Les Contrevents

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les Contrevents

Message par Max le Ven 1 Aoû 2014 - 10:04

Salut,
Tu voudrais bien nous faire un pitch du roman ?
avatar
Max
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 779
Date d'inscription : 19/11/2012
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Contrevents

Message par  le Ven 1 Aoû 2014 - 11:40

Ok ! je ne suis pas très bon pour les pitchs, mais je vais tenter le coup. ( faudra bien que je m'améliore là-dessus aussi)

Sur la terre d'éolie, un convoi de contrevents nomades se dirige vers une cité isolée. Ils cherchent à se mettre à l'abri des tempêtes qui s'annoncent et les ont déroutés de leur itinéraire initial.
Cette rencontre forcée donnera lieu à une découverte réciproque, puis, à un drame qui mobilisera à la fois le bailli, sorte de shérif local, ses adjoints, les contrevents, et encore d'autres personnages. Tous devront se dépêtrer d'une situation inédite aux conséquences imprévisibles.


Je passe tellement de temps à me dire que je suis capable d'écrire un truc bien, que je n'ai plus de temps pour le faire. Puis j'ai la flemme, aussi.
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1261
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 34
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Contrevents

Message par Max le Ven 1 Aoû 2014 - 12:17

Merci, ça a l'air sympa. Par contre "contrevent" fait aussitôt penser à la Horde du Contrevent de Damasio (en plus ils doivent braver la tempête dans ton histoire). C'est voulu ?
avatar
Max
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 779
Date d'inscription : 19/11/2012
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Contrevents

Message par  le Ven 1 Aoû 2014 - 13:08

Pas du tout. Mais on m'en a déjà fait la remarque. Je n'ai pas encore lu ce bouquin.


Je passe tellement de temps à me dire que je suis capable d'écrire un truc bien, que je n'ai plus de temps pour le faire. Puis j'ai la flemme, aussi.
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1261
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 34
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Contrevents

Message par Invité le Ven 1 Aoû 2014 - 16:10

J'ai commencé la lecture et j'ai déjà mis plein d'annotations dans le premier chapitre, plus des problèmes de mises en scène et de présentation que de réelles horreurs littéraires mais ce ne sont pas des choses à négliger (enfin, de mon point de vue Wink )

Il y a un peu trop d'adverbes et parfois quelques formulations un peu lourdes. Le gros point noir c'est les informations sur ton univers qui ne sont pas bien hiérarchisées, ce qui fait qu'on a tendance à s'embrouiller les pinceaux. J'ignore si tu as fait un plan, mais il y a un réel besoin d'organisation dans ton texte (et je ne suis même pas à la page 6). Si tu n'as pas fait de plan et de descriptif de ton univers, je t'encourage vivement à le faire pendant quelques mois.

Tu n'en maîtriseras que mieux ta narration qui pourra trouver sa pleine puissance d'évocation Wink !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Contrevents

Message par Max le Ven 1 Aoû 2014 - 17:53

Dans ce cas tu devrais faire gaffe pour le terme "contrevent", c'est pas une marque déposée, mais je te le dis tel que je le ressens d'emblée, ça fait repompage et j'aime moyen en tant que lecteur.
Il est pas anodin ce terme ! Je sais pas si il a été réutilisé par d'autres auteurs.
avatar
Max
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 779
Date d'inscription : 19/11/2012
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Contrevents

Message par mormir le Ven 1 Aoû 2014 - 18:51

J'ai terminé la lecture et voici mon avis et mes remarques. Bien sûr, je ne suis pas un pro, hein ! Smile

Les points forts :
Tu décris là un monde plein d’originalité, qui se tient assez bien. J'ai trouvé bien agréable de voir de la fantasy en dehors d’un monde de type médiéval. Ce texte est d'ailleurs un mélange inhabituel en fantasy, western et roman policier. Le style d'écriture est adapté au genre que tu as choisi.

Les axes d'amélioration (à mes yeux) :
Des personnages multiples aux noms difficiles à retenir + pas de héros central = difficile de ne pas se mélanger.
Par ailleurs, je suis d’accord avec Perroccina, cela devient un peu confus à partir du moment où l’action quitte la ville. On manque notamment de repères temporels pour les événements parallèles.
Le dénouement est un peu tiré par les cheveux, car ça manque de preuves et de liant entre les événements.

Mes remarques sur la forme :

Anachronisme sur certains termes d’argent : j’ai vu au moins une expression sur des « ronds » ou de la « thune », qui ne sont pas adaptés aux feuilles, tiges, etc.

Revoir les « » des dialogues. Certains sont mal positionnés (page 45 par exemple).

Et les coquilles, erreurs ou faiblesses que j'ai relevé :

Spoiler:
Page 3
« le travail attendrait tous ceux assez courageux » > pas très beau. Je mettrais « le travail attendrait tous ceux qui étaient assez courageux »

Page 4
« avait dû s'avérer être une bien piètre découverte » > enlever « être » serait mieux

Page 5
« qu'on en ai quelques uns » > « ait quelques-uns »
« Yaurait donc la guerre » > Y aurait

Page 6
« le calme et la chaude lumière qui régnait » > régnaient
« autour de laquelle traînait des restes de repas » > traînaient

Page 7
« ya » > y’a     à part si c’est un choix, l’ensemble du texte est à revoir idem
« Elle avait même coiffés » > coiffé

Page 8
« les membre du convoi » > membres

Page 12
« On s'est déjà enregistré au bailli » > enregistrés
« comme j'vais payez deux jours » > payer

Page 13
« sous le auvent » > l’auvent
« qu'on est plus étrange pour eux » > étranges
« portait de cheveux longs » > des
« prit une gorgé » > gorgée

Page 16
« toute à l'heure » > tout

Page 19
« Et dans les trou » > trous
« un nombre conséquent de choppes » > chopes

Page 20
« comme si lui et le montauventois avait partagé » > avaient
« une épée à la poignée et à la garde bien étrange » > étranges
« se frotta les visage » > le
« épées-tonerre » > tonnerre

Page 21
« ça les fout parterre » > par terre
« les bourrasque » > bourrasques

Page 22
« La ciel » > Le

Page 24
« mal poli » > malpoli
« Aller » > Allez
« l'assénerait de questions » > « l’assomerait » ou « le submergerait » ou autre

Page 26
« il avait poursuivit » > poursuivi

Page 28
« transport de marchandise » > j’aurais mis marchandises

Page 34
« Vous conseillez donc au gens de fuir » > aux

Page 37
« comme Jinle professait » > manque un espace

Page 38
« Il n'y eu » > eut
« ces histoires de gorgons faisait monter en lui » > faisaient
Question : « même eux craignaient les figeants » > je n’ai pas vu le terme « figeant » avant : à expliquer. Plus loin dans le texte, on emploie parfois figeant pour gorgon, alors que j’avais cru que figeant était l’habitat des gorgons.

Page 41
« lorsque que de Près » > un « que » de trop

Page 42
« de s'accaparer les armes d'airain » > « d’accaparer les … » est plus correct

Page 43
« Depuis, elle n'avait eut que peu d'amants » > eu
« il y avait peu de risque » > risques
« partie comme était la soirée » > comme l’était

Page 44
« sont honneur resterait immaculé » > son
« Ceux qui ne s'en étaient pas allé » > allés

Page 45
« Pas de quoi.J'ai rarement » > manque un espace
« On te voit jamais ! Pen plus, y parait que t'es » > Pen ?

Page 46
« jusqu'à qu'ils eurent atteint » > manque « ce »

Page 49
« Il avait suivit » > suivi
« que ne lui enviaient pas ses ses adjoints » > un ses de trop
« un ds adjoints d'Aerten » > des
« Il n'y avait eut » > eu
« Ça avait été » > Ç’avait
« de la gent féminine et ni bénéficié » > « de la gent féminine, ni bénéficié » serait mieux

Page 50
« un des pires partis qui étaient » > qui soient
« Aerten ne les voyaient » > voyait
« tu ne me laisse plus passer personne » > laisses

Page 52
« La Évéa s'agenouilla » > enlever « La »
« et son épaisse musculature se laissait deviner » > « se devinait » serait plus élégant

Page 54
« l'assemblée tiraient les mêmes conclusions » > tirait

Page 55
« il y allait en Avoir » > « il allait y en avoir »

Page 56
« Une enquête et en cours, » > est

Page 58
« Pourquoi avait-il fallut » > fallu
« la petite court » > cour

Page 59
« contre-maître » > contremaître       deux fois
« toute les chances » > toutes

Page 60
« à protéger les cultures du vents » > vent
« l'airail. » > l’airial
« La jeune célène n'en n'avait » > avait

Page 65
« Il n'y avait plus aucun repaire » > je pense que tu voulais dire « repère »
« de quelque pas » > quelques

Page 66
« là-heut » > haut

Page 67
« Nous l'avons poursuivit » > poursuivi

Page 68
« qu'il y avait bien eut » > eu

Page 69
« n'avaient pas dû pensé » > penser

Page 70
« peu de chance » > chances

Page 71
« entre-tués » > entretués
« ils ne l'auraient jamais tué, elle » > tuée
« abscence » > absence

Page 72
« Dernier fils du frère cadet de Féral Maural n'avait… » > une petite virgule ferait du bien
« d'aussi haute fonction » > soit « d’aussi hautes fonctions », soit « une aussi haute fonction »
« Elle s'était toujours comporté » > comportée
« qui te foit de l'effet, » > fait
« Ni l'une n l'autre » > ni

Page 73
« suivit » > suivi
« et n'en avait pas l'habitude d'en monter » > « n’avaient », mais un autre verbe serait mieux pour éviter la répétition.
« si besoin il y avait » > « si besoin était »
« C't'un mec du maire. Il dit qu'il s'est fait gaulé » > les termes « mec » et « gaulé » font anachroniques. Et ce serait « gauler ».
« Ils avait » > avaient

Page 74
« l'airail » > l’airial
« Maural reconnu » > reconnut

Page 75
« Rochegrande le lassa parler » > laissa
Question « et l'autre qui se prépare » > qui se prépare à quoi ? Ce n’est pas clair à cet endroit. Et puis, comment Maural sait-il que « la dame » veut continuer à chercher sans le lui demander ? A ce stade, elle devient drôlement soumise d’ailleurs, pour quelqu’un qui voulait se charger elle-même du meurtrier de son frère (– Comme vous voulez. C'est vous le professionnel...). Je ne trouve pas ça très logique.

Page 76
« qu'on poursuivent » > poursuive

Page 77
« avaient disparus » > disparu

Page 78
« à tours de bras » > tour
« à tours de bras » > fui
« Franchit » > franchi
« ils étaient tombé » > tombés
" Il les a menacé » > menacés
Question : « Ils ont apporté tous les vivres et l'argent qu'ils avaient, et ils se sont
servi. » > là je n’arrive plus à comprendre qui a apporté les vivres et qui s’est servi…
« l'airail » > l’airial
« n’avait subit » > subi

Page 79
« la forêt centra le » > centrale
« en direction la dernière » > manque « de »

Page 81
« Pourquoi te cache-tu, Ondeval » > caches
« Où sont passé les autres » > passés

Page 83
« le ravin qu'elle avait creusée » > creusé

Page 84
« la facilité et la rapidité avec laquelle il avait tué ces deux hommes la dérangeait » > dérangeaient
« à un » > l’un
« elle n'avait eut » > eu

Page 85
« d'un grande hostilité » > d’une
« la discussion qu'entretenait Mastéryl et Rasmont » > qu’entretenaient
« le chant d'un oiseaux » > oiseau

Page 87
« ils et ne prenaient même » > et en trop
« n'en aurait eu besoin » > auraient

Page 90
« ça peu servir » > peut
« Aucun d'eux n'avaient » > n’avait
« quelques fois » > quelquefois

Page 91
« vis-à-vis de précipice qui les bordaient. » > pas clair
« au normélans » > aux
« Maintenant qu'on est calme » > calmes
« un guerre » > une
« Je détestais de le voir » > de en trop

Page 92
« La
voix du bailli n'avait beau pas » > avait beau ne pas

page 95
« Elle les avait oublié » > oubliés
« il avait eut » > eu


Page 97
« mal mené » > malmené
« les anfractuosité » > anfractuosités

Page 98
« comme s'il ne s'était agit » > agi
« en plein Vents Rouges » > pleins

Page 100
« La proximité de la ville et la fatigue visible de ses adjoints et de lui-même lui faisait » > faisaient
« il reconnu » > reconnut

Page 101
« d'avoir user de son arc » > usé

Page 102
« quand on les a ramené » > ramenés
« sa version détaillé » > détaillée
Question : « Une banale, même si terrifiante, rixe entre deux factions » à ce stade de quelles factions parle-t-on ?
« se trouvait une dizaine de personnes » > trouvaient

Page 103
« Il les as » > a
Question : « Dans le cas présent, si le perdant ne mourrait pas lors du duel, il le ferait le lendemain au bout d'une corde. » > je ne comprends pas pourquoi puisque Ondeval est innocent.

Page 105
« dans le coaltar » > expression anachronique

Page 106
« Si je comprend bien » > comprends
« Hors, ce que peu savent » > Or

Page 107
« mais voyant qu'elle lui échappait celui-ci s'est rabattu sur la cible prioritaire » > enlever « celui-ci »
« Le Mélen s'était levé » > enlever « Le »

Page 110
« dans la rues des pionniers » > rue
« la quasi intégralité » > 2 fois dans la même page

Page 111
« Évéa Lefeuillu » > erreur de nom
« Ils franchirent le pont au-dessus du canyon et suivirent la route des pionniers s'enfonçant dans le désert qui s'ouvrait tout autour d'eux dans les bourrasques incessantes et sous un soleil écrasant. » > je trouve que cette phrase n’apporte rien. Terminer avec le paragraphe précédent serait plus « fort ».

J'espère que tout ceci te servira.

Pour conclure, je dois dire que j'ai globalement apprécié l'histoire et le monde décrit, mais que j'aurais aimé que ce soit un peu moins descriptif.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2238
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Contrevents

Message par  le Sam 2 Aoû 2014 - 16:14

Merci mormir, c'est dans cette optique là que je travaille actuellement, j'essaie d'alléger et lisser mes descriptions, et d'enlever quelques adverbes. J'étoffe aussi mes différents personnages, à la fois pour améliorer mon atmosphère, mais aussi pour aider le lecteur à s'y retrouver.

Gernier, ne t'inquiète pas, j'ai fait un plan, une chronologie, des descriptifs de personnages et d'univers, ainsi qu'une carte. Je tiendrais néanmoins compte de tes remarques.

Max, pour le terme "contrevent", je comprends ta gêne. Personnellement, je l'emploie depuis que je suis tout petit pour désigner les volets de la maison des mes parents. C'est une terme vieilli, mais bon... Ensuite c'est aussi un terme signifiant vent contraire ou à contre-sens du vent, et c'est plutôt dans ce sens là que le m'en suis inspiré. Je n'ai pris connaissance qu'après avoir écrit le premier jet de ce roman de l'existence de La Horde du Contrevent. Pour l'instant, je ne vois pas l'intérêt de changer ce terme ou le titre, mais si un éditeur me le demande, je le ferai.


Je passe tellement de temps à me dire que je suis capable d'écrire un truc bien, que je n'ai plus de temps pour le faire. Puis j'ai la flemme, aussi.
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1261
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 34
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Contrevents

Message par Invité le Sam 2 Aoû 2014 - 18:31

Ça va mieux après passé le début chaotique (un défaut que j'ai également) mais je n'ai pas encore avancé très loin, il faut dire que c'est un gros morceau (et que je suis dur trois livres en même temps). Un peu de patience donc.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Contrevents

Message par A'Tuin le Dim 31 Aoû 2014 - 18:12

Je suis désolée je t'avais promis un commentaire général pour "bientôt" et j'ai été absente pendant un moment. Mais je ne t'ai pas oublié.


Je suis tout à fait d'accord avec les axes d'amélioration de mormir, j'ai eu du mal à entrer dans le texte, le rythme est plutôt lent et j'ai dû me forcer à continuer à certains moments un peu poussifs. Je pense que tes descriptions ne sont pas assez percutantes, ce n'est pas une question de longueur, tu nous donnes parfois des informations partielles ou qui ne servent à rien dans la compréhension de l'histoire et,comme, on ne sait pas trop à quoi se raccrocher dans ce nouvel univers, il y a beaucoup de personnages et d'endroits que j'ai eu du mal à visualiser.

Cependant, j'avais vraiment envie de savoir la fin, et la dernière partie, où on suit un peu plus Évéa et Mastéryl, m'a beaucoup plu, on commence à connaitre les personnages, à bien en aimer certains et le rythme est plus soutenu. Et je dois préciser que ton univers est original, j'aime beaucoup.

Pour en revenir à ton titre, outre la remarque de Max, il peut induire en erreur. On commence par suivre une caravane de Contrevents qui arrive dans une ville majoritairement célène, on pense que c'est sur eux que l'action va se cristalliser alors qu'après 2 chapitres on suit un personnage de la région (ils sont quand même importants mais, à la fin, on ne les suit plus qu'avec les yeux d'autres personnages)... Au final, tu pourrais peut-être garder le terme "Contrevent" dans ton texte mais changer le titre. Je sais que tu as dit que tu ne comptais pas en changer pour le moment, et je ne suis pas bien forte en titre, mais quelque chose avec "Sentéole" serait pas mal à mon avis. Idées : "Le métis de Sentéole" si tu choisis de suivre Mastéryl, "Les foudrelames de Sentéole" mais ça risque de renseigner sur l'ambition de Lefeuillu, "Meurtre à Sentéole" ou "Règlement de comptes à Sentéole" plus classiques, "Sentéole" en mode sobre. Aucune de ces idées ne me semble vraiment coller mais peut-être que ça t'inspirera autre chose si tu changes d'avis.


Pas de nourriture dans les cheveux et pas de cheveux dans la nourriture geek 
avatar
A'Tuin
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 508
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Contrevents

Message par Invité le Lun 8 Sep 2014 - 21:13

Je n’ai pas eu le temps de lire les dernières critiques qui ont été postées, mais j’ai fini ma lecture, qui fut, je me dois de le signaler, fort syncopée. Ce qui explique peut-être un certain égarement de mon attention à certains endroits.

J’ai débuté une correction en profondeur que j’ai laissé tomber en cours de lecture, car la plupart de points négatifs revenaient de manières répétitives. (À ce titre je peux te joindre le PDF avec mes remarques par mail si tu le souhaites. Certaines d’entre-elles sont parfois un peu laconique ou agressives, mais ce n’est pas spécialement à prendre contre toi ou ton travail, ce n’est que mon agacement du moment, ni plus, ni moins.)

Les points positifs : - beaucoup de talent dans l’écriture, un univers fouillé même si il doit pour moi être un peu plus poussé dans sa logique.

De nombreuses questions restent en suspens, ce qui n’est pas forcément un mal, mais certains points gagneraient à être éclaircis au début de ton récit pour que ton univers soit le plus cohérent possible pour le lecteur. Par exemple, pourquoi les gens se battent-ils avec des lames, d’où viennent les foudrelames ? Pourquoi y a-t-il différentes races, etc. ?

Les points à améliorer :
- beaucoup trop d’adverbes.
- Dialogues parfois décoratifs ou inutiles.
- Attention à la hiérarchisation des informations. Certaines informations importantes sont amenées via des apartés ou des anecdotes qui auraient mérité d’être soient mieux mis en scène, soient supprimées. En l’état elles deviennent vite agaçantes parce qu’on ne voit pas trop ou tu veux en venir. C’est un problème de « mise en scène » redondant dans le sens où tes anecdotes sont parfois importantes pour comprendre ton univers, mais elles sont tellement pénibles à lire que je les ai sautées, car il n’y a pas de narration. La manière dont tu les rédiges fait songer à un exposé scolaire rébarbatif, le truc qui me fait fuir par excellence.
- Tu peux largement sabrer dans les seconds rôles. Cela a tendance à assommer le lecteur avec une forme de Name-Dropping qui dessert ton histoire. Personnellement j’ai oublié beaucoup de personnages sans que cela gêne la lecture. Une règle basique : Les personnages principaux, moins tu en as et plus ton récit est fluide. Ne compte pas plus d’une dizaine de personnages importants dont on peut se souvenir, au-delà le cerveau est saturé (enfin le mien) et les personnages que tu as passé un long moment à créer filent aux oubliettes. Dernière observation, tu fais parfois des descriptions à rallonges qui ne sont pas nécessaires et casses ton rythme de narration. (Oui, c'est moi qui dis ça !) Tu peux décrire tes personnages secondaires en deux-trois phrases sans pour autant perdre la saveur de ton récit. Dans le genre, Agatha Christie reste par exemple une maîtresse en ce qui concerne la façon de dresser un personnage crédible en deux ou trois phrases.
- Les fameux contrevents ne servent à pas grand-chose dans le récit finalement et ils font plus office de fausses pistes qu’autre chose. Je me demande si toute cette partie du récit ne peut pas faire parties d’une autre histoire (tu as assez d’anecdotes pour te fournir une abondante matière.) Je vois bien qu’ils servent de guide au lecteur, mais encore une fois tu complexifies à outrance les relations entre les uns et les autres sans que cela soit utile.
- L’intrigue policière pâtit de ce manque de rigueur dans le placement des événements et de tes personnages. Si la dernière partie redevient un peu plus palpitante, je t’avoue que je me suis ennuyé ferme pendant les cinquante premières pages. Tu peux largement écrémer ton script principal d'une bonne poignée de pages. (Mon ennui se verra d’ailleurs dans les remarques.)

Si le dernier acte est assez efficace, il me paraît que tu pourrais vraiment séparé les deux histoires, les Contrevents et l’enquête policière en deux courts romans plus tôt que de les accoler l’un à l’autre en une greffe qui a du mal à prendre.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Contrevents

Message par  le Mar 9 Sep 2014 - 9:50

Merci à tous pour votre lecture et vos remarques !

Elles vont bien me servir dans la relecture que j'entame aujourd'hui. Encore une, mais comme disait Boileau :
"Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage,
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
Polissez-le sans cesse, et le repolissez,
Ajoutez quelquefois, et souvent effacez."
Il parlait de poésie, mais je le prends aussi pour moi.

Je vais bien faire attention à mes descriptions et seconds rôles que j'ai déjà épuré.

Le problème du titre se pose à nouveau et je pense à le changer pour "Le passage des Contrevents" qui correspondrait plus à l'histoire, ou pourquoi pas "Vents Rouges" ou "Tempête à Sentéole" ( mais je suis moins fan...)

En tout cas, vraiment, merci beaucoup !


Je passe tellement de temps à me dire que je suis capable d'écrire un truc bien, que je n'ai plus de temps pour le faire. Puis j'ai la flemme, aussi.
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1261
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 34
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Contrevents

Message par mormir le Mar 21 Avr 2015 - 12:04

As-tu revu ce texte, qui avait à mes yeux une vraie originalité ?


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2238
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Contrevents

Message par  le Mar 21 Avr 2015 - 13:14

Salut Mormir !

Oui, je l'ai revu, relu, corrigé et envoyé à des éditeurs. Pour l'instant, je n'ai eu que deux réponses, négatives.



Je passe tellement de temps à me dire que je suis capable d'écrire un truc bien, que je n'ai plus de temps pour le faire. Puis j'ai la flemme, aussi.
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1261
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 34
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Contrevents

Message par mormir le Mar 21 Avr 2015 - 14:51

J'espère qu'il aura un meilleur sort à l'avenir! Car le mélange Western-Heroic Fantasy, sans compter quelques pioches ici et là, est intéressant.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2238
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Contrevents

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum