L'appel

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

L'appel

Message par mormir le Mar 15 Juil 2014 - 18:04

Je me lance à mon tour, avec le 3ème texte que j'ai écrit, qui est à mes yeux le "moins pire". A vous de voir...

3077 caractères

----------

Les draps entortillés, humides de sueur, me collent à la peau. Ma chambre est un patchwork de kleenex colorés. Mon front brûle du feu intérieur des macrophages en action. Affaibli, mon corps désaccordé coule et larmoie au rythme de sauvages nausées. Ma tête-tambour résonne à chaque bruit. Pourtant, j’accueille avec gratitude ces manifestations concrètes, derniers remparts contre un assoupissement dont la pensée me glace. « Un rhume ! » a dit le médecin. Allons donc ! Il ne sait rien... Personne ne sait.  J’ai écarté les somnifères sans que ma femme le voie, avalé en douce une triple dose de pilules. Mais comment guérir sans me reposer vraiment ?

Cela a commencé il y a deux mois et trois pseudo-rhumes. Je plongeais vers un sommeil perturbé lorsque le vide me happa. Nul matériau physique n’entourait plus mon être. J’étais dans un néant gris, bien qu’aucun sens ne me permette de l’identifier ainsi ? Je savais que ce n’était pas un rêve car la sensation de déjà-vu s’était imposée comme une évidence. Paniqué, je luttai contre l’engourdissement qui m’avait saisi et… tombai de mon lit. Le choc avec le plancher de bois me ramena à mon état nauséabond et palpable.

Le néant gris revint chaque soir, au moment de l’endormissement, toujours plus prégnant autant qu’effrayant. Un puissant vertige accompagnait la transition vers un non-espace sans limites, rampant dans toutes les directions. J’avais l’impression d’être au centre, mais l’infini a-t-il un centre ? Caduques devant cette expérience d’outre humanité, mes pauvres sens se trouvèrent remplacés par une perception nouvelle que je ne contrôlais pas. Je voulais crier, mais n’avais plus de bouche. Puis je guéris.

J’avais classé cette expérience horrible comme effet collatéral d’une maladie mal diagnostiquée lorsque, deux semaines plus tard, je fus à nouveau alité. Le néant m’accueillit, mais je n’y étais plus immobile. Une seule pensée et je me lançais dans une chute à l’infinie vélocité, dans une direction non euclidienne. Ce qui restait de mon être hurlait devant cette expérience inqualifiable. Je persistais pourtant, car mon moteur était la peur. Je fuyais instinctivement, sans comprendre le danger qui me menaçait ; sans savoir aussi s’il est possible de sortir d’un vide infini, malgré une vitesse incommensurable.

Puis ce fut le troisième rhume. Résolu à quitter cet espace de non-vie, je poussai les limites de ma course folle. Je n’aurais pas dû ! Des bribes d’autres existences surgirent, une image à la fois, se succédant en un furieux kaléidoscope ; je fus tour à tour homme et femme en des temps incertains, mais aussi animal et même plante. Je fus adulé par des peuples indicibles ; et le dernier des insectes en un monde finissant. L’esprit humain n’est pas fait pour de telles révélations, qu’oblitère le voile du Léthé. Mon cerveau vacilla !

Je suis malade depuis hier. Je ne suis plus seul dans le néant gris ! Une voix sans timbre a prononcé mon nom, appelé en boucle avec des accents trainants qu’aucune créature connue ne pourrait émettre. Ma fuite a échoué. Je ne dois pas m’endormir !

----------


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2496
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'appel

Message par Blahom le Mar 15 Juil 2014 - 18:45

N'y aurait-il pas là une influence "lovecraftienne" ?
Un bon texte qui s'inscrit parfaitement dans le thème du concours.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1515
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'appel

Message par mormir le Mar 15 Juil 2014 - 18:49

Blahom a écrit:N'y aurait-il pas là une influence "lovecraftienne" ?

Tout à fait clairement !!!

Mais je dois aussi préciser que c'est basé sur une expérience que j'ai réellement vécue, durant de nombreuses années. Bien sur, c'est grossi, romancé et je n'ai jamais vu de "bribes d'autres existences". Mais le reste si.

Merci à toi pour ta lecture


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2496
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'appel

Message par SILENCE le Mar 15 Juil 2014 - 19:39

Pardonne ma franchise Mormir mais je n'ai absolument pas réussi à entrer dans ton texte. Je n'ai été pris ni par la forme, ni par le fond. Une phrase comme : " (…) je me lançais dans une chute à l’infinie vélocité, dans une direction non euclidienne (…)" me rappelle furieusement mes cours de Math et de Physique (j'étais une buse) et ne me transporte vraiment pas. Sur le fond, je n'ai pas adhéré non plus sans que je sache exactement pourquoi. Peut-être parce que je n'ai pas saisi de quoi il était question ici ? S'agit-il d'une expérience de voyage astral ? S'agit-il d'une expérience de mort imminente ? S'agit-il d'un cauchemar récurrent ? S'agit-il d'une forme de paralysie du sommeil ? Trop flou pour moi. Et cela m'angoisse...
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2707
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'appel

Message par FRançoise GRDR le Mar 15 Juil 2014 - 20:12

Mormir, tu ne me facilites pas la tâche car j'ai eu beaucoup de mal avec ton texte : déjà les phrases ampoulées qui me mettent en porte à faux car j'essaie de les comprendre et je perds le fil ... Ensuite une fois lu et relu et rerelu, et bien, je ne comprends toujours pas et surtout cette histoire de mouchoirs donne un contraste qui me paraît maladroit par rapport à ce que tu cherches à véhiculer, l'angoisse...Cela m'a fait rire et du coup, c'est raté. Comme Silence je reste avec pas mal d'interrogations sur ce que ton personnage a vécu (au début il me semblait fiévreux, grippé, ensuite qu'il sortait de son corps (le néant gris ???), puis qu'il cauchemardait, puis, que l'insomnie le guette et le rend fou... Pour ma part, je suis essorée à force de ne pas trouver la clef...


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8106
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 63
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'appel

Message par Murphy Myers le Mar 15 Juil 2014 - 21:11

Je me dis qu'en fait, c'est un sujet finalement assez casse gueule. Il y a 3 ou 4 textes de cette trempe dans ce concours, et je n'ai réussi à rentrer que dans l'un d'eux. Pas facile aussi de contenter tous les lecteurs avec une ambiance de cauchemar finalement propre à chacun. Là où une ombre sur un mur m'angoisserait, un néant total ne m'inspire pas grand chose ; et je suis sûr que pour d'autres ça sera l'inverse.
Bref, tout ça pour dire que je n'ai pas réussi à rentrer dans l'histoire non plus. Trop flou pour moi je pense, je n'ai pas vraiment compris ce qui se passait.
Ce qui est dommage parce que j'adore ton style, ce fameux style à l'ancienne qui semble, malheureusement, bien peu populaire de nos jours, et qui est du coup bien trop peu présent à mon goût.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3076
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'appel

Message par Invité le Mar 15 Juil 2014 - 21:50

Un exercice de style Lovecraftien en diable qui gagnera à être prolongé sous la forme d'une plus longue histoire car ce style se prête assez mal à des histoires courtes en fait. Là on a l'impression de lire les prémisses d'une nouvelle, un synopsis détaillé en quelque-sorte, bien écrit néanmoins... Ce qui nous frustre d'autant plus... Wink !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'appel

Message par mormir le Mar 15 Juil 2014 - 22:47

Merci à vous pour votre lecture et les commentaires. Je suis conscient que ce sujet était "casse-gueule", mais il fallait bien me lancer un jour dans ce concours !

@Silence : ma propre formation de math justement m'amène à utiliser des concepts auxquels tous n'adhèrent pas. Lovecraft le fait aussi, mais dans des textes plus longs et mieux construits, ça passe. La question que tu te poses sur la nature de l'expérience, je me la suis posée aussi durant les années où j'ai vécu ce type de "voyage". Je n'ai jamais été certain, mais j'apparenterais ça à une EMI. Encore une fois, c'est ici poussé et romancé.

@Françoise : je suis désolé d'avoir contribué à ton épuisement ! Smile Plus sérieusement, mon texte ne contient aucune explication et laisse le lecteur en proposer une ... ou pas. C'est une technique bien utile pour les textes limités en taille, mais au fond très lâche, du style "j'te balance la patate chaude et maintenant démerde-toi !". Donc j'ai été lâche sur ce coup-là  Laughing  Pour les mouchoirs, là aussi c'est du vécu. Et encore plutôt sympa avec l'avènement des mouchoirs en papier, parce qu'avant les tas étaient un peu plus... gluants...

@Murphy Y : je suis content que mon style te plaise. Je te promets de la garder pour des histoires moins hermétiques à l'avenir ! Tu as raison, l'approche "cauchemars" rend difficile une adhésion universelle car ce type de rêve est tellement lié à la psyché de chacun ! Donc ça passe ou pas et on n'y peut pas grand chose, sinon faire adhérer un peu plus de monde avec un style top-de-la-mort-qui-tue. Et là je n'y suis pas arrivé Sad

@Gernier : j'ai écrit sur mes expériences de ce type, un texte bien plus long effectivement. Mais il n'est pas partageable car c'est une sorte de compte-rendu mal écrit, sans aucune prétention littéraire. Il faudrait effectivement que je retravaille cette nouvelle-là pour en faire une vraie histoire à la Lovecraft. Sans prétention aucune d'approcher le talent du maître bien sur !


Mes amitiés à tous !


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2496
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'appel

Message par SILENCE le Mer 16 Juil 2014 - 9:28

Soyons clairs Mormir, nous adorons TOUS ton style d'écriture. C'est juste une question d'histoire ici. Ou plus exactement, une question de narration voire d'intrigue. C'est la manière dont les choses me sont présentées qui m'empêche d'entrer dans ton récit ou plus exactement (parce qu'au final c'est à cela que je pense !) dans ton abstraction. Le terme Mormir n'est absolument pas péjoratif. J'aime l'abstraction : elle est au coeur de mon métier et donc de ma vie quotidienne. Pour moi la question est au final : ce que tu nous livres, est-ce réellement un récit ? En un sens oui : il y a une histoire. D'un autre côté on peut se demander aussi si ce n'est pas une tentative de comprendre la nature même de ce qui t'es arrivé. Je ne sais pas si je suis très clair. Si ce n'est le cas, c'est parfait puisque je m'en vais corriger des copies. Et dans ce cas, il vaut mieux ne pas avoir les yeux en face des trous et naviguer dans une sorte de néant transcendantal !


Dernière édition par SILENCE le Mer 16 Juil 2014 - 10:51, édité 1 fois
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2707
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'appel

Message par mormir le Mer 16 Juil 2014 - 10:31

je m'en vais corriger des copies. Et dans ce cas, il vaut mieux ne pas avoir les yeux en face des trous et naviguer dans une sorte de néant transcendantal !

J'adore !!!

Merci pour ce commentaire, et d'ailleurs pour tous les commentaires qui sont un excellent carburant pour avancer dans les techniques d'écriture.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2496
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'appel

Message par Doumé le Mer 16 Juil 2014 - 11:13

Très intéressant, Mormir, mais c'est vrai que ton sujet reste hermétique pour ceux qui ne s'y intéressent pas  Very Happy 

Moi, ça me branche. Ton expérience ressemble furieusement à une EMI non contrôlée... On sens aussi dans ton texte l'influence scientifique de ton père alliée à celle d'auteurs comme Lovercraft.

Question style, il y a un réel talent d'écriture soignée, un peu à la dix-neuvième (?), mais j'ai ressenti que tu en faisais un peu trop question qualificatifs et vocabulaire ; le désir de bien faire sans doute.

Tu rentres dans notre club d'hermétistes  Cool


Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense...
avatar
Doumé
— Mystagogue des Ombres — Disciple du Très Haut
 — Mystagogue des Ombres —  Disciple du Très Haut

Messages : 1866
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 58
Localisation : Fréjus

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'appel

Message par mormir le Mer 16 Juil 2014 - 11:23

Merci Doumé. Je crains d'être moins fait pour l'hermétisme que pour l'ouverture. Mais c'était un bon exercice d'écriture !

Je tenais un vrai sujet pour ce concours, mais j'ai préféré poster un texte tout de suite car je suis en congés - seulement 2 semaines - et j'ai au moins 30 heures de travail de comptabilité pour clore mon activité avant de redevenir salarié début septembre. Je me suis dit que si je passais plus de temps à écrire, je n'en aurai pas assez pour me reposer et profiter de ma famille.

Mais j'écrirai ce sujet un peu plus tard.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2496
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'appel

Message par SILENCE le Mer 16 Juil 2014 - 11:32

Doumé a écrit:écriture soignée, un peu à la dix-neuvième (?)

Siècle ? Arrondissement ?
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2707
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'appel

Message par Paladin le Mer 16 Juil 2014 - 14:53

Ça fait penser en effet aux nouvelles de Lovecraft moins connues, celle du cycle des rêves et de Randolph Carter!

J'ai du mal à commenter: j'aime bien l'idée, j'aime bien les dernier paragraphes, après le "troisième rhume", mais je suis parmi ceux qui ont eu du mal à entrer dans l'histoire, peut-être le style ne m'a pas accroché, c'est difficile à dire ... Le style "Lovecraft", ampoulé et un peu "dramatique" ne marche qu'avec Lovecraft!

Mais, si la forme ne me convainc pas, j'aime le fond, ou plutôt l’absence de fond dans le néant gris ! Et les perspectives où il donne ...


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10554
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'appel

Message par mormir le Mer 16 Juil 2014 - 15:13

SILENCE a écrit:
Doumé a écrit:écriture soignée, un peu à la dix-neuvième (?)

Siècle ? Arrondissement ?

  Non pas le 19e arrondissement. C'est trop mal fréquenté... ce n'est pas par hasard qu'on y avait placé les abattoirs de la Villette !!!   


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2496
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'appel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum