Le Fossoyeur

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Le Fossoyeur

Message par Invité le Mer 14 Nov 2012 - 18:00

Une histoire courte, rédigée il y a trois ans. Un peu plus d'une page seulement. Le début de ma passion pour l'écriture.

Le Fossoyeur

Bonne lecture !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fossoyeur

Message par Strahd Von Zarovitch le Mer 14 Nov 2012 - 20:58

Comme dit Didier sur ton autre texte, aère Wink. C'est plus facile pour la lecture.
Pour l'histoire en soi, c'est assez maladroit dans les tournures de phrase, mais on sent que tu as du vocabulaire et que l'envie de raconter des histoires est là, ça ne fait aucun doute.
Épuré et avec des phrases plus courtes, ça ferait un joli texte, à mon avis.

S.
avatar
Strahd Von Zarovitch
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 854
Date d'inscription : 04/08/2012
Age : 48
Localisation : Reims

http://plumeetcamera.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fossoyeur

Message par Pagan Pandemia le Mer 14 Nov 2012 - 21:42

Bon petit texte, sans surprises, mais avec la volonté de raconter une histoire.
Les points noirs, d'abord : tu utilises des clichés, des béquilles en alu alors que tu pourrais te servir d'une canne en merisier avec le pommeau en platine, ça aurait beaucoup plus de tronche ! Par exemple : nuit = voile obscur ; lune = lueur diaphane, éclat blafard... trop faciles et lus mille fois.
Répétitions de "murmure", profusion de virgules qui hachent le récit, trop de participes et d'adverbes qui, au lieu de le densifier, alourdissent le texte.
Tu veux dire trop de choses, partager trop de sensations en une seule phrase. Cette émotion peut largement être diffusée en deux phrases, voire trois. Plus c'est court, plus ça claque, à mon sens !

Les points blancs : tu installes une ambiance froide et onychophage plutôt réussie ! Tous les ingrédients sont présents, éculés mais présents : chat noir, hibou qui bouboule, pleine lune, cimetière, etc.
J'ai trouvé les deux derniers paragraphes nettement mieux écrits que les précédents, comme si l'inéluctabilité de la situation te donnait des ailes, une fluidité retrouvée dans cette fatalité.

Bref, t'as des idées, un univers, tu racontes correctement mais on change pas une batterie avec une clé BTR. Il te manque quelques glingues pour faire ronronner le V8 !
Pour résumer, n'hésite pas à épurer, élaguer, te débarrasser du superflu, trouver ton style sans claudiquer pour filer pleins gaz vers les sommets !


"En Bretagne, c'est pas la main qui tremble, c'est le verre qui a peur !"
Alcoolique anonyme
avatar
Pagan Pandemia
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 945
Date d'inscription : 19/11/2011
Age : 45
Localisation : L'Angle saxon

http://paganpandemia.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fossoyeur

Message par Zaroff le Mer 14 Nov 2012 - 22:29

J'ai le même avis que mes collègues. Tu veux faire du Allan Poe avec un vocabulaire à la Musso. Tu utilises trop de poncifs scolaires : diaphane, ténèbres, obscur, terreur, funeste, pâleur extrême, macabre... j'ai même compté "sépulcral" trois fois en une page ! Il faut que tu te libères de tes influences pour en sortir autre chose. Mais vu que tu es jolie, j'te pardonne. Razz


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12759
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fossoyeur

Message par Strahd Von Zarovitch le Mer 14 Nov 2012 - 22:32

Mais vu que tu es jolie, j'te pardonne.
C'est pas vraiment un argument qui tient la route, ça comte... Même si ça peut inciter à la clémence Wink.

S.
avatar
Strahd Von Zarovitch
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 854
Date d'inscription : 04/08/2012
Age : 48
Localisation : Reims

http://plumeetcamera.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fossoyeur

Message par Zaroff le Mer 14 Nov 2012 - 22:33

C'est pour la forcer à nous écrire autre chose de plus consistant.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12759
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fossoyeur

Message par Invité le Mer 14 Nov 2012 - 22:36

J'en prends bonne note, chers amis. Et tenir compte de vos conseils Smile
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fossoyeur

Message par Paladin le Mer 14 Nov 2012 - 22:59

Il y a un style travaillé qui par moment sonne bien, à d'autres fait un peu "too much" (Anglais exagéré (Petit private joke du forum, on t'expliquera!) ) avec le vieux cimetière, la voix sépulcrale, etc...Bouh, fais-moi peur! L'histoire est trés simple. Mais attention il faut être balaise en écriture pour faire une super texte avec une histoire minimaliste. Poe y arrivait, Maupassant aussi, on est pas tous de leur niveau, enfin personne sur ce forum ne l'est!

En tout cas tu es trés jeune encore (Je ne vais pas dire "jolie" parce que les autres l'ont fait, que ça n'a rien à voir avec l'écriture, que les autres femmes du forum vont te prendre en grippe et qu'accessoirement mes enfants sont plus vieux que toi...) et déjà ce que tu écris es plein de promesses, je ne saurais que t'encourager à continuer!


Dernière édition par Paladin le Mer 14 Nov 2012 - 23:43, édité 2 fois


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10391
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fossoyeur

Message par Invité le Mer 14 Nov 2012 - 23:12

Je tâtonne encore, mais je n'abandonnerai pas.
Merci pour ces encouragements et ces critiques constructives !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fossoyeur

Message par Zaroff le Jeu 15 Nov 2012 - 7:25

Il ne faut jamais abandonner. Si l'écriture est ta Chose, elle te suivra toujours. Ce sera l'ombre de ton ombre. Faut s'accrocher.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12759
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fossoyeur

Message par Invité le Ven 16 Nov 2012 - 10:05

On sent une richesse de vocabulaire qui pourrait casser la baraque. Mais à défaut de casser la baraque, je vais répéter mes camarades en te proposant de casser tes phrases, voire d'en laisser certaines en suspens. C'est ce que tu as fait en fin de texte, on gagne en fluidité et en accroche. L'imagination du lecteur est au charbon dès qu'il comprend qu'il fait nuit et qu'une atmosphère étrange va envelopper ton texte. Il veut "imaginer"? Soit, laisse-le à son affaire!
Certains trouvent que les clichés sont trop mis en évidence, mais je crois qu'il ne faut pas les diaboliser. Une histoire est une recette. Et pour une recette, il faut des ingrédients. A titre de comparaison, les clichés sont les ingrédients du gâteau au yahourt. Réalise la recette point par point et tu obtiendras... un vulgaire gâteau au yahourt. Rajoutes-y des morceaux de mangue et saupoudre de noix de coco, là, tout le monde se régalera sans se demander quelle recette tu as suivi. Ici, c'est pareil: libère-toi du carcan ambiance/vampire/grammaire propre, etc. Prends tes clichés, filtre-les dans ton âme, trouve tes propres mots, même si l'ordre te semble incongru, même si tu penses aller trop loin... En bref, laisse couler ton inspiration (la vraie, à l'état brut). Voilà qui peut faire la différence. Je ne m'emballe pas parce que j'adore donner des leçons, mais parce qu'il y a un gros potentiel, selon moi. J'aimerais d'ailleurs en lire davantage d'ici quelque temps. Smile

Autre astuce, que je pratique de temps en temps et qui porte ses fruits: relis ton texte à voix haute. Quitte à surjouer, à y mettre de l'emphase. En ce qui me concerne, ça me permet de déceler les répétitions ou les mots manquants. De recouper les phrases trop longues, aussi. Un petit exercice qui, j'en suis sûr, te permettrais de gommer quelques imperfection ici et là!
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fossoyeur

Message par m.roch le Ven 16 Nov 2012 - 20:39

Père_Joris a écrit: Ici, c'est pareil: libère-toi du carcan ambiance/vampire/grammaire propre, etc. Prends tes clichés, filtre-les dans ton âme, trouve tes propres mots, même si l'ordre te semble incongru, même si tu penses aller trop loin... En bref, laisse couler ton inspiration (la vraie, à l'état brut). Voilà qui peut faire la différence.

+1 (oh le fainéant)


Blog Sans Aucune Issue.

Mon premier recueil de nouvelles fantastique/épouvante/horreur : La Boîte de Schrödinger

Une nouvelle Thriller pulp en numérique et papier : Trois coups contre ma porte

Un roman Pulp en numérique : Twelve
avatar
m.roch
Écritoirien émasculé
Écritoirien émasculé

Messages : 398
Date d'inscription : 30/11/2011
Age : 30

http://sans-aucune-issue.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fossoyeur

Message par Tak le Mer 5 Déc 2012 - 16:32

Même chose que mes petits camarades : y'a du potentiel, mais ça reste souvent trop scolaire, avec beaucoup de qualificatifs qui donnent un style un peu lourd à digérer. Rien de bien méchant, mais ça reste un peu trop dans les clous pour y trouver quelque chose de vraiment excitant.

Les conseils de Joris sont bons à prendre : lis tes phrases à voix haute pour virer les répétitions ou les lourdeurs et essaies d'y apporter un peu plus de "folie" personnelle. En attendant, c'est tout de même plutôt encourageant - mais la prochaine fois, pas de vampires ou de zombies, please !Razz


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3335
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 35
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fossoyeur

Message par mormir le Mar 10 Déc 2013 - 11:35

Rien à ajouter à ce qu'ont dit mes illustres prédecesseurs dans cette suite de commentaires. Mais j'aimerais lire quelque chose de plus récent, si l'envie d'écrire t'habite encore.
Y'a du potentiel, que l'on sent encore inexploité à la lecture de cette nouvelle qui, elle, est sans surprises.


Dernière édition par mormir le Mar 10 Déc 2013 - 12:13, édité 2 fois


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2380
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fossoyeur

Message par Invité le Mar 10 Déc 2013 - 11:55

Bonjour,

Je n'ai pas lu les autres remarques pour ne pas être influencée (désolée si doublons).
Tu devrais faire des phrases courtes, plus percutantes et moins alambiquées. Essaie d'écrire de façon "automatique" (je ne sais pas si je suis claire), bref comme ça vient, quitte à revenir dessus plus tard pour corriger. Là, on a l'impression que tu as voulu faire "trop bien", c'est presque scolaire, du coup ça perd en intensité et en vie.

Aère, un petit saut de ligne quand l'action/la scène change, c'est plus sympa.

Ce texte date un peu : pourquoi ne pas le reprendre et tenter de l'améliorer ? Il est très court, tu as toute lattitude pour l'étoffer.

J'imaginais une fin différente, là on s'y attend trop.
On sent que tu maîtrises l'écriture, alors lâche-toi, pête un câble et fonce !  Very Happy 

A+
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fossoyeur

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum