Impunités et conséquences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Impunités et conséquences

Message par Perroccina le Dim 28 Déc 2014 - 15:18

Voilà longtemps que je n'avais pas posté un truc. Ce texte a environ un an, peut être même un peu plus. C'est un polar, et je préfère prévenir 50 000 signes environ

http://www.fichier-pdf.fr/2014/12/28/impunite-et-conse-quences/


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2805
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Impunités et conséquences

Message par FRançoise GRDR le Dim 28 Déc 2014 - 15:48

Ouh là, je ne sais pas si je vais avoir le temps !!! Dès que possible, miss !


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7698
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Impunités et conséquences

Message par FRançoise GRDR le Lun 29 Déc 2014 - 22:48

Finalement je m'y suis mise et j'ai apprécié ton lieutenant Risel et ton idée sous-jacente à l'enquête... Très bien écrit en plus ! Un sujet grave très bien traité, bravo  Smile
J'ai adoré le passage dans l'association d'entraide féminine avec Clémence Camino : tout en finesse... Ça devait être difficile à écrire !
Par contre, je lui trouve un goût d'inachevé à ce polar (16 pages, c'est peu en fait)... J'aurai aimé que les questions qu'il se pose aboutissent à des réponses... (comme la question de l'adoption) et aussi les circonstances plus précises concernant le viol de sa femme. Tu as survolé un peu trop ces problématiques ainsi que la présentation des personnages : ils n'existent qu'à travers les dialogues au début... Pourquoi pas mais ensuite, il me semble que dans un roman, il faut approfondir plus.
Ce ne sont que mes réflexions et j'espère que tu auras d'autres avis de personnes habituées à écrire du polar, ce qui n'est pas mon cas.


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7698
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Impunités et conséquences

Message par Perroccina le Jeu 1 Jan 2015 - 20:39

Hou-là, je n'étais pas partie sur un roman mais juste sur une nouvelle, certes un peu longue je le concède mais je retiens de l'étoffer un peu et d'étoffer encore certains personnages.
En tout cas merci de ta lecture et de ton appréciation.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2805
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Impunités et conséquences

Message par Catherine Robert le Ven 2 Jan 2015 - 12:08

C'est lu. J'ai plutôt apprécié sans pour autant totalement rentrer dedans. Par moments, ça me semblait un peu longuet (mais peut-être est-ce le genre policier qui me fait dire ça, genre que je n'aime pas particulièrement).
Effectivement, les personnages manquent un petit peu de profondeur. A part le lieutenant, tous les autres sont presque transparents, même l'épouse. Or elle me semble un élément très important pour expliquer la fin. Etrangement, alors que ça m'a semblé parfois longuet, comme je le disais, d'un autre côté, parfois ça m'a donné l'impression de ne pas être assez approfondi.
La scène où le lieutenant écoute les témoignages est dérangeante, mais elle aussi m'a parue un peu longue.
Bref, un texte pas mal du tout, mais à étoffer un peu et à ciseler.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 8957
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Impunités et conséquences

Message par Jack-the-rimeur le Dim 4 Jan 2015 - 1:25

Une affaire concoctée avec sérieux et qui se laisse lire avec intérêt.
L'interaction enquête-vie privée est bien vue, peut-être un poil trop propre (tu aurais pu tenter la narration avec un "je" à la façon des privés de série noire).
J'ai noté quelques cartes biseautées :
- des zonards peu réticents face aux questions d'un inconnu.
- le témoin providentiel trouvé du premier coup.
- l'affirmation hautement hasardeuse selon laquelle l'émasculation serait un acte spécifiquement féminin. (Puis ce curieux revirement : "C'est mon mari qui à tout fait" (?))
Reste que l'essentiel (le viol, les dégâts physiques et psychiques, la récidive et l'impunité) est illustré et traité avec justesse.
En fait, le seul point qui me laisse dubitatif, c'est la projection de ton histoire dans un futur indéterminé. La cité, les laissés pour compte, les techniques d'investigations, la justice sous influence, rien que de très actuel là-dedans. Pas besoin de considérations sur les limitations de naissance pour dessiner un Risel crédible aujourd'hui. Une incursion dans l'avenir sans réel objet, il me semble. Mais le superflu relève de ton privilège...
Donc, c'est O.K. pour moi.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2214
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 65
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Impunités et conséquences

Message par FRançoise GRDR le Dim 4 Jan 2015 - 12:07

J'avais tiqué aussi à l'affirmation que ça ne pouvait être qu'une femme pour faire ça au violeur... Pourquoi pas un détraqué masculin ?


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7698
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Impunités et conséquences

Message par Perroccina le Dim 4 Jan 2015 - 21:00

J'ai sans doute du mal à imaginer un mec faire ça à un autre. (Voir le sujet sur l'écriture des scènes derangeantes et les limitations qu'on met à son écriture) pourtant les femmes qui pratiquent l'excision sur des gamines c'est encore malheureusement une réalité qui si elle me révolte ne me paraît pas impossible.
Merci pour vos lectures, je voulais m'essayer au genre policier mais si je n'ai pas détaillé tout le monde qui est sous-jacent au récit il existe néanmoins dans ma tête et il n'est pas dit que vous ne retrouverez pas un jour une autre aventure du lieutenant Risel.
Quand aux passages cousus de fil blanc, je vais donc tenter de refaire une Couture propre à petits points serrés.
L'arrivée chez les squatteurs est certainement un peu trop facile mais Risel savait qu'il allait trouver un témoin a cet endroit et c'est pour cela qu'il est revenu sur les lieux du crime. Pour le reste, je réfléchis a comment améliorer tout ca.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2805
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Impunités et conséquences

Message par Murphy Myers le Ven 30 Jan 2015 - 15:45

Côté forme, la mise en page est assez chaotique (alinéas pas toujours présents, un bug aussi avec le texte justifié en début de page 10). C'est dommage.

J'ai repéré deux petites fautes :
- "mais il doutait qu'Elise lui ait raconté ce qui lui été arrivé." = était arrivé
- Je suis pas sûr pour celle-là mais "Un enchevêtrement de poutrelles semblait être tombées juste devant sa partie sud" = semblait être tombé, si on parle de l'enchevêtrement.

Et une formulation que je trouve étrange, si je veux faire mon chieur jusqu'au bout :
- "de l'unique association d'entraide féminine (AEF)" = ça fait très "thèse" dit comme ça je trouve. Dans la narration d'une fiction, j'aurais plus vu quelque chose comme "l'AEF, l'unique association d'entreaide féminine". J'admets que c'est qu'un détail mais comme j'y pense...


Côté fond, j'ai beaucoup aimé. Le thème est bien traité, de façon totalement juste. L'enregistrement téléphonique m'a troublé tant il m'a paru réaliste. C'est vrai que la fin semble être un peu laissé en suspens, mais d'un autre côté, j'avoue ne pas voir ce que tu aurais pu ajouter d'autre en conclusion. A chacun d'imaginer ensuite ce qu'il advient d'Elise, son combat quotidien et ses séances à l'association.

J'aurais quelques petits bémols en revanche :
Spoiler:
- Au tout début, une déduction que je trouve trop rapide : à partir des scarifications sur le cadavre, on suppose que le tueur est « une femme qui était en train de se faire violer » ; j’aurais plutôt pensé qu’elle l’avait été bien avant et était revenue se venger. A ce moment-là, tu ne parles que de cheveux de femme ; ça ne prouve pas que le viol était en cours au moment du meurtre. Ensuite, quelques pages plus loin, il est fait mention du chloroforme. On peut supposer que les scientifiques ont daté les restes de chloroforme dans le coffre (je sais pas si c'est possible) et que ça correspond à l'heure du meurtre, ce qui explique la supposition "le tueur est une femme qui se faisait violer quand elle a réussi à inverser la situation". Mais ces éléments devraient apparaître plus tôt parce qu'au tout début, quand l'hypothèse apparait pour la première fois, le lecteur n'en a aucune idée et se dit "et comment il sait ça, Risel ? Qu'est-ce qui lui dit qu'elle n'est pas revenue se venger des jours/semaines/mois après son viol ?".
- Je n'ai pas bien visualisé le meurtre aussi, quand l'ado-témoin le raconte. La femme, avec une seule main, arrive à tourner la tête du violeur au point de lui briser la nuque ? J'ai un peu de mal à visualiser ça ; d'ordinaire on a besoin des deux mains pour ça. Pas que ça soit impossible, il y a déjà eu des cas avérés où une femme violée s'est découvert une force qu'elle n'imaginait pas en arrachant d'un coup de dent le joujou du violeur par exemple. D'autant plus que le coup de la nuque brisé avec une main est peut-être une tactique d'art martial, comme on en parle souvent dans le texte. Mais ça gagnerait peut-être à être expliqué autrement pour que le lecteur arrive à visualiser le tout. En parlant d'art martial, un coup dans la gorge ou dans la nuque aurait pu mettre le violeur à terre (voire le tuer pour le coup dans la nuque) et ensuite seulement, une fois libérée, elle lui brise la nuque (pour la version "coup dans la gorge"). Ça revient au même mais ça m'enlève cette idée involontaire que la femme était comme un gorille surpuissant dans la scène, plus qu'une victime qui se débat et arrive à s'en sortir.
- Comme Jack, je n'ai pas bien compris la phrase, sur la fin, où la victime/tueuse parle de son mari. C'est donc lui et non elle qui a tué le violeur ? scratch
- Petit détail final : l'histoire se passe dans le futur ? Le passage sur les parents de l'inspecteur et les enfantements interdits m'a fait penser à une dystopie mais rien d'autre dans l'histoire ne laisse penser à un texte futuriste. (Ou alors il y a vraiment eu une période d'interdiction de la sorte dont j'ignore tout). Je serais d'avis d'enlever ces quelques lignes et de simplement dire que le héros vient d'une famille pauvre qui n'a finalement pas pu l'élever à cause de ça. Enfin, évidemment, c'est à toi de voir, je suggère seulement.

Mis à part ces quelques points, j'ai trouvé l'histoire vraiment bien ficelée. C'est vrai qu'à y repenser, on en sait finalement peu sur les personnages, mais ça ne m'a pas gêné ; l'histoire seule a suffi à m'aspirer et le réalisme, autant d'un point de vue psychologique pour les victimes que du point de vue des conséquences judiciaires (absentes ici car le violeur est riche), est très bien rendu je trouve.


La forme dans le noir - 20 minutes avant la tombe
NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3060
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Impunités et conséquences

Message par Perroccina le Ven 30 Jan 2015 - 21:14

Merci Murphy de ta lecture d'une part et surtout pour tes remarques. Tu as mis le doigt sur des choses qui me gênaient mais sans trop savoir quoi et comment faire.
Je vais l'ajouter à ma liste de textes à retravailler, en revanché, je vais peut être accentuer les allusions à la dystopie.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2805
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Impunités et conséquences

Message par Max le Ven 13 Fév 2015 - 16:19

Hello,

Pardonne ma franchise mais je n'ai pas pu aller au bout (me suis arrêté au chapitre 3). Faut dire que je suis pas fan du genre polar (ça m'ennuie, en général). Si on y ajoute une mise en page "illisible" ça me demande trop d'effort (et je suis flemmard). Essaye de faire des paragraphes (ta page 7 est un immense pavé de texte) ! Je me permet un conseil sans doute superflu : n'envoie pas un manuscrit dans ce genre aux éditeurs, il risquerait de ne pas être lu ou d'être encore plus survolé à cause de ça, ce serait dommage. D'ailleurs ça m'étonne que les précédents lecteurs n'aient pas fait la remarque. Je n'ai pas non plus accroché au fond, pour ce que j'en ai lu (l'intérêt décolle surement ensuite) : flic alcoolique, histoire de couple greffée sur le tas, enquête/histoire qui m'a fait penser à un épisode de NCIS (du moins d'après l'idée que je m'en fait, peut-être fausse, puisque je ne regarde pas ce genre de série). Bref, ce texte n'est pas fait pour moi, ce n'est pas de ta faute. Je m'en vais en dénicher un autre (n'hésite pas à m'aiguiller) Wink
avatar
Max
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 779
Date d'inscription : 19/11/2012
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Impunités et conséquences

Message par Perroccina le Lun 16 Fév 2015 - 13:59

Aérer le texte, ce n'est pas très compliqué... enfin normalement ! Je ne sais pas si tu vas me croire si je te dis que je me suis améliorée par rapport à mes débuts. Merci tout de même pour le conseil.

Quant au fond, des goûts et des couleurs... dommage que tu n'aies pas pu finir mais ce n'est pas grave. C'est la seconde nouvelle où je m'essayais au genre. La première s'appelle "mortel éclat de rire". Pas sûr que le texte soit davantage aéré.

NCIS, j'aimais bien au début mais j'avoue que moi aussi j'ai décroché depuis quelques années, ça commençait à devenir lourd.

Merci de ton début de lecture et de ton commentaire


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2805
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Impunités et conséquences

Message par Cancereugène le Mar 17 Fév 2015 - 20:30

Ce que dit Max n'est pas totalement faux, ça fait bizarre cette mise en page. Cependant, pour apprécier le contenu, ce n'est quand même pas l'essentiel. Et puis le texte est soumis sur le forum pour une lecture détendue, pas à un éditeur. Beaucoup de choses sont perfectibles, tout comme dans la plupart des récits proposés à la lecture, dans la forme, l'orthographe... Rien de dramatique, il suffit de corriger !

J'aime beaucoup les récits un peu futuristes. Ici, cela a déjà été dit, finalement, le futur n'apporte pas grand chose. Mais j'ai quand même apprécié qu'on soit dans une autre époque. J'ai mieux goûté certains aspects du scénario grâce à ce décalage temporel. Par exemple, le fait que le flic aille dans son ancien quartier et confie son "pedigree" (même si le terme est sans doute un peu maladroit - si tu ne veux pas comparer les malheureux à des chiens, fais attention !) ; la règle est définie, il l'a connaît pour avoir vécu là, à partir de cet instant il peut trouver son témoin. Dommage, cependant, que pour crédibiliser la scène, le gamin n'ait pas exigé de voir la marchandise.

Plus généralement, j'ai trouvé le début un peu confus. J'ai dû m'y reprendre à plusieurs fois, les phrases ne s'enchaînaient pas avec "naturel". Puis à partir de la page 11, bizarrement, ça coulait tout seul. C'est très subjectif, peut-être n'y a-t-il aucune différence, que tu as tout écrit d'un bloc, je n'en sais rien, mais c'est suffisamment marquant - de mon point de vue - pour que je le mentionne.

Les violences sexuelles décrites me font penser à un fait divers ayant eu lieu en forêt de Fontainebleau, il y a quelques années. Une femme enfermée dans un coffre était parvenue à appeler les secours... ce qui ne lui a malheureusement pas sauvé la vie. On s'en fout, oui, tout ça pour dire que cette histoire même si elle se prétend futuriste, ramène certains lecteurs (dont moi) à des faits passés tout à fait réels.

Certains dialogues me paraissent désuets, trop naïfs. Le jeune wesh parle avec légèreté, puis envoie un "à contempler son ouvrage"... je ne vois pas un gars des banlieues utiliser ouvrage dans ce contexte. Voilà, c'est un détail, mais il décrédibilise un peu la scène.
Et puis, les larmes du policier, devant le témoignage de la femme, ça fait trop. Qu'il soit ému, d'accord, mais qu'il pleure, je trouve que c'est trop.

Maintenant le final m'a un peu déçu. Il existe un film "Inspecteur Harry", le 4ème du nom, qui se termine un peu de la même façon. C'était dangereux de reprendre la même tournure, car le film est je pense très connu. Et puis, on devine très rapidement que le rendez-vous final est donné avec la vraie coupable, et que le flic ne va bien entendu pas l'arrêter... voilà, le final est trop prévisible.

Cependant, dans son déroulement, le récit est plutôt agréable à suivre. Tu le trouve un peu long, peut-être. Mais pour corriger quelques facilités, peut-être vaudrait-il mieux prendre ton temps, construire des chapitres plus longs, étoffer les rapports humains. Quitte à atteindre 30 ou 50 pages. C'est du boulot, mais ça le mérite peut-être. Et modifier d'un poil le final pour le rendre moins convenu.
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1765
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Impunités et conséquences

Message par Max le Mer 18 Fév 2015 - 10:30

Cancereugène a écrit:Ce que dit Max n'est pas totalement faux

Lol, c'est même totalement exact (le genre de "détail" très révélateur, d'ailleurs) !
Et ce n'est pas seulement une question de confort, ça joue aussi sur le rythme.
avatar
Max
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 779
Date d'inscription : 19/11/2012
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Impunités et conséquences

Message par Perroccina le Mer 18 Fév 2015 - 15:49

Merci Cancereugène pour ton retour de lecture détaillé.
Je ne me souviens plus si j'ai écrit cette nouvelle en plusieurs fois, je sais que je l'ai retravaillée plusieurs fois.

Le côté pédigree cela ne m'avait pas vraiment frappé, cela peut s'arranger. Ce n'est pas essentiel à l'histoire en revanche faire que le flic arrive les poches pleines serait effectivement plus logique.

Les violences sexuelles n'ont pas été simples à écrire, mais je ne saurais pas dire de quoi elles se sont nourries. Si le flic pleure c'est parce qu'il en a écouté plusieurs et qu'il a forcément imaginé sa femme dans chacun de ces témoignages.

L'inspecteur Harry n°4, je ne crois pas l'avoir vu. Simplement si moi j'étais flic je laisserais partir la fille. Je n'ai sans doute pas assez insisté sur la société dans laquelle se déroule l'histoire. Certes c'est un choix convenu pour notre morale mais pas pour celle de cet avenir. Ou alors mes personnages sont encore trop contemporains... C'est une piste.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2805
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Impunités et conséquences

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum