L'enfant à tuer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'enfant à tuer

Message par Cancereugène le Mer 14 Oct 2015 - 19:15

J'étais en congés jusqu'à aujourd'hui... et durant ces quelques jours, j'ai pondu une courte nouvelle à la gloire de Satan.
Je préfère l'avouer : je n'aime pas ce récit. Je l'ai écrit avec conviction jusqu'au bout, mais après relectures, je ne l'aime pas.
Je le mets en ligne quand même. Peut-être que l'un(e) d'entre vous saura lui trouver des qualités.



Dernière édition par Cancereugène le Lun 14 Mar 2016 - 21:13, édité 1 fois

Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1403
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

http://lamorcestbien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant à tuer

Message par Raven le Jeu 15 Oct 2015 - 16:30

Allez, elle est courte, hop c'est moi qui m'y colle^^

Les corrections d'usage:

p.2:
"votre fils n'en a que douze ans" : enlever "ans"
"je ferais le travail" : mettre au futur (ferai)

p.3 :
"qu'il aurait été simple..." = qu'il eût été simple
chloroforme : je ne m'y connais pas trop, mais ça fait cliché

p.4 :
"tous le monde" = tout
"terme inventé de son cru" : redondant, tu peux enlever "inventé", ça marche aussi bien
"coloriait" = colorait

p.5:
"belle lumière / beauté (x 2)" et juste après tu déclares que la beauté le laisse indifférent. Vu le point de vue de narration que tu as adopté, le seul fait de dire "beau" ou "beauté" signifie déjà qu'il y est sensible. Donc s'il doit être indifférent à ça, utilise des termes + neutres genre : "le jeu/ les nuances de la lumière dans le ciel le laissait/ent indifférent"

"déclara" = enlever la maj.

p.6 :
"pourquoi le *serai-je" = "serais"
"prêtres" (oubli du r)
"Elle a pas mal étudié des textes ésotériques" soit remplacer "des" par "les", soit "elle a étudié pas mal de textes ésotériques"
"ma mère est persuadée"

p.7 :
"charmantes rides" : déjà vu au début
"le pistolet, dans son bras" = dans sa main, ou plutôt au bout de son bras
"ses lèvres s'entrouvrirent / il assista / la sueur coula" = je mettrais plutôt ce passage à l'imparfait

p7/8 : répétition "afflux"

Bon. J'ai pas trop d'avis sur l'histoire, en fait. C'est gentil, sympathique mais ça demanderait à être un peu + percutant. Avec le même fil, il suffirait d'insister un peu sur certains aspects pour rendre tout ça + "pêchu" ^^

Je vais essayer de détailler mes impressions au fil de ma lecture:
tout d'abord le coup du "basic instinct" : je me suis dit que tu faisais exprès de mettre ce cliché, donc pourquoi pas ? Mais arrivée à la fin, j'ai eu un doute car je n'en vois pas l'intérêt. Tu peux enlever les croisements de jambes à gogo pour les remplacer par des trucs + subtils (je sais pas, style son chemisier qui s'entrouvre légèrement à chaque respiration pour dévoiler etc...).
Ton ado/gothique/tueur à gage : je sais pas, mais l'âge me gêne, ça fait un peu ado attardé, du coup le côté tueur perd en crédibilité. Surtout que tu ne cesses de répéter qu'il est inflexible, incorruptible, indifférent à tout et en parallèle tu nous montres le contraire. J'en reviens encore à l'âge mais on a presque l'impression de voir un ado en train de lutter contre ses hormones déchaînées. Avec un mec + âgé, tu gommerais ce côté fantasme d'ado et donnerais + de poids au côté tentation/séduction.

Le coup du chloroforme, pistolet avec silencieux etc : ça fait cliché. Tu en as fait un gothique, soit, mais alors exploite les possibilités, les raisons, les motivations à faire ce boulot. Le plaisir, de tuer ou du travail bien fait ou de l'originalité dans la méthode, etc... D'ailleurs (et là encore, je tique sur l'âge) : comment a-t-il pu se faire une réputation si rapidement, il est trop jeune à mon avis. La seule chose qui justifierait cette réputation seraient des méthodes exceptionnelles. Comme le côté "exécution confessionnelle", ça c'est une excellente idée, approfondis-la!

Tu peux aussi t'appesantir sur le côté satanisme, parce que là c'est à peine survolé. Du coup la chute est super light.

Bon, ce sont mes réflexions en vrac : ce qui me gêne c'est le côté peu crédible de ton héros. Par ex. : "Le môme avait osé l'interroger..." OK, il devrait en toute logique mal le prendre, être furax. Mais non, rien. Du coup cette phrase n'a plus lieu d'être. Tu vois où je veux en venir ? tu nous décris un gros dur, indifférent, intransigeant, la mort implacable et face à ce qu'on attend de lui tu le fais agir comme un débutant, un ado qui veut jouer les gros bras, qui se la joue avec son manteau gothique. Je schématise, mais c'est que tu m'as laissée sur ma faim^^ Jusqu'au poids de l'arme : à moins d'avoir des bras en guimauve, un pro habitué à tenir une arme ne devrait pas sentir le poids de l'objet aussi tôt, surtout que dans sa position il ne la tient pas à bout de bras mais bras légèrement fléchi. Donc il faudrait insister sur les raisons qui font que l'arme lui pèse soudain inhabituellement. (surnaturel, influence de la mère etc)

+ le dialogue du début, je suis pas douée en dialogues donc très mal placée pour critiquer mais ça me semblait forcé, peu naturel.

Je suis d'autant plus sévère que tu nous as habitués à mieux. Je suis sûre que si tu gardes le même truc mais en épiçant + les scènes érotiques, en t'attardant sur le côté noir (du tueur mais aussi des rituels) et sur la relation mère/fils (inceste/haine/dévotion), tu peux obtenir un super texte. Sans oublier le côté surnaturel (quand elle le hante, l'obsède, ça manque de "démoniaque"^^)

J'espère ne pas te froisser, mais je te donne mon ressenti. A nuancer avec les autres avis que tu recevras, je ne suis pas parole d'évangile. Wink


Quiconque lit la présente ligne sait que je ne suis pas réellement un corbeau dans la vraie vie. Hein, vous le saviez quand même ?

Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 2574
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 40
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant à tuer

Message par Cancereugène le Jeu 15 Oct 2015 - 18:08

Aucun problème, je ne suis pas froissé, il ne manquerait plus que ça !
Je sais que ça ne tourne pas rond. Les clichés sont totalement voulus. Je pensais au moment de l'écriture que ce ne serait pas gênant, mais au final, ça l'est. Je crois que je me suis lancé dans une histoire sans vrai potentiel. Du coup, les clichés ressortent et le texte est tout fade, avec en plus peu de crédibilité.
Maintenant, chacun a son idée sur les tueurs "pro" ; je vois mon personnage comme un grand ado, en effet, un peu comme Léon (là aussi, c'est cliché) - le côté gothique explique, par sous-entendu, des relations "underground", d'où sa notoriété malgré son jeune âge.
A mon avis, pour rendre ce texte potable, il me faudra plus qu'un polissage en règle des clichés... je sens que je ne vais pas être motivé... scratch

Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1403
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

http://lamorcestbien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant à tuer

Message par Raven le Jeu 15 Oct 2015 - 18:25

Cancereugène a écrit:le côté gothique explique, par sous-entendu, des relations "underground", d'où sa notoriété malgré son jeune âge.

Ah! tu vois : tu as une idée précise de ton perso et de son BG, rien que cette phrase est alléchante, j'imagine un monde underground façon Constantine, avec des codes et des règles à part, un pied dans le surnaturel. Plus qu'à faire transparaître cette idée que tu te fais de ton perso dans le texte final. Je me suis doutée au début que les clichés étaient voulus (venant de toi, le contraire m'eût étonnée) mais comme la suite était conventionnelle, du coup le cliché restait un cliché. C'est la rupture avec l'action qui fera de ton cliché un outil pour appuyer ton propos. Y a plus qu'à^^

Je ne pense pas qu'il y ait des histoires sans potentiel : même le sujet le plus banal peut devenir intéressant avec la bonne manière de l'écrire.


Quiconque lit la présente ligne sait que je ne suis pas réellement un corbeau dans la vraie vie. Hein, vous le saviez quand même ?

Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 2574
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 40
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant à tuer

Message par Cancereugène le Jeu 15 Oct 2015 - 18:27

En tout cas, ce texte va rester en jachère un bon moment, j'ai d'autres choses à retravailler.
Je te remercie très sincèrement, Raven, pour ta patience et tes arguments.

Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1403
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

http://lamorcestbien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant à tuer

Message par Cancereugène le Dim 18 Oct 2015 - 13:15

Il me turlupine ce texte, j'arrive pas à passer à autre chose.
Je pense pour la V2, je vais tout revoir de A à Z, juste conserver la trame principale.

Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1403
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

http://lamorcestbien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant à tuer

Message par Catherine Robert le Mer 30 Déc 2015 - 12:02

Crotte, y a plus le texte sur le site pdf. Tu l'as enlevé ?


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7649
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant à tuer

Message par Cancereugène le Mer 30 Déc 2015 - 16:18

Oui, je l'ai retiré. De toute façon, je l'ai déjà complètement revu, et je vais encore le remodifier... je posterai une version plus satisfaisante...

Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1403
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

http://lamorcestbien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant à tuer

Message par Catherine Robert le Mer 30 Déc 2015 - 16:25

Mad Evil or Very Mad Pfffff !!!! Je voulais lire moi. Bon, tant pis, j'attendrai la nouvelle version.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7649
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant à tuer

Message par Cancereugène le Sam 9 Jan 2016 - 18:28

Je te l'ai adressé par e-mail, mais comme je le disais, cette version n'est plus qu'un souvenir, j'ai tout repris de A à Z.

Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1403
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

http://lamorcestbien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant à tuer

Message par Cancereugène le Lun 14 Mar 2016 - 21:18

Voilà.
Je vous propose à présent le version "définitive" de ce putain de récit à la con !
En tout cas, un grand grand grand grand merci à K2 qui m'a aidé à façonner une intrigue à peu près potable, même si bon, ce n'est certainement pas génial.
A vous de lire, et de poster vos opinions.
J'ai hâte de les découvrir, en bien ou en mal...

Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1403
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

http://lamorcestbien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant à tuer

Message par Catherine Robert le Lun 14 Mar 2016 - 22:35

Ça ne m'a pas déplu, sans non plus m'emporter. Peut-être que je m'attendais aux développements. Ensuite, il y a le fait que je ne comprends pas totalement la fin.
Spoiler:
Que représente l'enfant ? Est-il celui à sacrifier pour que le démon prenne possession de l'ado ? Ou est-ce l'ado qui est l'enfant à sacrifier ? Mais alors, c'est la lettre qui devient anachronique puisqu'elle parle clairement de l'enfant dont la Bellal s'occupe depuis sa naissance. Si c'est l'enfant qui doit être sacrifié, comment se fait-il que ce soit Pat qui se charge du-dit sacrifice, alors qu'il n'est pas encore habité par le démon ? Bref quelques questions dont les réponses ne sont pas tout à fait claires.
Voilà, un texte intéressant, mais pas ton meilleur.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7649
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant à tuer

Message par Tak le Mar 15 Mar 2016 - 23:21

Lu et approuvé, mais avec quelques réserves ceci dit.
Raven parlait du dialogue initial : je sais pas si l'as retouché entre-temps, mais pareil, il me semble manquer d'une touche de naturel. Mais il pose néanmoins en peu de lignes un certain cadre et de fait, on s'identifie assez vite au perso.
Ce qui m'a le plus gêné, en fait c'est la "relation" entre le personnage et le gamin. L'autre ne lui fait que des crasses, d'accord (on a tous connu au moins un sale gosse dans notre vie), mais je trouve les réactions de ton protagoniste un peu excessives. Il s'énerve vite et ne prend pas de pincettes, avec un enfant qu'il ne connait pas et qu'il rudoie un peu trop à mon goût, pour un "simple" baby-sitter. C'est peut-être un point de détail, mais j'ai trouvé que cet aspect manquait légèrement de crédibilité.

Quelques coquilles que j'ai relevé au passage :
P.6 : " l'un de ses boîtiers devenus obligatoires dans les maisons" > de ces boitiers
P.8 : " Paralysé par des tourments de voluptés," > volupté sans S
P.8 : " Elle le fit allonger sur la table de marbre, après avoir récupéré le ciboire et avoir
jeté au sol les offrandes." > Je trouve la 1e partie de cette phrase un peu bancale. Peut-être juste "elle l'allongea sur la table" suffirait, en synthétisant un peu la suite.
P.8 : "Sans son dos, il entendit des pas. " > Dans
P.9 : " Son vit coulissait avec fureur" > Son vis ? ou alors tu as usé d'un terme que je ne connais pas (mais je suis pas un dictionnaire non plus)

Par contre, chapeau pour les scènes érotiques, vraiment réussies, sensuelles et évocatrices à la fois, tout en mettant bien en lumière les émois de l'adolescent. Très bien tourné, tout ça.
Quant à la trame elle-même, bien que fort classique, je l'ai trouvé assez solide et bien troussée, avec une bonne atmosphère en fond. Des souvenirs de Rosemary's Baby et de La Malédiction me sont revenues avec plaisir. Pour l'aspect du texte souligné par Cath' en spoiler, ça ne m'a pas dérangé, j'ai trouvé au contraire la chose amenée avec subtilité et j'ai bien saisi où tu voulais en venir, lors du climax.
Peut-être un mini-mot en plus sur l'enfant au moment fatidique pourrait-il aider à y voir plus clair, mais perso je m'y suis retrouvé.

Au final, un bon texte, auquel manquent encore deux ou trois trucs pour le rendre vraiment marquant. Et au passage, t'étais pile poil dans la thématique pour le concours, dommage que tu l'aies sorti avant Wink


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.

Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 1659
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant à tuer

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:13


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum