Abyssal

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Abyssal

Message par Petit-Carmin le Dim 9 Déc 2018 - 13:28

Holà à tous, chers écritoriens des ombres.

Voici mon mon document,

J'espère qu'il vous plaira, il fait :10414 signes

A très bientôt sur nos diverses créations, créatives.

https://www.fichier-pdf.fr/2018/12/09/abyssalc-s-carmin/

Nouveau Lien ci-dessous :

https://www.fichier-pdf.fr/2018/12/26/abyssalc-s-carmin/


Dernière édition par Petit-Carmin le Mer 26 Déc 2018 - 3:39, édité 4 fois


Ravagé du système neuronal... Mais n'est-ce pas là l'atout de ma lumière créative.
avatar
Petit-Carmin
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 205
Date d'inscription : 17/08/2018
Age : 31
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abyssal

Message par SILENCE le Dim 9 Déc 2018 - 14:40

Salut,
Je n'ai pas encore lu ton texte car tu l'as mis sur petit-fichier et ce site est absolument vérolé. Hors de question par conséquent que j'ouvre quoi que ce soit sur ce site. J'ai vu que tu avais mis ton texte en spoiler également, mais lire 10000 signes sur mon écran, je ne kiffe pas l'idée ! Te serait-il possible de passer par fichier.pdf, apparemment mon ordinateur semble avoir une préférence marquée pour ce site ?
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2924
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abyssal

Message par Petit-Carmin le Dim 9 Déc 2018 - 14:54

Je te le partage par email si tu veux.
Ca marche avec fichier.pdf


Ravagé du système neuronal... Mais n'est-ce pas là l'atout de ma lumière créative.
avatar
Petit-Carmin
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 205
Date d'inscription : 17/08/2018
Age : 31
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abyssal

Message par SILENCE le Dim 9 Déc 2018 - 15:12

Or donc j'ai lu. Lecture à l'écran. Je ne sais que dire. Ou plutôt, je ne sais pas comment le dire. Alors, je vais être direct et j'espère que tu ne m'en voudras pas.

J'ai bien failli arrêter ma lecture bien avant la fin de ton histoire. Pour être honnête, je me suis forcé à aller au bout de ton récit. Nous sommes ici dans le cadre d'un concours et le moins que je puisse faire et de terminer la lecture de ton texte dans la mesure où il me faudra bien à un moment ou à un autre établir un classement. Comment faire si je ne lis pas les histoires intégralement ? Ce qui pose problème Petit-Carmin, ce n'est pas simplement le style ou les fautes (orthographe, conjugaison, syntaxe). Nous en faisons tous (sauf Raven, parce que Raven est notre déesse corbeau et nous espérons tous un jour être pris sous son aile afin de nous porter vers un niveau plus élevé de conscience !), moi le premier d'ailleurs. Mais là, rien ne va vraiment. Les phrases sont confuses, alambiquées, bancales. L'histoire par ailleurs n'a pas vraiment de sens à mes yeux. Il s'agit plus d'une suite désordonnée de sensations éprouvées par ton héros que d'une véritable histoire, même si à la fin tu tentes de donner du corps et de l'homogénéité à la chose. Tu utilises pour cela une explication confuse qui, loin d'emporter mon adhésion, n'a fait au contraire que rendre la chose plus obscure encore. Bref, j'ai eu l'impression de nager dans le flou le plus total. Du reste, et c'est vrai que tu n'as pas de bol sur ce point, Mélodie Or nous raconte une histoire qui sans être similaire s'avère relativement proche et surtout infiniment mieux construite dans dans sa forme et dans son fond. Du coup il est difficile de ne pas faire le parallèle entre vos deux nouvelles. Le problème est que ta nouvelle ne survit pas vraiment à la comparaison...

Je sais que ce que je te dis est difficile à entendre et à lire. Mais retiens deux choses. D'une part, nous sommes tous ici à la recherche de conseils et de critiques et ce qui fait la force de ce site vient justement du fait que nous essayons d'être aussi honnêtes que possible les uns envers les autres. Crois-moi, le jeu est le même pour tous. Mais si je t'ai blessé(e), je te prie d'accepter mes excuses. D'autre part, n'oublie pas qu'il s'agit ici d'un concours. Et les concours de l'Écritoire sont souvent d'un niveau assez élevé. Je crois par conséquent que tu as voulu poster trop vite et que faute de travail et de relectures ton texte est par conséquent largement perfectible.
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2924
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abyssal

Message par Petit-Carmin le Dim 9 Déc 2018 - 16:18

Hum..., salut SILENCE.


Bon en fait, c'est une bonne chose pour-moi, si tu as nagé dans le flou puisque c'est l'effet recherché. Et comme cette histoire repose sur une dissociation de l'esprit et donc une amnésie totale quoique je reconnaisse que j'aurais pu le développer davantage pour qu'il soit le plus appréhendé, hélas.

Je ne sais pas si tu as déjà vu ou "connue" une crise psychotique, et cette histoire fait mention de l'esprit de Clive Randy qui est tiraillé dans tous les sens où parfois son raisonnement l'est aussi et c'est ce pour quoi certaines de ses sensations sont tirées à mal. En réalité, son esprit où âme est dans ce début en train de se faire dissocié aspiré par l'artefact, donc même si parfois je pêche sur la forme, pour moi le fond est réussi puisqu'il est centré sur son incohérence.

À propos de la forme, c'est sûr que cela reste perfectible, en effet, je le reconnais c'est ce que je travaille sans relâche. Je ne cherche pas à me défendre de tes nombreuses remarques qui pour être honnête m'ont affecté, mais c'est une risque que j'ai pris, car en connaissance de cause. Pour information, ce texte et mon premier au présent car habituellement, je rédige sur un autre point de vue qui est plus externe et globale.
Ceci dit, j’ai, pourtant, longuement hésité à participer à ce concours, mais je suis là. Voilà Wink


Ravagé du système neuronal... Mais n'est-ce pas là l'atout de ma lumière créative.
avatar
Petit-Carmin
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 205
Date d'inscription : 17/08/2018
Age : 31
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abyssal

Message par SILENCE le Dim 9 Déc 2018 - 17:14

Je ne sais que dire Petit-Carmin sinon qu'il est délicat de commenter un texte. Pour ce qui est du fond, il faut peut-être essayer de te mettre à la place de tes lecteurs. En l'état, la forme me paraît trop perfectible pour réussir le défi que tu t'es imposé Petit-Carmin. C'est ici que les choses pêchent véritablement. Je ne sais comment le dire autrement que de cette manière : tant que la forme ne sera pas un tant soi peu maîtrisée, le fond en pâtira a fortiori si tu souhaites décrire quelque chose d'incohérent ou d'ambigu, ce qui est terriblement difficile. C'est même probablement l'une des choses les plus difficiles à écrire. Quant à me demander si j'ai déjà vu ou vécu des épisodes de troubles psychotiques ou dissociatifs, ma foi j'espère bien que non... Et je ne crois pas que ce soit un élément central ou nécessaire dans la compréhension de ton histoire.
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2924
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abyssal

Message par kalcidian le Dim 9 Déc 2018 - 23:11

Petit-Carmin. Après lecture de ton texte, je vais essayer de te donner mon ressenti. Je ne suis pas très bon et j'espère que je vais réussir cet exercice.

On reste dans le flou jusqu'à la fin de ton histoire, ne sachant pas ce qui se passe exactement pour ton personnage. l'idée est bonne mais elle manque de maitrise dans la forme. De fait, le fond en pâtit.

Ce qui m'a aussi posé problème, c'est les oubli de mots dans certaines phrases ou les tournures un peu lourde. On est tous là pour apprendre de nos erreurs et s'améliorer au fur et a mesure. Rien n'est perdu. Au contraire.

C'est en forgeant qu'on devient forgeron.
avatar
kalcidian
Écritoirien émasculé
Écritoirien émasculé

Messages : 305
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 39
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abyssal

Message par Petit-Carmin le Lun 10 Déc 2018 - 6:12

Salut Kalcidian,

Je forge, je forge..., mais c'est long pour se tailler un style. La prochaine fois je serais plus exigeant avec moi-même. Merci à vous deux pour vos retours. Wink


Ravagé du système neuronal... Mais n'est-ce pas là l'atout de ma lumière créative.
avatar
Petit-Carmin
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 205
Date d'inscription : 17/08/2018
Age : 31
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abyssal

Message par FRançoise GRDR le Jeu 13 Déc 2018 - 14:12

Bonjour Petit Carmin,
Je trouve que ton écriture est belle dans l'ensemble, presque poétique, avec parfois des passages moins aboutis (mots manquants, formulations plus lourdes…), ce qui donne à ces moments là une sortie de l'histoire.
Spoiler:
Ton idée est intéressante et la fin montre que l'on se trouve dans le futur, en pleine manipulation génétique; thème qui me parle. Mais alors il aurait fallu poser le cadre au début pour que le lecteur ne soit pas si désorienté… Evidemment le suspens n'aurait pas été aussi total. Question de doigté.

Le thème me semble respecté.


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8238
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 63
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abyssal

Message par Petit-Carmin le Jeu 13 Déc 2018 - 15:46

Salut Françoise,

Merci pour ton commentaire, Wink il manque des mots arg..., grrr !
Oui, c'est une expérience atypique, mais elle manque de force, je vais y arriver avec le temps.


Ravagé du système neuronal... Mais n'est-ce pas là l'atout de ma lumière créative.
avatar
Petit-Carmin
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 205
Date d'inscription : 17/08/2018
Age : 31
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abyssal

Message par Murphy Myers le Jeu 13 Déc 2018 - 17:37

J'espère ne pas trop enfoncé la chose, mais j'ai également eu du mal avec ce texte, principalement à cause de sa structure déséquilibrée je pense.

Spoiler:
Je m'explique : la 1ere partie (les 4 premières pages) est floue à l'extrême. J'ai bien compris que c'était voulu, mais cet aspect n'a pas emporté mon adhésion. Côté psychose et esprit fragmenté, tu touches pourtant un sujet qui me passionne. Mais il m'a manqué soit un personnage qui m'intéresse (pour ça, il aurait fallu que je le connaisse un peu ; mais l'histoire fait qu'on n'en apprend un peu plus sur lui qu'à la toute fin), soit une situation de base clairement définie (là, je pense qu'il y aurait eu matière à faire une situation "réelle", qui part peu à peu en vrille pour nous faire comprendre qu'on était dans un souvenir du personnage et qu'il perd/modifie peu à peu ce souvenir alors qu'on absorbe son esprit). En fait, c'est une progression de la situation qui aurait, je pense, pu tout résoudre, là où le rendu actuel nous présente un chaos qui ne bouge plus, qui est déjà à son stade final.
La 2e partie (dernière page) tombe dans l'excès inverse : tout est expliqué de façon froide, comme si le personnage s'adressait directement au lecteur pour lui dire "Voilà l'explication, fin".

Au final, le "show" de la première partie est trop flou pour que je m'attache au personnage et à son sort, et le "tell" de la fin trop brut pour que je me prenne au jeu.
La ressemblance avec le texte de Mélodie peut devenir une force dans le sens où La boucle mélange parfaitement le show (les scènes d'hallucinations) et le tell (l'explication de la situation), ce qui en fait un texte très instructif sur ces aspects.
Cela dit, si tu dis t'être involontairement inspiré d'elle, on différencie bien vos styles ; tu n'as donc pas à rougir de cette supposée inspiration. On s'inspire tous de tout ; ça n’empêche pas de s'approprier un sujet. Enfin, l'histoire en elle-même est très bonne dans cet Abyssal et a, en théorie, tout pour que j'y adhère. C'est seulement au niveau de la mise en place, et de la mise en scène, que ça a coincé pour moi.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3377
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 26

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abyssal

Message par Petit-Carmin le Jeu 13 Déc 2018 - 17:51

Salut Murphy,

Un mot m'est sorti de la bouche : Dommage !

Je comprends, c'est terrible, mais vos retours m'encourages à l'améliorer à la tailler pour enfin lui donner une structure adéquate. Merci !


Ravagé du système neuronal... Mais n'est-ce pas là l'atout de ma lumière créative.
avatar
Petit-Carmin
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 205
Date d'inscription : 17/08/2018
Age : 31
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abyssal

Message par Blahom le Mer 19 Déc 2018 - 16:16

Un thème assez classique, ma foi. Le narrateur erre dans d'étranges contrées et vit des expériences bizarres, comme s'il était sous l'influence de drogues. La conclusion vise à expliquer au lecteur le pourquoi du comment. Le héros rêvait et a subi un traitement spécial qui a fait de lui un homme nouveau.
La structure même de ce texte le rend finalement prévisible.
Le style est parfois trop ampoulé : "Moi, Jonas Réplica suis le prisonnier d’une puissance si onirique, un monde si horrible où des choses abjectes s’imposent devant mes yeux dont j'ai oublié leurs couleurs et je suis pris d’un fort malaise intérieur." Cela me rappelle l'ambiance ésotérico/psychédélique/New Age des vieilles BD consacrées au Dr. Strange (personnage dont je n'ai jamais été fan).
À mon avis, l'histoire en question aurait pu mieux fonctionner si elle avait été écrite de façon plus directe.
Je rejoins là-dessus les conclusions de Murphy.


Pray for Rosemary's baby...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1585
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 51
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abyssal

Message par Petit-Carmin le Ven 21 Déc 2018 - 9:28

Merci Blahom pour ta lecture/retour, je suis en train de réviser cette histoire ! Wink


Ravagé du système neuronal... Mais n'est-ce pas là l'atout de ma lumière créative.
avatar
Petit-Carmin
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 205
Date d'inscription : 17/08/2018
Age : 31
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abyssal

Message par Petit-Carmin le Ven 21 Déc 2018 - 12:29

Je me suis permi de publier une version plus digeste d'Abyssal, toute mes excuses pour ce désagrément..., à bientôt,

Merci, mémoiredutemps Smile


Ravagé du système neuronal... Mais n'est-ce pas là l'atout de ma lumière créative.
avatar
Petit-Carmin
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 205
Date d'inscription : 17/08/2018
Age : 31
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abyssal

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum