Le contrat

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: Le contrat

Message par Malbordus le Jeu 24 Juil 2014 - 13:01

Je n'ai rien compris du tout, c'est en lisant ton spoiler que j'ai compris un peu, mais c'est spécial.
avatar
Malbordus
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 416
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 45
Localisation : Clermont-Ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat

Message par davidoff le Jeu 24 Juil 2014 - 22:07

Je vais répéter ce qui a déjà été dit çà et là, mais désolé, j'ai pas capté grand chose  Very Happy  pourtant, j'aime quand il y a du mystère et des non dits !
avatar
davidoff
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 218
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat

Message par Doumé le Mar 29 Juil 2014 - 16:04

Désolé les gars. Merci, Cath pour ton passage  Smile 


Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense...
avatar
Doumé
— Mystagogue des Ombres — Disciple du Très Haut
 — Mystagogue des Ombres —  Disciple du Très Haut

Messages : 1866
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 57
Localisation : Fréjus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat

Message par Perroccina le Mar 29 Juil 2014 - 17:24

Moi non plus je n'ai pas compris grand chose, même avec ton spoiler, en revanche merci Catherine d'avoir exprimé exactement ce que m'a inspiré cette histoire. Excellent du point de vue de l'ambiance, du style ... Mais vraiment trop abscons pour moi.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2989
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat

Message par Cancereugène le Mar 29 Juil 2014 - 19:42

J'ai relu plusieurs fois, mais je reste invariablement en dehors du texte. C'est pourtant bien écrit. Rien à dire, là-dessus.
J'ai été intrigué, au départ, car cette ambiguïté sur le genre fait penser à un démon incube/succube... mais le texte semble s'orienter d'ailleurs...
Et d'ailleurs, l'incube ou succube passe du masculin au féminin selon le paragraphe. Étrange, car même succube est masculin. Mais il ne s'agit peut-être pas d'un succube...
Le récit semble aborder tellement de sujets, qu'en 3000 signes il paraît impossible de rendre l'ensemble compréhensible. Je dis ça, j'ai lu d'autres commentaires qui semblent confirmer l'hermétisme de l'ensemble.
Je suis pourtant intrigué, et j'aimerais comprendre. Mais trop de pistes m'induisent en erreur. Je suis largué.
"on m'a dit que je gênais les pontes de l'industrie"... c'est quoi le rapport avec ce démon du démon, ou la camarde de la fin ?
Je suis également largué avec cette référence aux pauvres et aux riches. Où est le sujet ?
Et puis au final, je n'ai pas compris pourquoi la Camarde s'était gouré de contrat.
Voilà, désolé s'il y a lieu de l'être, mais ce texte est résolument trop labyrinthique pour un petit cerveau comme le mien.
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2016
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat

Message par Didier Fédou le Ven 1 Aoû 2014 - 5:05

Mon Doumé, falloir que t'expliques au gros Dédé parce que l'histoire est belle, la plume aussi. Y'a la style, l'image qui reste, le staïle, la maitrise de la langue, bref tout ce qu'il faut pour arriver selon mon système de notation à la note maximale, et pourtant non parce que je ne comprends pas POURQUOI la faucheuse fait erreur sur le contrat.
C'est peut-être dans les commentaires mais je l'ai pas vu, y'a peut-être des indices dans le texte mais je les ai ratés aussi.
Le presque sans-faute !
avatar
Didier Fédou
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien

Messages : 2388
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 40
Localisation : Au sud-ouest, putain con !

http://mellyanntest.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat

Message par Doumé le Lun 4 Aoû 2014 - 10:27

C'est juste un pied de nez à la mort, Didier, une tentative désespérée de croire qu'elle ne passera pas, qu'elle nous oubliera... Alors, pourquoi elle nous oublierait-elle de cette façon ? Absurde face à l'absurde ? Je ne donne pas de réponses, à chacun de la trouver.

@ Cancéreugène : ni incubes ou sucubes, la mort n'a pas de sexe et prend la forme qu'on lui donne... Pour le reste, l'homme est en face de sa conscience et l'ange de la mort qui s'en vient lui fait poser des questions existentielles genre : " On m'a dit que je gênais les pontes de l'industrie... "


Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense...
avatar
Doumé
— Mystagogue des Ombres — Disciple du Très Haut
 — Mystagogue des Ombres —  Disciple du Très Haut

Messages : 1866
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 57
Localisation : Fréjus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat

Message par Tipram le Dim 10 Aoû 2014 - 20:40

Je suis désolée, Doumé, mais j’avoue que je n’ai pas été convaincue par ton texte et que j’ignore à quoi c’est dû.

Puisque tu as décidé que c’était une femme (§ 1), pourquoi emploies –tu parfois le masculin ?
Exemples :
  -  Lui il sourit de ses dents jaunes
  -  Il doit tuer en silence

Mais peut-être n’ai-je pas compris correctement.

T.
avatar
Tipram
— — Sérénité du Levant — — Disciple du mot juste
— — Sérénité du Levant — —  Disciple du mot juste

Messages : 1648
Date d'inscription : 07/03/2013
Age : 66
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat

Message par Doumé le Lun 11 Aoû 2014 - 12:58

Ce n'est ni un home ni une femme, la Camarde, Tipram.



Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense...
avatar
Doumé
— Mystagogue des Ombres — Disciple du Très Haut
 — Mystagogue des Ombres —  Disciple du Très Haut

Messages : 1866
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 57
Localisation : Fréjus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat

Message par Doumé le Lun 11 Aoû 2014 - 12:59




La Camarde qui ne m'a jamais pardonné,
D'avoir semé des fleurs dans les trous de son nez,
Me poursuit d'un zèle imbécile.
Alors, cerné de près par les enterrements,
J'ai cru bon de remettre à jour mon testament,
De me payer un codicille.

Trempe dans l'encre bleue du Golfe du Lion,
Trempe, trempe ta plume, ô mon vieux tabellion,
Et de ta plus belle écriture,
Note ce qu'il faudrait qu'il advint de mon corps,
Lorsque mon âme et lui ne seront plus d'accord,
Que sur un seul point : la rupture.

Quand mon âme aura pris son vol à l'horizon,
Vers celle de Gavroche et de Mimi Pinson,
Celles des titis, des grisettes.
Que vers le sol natal mon corps soit ramené,
Dans un sleeping du Paris-Méditerranée,
Terminus en gare de Sète.

Mon caveau de famille, hélas ! n'est pas tout neuf,
Vulgairement parlant, il est plein comme un oeuf
Et d'ici que quelqu'un n'en sorte,
Il risque de se faire tard et je ne peux,
Dire à ces braves gens : poussez-vous donc un peu,
Place aux jeunes en quelque sorte.

Juste au bord de la mer à deux pas des flots bleus,
Creusez si c'est possible un petit trou moelleux,
Une bonne petite niche.
Auprès de mes amis d'enfance, les dauphins,
Le long de cette grève où le sable est si fin,
Sur la plage de la corniche.

C'est une plage où même à ses moments furieux,
Neptune ne se prend jamais trop au sérieux,
Où quand un bateau fait naufrage,
Le capitaine crie : "Je suis le maître à bord !
Sauve qui peut, le vin et le pastis d'abord,
Chacun sa bonbonne et courage".

Et c'est là que jadis à quinze ans révolus,
A l'âge où s'amuser tout seul ne suffit plus,
Je connu la prime amourette.
Auprès d'une sirène, une femme-poisson,
Je reçu de l'amour la première leçon,
Avalai la première arête.

Déférence gardée envers Paul Valéry,
Moi l'humble troubadour sur lui je renchéris,
Le bon maître me le pardonne.
Et qu'au moins si ses vers valent mieux que les miens,
Mon cimetière soit plus marin que le sien,
Et n'en déplaise aux autochtones.

Cette tombe en sandwich entre le ciel et l'eau,
Ne donnera pas une ombre triste au tableau,
Mais un charme indéfinissable.
Les baigneuses s'en serviront de paravent,
Pour changer de tenue et les petits enfants,
Diront : chouette, un château de sable !

Est-ce trop demander : sur mon petit lopin,
Planter, je vous en prie une espèce de pin,
Pin parasol de préférence.
Qui saura prémunir contre l'insolation,
Les bons amis venus faire sur ma concession,
D'affectueuses révérences.

Tantôt venant d'Espagne et tantôt d'Italie,
Tous chargés de parfums, de musiques jolies,
Le Mistral et la Tramontane,
Sur mon dernier sommeil verseront les échos,
De villanelle, un jour, un jour de fandango,
De tarentelle, de sardane.

Et quand prenant ma butte en guise d'oreiller,
Une ondine viendra gentiment sommeiller,
Avec moins que rien de costume,
J'en demande pardon par avance à Jésus,
Si l'ombre de ma croix s'y couche un peu dessus,
Pour un petit bonheur posthume.

Pauvres rois pharaons, pauvre Napoléon,
Pauvres grands disparus gisant au Panthéon,
Pauvres cendres de conséquence,
Vous envierez un peu l'éternel estivant,
Qui fait du pédalo sur la vague en rêvant,
Qui passe sa mort en vacances.

Vous envierez un peu l'éternel estivant,
Qui fait du pédalo sur la vague en rêvant,
Qui passe sa mort en vacances...


Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense...
avatar
Doumé
— Mystagogue des Ombres — Disciple du Très Haut
 — Mystagogue des Ombres —  Disciple du Très Haut

Messages : 1866
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 57
Localisation : Fréjus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat

Message par paulux le Mar 12 Aoû 2014 - 7:56

Moi j'aime bien ce récit ! Surtout en fait à cause de tout ce qu'on n'y saisit pas. N'est-ce pas cela l'angoisse, un ensemble confus de sensations autour de quelque chose d'incompréhensible, d'insaisissable et pourtant de bien présent ?

Toutes ces évocations, ces présences, ces menaces arrivent à créer juste ce qu'il faut de paranoïa, d'incertitude et de peur, pour que le but soit atteint !
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 676
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 40
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat

Message par Doumé le Mar 12 Aoû 2014 - 8:19

Merci le niçois  Smile 


Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense...
avatar
Doumé
— Mystagogue des Ombres — Disciple du Très Haut
 — Mystagogue des Ombres —  Disciple du Très Haut

Messages : 1866
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 57
Localisation : Fréjus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat

Message par Didier Fédou le Mar 12 Aoû 2014 - 8:30

"C'est une plage où même à ses moments furieux,
Neptune ne se prend jamais trop au sérieux,
Où quand un bateau fait naufrage,
Le capitaine crie : "Je suis le maître à bord !
Sauve qui peut, le vin et le pastis d'abord,
Chacun sa bonbonne et courage".

Excellent !
avatar
Didier Fédou
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien

Messages : 2388
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 40
Localisation : Au sud-ouest, putain con !

http://mellyanntest.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum