouchou en la personne de Paladin, et une fois acquis à un texte, même si ce n’est pas le mien, j’ai horreur de le voir perdre. Réflexe partisan, dirons-nous…
2. Pas fan de SF pour un sou, encore moins de Space Opera, catégorie dans laquelle je rangerai ton texte pour son vaisseau monde organique en quête d’une terre promise.

MAIS…

Mais il faut avouer qu’en plus d’être bien mené, le récit est original et mérite son trophée. Certes, le lecteur au courant du thème du concours peut sentir venir le twist final, mais je pense que quelqu’un de non averti serait surpris par ce même dénouement. C’est en définitive du bel ouvrage. Smile

Félicitations de rigueur, donc, pour avoir  remporté ce concours, encore une fois fourni en textes de qualité que je n’ai pas (encore) commentés pour la plupart. Mais c’est pas moi le coupable : c’est la faute à l’affreux, au terrible et indicible… poil dans la main. :mrgreen:
avatar
François Fischer
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 177
Date d'inscription : 27/12/2014
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trou de ver

Message par mormir le Ven 3 Juin 2016 - 11:43

Merci François. Je comprends d'autant mieux ton parti pris pour Paladin que j'adore ses textes ! Effectivement ce récit relève du genre space opera. J'ai souhaité me démarquer en ne jouant pas dans le registre de l'horreur et du massacre sanglant que le thème du concours semblait induire. Et paf ! Je n'ai pas été si original que ça car plusieurs autres excellents récits ne relèvent pas du genre "hémoglobine à gogo" !
Je suis très content du résultat, tant pour la nouvelle elle-même que pour le classement dans le concours d'un forum que j'affectionne particulièrement.
Merci encore de ta lecture


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2294
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trou de ver

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum