Vos films cultes

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Vos films cultes

Message par Zaroff le Mar 25 Oct 2011 - 9:56

Trilogie EVIL DEAD



Evil dead 1


Sam Raimi avait à peine 20 ans lorsqu’il réalisa le premier film d’une trilogie culte : Evil Dead et son acteur phare Bruce Campbell. C’est avec une bande de potes qu’il tourna ce premier volet durant plus de deux ans dont certains plans furent même réalisés dans la cave des parents de Sam Raimi ! Plus tard, Sam Raimi réalisera Spiderman. Cela nous rappelle le cursus de Peter Jackson qui filmera Bad Taste avant de s’attaquer au mythe de Tolkien.

Dans les bois, des adultes roulent en direction d’une vieille baraque louée pour les vacances. Deux hommes et trois femmes, la trentaine souriante, arrivent avant la nuit et découvrent un chalet qui semble inhabité depuis longtemps. Dans la soirée, des évènements singuliers se produisent, la forêt s’anime, le brouillard se lève et cela ne va pas s’arranger à la découverte d’un livre d’incantations et une bande magnétophone dans la cave.

Ce film semble vieillot désormais mais il garde une naïveté grotesque dans les moyens et effets rendus. Malgré tout, ce film reste un classique de l’horreur par son huis-clos malsain et humoristique dont toute l’intrigue se déroule en une nuit.


Evil Dead 2


Bruce Campbell et sa nouvelle copine retourne dans le vieux chalet perdu au fond des bois. Il lui offre le pendentif appartenant à son ancienne fiancée qui a terminé en bouillie dans le premier volet. Il écoute à nouveau la bande laissée par l’archéologue dans la cave. Il délivre les secrets du Livre des Morts. Une incantation est prononcée et la copine de Campbell devient un être maléfique au rire strident. Bruce lui règle son compte et l’enterre ; ce qui devient une habitude chez Campbell !

C’est alors que la saga prend son rythme de croisière avec les pitreries du héros. Il se bat avec la tête décapitée de son ex, combat un corps sans tête à coups de tronçonneuse, lutte avec son double, se protège de sa propre main qui cherche à l’étrangler et se débat contre de multiples hallucinations. Cette suite est nettement plus loufoque que le premier volet. Jouissive à souhait et qui annonce déjà le remarquable et somptueux troisième épisode des tribulations de Bruce Campbell (Ash) en prise avec les morts d’un autre siècle. Evil Dead est aussi le film charnière de la trilogie car c’est là que Bruce se greffe une tronçonneuse à la place de sa main droite tranchée par ses soins et qui se retrouve dans le 14ème siècle après la traversée d’un tunnel sortir tout droit des enfers.


Evil Dead 3 : L’Armée des ténèbres

Ash est esclave au 14ème siècle, enchaîné comme Conan le Barbare. Il se rappelle sa vie passée (dans le futur…) ; ce qui permet surtout au réalisateur de résumer habilement les deux opus précédents.

Pour les soldats et leur alchimiste, Ash est le prophète décrit dans le Nécronomicon. Fait prisonnier, il est emmené dans un château où on le jette dans un puits où se terre une sorcière maléfique qui lui colle des gnons. L’alchimiste lui jette la tronçonneuse et Ash parvient à trucider tout ce beau monde ! Vainqueur, il est chargé de retrouver le Nécronomicon pour délivrer le royaume des démons et repartir chez lui grâce aux incantations. Ne se rappelant plus de la formule, malgré trois mots à retenir, il libère les squelettes qui forment bientôt une armée démoniaque pour récupérer le Livre des Morts.

Ce film est une symbolique à part dans la trilogie et se permet une liberté plus fantasy que les deux opus précédents. C’est une véritable réussite et l’affiche du film est sans doute une des plus belles que je connaisse.





Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12752
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos films cultes

Message par Zaroff le Ven 28 Oct 2011 - 12:23

CARNIVAL OF SOULS

Un film noir et blanc très intéressant. A découvrir. Certaines scènes sont très réussies.




Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12752
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos films cultes

Message par Zaroff le Ven 28 Oct 2011 - 12:29

STALKER




Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12752
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos films cultes

Message par Zaroff le Dim 20 Nov 2011 - 14:16

Hier soir, je me suis revu le fabuleux "Rendez-vous avec la peur" de Jacques Tourneur (V.O : Night of the demon / Curse of the demon, 1957). Un film aux accents lovecraftiens assez marquants. Certes les quelques apparitions du démon sont grotesques mais l'atmosphère est saisissante.

Adaptation d'une nouvelle de Montague R. James ("Sortilège" incluse dans le recueil "Siffle et je viendrais"), nous suivons le Pr Holden qui enquête sur la mort de son collègue, le Pr Harrington. Ce dernier devait révéler des informations concrètes sur le démoniaque Dr Karswell.
Tornades, lieux paganistes, villageois empreints de terreur voilée, parchemins runiques... tout est bon dans ce film.




Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12752
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos films cultes

Message par Lestat le Dim 20 Nov 2011 - 14:48

Tiens puisqu'on est dans les films culte j'en ai un qui m'a marqué :

avatar
Lestat
— — — Zombie Cévenol — — — Disciple de George A. Romero
— — — Zombie Cévenol — — — Disciple de George A. Romero

Messages : 3932
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 42
Localisation : Prypiat

http://prosorrifique.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos films cultes

Message par Zaroff le Dim 20 Nov 2011 - 15:19

Je l'ai en réserve mais pas encore vu. L'affiche du film rappelle fortement "Le cavalier sans tête" !



Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12752
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos films cultes

Message par Lestat le Dim 20 Nov 2011 - 15:49

J'adore celui-là, je le regarde à chaque fois qu'il passe. Il a une ambiance géniale :

avatar
Lestat
— — — Zombie Cévenol — — — Disciple de George A. Romero
— — — Zombie Cévenol — — — Disciple de George A. Romero

Messages : 3932
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 42
Localisation : Prypiat

http://prosorrifique.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos films cultes

Message par Zaroff le Dim 20 Nov 2011 - 16:15

Là je te rejoins mon cher Lestat. Film culte avec Cushing et Lee. Mes deux idoles de la Hammer, même si mes préférences se tournent vers Vincent Price. Par contre, concernant les adaptations de Sherlock Holmes, je préfère nettement Basil rathbone qui, à mes yeux, est l'acteur phare holmésien.




Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12752
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos films cultes

Message par Invité le Jeu 24 Nov 2011 - 12:25

Sans doute le plus culte de mes films cultes :
The adventures of Buckaroo Banzai across the 8th dimension.

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos films cultes

Message par Zaroff le Jeu 24 Nov 2011 - 17:17

Je ne connais absolument pas. Il parle de quoi ?


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12752
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos films cultes

Message par Paladin le Jeu 24 Nov 2011 - 18:49

Le titre me dit quelque chose mais je ne connais pas...


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10338
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos films cultes

Message par Lestat le Jeu 24 Nov 2011 - 20:11

Jamais vu mais en tout cas y a une flopée d'acteurs connus Razz

Pour moi, le film culte par excellence, c'est Scarface de De Palma. C'est pas pour rien qu'on trouve partout des Tee-shirt à l’effigie de Montana presque 30 ans après, une grosse majorité de jeunes citent ce film comme leur préféré, c'est un film qui touche les générations. Perso, ça était la plus grosse claque que j'ai pris de ma vie avec Phantom of the paradise (tiens encore un De Palma). Je me rapelle encore de ce jour, j'étais chez moi avec une bande de potes, 5/6 au total, ça devait être en 1996. On a éteint la lumière, et quand on la rallumé presque trois heures plus tard, j'ai regardé tout le monde et j'ai dit : quel putain de bon film. Pacino est complètement hallucinant dans son rôle, c'est simple, il est méconnaisable, on dirait qu'il a changé sa gueule, il a prit vraiment les mimiques des cubains... un truc de fou.


avatar
Lestat
— — — Zombie Cévenol — — — Disciple de George A. Romero
— — — Zombie Cévenol — — — Disciple de George A. Romero

Messages : 3932
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 42
Localisation : Prypiat

http://prosorrifique.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos films cultes

Message par Zaroff le Jeu 24 Nov 2011 - 20:27

Pacino c'est une pointure. Une race d'acteurs qui, malgré un scénar faible ou un réalisateur foireux, parvient à sauver un film par son charisme. Dans INSOMNIA il est phénoménal. Et je ne parle pas de HEAT ou SERPICO.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12752
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos films cultes

Message par Invité le Ven 25 Nov 2011 - 0:29

Buckaroo Banzai est un film de SF qui raconte comment un neuro-chirurgien rockstar découvre la huitième dimension, ce qui permet à de belliqueux extraterrestres qui s'appellent tous Smith d'avoir une chance d'envahir la Terre. Aidé par d'autres extraterrestres sympas ennemis des premiers et ses acolytes (les membres de son groupe de rock), Buckaroo Banzai va évidemment se mettre en devoir de repousser la menace.
C'est du gros n'importe quoi délibérément assumé et qui à l'époque de sa sortie (les années 80) m'avait complétement enthousiasmé.
Sinon, dans le même genre bien déjanté, j'avais adoré aussi Big Trouble in little China, de John Carpenter.



Deux films que je revois à l'occasion avec plaisir et sans honte aucune, au grand désespoir de mon entourage.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos films cultes

Message par Lestat le Ven 25 Nov 2011 - 5:48

Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin, putain que j'ai pu le voir ce film
avatar
Lestat
— — — Zombie Cévenol — — — Disciple de George A. Romero
— — — Zombie Cévenol — — — Disciple de George A. Romero

Messages : 3932
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 42
Localisation : Prypiat

http://prosorrifique.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos films cultes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum