Les amants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les amants

Message par Hellaz le Ven 6 Avr 2012 - 18:14

Bonjour à tous.


Quand la porte s'ouvrit, nous eûmes la sensation de pénétrer dans un tombeau. Le hall était rempli de ténèbres. Comme un mur de matière noire, elles semblaient repousser la lumière qui nous accompagnait. Je fis quelques pas, tâtonnant le long du mur afin de trouver un interrupteur. L'air était épais comme de la mélasse. Bien que je sache qu'il n y avait qu’un mois depuis la disparition de ses occupants, j'eus l'impression de respirer une atmosphère, rance et viciée, confinée depuis des décennies. A défaut d'interrupteur ma main saisi une poignée ouvrant une porte aux contours invisibles. Un flot de lumière se répandit dans le hall, substituant a l’obscurité la morne clarté d un après midi d automne pluvieux. La porte ouvrait sur un salon jouissant d une large baie vitrée. Des vêtements jonchaient le sol depuis le vestibule d’entrée. Chemisier, ceinture, talons hauts, chaussures, tels des cailloux, balisaient les pas d'un couple amoureux dont la danse frénétique se finissait dans un épais divan en cuir. Dans la pièce flottaient les volutes figées d une cigarette mentholée. Je cherchai des yeux un cendrier que je vis posé sur une table basse en acajou. Il n'y subsistait qu’un mégot et un bâtonnet de cendre en équilibre précaire sur son rebord. Je me rapprochai, cherchant désespérément des yeux une braise luisante qui expliquerait l’odeur encore fraiche de tabac planant dans l'air. Derrière moi, un "bip" électronique déchira le silence. Je me retournai et vis l’huissier, le doigt toujours enfoncé sur le bouton du répondeur téléphonique. Il me regardait, avec sur son visage l’expression de stupeur d’un criminel pris la main dans le sac. Le crachotement de la bande vierge laissa place à des gémissements, des râles et des grognements jaillissant des petites enceintes du répondeur pour remplir le salon, l’animant d’une existence défunte que nos imaginations enfiévrées eurent tôt fait de ressusciter. Portant nos regards tour à tour sur les vêtements épars, sur les meubles luxueux, nous contemplions des baisers langoureux dans l’aube naissante, de tendres étreintes baignées de soleil, des saillies bestiales dans un écrin de nuit.
avatar
Hellaz
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 127
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 42
Localisation : Bzh

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les amants

Message par Paladin le Ven 6 Avr 2012 - 19:12

C'est joliment écrit mais je dois avouer que je n'ai pas bien compris le fin mot de l'histoire...Qui sont ces amants? Vivants ou fantômes? Et que fait là cet huissier, et quelle est cet enregistrement qu'il passe?


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9661
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les amants

Message par Hellaz le Ven 6 Avr 2012 - 19:41

Je me suis contenté de décrire un lieu hanté. Fallait il écrire une nouvelle autour d'un lieu hanté?Donc ces amants sont morts et l'histoire qui sert de cadre à la description est l'entrée du narrateur, accompagné d'un homme de loi, dans une propriété supposée vide de ses occupants.
Merci pour le retour collègue marseillais Wink
avatar
Hellaz
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 127
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 42
Localisation : Bzh

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les amants

Message par Zaroff le Ven 6 Avr 2012 - 20:32

Je n'ai pas compris la finalité de ce récit mais je dois admettre qu'il correspond à la trame de cet atelier. Malgré un style un peu "pompeux", le tout est quand même joliment écrit comme le dit Paladin. J'aimerai lire des textes plus imposants de toi, histoire de me faire une idée. Ton style me fait penser un peu à Dean Koontz.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

Pensée zaroffienne : "Ne pas laisser au lendemain ce que les domestiques peuvent faire le jour même."
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12422
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 45
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les amants

Message par Hellaz le Sam 7 Avr 2012 - 1:25

Merci pour vos retours.
J'avais remarqué que j'étais assez élusif dans mes écrits et je pensais m'être débarrassé de ce défaut. Je vois que ce n'est pas le cas.
Le côté "pompeux" est assumé. J'adore le style littéraire des romans et nouvelles fantastiques du XIXéme siècle. Cependant je ne veux pas qu'il soit chiant. Je m'efforce de le rendre fluide et de l'utiliser dans un cadre moderne avec plus ou moins de bonheur.

Merci beaucoup pour vos retours. En plus ils me sont très positifs.

Je me suis adonné à l'exercice "zombies"( genre que je déteste mais je me suis bien amusé ) en essayant d'être plus direct et en prenant en compte vos remarques.
avatar
Hellaz
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 127
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 42
Localisation : Bzh

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les amants

Message par FRançoise GRDR le Sam 7 Avr 2012 - 18:55

J'ai préféré ZOMBI car celui là est confus. Moi aussi je n'ai pas très bien saisi en quoi ces amants hantent le lieu ....


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7666
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les amants

Message par Tak le Mar 4 Déc 2012 - 13:10

Hum, même avis que les autres pour moi : bien écrit, mais un peu confus quand même. On voit où tu veux en venir, mais je suis pas certain que ça colle parfaitement au thème de l'atelier.

Mais j'irais même lire des nouvelles de toi Hellaz (s'il y en a ici), car la plume est vraiment mal pas du tout Wink


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2595
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les amants

Message par mormir le Mer 1 Jan 2014 - 12:04

Peut faire mieux assurément Smile

Mais l'exercice est réalisé.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2232
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les amants

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum