From Inner Darkness

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

From Inner Darkness

Message par Tak le Dim 23 Déc 2018 - 11:52

Avant de me répandre en excuses sur la qualité toute relative de ce texte et mon manque de temps pour le travailler, quelques petites précisions tout de même :
J'ai écrit les 2 premières pages de ce texte il y a environ... une douzaine d'années !
L'idée centrale était la même, mais le style était incroyablement lourd et ampoulé. Chaque fois que j'y suis revenu pour essayer de le retravailler, rien à faire, ça voulait pas. Il y a une paire d'années, en retombant dessus, je l'ai même purement et simplement supprimé de mon dd, tellement c'était mauvais. Mais l'idée était restée quelque part dans ma tête, au cas où (chez le Tak, rien ne se perd, comme en cuisine, héhé).
Du coup, quand le thème de ce concours est tombé, je me suis dit "tiens, pourquoi pas ?"

L'idée était toujours là certes, mais j'ai quand même tout retapé de A à Z, tant et si bien que ce texte n'a plus grand chose à voir avec les premières lignes esquissées à l'époque.
Voilà pour la "mise en perspective".
Maintenant, je vous laisse donc souffrir avec ce petit texte qui n'est certes pas mon meilleur mais qui a au moins le mérite d'exister...

38920 signes, 17 pages :

https://www.petit-fichier.fr/2018/12/23/from-inner-darkness/

https://www.cjoint.com/c/HLxjYl576wr

Si ça marche pas, je mettrais en spoiler plus tard dans la journée.


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3853
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: From Inner Darkness

Message par Murphy Myers le Dim 23 Déc 2018 - 11:59

Aucun des liens ne fonctionne de mon côté :/

Content de voir que tu tentes ta chance, en tout cas. Et, si tu es aussi bon juge que Catherine sur tes propres textes, ça laisse présager un récit prometteur. Smile


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3377
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 26

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: From Inner Darkness

Message par Tak le Dim 23 Déc 2018 - 12:21

Murphy Myers a écrit:Et, si tu es aussi bon juge que Catherine sur tes propres textes, ça laisse présager un récit prometteur. Smile

Mouais, te fais pas trop de films non plus, tu risques d'être déçu... Rolling Eyes

Bon et ça fait chier ces hébergeurs ! J'essaierais de poster une version en spoiler dans l'aprem'.


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3853
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: From Inner Darkness

Message par SILENCE le Dim 23 Déc 2018 - 12:39

Ça fonctionne pour moi !

RECTIFICATION : JE REÇOIS UN MESSAGE INFECTION DÉTECTÉE DE LA PART DE MON ANTI-VIRUS...
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2924
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: From Inner Darkness

Message par Mélodie Or le Dim 23 Déc 2018 - 14:34

J'ai lu!!

Et ben, si tu trouves ce texte nul, je me demande ce que sont tes bons textes!! Cela dit c'est le premier de tes écrits que je lis, mais bordellum j'ai vraiment aimé!!
J'étais a fond dedans et la fin est super bien amenée.

Quelle écriture! Hâte de te lire à nouveau!


Dans mon laboratoire à rêves...
avatar
Mélodie Or
Apprenti égorgeur

Messages : 61
Date d'inscription : 07/12/2018
Age : 32
Localisation : Dordogne

Revenir en haut Aller en bas

Re: From Inner Darkness

Message par Tak le Dim 23 Déc 2018 - 16:24

Merci à toi Mélodie Or, ton message est plutôt encourageant (même si je me doute que mes camarades ne seront pas aussi dithyrambiques Razz ). Mais en fait c'est surtout la dernière partie qui me pose problème, étant donné que j'ai dû l'expédier en un temps record. Et ça manque quand même pas mal de relecture, j'en suis bien conscient...

Ravi néanmoins que mon texte t'aies plu Smile
J'irais lire le tien et ceux des autres dès que j'aurais un peu de temps devant moi.


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3853
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: From Inner Darkness

Message par Murphy Myers le Dim 23 Déc 2018 - 16:35

J'ai finalement réussi à choper ce texte, réduisant tous mes pare-feux au silence pour ce faire.

Et je propose - j'exige même - la promulgation d'une nouvelle loi nommée TakCatherine (ou CatheriTak), qui stipule qu'il sera désormais interdit de sous-vendre un texte qui est clairement bourré de qualité ! Car de toute évidence, à laisser Catherine agir en toute impunité, voilà pas qu'elle a contaminé Tak ; à quand le prochain ? je vous le demande !

Plus sérieusement, et pour revenir à ton texte, Tak, il n'a clairement rien du "truc mal fagoté" que tu prophétisais. Le style est impeccable (il reste en effet quelques coquilles, mais ça n'empêche rien). D'ailleurs, je dirais même que ton style est parmi les plus maitrisés du concours (peut-être même LE plus maitrisé, exception faite du texte de Blahom qui me semble imbattable sur cet aspect). Non content de nous asséner ça, t'en joues même avec ce passage du milieu où les idées du personnages s'entremêlent. Et le pire, c'est que t'en joues avec talent (certains membres résumeraient mon paragraphe par un mot très simple : Fumier :mrgreen: ).

Spoiler:

On suit donc ton histoire avec plaisir, tout de suite happé par cette ambiance de mystère sinistre et subtile comme j'aimerais tant savoir les faire.

Côté thème, entre l'amnésie, la panne de courant et la chute finale qui nous assène ce qui est sans doute le black-out le plus impitoyable qui soit, tu ne pourrais être plus dedans !

Juste un bémol, plutôt léger en fin de compte : si l'histoire est bien amenée et compréhensible sans problème, j'avoue qu'elle est, en fin de compte, assez classique. A un moment, un peu avant la grande révélation, je suis parti dans mon propre trip à m'imaginer qu'il s'agissait d'une métaphore appliquée au pied de la lettre : l'artiste, à force de se consacrer à son art, quitte à oublier tout le reste, en vient à aspirer dans le néant tout ce qui l'entoure (sa copine, par exemple), jusqu'à lui-même (d'où son double passé mort, dont l'âge correspondrait au début du processus) et le monde entier (d'où le black-out final). J'adorais l'idée, avec ce serpent d'ombre qui l'incarnait, et ça reprenait d'ailleurs, de façon mille fois mieux traitée, mon propre premier texte écrit pour le concours (que je posterai dans Récits plus tard, car je le trouvais trop mal géré pour le tenter dans le concours). Cela dit, j'ai bien conscience d'être parti très loin. Mais ça renforce mon idée que tu avais tous les ingrédients (et le talent) pour tenter un concept génial (celui que je me suis imaginé ou un autre d'ailleurs) mais que tu as finalement mis ton style impeccable au service d'une chute bien moins extravagante.

En bref, un style à foutre des complexes, une intrigue bien amenée et entrainante, qui a ce qu'il faut de mystère et d'explications. Juste dommage que la révélation finale ne soit pas moins classique, mais ça n'en change pas le plaisir de lecture pour autant.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3377
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 26

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: From Inner Darkness

Message par SILENCE le Dim 23 Déc 2018 - 17:43

Salut Tak,
Tout comme Murphy, j'ai finalement réussi à lire ton texte. Et je ne sais quoi dire. J'ai aimé l'idée. Certains la trouveront sans doute classique, ainsi que le dénouement, ben moi, rien à foutre, j'ai plutôt kiffé. C'était à mes yeux une sorte de mélange entre le personnage du peintre dans Heros et une sorte d'hommage à l'univers paranoïaque et psychotique de Fight Club (même si j'ai détesté ce film, mais passons!). Du coup, j'ai aimé cet aspect là ainsi que les derniers mots.
Il est vrai aussi que ton histoire manque de finitions, mais rien à foutre, on en est tous là, je crois. En revanche, je suis beaucoup moins convaincu que mes camarades quant au déroulé de l'histoire. Alors attention, ce n'est que mon avis personnel. Et je sais par ailleurs que je m'adresse à l'auteur du personnage du Hibou qui m'avait énormément plu. Je ne parle même pas de 30 centimes que j'ai relu récemment dans Les Ombres. Mais là, j'ai trouvé la chose beaucoup trop longue. Je t'attendais notamment sur les ambiances et ta capacité à susciter chez moi des images fortes. Je n'ai été qu'en partie convaincu. Je m'explique. Comme pour le récit de Blahom, j'ai été happé par les premières pages. L'atmosphère est bien rendue, le ton prenant, je me suis dit : "putain l'enfoiré, il est en train de nous assassiner". Puis, en ce qui me concerne, j'ai rapidement perdu le ton qui était le tien lors de ces premières pages. La suite de ta nouvelle est beaucoup plus descriptive, trop à mes yeux, ce qui est aussi logique puisqu'il faut tenir dans la durée, 17 pages ce n'est pas rien. Attention, je ne dis pas que le style est mauvais, loin de là. Je dis qu'après la promesse des premières pages, j'ai vu le rythme retomber un peu parce que tu passes davantage de temps à expliquer les tenants et les aboutissants de ton personnage qu'à le faire vivre... Mais je ne sais pas si je suis clair. Et c'est d'autant plus dommage à mes yeux que je suis en grande partie d'accord avec Murphy quant à ton niveau d'écriture. Par ailleurs, je n'ai pas été convaincu par le personnage d'Aurore qui arrive un poil trop vite, à mon avis. J'ai en outre été un peu perdu parfois, notamment avec la première scène de l'Arbre.
Bref, je ressors de ma lecture partiellement convaincu. Une super histoire, mais qui à mon avis aurait gagné a être expurgée de certains éléments. Reste que pour une nouvelle terminée dans l'urgence et sur injonction, cela reste quand même sacrément bien.

UNE QUESTION À L'AUTEUR:
PS : par ailleurs, et plusieurs heures après ma lecture, je me pose une question sur le respect du thème. En effet, est-il possible de parler de Black-out si la personne est dans un coma dépassé ? Pour le coup, c'est une vraie question je crois... Et cela en amène une autre : les souvenirs d'Aurore, peuvent-ils réellement être qualifiés de souvenirs puisque précisément Romain est inconscient et proche de la mort pendant tout ce temps... Ou alors je n'ai pas saisi tout ce qui était dit dans ta nouvelle Tak.


Dernière édition par SILENCE le Dim 23 Déc 2018 - 21:04, édité 1 fois
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2924
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: From Inner Darkness

Message par Blahom le Dim 23 Déc 2018 - 20:04

Mon cher Tak, tu me sembles bel et bien atteint du syndrome de Cath (Kat ? Palindrome de Tak... Tout cela est bien étrange.).
En effet, ce texte, très alcoolisé, s'avère très bon.
D'excellents passages descriptifs (au début) et une progression solide et efficace nous menant inexorablement vers une fin cruelle contribuent à faire de ce récit l'un des plus palpitants et authentiquement noirs de ce concours.
La fin, certes classique et rappelant la conclusion de l'un des meilleurs romans de Marc Agapit (La Bête immonde), fonctionne bien.
Une plaisante lecture de fin de dimanche.


Pray for Rosemary's baby...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1585
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 51
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: From Inner Darkness

Message par Tak le Dim 23 Déc 2018 - 23:42

Merci à tous pour vos lectures et vos bons mots.
Je vais essayer d'être concis (mais comme vous le savez, c'est pas mon fort).

Murphy : Heureux que ma modeste prose t'aies plu, malgré tes réserves sur le fond.
Je ne me suis pas répandu sur ce point, mais comme Silence et Cath le faisaient remarquer sur le topic "directives" du concours, je n'ai pas recherché non plus l'originalité à tout prix. L'idée de base était ce peintre obsédé par ses toiles sombres et le reste s'y est greffé sans forcément creuser le fond. Comme je l'ai dit et répété, j'ai été pris par le temps et sans doute avec quelques jours ou une semaine supplémentaire aurais-je pu davantage creuser mes thématiques et idées en profondeur. Mais en l'état, je n'ai pas eu le temps ni la disponibilité d'esprit pour tenter de faire quelque chose de plus fouillé. Ton interprétation initiale et extrapolations sont fichtrement intéressantes et il m'aurait pas déplu d'aller dans ce sens, mais comme je disais, avec le peu de temps à ma disposition j'ai juste cherché à aller du point A au point B...
De plus, me connaissant, il m'aurait fallu au moins 4 ou 5 pages de plus pour aller au bout de mes idées, si j'avais cherché à aller au bout des choses. Du coup, oui : un fond très classique, mais avec le peu de temps à ma disposition, je n'ai pas pu aller plus loin.
Mais tes remarques sur le style et la plume me font néanmoins sacrément plaisir, merci à toi !

Silence : Ça rejoint un peu ce que je disais plus haut sur le fond.
J'ai cherché à aller à l'essentiel, même si certains éléments auraient sûrement gagné à être traités de façon un peu plus "rigoureuse". Aurore était là quasiment dès le début déjà dans ma 1e version et je l'ai toujours vu comme une sorte d'élément perturbateur dans le chaos quotidien du protagoniste.
Spoiler:
Après, concernant la notion de "souvenir", je pense qu'on peut voir certains éléments de ce texte sur deux niveaux : la majeure partie de l'histoire se situe au niveau de l'affect du personnage et dans ce qu'il "croit" voir et ressentir, au jour le jour. La révélation finale qu'il se trouve dans le coma n'entre pas forcément en contradiction avec le reste, vu que toute cette vie "rêvée" est réelle pour lui, jusqu'à ce qu'il prenne conscience de la vérité. Le fait que son impression de "souvenir" soit contredite par la réalité brute peut simplement être appréhendée par l'effet même de la chute "classique"... ce qui n'exclut pas qu'il est persuadé à ce moment-là d'avoir réellement vécu tout ça.
Concernant le black-out, je pense qu'on peut le prendre également dans cette double interprétation : "black-out" mental suite à l'ingestion de drogues, d'alcool ou de psychotropes et "black-out" physique du fait de son état catatonique. Est-ce tiré par les cheveux ? Je n'en sais rien, c'est au lecteur de se faire sa propre idée.
Mais encore une fois, cela revient au fait que le fond reste finalement très classique et que je n'ai pas cherché à réinventer ici quoi que ce soit. Juste à faire au mieux avec le peu de temps qui m'était imparti (sachant que j'ai écrit les 3/4 de ce texte en quelques jours courant novembre et que jusqu'à hier soir, je ne savais même pas si j'aurais l'occasion de le terminer ou non...).
Pour certains la deadline est un moteur, dans ce cas particulier c'était juste une inconnue jusqu'à la dernière ligne droite. Et je suis le premier surpris à avoir pu finaliser ce texte !

Blahom : Je ne connais pas tes références et n'aie donc aucune matière à comparaison, mais si tu as pu passer un moment agréable avec ce texte, alors je n'en demande pas plus. Toi aussi tu soulignes le classicisme de la chose et je ne peux que plaider coupable, mais je suis sensible au fait que tu aies apprécié certaines descriptions de même que la "noirceur" que j'ai tenté d'instiller dans ces pages.
Le fond ne révolutionne rien certes, j'avoue même avoir été un peu pilotage automatique sur certains passages, mais j'ai essayé de faire au mieux pour rendre une copie à peu près lisible...
Si cela a pu faire ta fin de journée, alors ça me va très bien. Merci à toi.

Syndrome Cath (ou Thac) je sais pas, mais il est certain que ce texte est perfectible sur de nombreux points et que je n'en suis pas vraiment satisfait en l'état.
J'ai bouclé la chose uniquement pour participer et apporter ma modeste contribution à ce concours, mais s'il ne tenait qu'à moi, je l'aurais laissé décanter quelques jours avant d'y revenir et de le proposer à la lecture. En l'état, c'est pas vraiment ainsi que j'envisageais ce texte et il est certain que toutes les pistes n'ont pas été exploitées comme il aurait fallu...
Mais comme on dit, c'est le jeu ma bonne dame !

Merci encore à tous Wink


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3853
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: From Inner Darkness

Message par Jack-the-rimeur le Ven 28 Déc 2018 - 17:48

Un texte bien écrit, un travail sérieux et soigné mais j'avoue m'être un peu ennuyé entre les pages 5 et 12, et comme la chute n'est pas d'une originalité folle, elle n'a guère contribué à compenser mon déficit d'intérêt.
C'est assez curieux d'ailleurs car je ne vois aucun défaut majeur. L'intrigue se tient. Ce peintre et son obsession pour l'obscurité ainsi que la touche de couleur apportée par Aurore sont bien trouvés et correctement rendus.
Alors, une parie introspective trop diluée ? Possible. Ou peut-être que le récit eût été plus prégnant écrit à la première personne ? Un peu des deux, je pense.
Un travail honnête, je dirais, mais un peu trop formel et qui ne parvient à s'arracher des sentiers battus. Dommage.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2257
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: From Inner Darkness

Message par FRançoise GRDR le Ven 28 Déc 2018 - 19:25

Beau voyage dans la tête de ce peintre en coma éthylique ou coma tout court.

J'avoue aussi m'être ennuyée au milieu de ses aventures répétitives qui me paraissent un peu trop diluées, mais c'est sans doute pour accentuer le côté "suicidaire" de cette addiction morbide.

C'est très bien écrit, lancinant.

Je note que les serpents ont une place privilégiée dans certains de tes récits ^^

Que dire : tu as bien fait de poster malgré le fait que tu étais conscient qu'il t'aurait fallu plus de temps afin de le peaufiner, lui donner un "je ne sais quoi" qui lui permettrait de décoller…

Le thème me semble respecté car il y a cette attirance pour le noir, les ombres qui s'invitent, le coma qui pourrait être un black out et le thème central qui serait l'alcool effaçant toute conscience…

Donc avis mitigé.


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8238
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 63
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: From Inner Darkness

Message par Tak le Sam 29 Déc 2018 - 10:28

Merci à vous deux pour vos lectures et commentaires !
Effectivement, il manque le petit "je ne sais quoi" qui aurait permis au texte de sortir des sentiers battus, si j'avais eu un peu plus de temps pour le travailler. Quelques jours de supplémentaires ne lui aurait fait pas fait de mal, j'en suis bien conscient.
Mais au moins j'ai réussi à participer et c'est déjà pas mal, vu comment mon mois de décembre a été bordélique Razz

Heureux néanmoins que vous ayez été sensible à la plume, malgré le manque de finitions et/ou de développement.


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3853
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: From Inner Darkness

Message par Petit-Carmin le Mer 9 Jan 2019 - 0:26

Hey Tak, bonne et heureuse année 2019 ! Smile

C'est toujours agréable de te lire, vraiment ! J'ai ai retrouvé ton style, et bon sang quel style, j'avais oublié sa finesse, sa précision !
Cette ambiance lugubre de ce peintre ravagé m'a beaucoup plus et c'est cela qui m'a permis de m'identifier au personnage, car depuis peu, je me suis mis à peindre moi aussi. Et faut dire que cela m'a donné des idées d’alcooliques pour améliorer et augmenter mon inspiration d'artiste refoulé.

Ceci dit, j'aurais aimé m'attacher davantage à Aurore et en savoir plus sur elle, mais c'est aussi trop court pour cela... après c'est hyper subjectif aussi.

Alors pour cibler des défauts mineurs, j'ai eu du mal en rentrer dans l'histoire en vocal, comme avec l'ouvrage de mormir, non par désintérêt, mais à cause de la vélocité et de l’acuité de ta plume ! Ce qui n'est pas un défaut en soi, mais qui est propre à mon système cognitif défaillant XD !

En gros, je suis sous le charme de la chute, qui est digne avec une belle mort et un message clair avec ce démon serpent. Je pense que tu es dans le thème, avec une vie, un black-out, comateux : BRAVO !

Merci d'avoir proposé un texte de cette qualité dans ce concours !


Ravagé du système neuronal... Mais n'est-ce pas là l'atout de ma lumière créative.
avatar
Petit-Carmin
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 205
Date d'inscription : 17/08/2018
Age : 31
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: From Inner Darkness

Message par Tak le Mer 9 Jan 2019 - 17:14

Merci pour ta lecture et ton commentaire, Carmin !

Je n'ai pas trop compris en quoi la "vélocité" de ma plume peut être un frein à la lecture orale (d'autant plus que certains ici maîtrisent bien mieux le rythme que moi), mais il faut dire que je me lis rarement à voix haute. Et que je n'ai aucun problème cognitif non plus - du moins, pas à mon connaissance.
Après, pour le serpent, je ne le concevais pas forcément comme
Spoiler:
"un démon" ou quelconque entité maléfique, mais plutôt comme une partie de la conscience éclatée du personnage. Une sorte de "sur-moi" qu'il redoute, sans savoir qu'il s'agit d'une projection de son esprit : c'est pour ça que cette image l'obsède à ce point et qu'elle revient à quasiment à chacune de ses peintures... Peut-être en en apprenant plus sur ce serpent, finirait-il par se découvrir lui-même ?

Mais après, chacun peut l'interpréter à sa façon, tant qu'il s'y retrouve et passe un bon moment. Apparemment ça a été ton cas et cela me suffit amplement !
Merci encore à toi, Carmin Wink

Et bonne année aussi, au passage !


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3853
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: From Inner Darkness

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum