Une seule prise.

Aller en bas

Une seule prise. Empty Une seule prise.

Message par Phanthom le Mar 30 Avr 2019 - 23:14

Je me garai sur le trottoir, sans me soucier du panneau d'interdiction de stationner, claquai violemment la portière de ma Clio. Paniqué et tremblant sous l'effet de l'adrénaline, je peinais à enfoncer cette foutue clé dans la porte. Fred avait accepté de m'en délivré un double. Au vu de sa détresse, je ne lui avais pas vraiment laissé le choix. Et j'avais raté ses deux appels téléphoniques. Mais pas son message sur le répondeur.

Aussitôt à l'intérieur, je perçus ses pleurs à l'étage. Le désordre et l'odeur de renfermé symbolisaient parfaitement l'état de décrépitude de son esprit. Je foulai les marches deux à deux en me mordant la lèvre. Une fois dans la chambre, je fus confronté à la situation tant redoutée. En tant que flic, je savais à quoi m'attendre si la situation dérapait.

— Fred, fais pas ça ! (Ma main se tendit vers lui.) S'il te plaît ! Où est-ce que t'as trouvé ça ?

— J'en peux plus, Dany. J'en peux plus, bafouilla-t-il, debout, le canon sous la mandibule.  Faut qu'ça s'arrête ! 

— Je sais que t'es dans une putain de mauvaise passe mais y'a des solutions à tout ça. On peut t'aider ! On est tous là pour toi ! Enfin pour la plupart, lui dis-je habilement, la main appuyant mes propos.

— Je suis désolé.

Le tir retentit. Machinalement, mes bras se portèrent devant mon visage. Des acouphènes sifflaient dans mes oreilles. Je rouvris les yeux, bouche bée, paralysé par la scène abominable, choquante qui venait de se jouer devant moi. Vertiges et nausées montèrent subitement. Je devais être pâle comme un linge. Au bord du malaise vagal.

L'angle du mur ruisselait de sang. Parmi les morceaux de cervelle et d'os à l'instant fragmentés, des lambeaux de cuir chevelu parachevaient l'horreur. L'ensemble, soumis à la gravité, glissait lentement en direction de mon collègue, assis dans le coin de la chambre. Comme un pétard qu'il avait lui-même allumé, sa tête avait littéralement explosé sous l'action des gaz et de la chevrotine condensée. Rien de plus dévastateur qu'un tir à bout touchant, qui plus est au fusil. Il n'en restait que les oreilles pendantes et les vestiges de ce qui fut un visage. L'un des deux yeux, ainsi que son orbite, avait été éparpillés quelque part au-dessus de lui. L'autre, bouté hors de sa cavité. Un canyon instantané s'était formé de son menton au sommet de son crâne, canyon juché de débris organiques divers. Langue, bouche, nez, front, cernes... Pulvérisés. Des torrents de sang dévalaient ses épaules nues et le haut de son torse, non recouvert de son T-shirt bleu ciel sur lequel était écrit Malibu Paradise, couronné de palmiers empourprés pour l'occasion. Dans la détonation, même le plafond avait été repeint. Le réchampis laissait à désirer. Sans parler de ses Converse. Mon regard dédaigneux se dirigea vers la gauche. De la matière grise dégoulinait sur la duckface de son ex, encadrée et suspendue au mur. Souvenir de leurs dernières vacances dans les Pyrénées. Elle s'était finalement barrée avec un autre mec. Largué par texto le Fredo. Comme une vieille chaussette.
Une plaquette vide d'Alprazolam traînait sur la table de chevet, elle aussi souillée des restes épars de Fred, qui avait opté pour son propre traitement. En une seule prise.


(Si vous avez souri ou ri au cours de la lecture de ce texte, alors j'ai réussi mon propre défi)


Dernière édition par Phanthom le Jeu 16 Mai 2019 - 12:13, édité 6 fois


"Et la souffrance enfanta l'inspiration..."
Phanthom
Phanthom
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 168
Date d'inscription : 30/04/2019
Age : 31
Localisation : Dans la brume samarienne

https://www.scribay.com/text/1290780240/abysses

Revenir en haut Aller en bas

Une seule prise. Empty Re: Une seule prise.

Message par Cancereugène le Mer 1 Mai 2019 - 0:32

Très bonne petite scène. Les descriptions détaillées sont souvent bourrées de répétitions, tu t'en sors très bien de ce côté-là.
Le verbe laisser au début, aurait peut-être pu être remplacé pour en éviter une, de répétition, mais je chipote.
La forme est soignée, les phrases assez courtes. On visualise bien le décor.
Le thème du gore est respecté, c'est indéniable.
Si j'avais un bémol à apporter, ce serait au sujet du ton général du récit. Cette description est brutale, très gore et très détaillée, elle peut paraître un peu "fantaisiste" au regard du drame qui se joue. Le même type de description dans un cadre moins émotionnel aurait sans doute été plus efficace pour moi. Ici, l'amitié relatée mériterait, je pense, un traitement moins exagéré dans l'horreur - ce qui nous éloignerait de l'exercice !
Bref, je chipote encore, cette tranche de... mort est vraiment réussie, merci d'avoir participé.
Cancereugène
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2234
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 45
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Une seule prise. Empty Re: Une seule prise.

Message par Phanthom le Mer 1 Mai 2019 - 1:37

Oui, c'est bien ce que je me disais aussi. Après, c'était plus pour le "fun". Cela dit, j'ai tenu compte de notre ressenti commun et j'ai modifié deux choses qui à mon sens justifient un peu plus la description : ce n'est plus son meilleur ami mais un simple collègue et j'ai précisé que Fred était un flic (plus détaché et plus accoutumé à ce genre de situation). "Laissé" a été remplacé par "délivré". Cela dit, je ne peux m'empêcher d'y conserver cet effet "comique" que je viens en plus de renforcer avec le "réchampis", entre autres détails... Twisted Evil Je vous laisse désormais seuls juges quant aux intentions réelles de Fred et à la profondeur de la relation avec son "feu" (humour noir) collègue.


"Et la souffrance enfanta l'inspiration..."
Phanthom
Phanthom
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 168
Date d'inscription : 30/04/2019
Age : 31
Localisation : Dans la brume samarienne

https://www.scribay.com/text/1290780240/abysses

Revenir en haut Aller en bas

Une seule prise. Empty Re: Une seule prise.

Message par Petit-Carmin le Mer 1 Mai 2019 - 18:33

Salut, j'ai lu et trouvé ça super, mais un peu long au regard de la scène trop descriptive à mon humble avis. Cela dit bravo ! J'ai souris un peu mais pas à la fin. En fait, ça ma fait le même effet que lorsque je regardais des cadavres déterrés des fosses communes. J'ai lâché un petit rire sec sous la nervosité.


Ravagé du système neuronal... Mais n'est-ce pas là l'atout de ma lumière créative.
Petit-Carmin
Petit-Carmin
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 451
Date d'inscription : 17/08/2018
Age : 31
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Une seule prise. Empty Re: Une seule prise.

Message par Catherine Robert le Mer 15 Mai 2019 - 19:17

Et bien, c'est pas mal. En tout cas, dans le cadre de l'atelier : une scène gore, tu as réussi l'exercice.
Reste quelques maladresses, quelques phrases à remodeler un poil, mais c'est du bon boulot de barbaque.
Un mot m'a particulièrement surprise : "Mon regard dédaigneux se dirigea vers la gauche." "Dédaigneux me semble vraiment étrange, alors que quelques secondes plus tôt, il est au bord de l'évanouissement et en proie à des nausées.
Autrement, je n'ai ni souri ni ri, mais pour me faire rire, c'est dur. Je n'ai quasi pas d'humour littéraire.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
Catherine Robert
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 10642
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 50
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Une seule prise. Empty Re: Une seule prise.

Message par Phanthom le Mer 15 Mai 2019 - 21:12

Merci de ta lecture. Le texte dont je te parlais, ce n'était pas celui là ^^ Il est dans la partie gore / porno


"Et la souffrance enfanta l'inspiration..."
Phanthom
Phanthom
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 168
Date d'inscription : 30/04/2019
Age : 31
Localisation : Dans la brume samarienne

https://www.scribay.com/text/1290780240/abysses

Revenir en haut Aller en bas

Une seule prise. Empty Re: Une seule prise.

Message par Catherine Robert le Mer 15 Mai 2019 - 21:29

Mon cerveau ne retient plus rien lol ! Donc, je vois que des textes sont postés, je me dis : je ne dois pas oublier de lire celui-là ou celui-là, et puis... j'oublie bien sûr.
J'essayerai de lire demain.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
Catherine Robert
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 10642
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 50
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Une seule prise. Empty Re: Une seule prise.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum