Premiers écrits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Premiers écrits

Message par Cancereugène le Dim 29 Déc 2013 - 21:41

Certains d'entre vous ont été un peu durs avec certains djeunz' venant ici pour nous offrir leur énième version d'Eragon ou de Games of Thrones... avec de bons arguments, je ne conteste pas.
J'aimerais juste dans ce post publier les deux premières pages de ma toute première nouvelle, écrite à 15 ans, dans un cahier de brouillon (retrouvé dans le grenier de mes parents il y a quelques mois de cela), déjà parce que ça me fait plaisir de partager ce moment de naïveté intense, et puis également pour faire comprendre à ceux qui l'auraient oublié qu'à quinze ou seize, ou même dix-sept ans, en fonction de notre orientation scolaire, nous n'avons pas tous le même bagage en français, et que parfois ce dernier est bien modeste.
En préambule, je précise que j'ai suivi une scolarité en dent de scie, et que je n'ai obtenu mon BAC qu'à 19 ans. Je n'ai pas fait d'études littéraires. J'étais en comptabilité. J'ai passé le fameux Bac G, le Bac à bon marché cher à Sardou. Ça vaut ce que ça vaut ; il faut reconnaître qu'au niveau français, je ne franchissais pas de très hautes barrières.
Allez, je commence avec ce tout premier récit, un truc intitulé "La Ré-incarnation"
Je précise que j'écris le texte tel qu'il existe dans mon cahier de brouillon, avec les fautes et tout et tout...

Le soleil étale sa généreuse chaleur dans le ciel de Serne, petite commune situé à proximité de Muret, la préfecture du département. La température est montée jusqu'aux 26°C en plein moi de mai, avec quelquefois des pluies, ce qui fait croître la verdure.
Elle regarde par la fenêtre et fixe les peupliers épanouis secoués par le vent, et les ruines de la maison du vieux Sam, mort il y a cinq ans déjà. La télévision hurle à côté d'elle, mais c'est comme si elle n'existait pas. Plus rien n'existe autour de la femme ; les souvenirs d'enfance ont pris le dessus.
Elle revient vite à elle, les évenements présents la préoccupe bien plus.
Il est 8h du matin et son mari devrait être rentré depuis une demi-heure.
Son calme l'abandonne peu à peu :
"Ce serait peut-être bon de lui coller mon rouleau à pâtisserie dans la gueule quand il rentrera" songea-t-elle.
"Après tout, pourquoi s'ennerver. Il est en retard, d'accord. Mais pas assez pour avoir passé un moment agréable avec une autre femme. Enfin... peut-être..."
Jusque-là, Charlie s'était montré très amoureux d'elle, mais au bout de neuf ans de vie commune et six ans de mariage, il se lasse peut-être. C'est plutôt un miracle qu'il soit resté tout ce temps avec elle. elle a mauvais caractère, peu bavarde, molle, je-m'en-foutiste... chiante !
"Non, ce n'est pas une raison, il aurait put réagir avant." Malgrès tout, c'est peu probable qu'il ait une maîtresse.
Ce n'est que depuis une semaine que ses retards varient de vingt mn à trois quarts d'heures.
"La circulation" dit-il comme sublime excuse. Elle n'en croit pas un mot, c'est trop léger.
Il travaille de nuit à Muret, dans la papeterie des Winselt, à deux kilomètres.
"Il se fout de moi" grince-t-elle entre ses petites dents pointues.
Cependant elle avait un peu peur pour lui. Il y a une semaine (le jour même du premier retard), un meurtre a été commis à Muret, dans une impasse. Une prostituée, Mélinda Frecher, s'est fait éventrer. Le bourreau a planté la pointe de son poignard dans le bas-ventre de la femme, puis il l'a remonté violemment jusqu'à l'estomac, formant ainsi une charmante fermeture éclair de tripes.
"Beuk ! Je me dégoute moi-même"
Bien entendu, la police n'a put relever aucune piste. Pas d'empreintes, pas d'indices, pas de témoins. Depuis, il y eu trois nouveaux meurtres, tous à peu près identiques.

J'arrête là. J'espère que ça vous a plu. En tout cas, je relis ces lignes avec tendresse, comme si elles avait été écrites par quelqu'un d'autre !
Avez-vous deviné quel récit ai-je tenté de reproduire, à ma façon ? Ok, c'était pas de la fantasy, mais il y a vingt-cinq ans, la fantasy n'était pas à la mode.

L'indulgence est une preuve de grandeur d'âme, non ?  geek

Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1399
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

http://lamorcestbien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premiers écrits

Message par mormir le Dim 29 Déc 2013 - 21:49

Jack l'éventreur n'est pas loin il me semble ! C'est effectivement un premier texte standard pour cet âge.

Moi j'ai écrit mon premier à l'âge de 15 ans je crois. C'était tellement mauvais que je l'ai jeté immédiatement après l'avoir présenté à un public restreint à ma grand-mère qui n'a rien compris car elle n'avait jamais lu de SF. Mais même moi qui en lisais intensivement je trouvais ce texte d'un niveau merdique.

Et il m'a fallu plus de 30 ans pour m'y remettre vraiment.

Je pense donc moi aussi qu'un débat sur l'accueil des jeunes gens qui souhaitent écrire est urgent.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.

mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2119
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 52
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premiers écrits

Message par Murphy Myers le Dim 20 Juil 2014 - 17:45

C'était plutôt standard, comme a dit Mormir. Mais pour une première, ç'aurait quand même pu être bien pire.

Quand je repense à comment j'écrivais 10 ans en arrière, je suis bien content que la plupart des textes aient disparu au fil du temps.

Pour ce qui est du débat, je n'étais pas là à l'époque, mais ça s'étend pas seulement aux jeunes. Un premier texte est un premier texte ; même si on a 50 ans, il sera forcément imparfait.

Ça me fait penser que ça serait "marrant" de voir les premières lignes de chaque membre du forum. Sûr que ça ferait un choc.


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2623
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premiers écrits

Message par Catherine Robert le Ven 3 Oct 2014 - 8:25

Ouais franchement, si tu as écris ça à 15 ans et que tu nous le retransmets tel qu'il était à l'époque, y a franchement pas à rougir de ce que tu avais pondu. Le français n'est pas aussi mauvais que tu as l'air de le penser et même ce début d'histoire n'est pas aussi insipide que tu le crois. En tout cas, on y retrouve déjà ce que tu aimes, meurtres, sang, scènes trash.
Il y a une grande différence entre un gamin de 15 ans qui livre ça et un autre qui n'a pas de bases et se croit un génie.

Mon tout premier texte (complet), je l'ai aussi écrit à 15 ans. Dix pages recto verso manuscrites. Il s'est perdu au fil du temps. Mais je me rappelle que c'était un truc neuneu à souhait. Ensuite, j'ai plus jamais rien terminé avant mon arrivée sur le manoir à près de 40 ans, même si plusieurs fois au fil des années, j'ai tenté des débuts de roman qui finissaient inachevés avant de se perdre dans mes crash pc successifs.
Et franchement, mes premiers textes sur le manoir, c'était pas meilleur que ce que tu nous proposes ci-dessus. Tout ce que j'avais pour moi, c'était une bonne orthographe, conjugaison, grammaire. Parce que le style, c'était n'importe quoi. Avec sept ans d'écrits derrière moi (dont trois ans de vide), j'ai l'impression de seulement commencer à me trouver et progresser.

J'arrête de digresser, mais je le redis, ce petit texte était pas mal du tout.

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7619
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premiers écrits

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum