L'exorciste : culte ou inabouti ?

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'exorciste : culte ou inabouti ?

Message par Paladin le Dim 5 Aoû 2012 - 22:48

Pagan Pandemia a écrit: C'est vrai qu'à l'époque, j'ai fait pas mal de figuration à Hollywood !
J'ai notamment été crucifix dans ce magnifique long-métrage ! J'ai joué la doublure de Ned Beatty dans "Délivrance" également, y avait une cascade qu'il refusait obstinément de faire...

Pourquoi, il savait pas faire le cri du cochon, Ned Beatty?


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10099
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'exorciste : culte ou inabouti ?

Message par Lestat le Dim 5 Aoû 2012 - 22:49

J'ai joué la doublure de Ned Beatty dans "Délivrance" également, y avait une cascade qu'il refusait obstinément de faire...
Une question qui me taraude depuis toutes ces années... y a eu pénétration ou pas ? Laughing


Hebergeur d'image

À méditer : "tu veux qu'elle fait 3 ans de plus mais que l'on dirait qu’elle fait plus de 30 que toi ..."

Mathieu Domphar
avatar
Lestat
— — — Zombie Cévenol — — — Disciple de George A. Romero
— — — Zombie Cévenol — — — Disciple de George A. Romero

Messages : 3932
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 42
Localisation : Prypiat

http://prosorrifique.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'exorciste : culte ou inabouti ?

Message par Pagan Pandemia le Dim 5 Aoû 2012 - 23:00

Il savait très bien faire le cri du goret mais c'est la visite de son petit "quant-à-soi" qui l'a gêné...

Vous êtes des monstres...
Réveiller un souvenir aussi pénible : les aiguilles de pin me rentraient dans les rotules, c'était atrocement douloureux !


"En Bretagne, c'est pas la main qui tremble, c'est le verre qui a peur !"
Alcoolique anonyme
avatar
Pagan Pandemia
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 945
Date d'inscription : 19/11/2011
Age : 44
Localisation : L'Angle saxon

http://paganpandemia.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'exorciste : culte ou inabouti ?

Message par Dagobert le Dim 5 Aoû 2012 - 23:01

Cela aurait pu être pire.

T'aurais pu être mordu par un élan.


http://lalisiere.blogspot.com

Au summum de sa qualité, la nouvelle est frappée dans un métal noble, dont l'éclat doré resplendira à jamais dans la bourse profonde de votre imagination.

J.G BALLARD
avatar
Dagobert
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 800
Date d'inscription : 24/10/2011
Age : 46
Localisation : Si je suis là, ici.

http://lalisiere.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'exorciste : culte ou inabouti ?

Message par Paladin le Dim 5 Aoû 2012 - 23:02

Juste mordu par un élan?
C'est pas le pire!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10099
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'exorciste : culte ou inabouti ?

Message par Pagan Pandemia le Dim 5 Aoû 2012 - 23:05

Putain, j'ai l'impression d’être un pigeon en argile encerclé par des snipers serbes à la foire aux oignons d'Epinal...


"En Bretagne, c'est pas la main qui tremble, c'est le verre qui a peur !"
Alcoolique anonyme
avatar
Pagan Pandemia
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 945
Date d'inscription : 19/11/2011
Age : 44
Localisation : L'Angle saxon

http://paganpandemia.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'exorciste : culte ou inabouti ?

Message par Dagobert le Dim 5 Aoû 2012 - 23:09

Paladin a écrit:Juste mordu par un élan?
C'est pas le pire!

Mouah ah ah ah.
Balle neuve !


http://lalisiere.blogspot.com

Au summum de sa qualité, la nouvelle est frappée dans un métal noble, dont l'éclat doré resplendira à jamais dans la bourse profonde de votre imagination.

J.G BALLARD
avatar
Dagobert
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 800
Date d'inscription : 24/10/2011
Age : 46
Localisation : Si je suis là, ici.

http://lalisiere.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'exorciste : culte ou inabouti ?

Message par Strahd Von Zarovitch le Dim 5 Aoû 2012 - 23:44

Je vous trouve bien sévères avec le film de Friedkin.
Moi, il m'a fait flipper grave sa race la première fois où je l'ai vu.
Et pourtant, je connaissais déjà les stats de Pazuzus (Deities & Demigods inside).
Sans chercher midi à 14h par rapport aux véracités catholiques et autre billevesées, faut avouer que pour l'époque il véhiculait son quota de frissons.
Et, pour avoir revu la version "uncut" récemment avec la descente de l'escalier, même si les SFX font kitchounets, l'effet est là.

S.
avatar
Strahd Von Zarovitch
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 854
Date d'inscription : 04/08/2012
Age : 48
Localisation : Reims

http://plumeetcamera.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'exorciste : culte ou inabouti ?

Message par Zaroff le Lun 6 Aoû 2012 - 6:28

J'attends d'avoir lu les deux bouquins de Blatty pour mieux cibler les faiblesses de ce film. J'en ferai une comparaison complète pour le fun.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12658
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 45
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'exorciste : culte ou inabouti ?

Message par Lestat le Lun 6 Aoû 2012 - 9:40

Zaroff a écrit:J'attends d'avoir lu les deux bouquins de Blatty pour mieux cibler les faiblesses de ce film. J'en ferai une comparaison complète pour le fun.

Déjà que t'as un avis mitigé sur le film, je me fais guère d'illusion sur ton avis après avoir lu les livres


Hebergeur d'image

À méditer : "tu veux qu'elle fait 3 ans de plus mais que l'on dirait qu’elle fait plus de 30 que toi ..."

Mathieu Domphar
avatar
Lestat
— — — Zombie Cévenol — — — Disciple de George A. Romero
— — — Zombie Cévenol — — — Disciple de George A. Romero

Messages : 3932
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 42
Localisation : Prypiat

http://prosorrifique.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'exorciste : culte ou inabouti ?

Message par Murphy Myers le Mer 12 Mar 2014 - 19:21

Je déterre un vieux sujet, j'en ai conscience, mais pour une fois que quelqu'un est de mon avis sur ce film, je peux pas laisser passer ça  Very Happy 

Je trouve d'ailleurs que Zaroff n'a pas eu un avis si dur que ça, au contraire, il a donné des arguments tout à faits valables et objectifs. Pour ma part, je ne serais même pas aller jusque là. Le fait est que ce film m'a ennuyé à mourir, pas un seul frisson, si ce n'est en voyant le temps qui me restait avant la fin. J'ai même tenté de voir les deux suites de ce film, histoire de laisser une chance. Mais définitivement, une gamine qui hurle des obscénités, moi ça me fait pas peur du tout.

Dans le même genre, je n'ai jamais compris le succès de Blair Witch dont la scène finale, censée être si effrayante, n'a évoqué chez moi que l'image d'un type qu'on surprend alors qu'il pisse simplement contre un mur.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3066
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'exorciste : culte ou inabouti ?

Message par Maniak le Jeu 5 Nov 2015 - 16:36

Shocked

je crois que à peine arrivé je vais déjà devoir quitter ce forum... :mrgreen:

(bon j'ai qu'à pas remonter les vieux sujets aussi c'est vrai, mais deux trois choses me font bondir tout de même)

quelques points trois ans après  :mrgreen: :
Zaroff a écrit: C'est vraiment un film construit maladroitement
Shocked sur quoi tu t'appuie pour tirer cette conclusion?
alors que je trouve que la construction de l'Exorciste est l'un des plus brillants exemples de comment marche un film d'épouvante, de l'installation d'une ambiance mystérieuse jusqu'à la scène finale tout est savamment distillé, le doute, l'échec de la science et de la raison, la montée du surnaturel et enfin la cristallisation de tout ça autour de la chambre de Regan, où on lieu toutes les manifestations du démon, jusqu'à ce que le simple fait de montrer la chambre suffise déjà pour que le spectateur comprenne qu'il va se passer quelque chose)

Zaroff a écrit: ce film qui trahit sans doute le roman de William Blatty.

Je ne l'ai pas lu, mais en quoi la trahison de l’œuvre adaptée est-elle forcément un défaut?

Zaroff a écrit:Ce film est bourré d'informations hasardeuses.
Certes, sans doute parce que les démons n'existent pas et que ce n'est pas vraiment un documentaire Razz

Zaroff a écrit:j’en sais foutre rien !
Bé oui, qu'importe les origines ou les causes, le film ne parle pas de ça mais s’attarde sur les symptômes... on n'a pas besoin de comprendre tous les éléments d'un film pour l'apprécier, non?

Zaroff a écrit:obscénités sexuelles. À part dire “ta mère suce des queues en enfer”
Linda Blair a surtout les yeux qui sentent le cul
Comme quoi tout ne t'a pas échappé non plus!
Friedkin joue beaucoup sur l’ambiguïté entre l'entrée dans l'adolescence et la puberté (Masturbation, obscénités, etc.) et la possession par le démon, offrant à son film un niveau de lecture supplémentaire : et si, dans l’Amérique puritaine des années 70, ce "démon" était en fait les manifestations provocatrices d'une jeune fille en pleine crise d'adolescence, qui se découvre un nouveau rapport avec son propre corps?

bref, pour moi c'est assurément un chef d'oeuvre et j'ai beaucoup de mal à comprendre vos critiques ^^
ceci dit, depuis le temps, je m'attaque à des chimères?
Zaroff tu as revu le film depuis?
avatar
Maniak
Apprenti égorgeur

Messages : 29
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 31
Localisation : dans les bois

http://caixao.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'exorciste : culte ou inabouti ?

Message par Zaroff le Jeu 5 Nov 2015 - 17:26

Pas revu. Je préfère de loin un Carnival of souls. Je trouve que l'Exorciste est trop simpliste dans le fond.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12658
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 45
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'exorciste : culte ou inabouti ?

Message par Tak le Lun 30 Mai 2016 - 11:13

Je n'ai pas lu l'intégralité du sujet, même si quelques uns des arguments de Zaroff se tiennent.
Perso, ça fait longtemps que je ne voue plus aveuglément de culte à un film parce qu'il est culte, justement. J'ai revu pas mal de films prétendus "cultes" ces dernières années qui vieillissent très mal. Mais j'ai adoré L'Exorciste parce qu'il pose une ambiance très forte et que son degré d'évocation (pas besoin d'héctolitres de sang pour faire flipper, parfois une simple allusion suffit), tout comme le choc frontal des dernières scènes offrait quelque chose de jamais vu à l'époque. Et encore aujourd'hui, quand je vois des films certes très sympathiques comme The Conjuring, je me dis que personne n'a réellement fait évoluer le truc depuis...
Peut-être que je me trompe, ceci dit : aujourd'hui, je ne regarde plus beaucoup de films d'horreur/épouvante, ma culture "moderne" de la chose se résumant à pas grand-chose (dernier coup de coeur en date : It Follows).

Après, je suis quand même d'accord avec le Comte sur Rosemary's Baby, qui dans son genre instillait un venin horrifique de façon plus progressive et plus pensée, sur le fond. Mais là encore, à choisir entre le film et le livre, on se réalise que beaucoup de choses sont passés à la trappe du matériau originel à l'adaptation. Même si sa transposition à l'écran est fidèle et tout aussi inquiétante (flippante parfois, mais ce n'est pas réellement le but).
Bref, chacun son propre avis, mais à mes yeux, L'Exorciste reste quand même un des films de possession les plus efficaces et pertinents dans leur propos, réalisé avec talent par un réalisateur qui sent ménager ses effets sans donner dans l'esbrouffe - défaut récurrent du cinéma actuel qui me gave plus qu'autre chose.

Mais si je remontais ce sujet des arcanes du forum, c'était surtout pour vous communiquer cette information : L'Exorciste va bientôt avoir droit à sa propre série tv, piétinant revisitant allègrement le monument de William Friedkin pour se plier aux diktats de la flippe par épisodes, distillée entre deux gros blocs de pub lobotomisante. Vous en rêviez (ou pas) ? La Fox l'a fait :

Synopsis : "Rien ne va plus chez la famille Rance : le père commence à perdre la tête, la fille aînée est recluse dans sa chambre depuis son retour de l'université et même la fille cadette entend des voix dans les murs de la maison. Pour la mère, Angela, tout ceci est l'œuvre d'une force démoniaque. Persuadée que sa famille est en danger, elle fait appel au Père Tomas Ortega, qui lui-même sera amené à croiser la route du mystérieux Père Marcus Lang."

Bande-annonce : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19562876&cserie=11146.html

A noter que cette fois-ci, c'est Geena Davis qui joue la maman. Elle a bien vieilli, la demoiselle de Thelma et Louise...

No


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3050
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 35
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'exorciste : culte ou inabouti ?

Message par Invité le Mar 31 Mai 2016 - 10:35

Culte me semble être une appréciation toute personnelle - d'où le fait que dans mon cas, ce label qualité n'en soit pas un. Maintenant je réagis un peu parce que j'apprécie ce film (encore plus que le piètre roman dont il est tiré) malgré quelques faiblesses (le flic et ses considérations cinématographiques un tantinet cryptique...).

En ce qui me concerne, il n'y a jamais eu de démon dans l'Exorciste. Il me semble que le réal, William Friedkin est un bon gros matérialiste (à vérifier) et que tout ce qui renvoie au démon n'est - comme le soupçonne justement @Zaroff que du folklore en toc. En revanche ce qui me semble suggérer en filigrane c'est que la gamine devient folle parce qu'elle s'est fait défoncer l'oignon par le première personne assassinée (n'oublions que le film se situe dans le milieu douteux de la grande bourgeoisie et du cinoche).

D'autre part le père Karras ne cesse d'insister sur le côté psychologique de sa perception de son travail tandis que le père Merrin est vieux, perclus de superstition et c'est ce qui entraîne sa mort. D'ailleurs les séquences dans le désert me semble plus faire écho à ce côté mystique de ce personnage qui ne capte pas le sens de la figure de Pazuzus (n'oublions pas que les anciennes déités ont été détournés de leurs fonctions première pour construire la figure du Diable). Il applique à une culture historique éteinte sa propre grille de lecture et se fait le porteur d'une croisade ridicule qui finira par avoir sa peau. Tu m'étonnes que Karras n'y croit pas une seule seconde...

En omettant la fin - qui me paraît toujours grotesque - l'Exorciste est plus un film sur la maladie mentale d'un proche qu'un vrais film fantastique. La possession sert de métaphore. Reste l'image de Linda Blair terré dans sa chambre et folle à lier, de sa mère qui doit accepter que la chose dans la chambre est ce qui reste de sa fille. La réussite indéniable du film est là. Le reste c'est du bonus...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'exorciste : culte ou inabouti ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum