Trois coups contre ma porte

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Trois coups contre ma porte

Message par m.roch le Mer 2 Jan 2013 - 21:32

Salut les filles, salut les gars !

J'espère que vous avez passé de très bonnes fêtes. Voici un petit texte de mon cru (l'un des derniers), ouvert à la critique. Allez-y, balancez.

[Lien retiré pour cause de publication chez Walrus. Si vous tenez absolument à la lire, cette petite merveille, vous pouvez soit m'adopter, soit me demander gentiment !]

Un fils à papa cherchant à tuer l'ennui, un italien affriolant, une rousse qui n'a pas froid aux yeux, une porte, un loft immense et le voyeurisme de la lune...


Dernière édition par m.roch le Mer 22 Mai 2013 - 20:19, édité 3 fois


Blog Sans Aucune Issue.

Mon premier recueil de nouvelles fantastique/épouvante/horreur : La Boîte de Schrödinger

Une nouvelle Thriller pulp en numérique et papier : Trois coups contre ma porte

Un roman Pulp en numérique : Twelve
avatar
m.roch
Écritoirien émasculé
Écritoirien émasculé

Messages : 398
Date d'inscription : 30/11/2011
Age : 30

http://sans-aucune-issue.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trois coups contre ma porte

Message par Zaroff le Mer 2 Jan 2013 - 22:58

Chouette, un nouveau récit. Je l'ai imprimé. Avis dès que possible.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12759
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trois coups contre ma porte

Message par m.roch le Jeu 3 Jan 2013 - 0:15

Cool !

Par contre, Zaroff :
Spoiler:
J'ai corrigé un truc de dernière minute, lorsque le narrateur parle de sa femme, il parle en réalité de son père. Bonne lecture !


Blog Sans Aucune Issue.

Mon premier recueil de nouvelles fantastique/épouvante/horreur : La Boîte de Schrödinger

Une nouvelle Thriller pulp en numérique et papier : Trois coups contre ma porte

Un roman Pulp en numérique : Twelve
avatar
m.roch
Écritoirien émasculé
Écritoirien émasculé

Messages : 398
Date d'inscription : 30/11/2011
Age : 30

http://sans-aucune-issue.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trois coups contre ma porte

Message par Paladin le Ven 4 Jan 2013 - 23:59

J'ai fait une première lecture : je trouve le style trés vivant et tu sais bien manier le genre "trash" mais il va falloir que je relise parce que je vais te dire: j'ai pas compris grand chose! Qui est cet italien? Pourquoi le comportement psychopathique du narrateur?
Spoiler:
Que signifie le dépecage à la fin et l'histoire avec le père?

Ou j'ai mal lu ou tu va devoir me donner des précisions, en tout cas j'en aime l'écriture!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10391
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trois coups contre ma porte

Message par m.roch le Sam 5 Jan 2013 - 0:06

Ah. Y'a de la réécriture dans l'air...


Blog Sans Aucune Issue.

Mon premier recueil de nouvelles fantastique/épouvante/horreur : La Boîte de Schrödinger

Une nouvelle Thriller pulp en numérique et papier : Trois coups contre ma porte

Un roman Pulp en numérique : Twelve
avatar
m.roch
Écritoirien émasculé
Écritoirien émasculé

Messages : 398
Date d'inscription : 30/11/2011
Age : 30

http://sans-aucune-issue.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trois coups contre ma porte

Message par Paladin le Sam 5 Jan 2013 - 0:10

Je ne sais pas, il faudrait voir si les autres comprennent mieux que moi ou non!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10391
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trois coups contre ma porte

Message par m.roch le Sam 5 Jan 2013 - 0:12

Je vais attendre quelques avis supplémentaires, mais je vais peut-être l'augmenter en taille...

Edit: Ma copine en lisant ton avis à la première lecture : "Faut qui soit plus malin! Faut qu'il lise des Astérix, si il veut pas avoir à comprendre." Elle m'a séché.


Blog Sans Aucune Issue.

Mon premier recueil de nouvelles fantastique/épouvante/horreur : La Boîte de Schrödinger

Une nouvelle Thriller pulp en numérique et papier : Trois coups contre ma porte

Un roman Pulp en numérique : Twelve
avatar
m.roch
Écritoirien émasculé
Écritoirien émasculé

Messages : 398
Date d'inscription : 30/11/2011
Age : 30

http://sans-aucune-issue.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trois coups contre ma porte

Message par Paladin le Sam 5 Jan 2013 - 0:26

Elle est vache avec moi, ta copine! Il m'a semblé saisir quelques pistes "faustiennes", ou sur le coté "obscur" du narrateur, mais bon...


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10391
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trois coups contre ma porte

Message par m.roch le Sam 5 Jan 2013 - 0:29

Faust ? Ouais. Pas lu. Par contre, j'ai lu "Melmoth, ou l'homme errant".

Spoiler:
C'est le mec qui pactise avec le Diable ? Ouais, y'a de ça ! Alors la question est "Faust-il le rendre évident ?"


Blog Sans Aucune Issue.

Mon premier recueil de nouvelles fantastique/épouvante/horreur : La Boîte de Schrödinger

Une nouvelle Thriller pulp en numérique et papier : Trois coups contre ma porte

Un roman Pulp en numérique : Twelve
avatar
m.roch
Écritoirien émasculé
Écritoirien émasculé

Messages : 398
Date d'inscription : 30/11/2011
Age : 30

http://sans-aucune-issue.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trois coups contre ma porte

Message par Zaroff le Sam 5 Jan 2013 - 10:15

Et Méphistophélès ? Faudrait pas l'oublier ! Laughing


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12759
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trois coups contre ma porte

Message par Paladin le Sam 5 Jan 2013 - 12:06

Ce que j'en comprends, après une bonne nuit de sommeil:

Spoiler:
L'italien est le coté obscur, refoulé, du narrateur et la dépeçage à la fin est la réintégration de ces éléments refoulés en lui...Par contre je n'ai toujours pas saisi l'histoire du père et de la mère...


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10391
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trois coups contre ma porte

Message par Zaroff le Sam 5 Jan 2013 - 12:15

Je ne dois pas être un génie comme la meuf de Mike car je n'ai pas saisi toutes les subtilités finales. Beaucoup de zones d'ombre dans un texte bien écrit, vivant, parfois traumatisant. Bref, faudra m'expliquer et éclairer ma lanterne. J'ai beaucoup d'avis sur le sens de ton intrigue mais lequel est le bon ? Razz

P.S : je me suis retrouvé dans l'ambiance d'American Psycho. C'était voulu ?


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12759
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trois coups contre ma porte

Message par m.roch le Sam 5 Jan 2013 - 13:06

Ah ah ! Les soupçons se confirment...

L'ambiance American Psycho y est oui. C'est normal, les mêmes traits sont là : un psychopathe riche. Mais j'ai évité à tout prix de ne pas tomber dans les travers de son bouquin : une écriture hachée, maniaque, extrêmement explicite, et décousue entre les scènes.

Spoiler:
Le personnage principal refoule un élément traumatisant, comme l'a fait remarqué Paladin, ce qui lui cause son amnésie chronique. Au dépeçage, il récupère un a un les souvenirs que son esprit a volontairement oublié, pour enfin faire face à la réalité.
Quels sont les souvenirs qu'on devrait être amenés à oublier ? Les bons ou les mauvais ? Les mauvais, bien sûr. Or, tout ce qui se passe dans l'histoire est mauvais. Toutes les scènes de l'histoire sont les souvenirs refoulés. L'élément traumatisant à la base de son amnésie est expliqué en quelques lignes (sans doute pas assez) à la fin : un voyage en Italie, avec son père, loin de sa mère, durant lequel le personnage principal s'est fait violer (je n'ai pas voulu le dire explicitement, dites-moi si vous ne l'avez pas compris).

Depuis ce jour, il refoule une certaine homosexualité, et sa psychose est exacerbée par le viol régulier de jeunes femmes. L'italien est le Diable (encore une fois, je n'ai pas voulu le dire explicitement, pourtant les indices ne manquent pas, mais Paladin n'a fait que le soupçonner).
Le diable incarne alors tout le côté sombre de l'anti-héros : il a l'air d'un italien, il est habillé avec raffinement (il est donc riche, autant que lui ou son père). Le héros est attiré par cet homme, il y a comme un jeu sexuel entre eux (le souffle sur la nuque, sur les testicules, les regards prolongés). Et parce que le diable le libère du carcan de son amnésie, le personnage de Charles peut enfin s'y soustraire, et tuer son père. Au delà d'être le simple côté sombre du héros, le diable incarne aussi son propre père : une figure attirante mais dominante à la fois. La scène finale peut aussi être comprise comme un viol du fils par son père (Si on supprime toutes les allusions au pacte de sang, il ne reste qu'une sémantique de viol).

Je pense avoir sur-estimé les indices laissés dans le texte, je vais sans doute rajouter un niveau d'explication avec un dernier personnage qui centralisera un peu plus cette histoire de souvenir traumatisant... Un psy ferait l'affaire. J'y pense depuis hier.


Blog Sans Aucune Issue.

Mon premier recueil de nouvelles fantastique/épouvante/horreur : La Boîte de Schrödinger

Une nouvelle Thriller pulp en numérique et papier : Trois coups contre ma porte

Un roman Pulp en numérique : Twelve
avatar
m.roch
Écritoirien émasculé
Écritoirien émasculé

Messages : 398
Date d'inscription : 30/11/2011
Age : 30

http://sans-aucune-issue.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trois coups contre ma porte

Message par m.roch le Sam 5 Jan 2013 - 23:44

Nouvelle version uploadée. J'ai rendu le tout bien explicite. J'espère maintenant que ça ne dénature pas le texte.

Merci pour vos avis les gars!


Blog Sans Aucune Issue.

Mon premier recueil de nouvelles fantastique/épouvante/horreur : La Boîte de Schrödinger

Une nouvelle Thriller pulp en numérique et papier : Trois coups contre ma porte

Un roman Pulp en numérique : Twelve
avatar
m.roch
Écritoirien émasculé
Écritoirien émasculé

Messages : 398
Date d'inscription : 30/11/2011
Age : 30

http://sans-aucune-issue.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trois coups contre ma porte

Message par lester l gore le Dim 6 Jan 2013 - 17:29

J'ai lu. J'ai trouvé le style excellent, l'écriture maîtrisée, le genre sanglant n'est pas facile à manier, de même que la première personne, mais là je ne trouve rien à redire sur le style. Concernant l'histoire, j'ai bien aimé l'aspect ambigu du récit, les différentes interprétations qu'on peut lui donner : histoire fantastique de pacte démoniaque ? Fantasmes d'un esprit malade ?

Une histoire très sympa, bravo.

PS : Astérix, c'est pas toujours si facile à comprendre...
avatar
lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 2092
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 55
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trois coups contre ma porte

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum