Les chiennes de la nuit

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les chiennes de la nuit

Message par Paladin le Jeu 16 Aoû 2012 - 22:03

Ma contribution à ce concours:

Nouvelle acceptée par L'ivre-book


Après avoir  lu l'histoire, et seulement après, lisez cette précision:


Spoiler:
Je tiens à préciser, le sujet étant très délicat et provoquant des réactions passionnelles , que la pédophilie n'a dans cette histoire qu'un rôle anecdotique ( une faute bien ignoble à expier). Au départ j'avais prévu de faire du personnage un coupable de crimes contre l'humanité et puis il m'est apparu que d'en faire un pédophile me rendait la construction de l'histoire plus facile...Mais je me rends compte à quel point je me suis aventuré en terrain miné!

Il ne faut donc n'y voir aucun avis personnel dans un sens ou dans un autre à propos des pédophiles et de comment il convient de se comporter avec eux...


Dernière édition par Paladin le Mer 14 Oct 2015 - 21:53, édité 2 fois


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9999
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiennes de la nuit

Message par Zaroff le Jeu 16 Aoû 2012 - 22:31

Un titre à la Jean Rollin ! Wink


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

Motor City is burning, babe !
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12602
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 45
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiennes de la nuit

Message par Paladin le Jeu 16 Aoû 2012 - 22:41

Je dirais plutôt à la Jess Franco!
Mais l'histoire n'a rien à voir avec du Rollin ou du Franco, à mon avis!


(Et puis tu sais que j'aime dans mes titres les animaux femelles de nuit...)


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9999
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiennes de la nuit

Message par Zaroff le Ven 17 Aoû 2012 - 7:27

J'ai trouvé ton pseudo d'auteur : Franco Rollin. Ça claque ! Je vais lire ton récit ce week-end.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

Motor City is burning, babe !
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12602
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 45
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiennes de la nuit

Message par Didier Fédou le Ven 17 Aoû 2012 - 8:37

Lu d'un trait. En moins d'un quart d'heure, c'est dire si j'ai aimé. Y'a tout ce qu'il faut là-dedans, c'est une véritable histoire : un début, des questions, une situation qui dégénère, une résolution après un crescendo, les explications et une bonne fin. Bonne pas dans le sens où elle finit bien, mais parce qu'elle nous permet de refermer le livre en se disant "ah ouais..."

Je trouve le "chatiment" exemplaire et original, puisque je m'attendais à ce que

Spoiler:
le Didier finisse torturé sur la roue et précipité dans les flammes, alors quand j'ai vu la ficelle et le couteau... gulp...

L'ambiance est forte, poser une part de l'histoire dans la vieille Italie, c'est parfait. Un décor qu'on s'imagine très vieux, à l'écart du monde moderne, très pieux en façade... Un autre passage que j'ai beaucoup aimé :

Spoiler:
lorsque Didier se rend compte à l'hopital que des illusions ne pouvaient pas déplacer le brancard.

Bon, maintenant, on passe à la critique...

Qui n'engage que moi, rassures-toi. En tant que lecteur, je suis une grosse faignasse qui aime bien se laisser porter. Je lis vite, il me faut du percutant, et surtout que l'auteur fasse vite naitre les images dans ma tête, sinon je doisfaire l'effort d'imaginer moi-même. Ton histoire manque un peu de descriptions, de détails, de petites fioritures qui rendraient le tout plus réaliste. Pour revenir à l'épisode du brancard, on aurait pu voir les tubes au néon du plafond passer et repasser au-dessus de Didier, l'éblouissant à chaque fois, et l'écho des voix dans ces longs couloirs aseptisés. Tu vois ? Des petits détails pour peaufiner le tout, et tu aurais eu un truc parfait.

Mais même là, c'est 'achement bien !
avatar
Didier Fédou
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien

Messages : 2388
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 39
Localisation : Au sud-ouest, putain con !

http://mellyanntest.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiennes de la nuit

Message par Paladin le Ven 17 Aoû 2012 - 9:53

Merci Didier!

J'ai évité de multiplier les détails, j'aurais pu le faire mais moi ausi je suis une grosse fénéasse et déjà cette histoire est relativement longue, j'ai préfèré réserver les détails pour certiane ambiances comme celles de La Villa Erèbe, pour le reste je dois dire que l'écriture m'a parue déjà assez laborieuse et j'avais peur de rendre la lecture ennuyeuse à force...Mais je sais qu'à certains moment j'ai peut-être pris des raccourcis...A ben mince, je réalise que j'ai appelé le personnage Didier!

En tout cas je suis ravi que ça t'ai plu !


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9999
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiennes de la nuit

Message par Dagobert le Ven 17 Aoû 2012 - 10:32

study
Spoiler:
Complétement embarqué et en apnée, je n'ai pas pu arrêter ma lecture. Je me demandais si quelqu'un tenterait quelque chose avec cette image aussi peu inspirante (pour moi). Cela n'a pas été ton cas, car ton histoire est proprement magistrale. L'intrigue est riche mais tu la maîtrises de bout en bout. Les incarnations nombreuses de ces trois vengeresses, et les tourments, insidieux au début, puis franchement pervers m'ont complétement convaincu. Le texte est conduit crescendo, l’inquiétude s'installe peu à peu, par touches comme un tableau. La révélation sur la pédophilie de Didier est très bien amené, révélant les tenants et les aboutissants de cette malédiction. C'est fort, très fort. La fin est dans la complète continuité : crédible et efficace. L'odeur de soufre et d'encens est distillé tout le long du texte par des images fortes : cerbère, Erebe. Juste un petit bémol à ce propos : les parques appartiennent à la mythologie greco-romaine et tu nous dis que ces trois divinités n'appartiennent pas aux panthéons des religions humaines. Cela m'a légérement troublé mais ce n'est qu'un fel sur mon impression générale sur la qualité de ton texte. Je comprends que l'image de ces trois fileuses présidant à nos destinées aient la place dans ta nouvelle.
Sur le style, rien à dire. Dialogues, descriptions justes sans un mot de trop. J'aime la luxuriance de certaines phrases, amples et maîtrisées : par exemple : Les paroles évoquaient des tombes ardentes brûlant sans interruption, des rouages aux dents acérées qui déchiraient lentement les chairs, de la vermine dévorant les entrailles, des coulées de métal en fusion versé dans tous les orifices du corps. Ca m'a filé Des frissons dans tout le corps.
Le thème est complétement respecté. Le titre déchire tout. Bravo, monsieur Henri Bé.
Pour ton spoiler d'après texte, je n'ai pas vu une prise de position sur la pédophilie mais juste un pilier de l'armature. Les scènes sont assez floues mais percutent bien l'imagination du lecteur.


http://lalisiere.blogspot.com

Au summum de sa qualité, la nouvelle est frappée dans un métal noble, dont l'éclat doré resplendira à jamais dans la bourse profonde de votre imagination.

J.G BALLARD
avatar
Dagobert
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 800
Date d'inscription : 24/10/2011
Age : 46
Localisation : Si je suis là, ici.

http://lalisiere.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiennes de la nuit

Message par Paladin le Ven 17 Aoû 2012 - 11:48

Merci Dago!

Pour le spoiler, je tenais juste à lever toute ambiguïté, sur un sujet trés sensible!
Spoiler:

Quelques précisions: les trois femmes inquiétantes de l'image m'ont, moi, d'emblée inspirées en m'évoquant les nombreux trios féminins des mythologies: Pârques, Gorgonnes, etc...Mais je précise qu'ici il ne s'agit pas des Pârques, gardiennes de la destinées, mais des Erynies, déesses de la vengeance. Alecto ("L'Implacable") , le nom du village où vit la vieille, est en fait le nom d'une des trois (Avec Mégère ("La Haine") et Tisiphone ("La Vengeance") ) ...J'ai trouvé que ça sonnait bien pour un village italien!

Je ne dis pas non plus qu'elles n'appartiennent pas aux panthéons des religions humaines, mais qu'elles sont des anciennes religions, par opposition aux religions monotheïstes . En fait les Erynies étaient même anciennes pour les grecs antiques. "Les Euménides" d'Eschyle que je cite à la fin oppose la vengeance sans concession de ces anciennes déesses à l'idée de justice incarnée par les dieux plus récents et civilisateurs Apollon et Athéna.
Je suis bien content que toi aussi tu ais aimé!


Dernière édition par Paladin le Ven 17 Aoû 2012 - 22:32, édité 2 fois


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9999
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiennes de la nuit

Message par Dagobert le Ven 17 Aoû 2012 - 12:40

Paladin a écrit:Merci Dago!

Pour le spoiler, je tenais juste à lever toute ambiguïté, sur un sujet trés sensible!

Spoiler:
Quelques précisions: les trois femmes inquiétantes de l'image m'ont, moi, d'emblée inspirées en m'évoquant les nombreux trios féminins des mythologies: Pârques, Gorgonnes, etc...Mais je précise qu'ici il ne s'agit pas des Pârques, gardiennes de la destinées, mais des Erynies, déesses de la vengeance. Alecto ("L'Implacable") , le nom du village où vit la vieille, est en fait le nom d'une des trois (Avec Mégère ("La Haine") et Tisiphone ("La Vengeance") ) ...J'ai trouvé que ça sonnait bien pour un village italien!

Je ne dis pas non plus qu'elles n'appartiennent pas aux panthéons des religions humaines, mais qu'elles sont des anciennes religions, par opposition aux religions monotheïstes . En fait les Erynies étaient même anciennes pour les grecs antiques. "Les Euménides" d'Eschyle que je cite à la fin oppose la vengeance sans concession de ces anciennes déesses à l'idée de justice incarnée par les dieux plus récents et civilisateurs Apollon et Athéna.
Je suis bien content que toi aussi tu ais aimé!
Merci pour ces précisions éclairantes. Et c'est moi qui te remercie d'un moment plaisant de lecture Smile


http://lalisiere.blogspot.com

Au summum de sa qualité, la nouvelle est frappée dans un métal noble, dont l'éclat doré resplendira à jamais dans la bourse profonde de votre imagination.

J.G BALLARD
avatar
Dagobert
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 800
Date d'inscription : 24/10/2011
Age : 46
Localisation : Si je suis là, ici.

http://lalisiere.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiennes de la nuit

Message par Paladin le Ven 17 Aoû 2012 - 12:57

J'ai mis mes propres commentaires en spoiler parce que je pense que j'en disais trop...


Dernière édition par Paladin le Sam 17 Nov 2012 - 10:40, édité 1 fois


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9999
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiennes de la nuit

Message par Dagobert le Ven 17 Aoû 2012 - 13:41

Spoiler:
Tu as raison, la révélation de la pédophilie de Didier m'a complétement cueilli même si après, je me suis rendu compte que de minuscules indices l'avaient esquissé


http://lalisiere.blogspot.com

Au summum de sa qualité, la nouvelle est frappée dans un métal noble, dont l'éclat doré resplendira à jamais dans la bourse profonde de votre imagination.

J.G BALLARD
avatar
Dagobert
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 800
Date d'inscription : 24/10/2011
Age : 46
Localisation : Si je suis là, ici.

http://lalisiere.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiennes de la nuit

Message par FRançoise GRDR le Sam 18 Aoû 2012 - 22:44

Du beau travail ! Je suis admirative.
Spoiler:
J'ai trouvé que ton idée des 3 jumelles vengeresses et celle du ressenti de Didier - mettant sur le compte d'un délire schizophrène ses visions répétitives- vraiment astucieuses. Par contre, je ne vois pas en quoi ce châtiment est mérité, même s'il est pédophile ! C'est too mutch !
L'image des " filles"est parfaitement exploitée, celle du "manoir" un peu moins. De camper l'histoire en Italie coule de source ( il fallait juste y penser, et tu l'as fait en maîtrisant ton intrigue de bout en bout).
Spoiler:
Il y a quelques erreurs : p 2 : "ces vacances", tu veux dire ses vacances ? / "après ce qui c’était passé en Italie" s'était passé / "il avait cru d’être
l’objet de leur intérêt / p 7 : il manque "le"(j'ai pas retrouvé où ...) / p 11 : "l’ascendeur" = l'ascenseur


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7808
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiennes de la nuit

Message par Paladin le Sam 18 Aoû 2012 - 23:12

Merci Françoise!

Spoiler:
Justement, et c'est aussi la raison de ma précision en spoiler au début, je ne trouve pas ce châtiment mérité, ni la castration ni encore plus celui auquel il échappe, à savoir la damnation éternelle ! (Celui-là d'ailleurs me semble injuste même pour les pires criminels que la terre ait portée!). Les Érinyes sont déesse de la vengeance et pas de la justice et une des caractéristiques de la vengeance est d'être portée par une émotion violente qui ne tient absolument pas compte d'une punition proportionnelle à la faute (La vengeance c'est plutôt: "tu m'as trompé(e), je te tue!"). C'est ça que j'avais en tête. Il 'est revenu en particulier un post que j'avais lu sur un forum qui disait "pour les pédophiles, pas de thérapie, pas de procès, pas de prison, la mort".

Je voulais justement qu'on évite de penser que je pouvais justifier ce qui arrive à Didier, tout autant que je le présente comme une victime! Mon histoire montrer des évènements et des comportements que je n'approuve pas pour autant. Quand j'ai écris "Le Beau Mariage", souviens-toi de la fin, il était aussi question de vengeance mais ce n'est pas pour autant que je l'approuve! Les personnages ne sont pas l'auteur...


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9999
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiennes de la nuit

Message par FRançoise GRDR le Sam 18 Aoû 2012 - 23:20

Ah oui ! Je comprends mieux ton "spolier" du début ... Embarassed Je n'avais pas compris !


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7808
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiennes de la nuit

Message par Zaroff le Dim 19 Aoû 2012 - 19:34

Rien de plus à ajouter par rapport à mes confrères du haut.

Spoiler:
J'ai été vite embarqué dans le récit. Une fois le profil du pédophile révélé, on repense aussitôt aux infimes indices développés en amont, notamment les photos. La construction du récit est progressive et bien structurée dans le sens où, comme le dit Didier, tu réponds aux questions du lecteur et la fin relève le tout. Fais gaffe aux fautes de participe passé (photos que vous m'avez montrées par exemple) et aux coquilles (il le reçut). Mais ce sont des broutilles car tu as bien amené ton intrigue en peu de pages.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

Motor City is burning, babe !
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12602
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 45
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiennes de la nuit

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum