Cocooning

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Cocooning

Message par Tobermory le Mar 31 Juil 2018 - 7:52

Voilà mon texte : Cocooning. 5171 sec.

Spoiler:
Ouf, ma période Chrysalide touche à sa fin. Jusqu’ici, j’étais bien dans mon cocon, l’inconscience heureuse de l’embryon dans le ventre maternel. Maintenant j’ai hâte de sortir. La chaleur, si douce durant tous ces mois, devient pénible. Et puis la curiosité me taraude. A quoi va ressembler ce paradis et quid de ma nouvelle apparence ? Ce qui est sûr, c’est que j’ai conservé le cerveau de ma vie précédente ; je me souviens de tout, en particulier de l’origine de l’Ere du cocon et du Paradis extraterrestre.
Dans les années 2700, les Corvusiens, des E.T. très futés, démontrèrent par A+B la non-existence de Dieu. Gros coup de blues sur la Terre, suicides en masse, on frisait le chaos.

Très opportunément, ils ont aussi apporté la solution. Ils ont fondé la NextWorld Ldt, chargée par contrat avec les autorités terriennes de créer un ersatz d’Au-delà au fin fond de la galaxie et de lancer le  protocole Chrysalide, grâce à un bricolage génétique. Juste avant la mort, une glande implantée sous le bras se met à secréter un fil très fin qui peu à peu vous emmaillote comme une momie. Vous mijotez six mois là dedans, entreposé dans les couveuses de la société. Une fibre optique minuscule raccordée au cerveau vous relie au monde extérieur, dont vous percevez les ondes sonores, visuelles, olfactives. Tout au long de l’incubation on vous berce d’une profusion de sensations suaves afin d’optimiser le processus. Une fois celui-achevé, on vous téléporte dans l’Au-delà corvusien et son paradis aménagé par Nextworld.
Mais qu’est-ce qu’ils fabriquent ? Ma métamorphose est terminée puisque tout mon être aspire à s’extraire du cocon, dont la chaleur se fait de plus en plus insupportable. Enfin un changement, des cliquètements, des clignotements, des vibrations. Sûrement la téléportation.

En effet quelques secondes plus tard je me retrouve dans la lumière dispensée par deux soleils suspendus dans un ciel mordoré. La température qu’ils produisent accentue encore la chaleur. Heureusement la délivrance ne doit plus être qu’une question de minutes. Devant moi, une multitude de cocons alignés bouchent l’horizon. Un haut-parleur annonce : « Arrivage de dix mille unités. Equipe laser demandée d’urgence ! »

Une navette apparait là-haut, après quoi je discerne les hautes silhouettes d’une dizaine corvusiens brandissant des lasercuts. Et aussitôt, c’est le choc visuel. Par grappes, d’énormes papillons – de la taille des humains qui les ont précédés –  sortent des cocons fendus et prennent leur envol. Ailes miroitantes de formes et de couleurs, vitraux volants évoluant en un ballet aérien d’une grâce miraculeuse. Ce premier émerveillement fait pourtant vite place à la perplexité. Le paradis, je l’avais imaginé comme un super Club SpaceMed  avec encore plus de cocotiers et de bimbos bronzées et complaisantes. Une vie de papillon, très joli cinq minutes, mais après on doit drôlement s’emmerder.  Inquiétude vite balayée par la suite du spectacle, qui baigne maintenant dans une aura d’érotisme. Les créatures volantes se frôlent, mêlent trompes, pattes, antennes, s’accouplent avec des mouvements extatiques. J’ai soudain la révélation de ma sexualité de lépidoptère. Une nuée de phéromones grisantes m’envahit et me grille corps et cervelle d’un désir incandescent. Pas de doute, cet endroit est bien le paradis. Feu contre feu, cette transe sensuelle m’a fait oublier un instant la chaleur suffocante. J’ai hâte de sortir de ma prison soyeuse, de déployer mes ailes, mes pattes, mes antennes… et le reste.
Tous les cocons devant moi ont été libérés ; c’est mon tour à présent. Un corvusien dirige son lasercut vers moi. J’anticipe déjà la jubilation de la délivrance lorsqu’un autre employé arrête son geste.
—  Eh le nouveau, on ne t’a donc pas appris la procédure ? On ouvre trois quart des cocons. Le reste, pas touche,  ils vont là-bas.
— Un quart là-bas, murmure le novice, putain de loterie !
On me place sur un tapis roulant et en route pour ce « Là-bas » que les propos des deux employés chargent d’un mystère et angoissant. Me reviennent à l’esprit toutes les suppositions qui couraient sur la Nextworld, encouragées par le secret quant aux clauses du contrat. L’Au-delà doit garder son mystère, disait-on. Des illuminés avaient même eu des visions d’un duo classique Enfer-Paradis. Et le paradis, il est derrière moi.

La chaleur est intolérable ; ce n’est pas seulement celle du cocon, c’est l’air qui est brûlant. Le tapis roulant longe une zone industrielle. Des enseignes holographiques flottent devant les bâtiments : « lingeries corvusiennes » « Au paradis de la soie » etc.  La soie… un déclic  atroce perfore mes neurones : la soie, voilà comment la Nextworld se rémunère ! Une partie des cocons est destinés au paradis papillonnant, l’autre vouée à l’exploitation commerciale. Transpercé de terreur, je revois mentalement un documentaire sur les vers à soie, les cocons exposés avant éclosion à une chaleur de 85° pour détruire la chrysalide et garder les précieux fils intacts. L’enfer est là, devant moi, un bâtiment d’où s’échappent des vapeurs torrides.
Torride, c’est ainsi que j’avais imaginé le paradis mais non, pas ça, pas ça !
avatar
Tobermory
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 192
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 67
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cocooning

Message par FRançoise GRDR le Mar 31 Juil 2018 - 11:59

Quelle "belle" idée ! Voilà une interprétation du thème géniale ! C'est très bien trouvé… Bravo, j'ai beaucoup aimé ton texte ^^
Spoiler:
qui commence SF en passant par le thème religieux du Paradis et de l'Enfer pour aboutir du côté de l'exploitation animale tout en restant dans l'humour noir.
Ta nouvelle équilibriste fonctionne parfaitement pour moi en tous cas. Je ne me suis pas ennuyée une seconde.


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8147
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 63
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cocooning

Message par Blahom le Mar 31 Juil 2018 - 14:12

Une idée fort intéressante et très originale : la création d'un paradis de substitution visant apparemment à combler le vide spirituel des humains. Que cela débouche sur une exploitation commerciale du fait religieux est piquant et nous renvoie aux agissements de la plupart des religions organisées.
Le plus fort étant que les Corvusiens, grâce à ce stratagème, parviennent à asservir et exploiter une humanité, certes ignorante des tenants et aboutissants de l'affaire, mais pleinement consentante.  
J'ai aussi apprécié le passage de la chaleur "maternelle" et bénéfique à la chaleur mortelle de la fin.

Seul petit reproche : le contraste entre un style soutenu et quelques tournures plus familières : "on doit drôlement s’emmerder","putain de loterie".


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1517
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cocooning

Message par Amaranth le Mer 1 Aoû 2018 - 12:29

Très bonne idée, originale et bien exploitée, bravo ! Mon seul petit bémol serait également pour un changement de registre parfois un peu brutal, avec un style plutôt soutenu tout au long du texte, et quelques phrases familières qui détonent. Mais hormis ce petit détail, c'est du très bon travail, bravo !


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 2028
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cocooning

Message par Tobermory le Ven 3 Aoû 2018 - 7:32

Françoise, Blahom et Amaranth, merci pour ces commentaires, je suis très heureux que vous ayez apprécié ce texte. Je comprends que les quelques changements de registre puissent surprendre. Moins je suppose toutefois que dans un récit à la troisième personne. Dans des circonstances particulières, un personnage se permet parfois des écarts. Le cas de « putain de loterie » est à part : le héros ne fait que rapporter le propos d’un tiers.
avatar
Tobermory
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 192
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 67
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cocooning

Message par Paladin le Ven 3 Aoû 2018 - 10:29

Une exploitation originale du thème, avec une fin qui m'a fait penser à Soleil Vert !

Les phrases familières ne m'ont pas gêné, dans la mesure où l'histoire est à la première personne, sur le ton du langage parlé, donc le style ne pouvait pas être à cent pour cent littéraire. Bon texte !


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10611
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cocooning

Message par mormir le Ven 3 Aoû 2018 - 12:55

Un texte intéressant, basé sur une idée vraiment originale. Mon bémol à moi serait que ce paradis est forcément éphémère, donc que c'est une arnaque Smile Mais ça on l'avait bien compris avant : ils sont vraiment très futés ces corvusiens !

Merci à toi pour ce texte


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2538
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cocooning

Message par Tak le Mar 7 Aoû 2018 - 22:58

Encore une belle surprise !
J'ai beaucoup aimé ce texte, regorgeant d'idées et de concepts, prenant place dans un univers SF gentiment barré et foisonnant. J'ai toujours apprécié le coté fantaisiste et décalé de tes récits, mais souvent ta plume elle-même avait tendance à partir un peu dans tous les sens, au détriment d'une certaine cohérence narrative. Mais sur ce coup-là, j'ai trouvé que tout était parfaitement dosé et les changements de registres ne m'ont pas du tout dérangé, étant donné qu'ils sont rares et se cantonnent la plupart du temps aux pensées intérieures du personnages.
Et j'ai trouvé même que ces quelques "ruptures" allaient très bien avec le ton d'ensemble, où l'Eden rêvé se transforme soudain en enfer. Le rapport à la chaleur ? Dans le mille, émile : l'idée du cocon matriciel exploite ici parfaitement le sujet, jusqu'à la conclusion, étouffante à souhait.

Quant au concept général de ton histoire
Spoiler:
, cette renaissance dans un Paradis perdu au milieu des astres
, je ne sais pas où tu es allé chercher ça, mais je l'ai trouvé excellent, original et farfelu à la fois. Mais encore une fois, cette originalité est au service du thème et j'ai adoré suivre la fin de la mue de ton personnage jusqu'à l'incrédulité totale et l'horreur le guettant sournoisement à la fin de celle-ci.  Ton perso passe par tous les stades émotionnels et tu retranscris bien tout ça dans ton texte, je trouve.

Bref, je me suis régalé avec ton texte, Tobermory : le classement va vraiment être chaud, c'est le cas de le dire !


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3642
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cocooning

Message par Raven le Mer 8 Aoû 2018 - 17:10

Spoiler:
Ah ah ! Que voilà une sacrée trouvaille ! Sur le coup, je pensais à une vie de papillon, mais très vite tu exposes le contexte réel et tous ses enjeux. C'est futé, bien mené, bien pensé. Ça va plus loin puisque tu touches à la religion, au besoin typiquement humain de savoir ce qui se passe après, les ET l'ont bien compris, on leur a filé les clefs pour nous exploiter, ça ne m'étonne même pas de nous ! Et le coup des 25%, excellent ! Pas de bol, là aussi, il a touché du bout des ailes le paradis et on lui enlève le tout. Finalement, la réponse à l'au-delà se tient, paradis/enfer, on nous offre une solution qui correspond à nos attentes.

Quelque part, même, 75% d'élus c'est plutôt un beau ratio. Vaut-il mieux 75% d'élus et 25% de condamnés dans d'atroces souffrances ou 100% de rien du tout après la mort, comme ça aurait été le cas sans intervention extraterrestre ?

Tu exploites le thème sous un angle évident : l'enfer, mais en y apportant un côté SF qui brille par son originalité. Le seul bémol serait peut-être que j'ai du mal à comprendre pourquoi une civilisation aussi avancée aurait besoin de soie, mais après tout pourquoi pas, et ça pourrait faire l'objet d'un développement ultérieur.

Quant aux niveaux de langage, c'est plutôt le côté trop soutenu qui m'a fait (un peu) tiquer au début car pas aussi naturel qu'à la fin, après tout on est dans des pensées/langage parlé, donc c'est plus immersif quand c'est moins soutenu (ceci dit, c'est pas une obligation, on a peut-être affaire à un spécimen à sang bleu) (un beau morpho ^^).

Bravo pour ce texte, c'est toujours un plaisir - trop rare - de te lire !


Quiconque lit la présente ligne sait que L'Hiver Vient.
avatar
Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 4665
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 42
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cocooning

Message par paulux le Ven 10 Aoû 2018 - 22:09

Oui vraiment un texte très étonnant, qui part comme de la SF années 70, et tourne peu à peu à quelque chose de plus halluciné et inquiétant. Une idée particulièrement originale, bravo Tobermory
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 709
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 41
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cocooning

Message par Perroccina le Sam 11 Aoû 2018 - 17:30

Franchement, je me suis éclatée à lire ton texte, donc merci pour cette histoire. J'ai adoré l'idée très originale et surtout très bien menée.
La fin est fort bien trouvée, bref, je n'ai que des compliments. J'ai trouvé mon texte numéro 1 et sans hésitation.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 3069
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cocooning

Message par Tobermory le Dim 12 Aoû 2018 - 11:33

Paladin : Merci pour ton commentaire.
Spoiler:
Soleil vert, à cause du « recyclage » du matériel humain je suppose ?
Mormir : Merci pour ton commentaire.
Spoiler:
 Je ne me suis pas posé la question de la durée de vie de cette race de papillon bidouillée par les Corvusiens. Sûrement pas éternelle, il y a bien arnaque sous roche. Mais grâce à eux, l’humanité a retrouvé l’espoir ; c’est l’essentiel^^
Tak : merci pour ce super commentaire !
Spoiler:
le «  Paradis perdu au milieu des astres ». Ça m’a semblé logique ; un paradis trop proche aurait paru banal et n’aurait pas fait rêver. Et c’est aussi une réplique du paradis céleste des religions traditionnelles.  En plus, sans doute les terriens ne sont-ils pas capables d’y aller par eux-mêmes, donc par de risque qu’ils aillent enquêter pour voir ce qui s’y passe au juste.


Raven :
Spoiler:
Merci pour ce commentaire détaillé. Une précision qui pourra t’intéresser : les corvusiens sont les créatures de la constellation du Corbeau, Corvus de son nom scientifique latin, située tout près (sur la carte du ciel) de celle de la Vierge.
Plaisir trop rare de me lire ? Je ne sais pas, mais depuis que je me suis lancé pour  « Dans la maison », je crois que j’ai participé à tous les concours de LDO, sauf le « Classique sauce SFF », que j’ai bêtement loupé. Je trouve ces concours plus que sympathiques et très stimulants.
Paulux merci pour ce commentaire.
Spoiler:
« halluciné et inquiétant », voilà qui me plait !    

Perrocinna : Pour reprendre la formule utilisée par d’autres écritoiriens, ton commentaire fait chaud au cœur !
avatar
Tobermory
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 192
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 67
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cocooning

Message par Cancereugène le Mer 15 Aoû 2018 - 12:27

Tu as imaginé une histoire aux petits oignons !
Pour le concept générale de l'histoire, un grand bravo !
La richesse des thèmes que tu abordes est ahurissante, et pourtant ton récit se suffit à lui-même. Tu évoques très rapidement, mais également très clairement le background général (c'était indispensable sinon on ne pige rien) avant d'en revenir à la situation de son personnage. C'est bien vu, bien mené, vraiment, je suis resté "scotché" du début à la fin à me demander ce qui se passait réellement.
Bravo à toi, Tobermory !
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2094
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 45
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cocooning

Message par Zaroff le Sam 18 Aoû 2018 - 13:22

C'est vraiment bien écrit mais ce type de récit n'est pas ma came. Ce n'est pas de ta faute, je le précise. Je n'arrive jamais à entrer dans de la SF pure et dure et c'est le cas ici. Mon cerveau est réfractaire à cette atmosphère et je le regrette parfois. Un aspect plus "anticipation" m'aurait concerné.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12881
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cocooning

Message par Catherine Robert le Mar 21 Aoû 2018 - 23:24

Pour commencer, c'est incontestablement l'idée la plus originale du concours. De plus, elle est bien conçue, avec des tas de choses en filigrane qui pousse à la réflexion. Bien menée de bout en bout.
Petits bémols, le paragraphe explicatif sur la genèse, mais il était nécessaire. Et aussi, un petit manque d'empathie pour ton personnage, mais je ne sais pas trop pourquoi. Peut-être parce que le monde est tellement original qu'il vole la vedette au héros qui ne sert qu'à illustrer le propos.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9932
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 50
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cocooning

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum