Penny Dreadful

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Penny Dreadful

Message par Amaranth le Lun 11 Juil 2016 - 10:31

La fin, elle clôture bien le truc ou c'est un petit peu "on abandonne la série alors qu'il y aurait encore des choses à dire" ?

Moi j'ai fini la saison 1, mais je me suis pas encore lancée dans la 2 Razz
L'ambiance est vraiment extra, et j'adore le personnage de Vanessa !


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 2040
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Penny Dreadful

Message par Paladin le Lun 11 Juil 2016 - 11:17

Je ne peux rien dire sans spoilier, mais la fin est bien claire, quoi que certains personnages secondaires pourraient eux-même être à l'origine d'autres histoires.

La saison 2 est ma préférée des trois. Elle est aussi centrale pour l'intrigue.


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10872
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Penny Dreadful

Message par yann le Jeu 11 Aoû 2016 - 20:52

J'ai finis la série aujourd'hui, et la fin est une vraie fin, l'histoire est bouclée.
C'était une bonne série, bien glauque avec des décors vraiment bien fait pour nous plonger dans l'ambiance de l'époque. Ni trop longue, ni trop courte. J'ai pris du plaisir à la regarder.
avatar
yann
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 701
Date d'inscription : 21/10/2013
Age : 39
Localisation : Vers Provins

Revenir en haut Aller en bas

Re: Penny Dreadful

Message par Paracelse le Ven 2 Déc 2016 - 17:21

Je n'ai pas aimé la première saison et je me suis forcé à la voir de bout en bout.


Ce que Canal +/TF1 et La Gauche/La Droite devraient méditer :
« On ne se rencontre qu’en se heurtant et chacun portant dans ses mains ses entrailles déchirées accuse l’autre qui ramasse les siennes. »
Gustave Flaubert
avatar
Paracelse
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 468
Date d'inscription : 19/10/2012
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Penny Dreadful

Message par Paladin le Ven 2 Déc 2016 - 18:29

Masochisme ?


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10872
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Penny Dreadful

Message par Paracelse le Ven 2 Déc 2016 - 18:59

Parfois certaines séries décollent dans les derniers épisodes de la première saison, donc je leurs laisse une chance.


Ce que Canal +/TF1 et La Gauche/La Droite devraient méditer :
« On ne se rencontre qu’en se heurtant et chacun portant dans ses mains ses entrailles déchirées accuse l’autre qui ramasse les siennes. »
Gustave Flaubert
avatar
Paracelse
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 468
Date d'inscription : 19/10/2012
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Penny Dreadful

Message par Paladin le Ven 16 Nov 2018 - 10:57

Contrairement aux films, il est très rare que je revoie une série, même si j'ai aimé. Il est aussi assez rare que j'achète les coffrets DVD d'une série que j'ai chopé sur internet, exception faite de Game of Thrones, et de Penny Dreadfull.

Cette série est passée entre 2014 et 2016, et je suis entrain de la revoir. Il ne me reste plus que la troisième saison, et c'est bien dommage qu'elle ne dure pas plus ! D'autant que, au bout de quelques années, je me rends compte que j'avais oublié pas mal de choses, en particulier cette ambiance dark et envoûtante !

Si la série reprend des grands standard su fantastique gothique : Dracula, Frankenstein et du décadentisme anglais (Dorian Gray), elle en fait une complète réécriture, autour du personnage de Vanessa Ives (Superbe jeu d’Éva Green, dans ce rôle) : le personnage de Mina, est dans le roman de Stoker, la femme de Jonathan Harker. C'est son amie Lucie qui tombe sous la coupe de Dracula et qui ne trouvera le repos que dans la mort. Ici, c'est l'amie de Vanessa, elle seront séparé par une sordide histoire que je ne spoilerais pas, et c'est elle qui subit le sort qui est celui de Lucie dans le roman original. Victor Frankenstein, loin du personnage prométhéen de Mary Shelley, est un jeune savant puceau. La créature féminine porte le prénom de Lily, diminutif de Elizabeth) et sa relation de parenté (officiellement cousine de Victor, même si c'est un mensonge) sont issus de Elizabeth Frankenstein , cousine puis femme de Victor Frankenstein dans le roman de Mary Shelley de 1818, etc...

La première saison tourne autour du vampirisme et de la quête pour retrouver Mina. On y parle du "maître" sans le citer, bien qu'un connaisseur ait bien sûr reconnu Dracula... La deuxième saison, ma préférée, baigne dans une ambiance quais-lovecraftienne de secrets innommables, et une famille mère et filles de sorcières sataniques gothiques en... Diable !

La troisième saison, que je n'ai pas encore revu, tourne beaucoup autour de Ethan Chandler, jeune américain habile au colt, dont je ne vous dirai pas la particularité, et de la lutte où se débat Vanessa entre les ténèbres et la lumière. On y voit apparaître aussi le Docteur Jekyll, devenu ici un jeune médecin d'origine indienne.

On peut reprocher le coté quelquefois un peu "bigot" de l'histoire (Jésus vs Satan), et un anachronisme dans la deuxième saison : on ne brûlait plus de sorcière en Angleterre à la fin du XIXeme siècle ! Mais cette série, plusieurs fois récompensée, est pour moi la meilleure que j'ai vue dans les genres SFFF de ces dix dernière années (Avec Game of Thrones, qui bien sûr, n'est pas comparable).


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10872
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Penny Dreadful

Message par Hellaz le Ven 16 Nov 2018 - 11:22

Elle a bien fait de s'arrêter, je trouve. La série était trop centrée autour du personnage de Ives. Le voyage dans l'Ouest, qui orientait l'intrigue vers Ethan, donnait une saveur très différente à la série. Ce n'était pas inintéressant mais en l'absence d'évolution autour du personnage de Ives, ça ne pouvait plus aller bien loin.
avatar
Hellaz
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 162
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 43
Localisation : Bzh

Revenir en haut Aller en bas

Re: Penny Dreadful

Message par Murphy Myers le Ven 16 Nov 2018 - 13:11

Quand tu réalises qu'une série que tu comptais voir depuis le jour de sa sortie est terminée depuis 2 ans, après 3 saisons, et que tu ne l'as toujours pas regardée, tu te dis que ta liste de séries à voir est bien trop longue, et ta motivation bien trop petite.

Faut vraiment que je m'y mette, à celle-là !


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3377
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 26

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Penny Dreadful

Message par Paladin le Ven 16 Nov 2018 - 14:32

Hellaz a écrit:Elle a bien fait de s'arrêter, je trouve. La série était trop centrée autour du personnage de Ives. Le voyage dans l'Ouest, qui orientait l'intrigue vers Ethan, donnait une saveur très différente à la série. Ce n'était pas inintéressant mais en l'absence d'évolution autour du personnage de Ives, ça ne pouvait plus aller bien loin.

C'est vrai, le personnage de Vanessa est central, mais justement, on aurait pu avoir des suites en s'orientant sur plusieurs autres personnages qui sont laissés en plan par la fin, comme Frankenstein ou ses deux créatures, ou Ethan.


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10872
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Penny Dreadful

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum