Le tableau des geignards

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le tableau des geignards

Message par Paladin le Sam 17 Nov 2012 - 20:00

Moi au contraire de Zaroff et Pagan j'aime beaucoup le personnage de Paulo et la subtilité de sa psychologie qui consiste, commotionné par les horreurs de la guerre, à s'échapper de la réalité dans des spéculations de philosophie pure. Ce n'est pas intellectualisé, mais bien en effet une densité psychologique du personnage.

Bon, ceci dit je dois dire que j'ai eu du mal à accrocher, même si l'histoire des trois pieds nickelés se tient, je l'ai trouvée un peu lente. Si à moi on me reproche souvent et sans doute avec raison de ne pas assez développer et de manquer de descriptions, toi tu en abuses un peu et sur dix pages ça décolle vers la huitième, avec l'arrivée du tableau annoncé dans le titre. Alors tout s'accélère mais au final pour pas grand chose, l'histoire est quasiment finie,
Spoiler:
Paulo se sauve et les deux autres sont morts
, et on en saura pas plus sur ce qu'était ce tableau, d'où il sortait, qui sont ces geignards, ne serait ce qu'un peu.

Le style n'est pas mauvais mais il oscille entre le genre "roman populaire des années 30" et le San Antonio, je trouve qu'il manque d'une unité de ton. Ca encore c'est secondaire. Il y a de nombreuses fautes de conjugaisons et des barbarismes (Un des plus beaux étant "il trouvit une boite à bijoux") mais tu as manqué de temps pour te relire, c'est compréhensible.

Donc c'est pas le meilleur de Para, malgré des qualités indéniables. Mais tu es celui qui a été le plus fidèle, dans l'utilisation que tu en a faite, à l'image choisie!

Encore une chose: peux-tu m'expliquer la dernière phrase?

Spoiler:
Qui est cette créature à qui il manque une tête? ("il" lui manquait, et non pas "elle", d'ailleurs)


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9661
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tableau des geignards

Message par FRançoise GRDR le Dim 18 Nov 2012 - 0:01

Spoiler:
J'ai donc navigué entre plusieurs écueils, les redondances, les images lourdes, les superlatifs, le style ampoulé pour me frayer un chemin vers ton histoire. Pour tout dire j'ai souffert !
Les 3 personnages sont bien décrits mais Paulo ne m'a pas paru crédible. Pour conclure, tu devrais simplifier tout ça. Sinon tu as très bien intégré le tableau.


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7667
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tableau des geignards

Message par Paracelse le Mar 20 Nov 2012 - 17:07

Paladin a écrit:Moi au contraire de Zaroff et Pagan j'aime beaucoup le personnage de Paulo et la subtilité de sa psychologie qui consiste, commotionné par les horreurs de la guerre, à s'échapper de la réalité dans des spéculations de philosophie pure. Ce n'est pas intellectualisé, mais bien en effet une densité psychologique du personnage.

Bon, ceci dit je dois dire que j'ai eu du mal à accrocher, même si l'histoire des trois pieds nickelés se tient, je l'ai trouvée un peu lente. Si à moi on me reproche souvent et sans doute avec raison de ne pas assez développer et de manquer de descriptions, toi tu en abuses un peu et sur dix pages ça décolle vers la huitième, avec l'arrivée du tableau annoncé dans le titre. Alors tout s'accélère mais au final pour pas grand chose, l'histoire est quasiment finie,
Spoiler:
Paulo se sauve et les deux autres sont morts
, et on en saura pas plus sur ce qu'était ce tableau, d'où il sortait, qui sont ces geignards, ne serait ce qu'un peu.

Le style n'est pas mauvais mais il oscille entre le genre "roman populaire des années 30" et le San Antonio, je trouve qu'il manque d'une unité de ton. Ca encore c'est secondaire. Il y a de nombreuses fautes de conjugaisons et des barbarismes (Un des plus beaux étant "il trouvit une boite à bijoux") mais tu as manqué de temps pour te relire, c'est compréhensible.

Donc c'est pas le meilleur de Para, malgré des qualités indéniables. Mais tu es celui qui a été le plus fidèle, dans l'utilisation que tu en a faite, à l'image choisie!

Encore une chose: peux-tu m'expliquer la dernière phrase?

Spoiler:
Qui est cette créature à qui il manque une tête? ("il" lui manquait, et non pas "elle", d'ailleurs)

J'avais zappé ta question. Il n'y a même pas besoin de mettre de pronom, en fait. Je pense que j'avais mis "elle" pour créature.
avatar
Paracelse
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 467
Date d'inscription : 19/10/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tableau des geignards

Message par Paladin le Mar 20 Nov 2012 - 17:32

Ok mais je n'ai pas compris de qui il s'agissait...


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9661
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tableau des geignards

Message par Paracelse le Mar 20 Nov 2012 - 17:38

Paladin a écrit:Ok mais je n'ai pas compris de qui il s'agissait...

De Max, la créature porte le même blouson.
avatar
Paracelse
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 467
Date d'inscription : 19/10/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tableau des geignards

Message par Zaroff le Mar 20 Nov 2012 - 17:40

Paracelse a écrit:
Paladin a écrit:Ok mais je n'ai pas compris de qui il s'agissait...

De Max, la créature porte le même blouson.

C'est bien ce que j'avais compris ! Putain, tu me rassures. Laughing


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

Pensée zaroffienne : "Ne pas laisser au lendemain ce que les domestiques peuvent faire le jour même."
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12422
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 45
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tableau des geignards

Message par Paladin le Mar 20 Nov 2012 - 18:29

Ok, j'avais pas saisis!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9661
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tableau des geignards

Message par Paracelse le Mar 20 Nov 2012 - 18:35

Faut manger du poisson, les mecs !
avatar
Paracelse
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 467
Date d'inscription : 19/10/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tableau des geignards

Message par Paladin le Mar 20 Nov 2012 - 18:40

Paracelse a écrit:Faut manger du poisson, les mecs !

Pourtant, avec mon avatar actuel...


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9661
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tableau des geignards

Message par Catherine Robert le Mar 20 Nov 2012 - 22:27

Alors moi ce n'est qu'une question de genre (enfin surtout), mais j'ai eu du mal à entrer dans le texte. Les trois gars sont bien cela dit et le Paulo, ses considérations philosophiques ne m'ont pas gênées. Comme dit Paladin, ça va avec le personnage, ça lui donne un plus. L'action en elle-même est un peu trop rapide par rapport au reste du texte et la fin est trop brutale. Je me suis demandée si y avait pas encore quelque chose.
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 8805
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tableau des geignards

Message par Lestat le Ven 23 Nov 2012 - 21:25

Spoiler:
J'ai lu. Autant te dire tout de suite que passé la moitié de l'histoire, le reste part beaucoup trop en délire pour moi. C'est comme si toute la seconde partie avait été écrite en trente minutes, sans aucune relecture derrière. Ta première partie était lourde, mais quand même plus soignée. Au niveau de la lecture, c'est trop explicatif, on a l'impression que tu nous écris un roman pour le moindre geste de tes personnages, y a un sérieux problème de rythme et on se demande vraiment quand est-ce que ça va démarrer... et quand ça démarre, bé c'est pas vraiment ce à quoi on s'attendait. C'est dommage, l'idée du cambriolage était vraiment sympa, je suis sûr que tu tenais là un bon scénario. Le fait de prendre trois personnages pour un texte aussi court est également un mauvais point en ce qui me concerne, souvent j'ai eu du mal à savoir qui était qui. Deux aurait été nickel je pense. Bref, un texte ni bon ni mauvais au final.
avatar
Lestat
— — — Zombie Cévenol — — — Disciple de George A. Romero
— — — Zombie Cévenol — — — Disciple de George A. Romero

Messages : 3916
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 42
Localisation : Prypiat

http://prosorrifique.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tableau des geignards

Message par Maerlyn le Sam 24 Nov 2012 - 17:31

Bon, j'ai toujours du mal avec ton style. Enfin, non, j'ai pas du mal, c'est juste que c'est pas mon truc l'écriture à la San Antonio, et tout ce langage que je préfère dans les esgourdes que sur papier. Du coup la lecture du début de ton texte m'a été un peu pénible. Mais à partir du casse, j'ai commencé à vraiment apprécier. J'ai été pris par l'action et les personnages.
Après, c'est pas forcément ce qu'il y a de plus original, mais c'est très efficace (dans sa seconde partie, donc), bien rythmé, et du sacré boulot pour un texte écrit aussi rapidement.



I'm just a soul whose intentions are good
Nostroblog, where no blog has gone before
avatar
Maerlyn
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 210
Date d'inscription : 20/10/2012
Age : 30
Localisation : The Black Lodge

https://podcloud.fr/podcast/expeditionyggdrasil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tableau des geignards

Message par Paracelse le Sam 24 Nov 2012 - 18:12

Merci.
Sauf que c'est plutôt du langage parler populaire (et encore, j'y vais peu. Bien moins qu'avant) que du San-Antonio où le langage est bien plus spécifique (argot et néologisme).
avatar
Paracelse
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 467
Date d'inscription : 19/10/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tableau des geignards

Message par Maerlyn le Sam 24 Nov 2012 - 18:24

Ouaip tu dois avoir raison, j'ai lu que très peu de San Antonio (un truc et même pas en entier je crois) et c'était y a un bail. La comparaison était surtout à mettre sur le compte de mon ressenti et de ma mémoire défaillante. Razz



I'm just a soul whose intentions are good
Nostroblog, where no blog has gone before
avatar
Maerlyn
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 210
Date d'inscription : 20/10/2012
Age : 30
Localisation : The Black Lodge

https://podcloud.fr/podcast/expeditionyggdrasil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tableau des geignards

Message par Paracelse le Sam 24 Nov 2012 - 18:37

Ceci dit, je vais devoir changer d'orientation stylistique. Faut que je me fasse une raison. Ça plait peu et j'arrive à bien le manier, mais pas sur la longueur. Je pense garder une forme d'un langage parler, mais effacer l'aspect populaire ou toute forme singulière trop marquée. J'ai bien aimé le langage du King dans le pistolero. Faut que je vois ça de plus près.
avatar
Paracelse
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 467
Date d'inscription : 19/10/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tableau des geignards

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum