Allouvies

Aller en bas

Allouvies

Message par Blahom le Ven 20 Juil 2018 - 20:27

Voici le premier des deux textes que j'ai écrits à l'occasion du concours estival 2018. Il s'intitule "Allouvies".
J'ai décidé de conserver le deuxième, moins "classique", que je posterai d'ici le 31 dans la section "concours".


Spoiler:
La petite ville tremblait malgré la chaleur estivale. Un meurtrier s'en prenait aux femmes, aux vieillards et aux enfants. Le monstre frappait depuis  début août. Il déchiquetait et dévorait ses victimes. La police était à cran. Déjà six morts et aucun témoignage probant.

Liz Doe, la veuve du célèbre égyptologue, n'eut pas le temps de profiter de l'héritage de son mari, décédé fin juillet, et fut retrouvée la poitrine béante, vidée de ses organes internes.  

Jack Doe connaissait le désert égyptien comme sa poche. Il y avait effectué quelques découvertes majeures. Son manoir, empli de sarcophages, urnes, bijoux et autres statuettes, contenait une chambre froide abritant sa collection de momies. Liz s'empressa de mettre la main sur les bijoux. Estimant le système de réfrigération trop coûteux,  elle le désactiva.

Les jours suivants, ce furent les jumeaux Coly qui tombèrent sous les coups du tueur, puis le vieux John, et enfin la mère Lew. Toujours le même modus operandi. Toujours ces corps hideusement mutilés et boustifés.

L'arrivée de Carl Neil ne passa pas inaperçue. Sa réputation d'expert en occultisme avait depuis longtemps dépassé les frontières de l'Iowa. Célébrité nationale, mélange de Carnacki et du couple Warren, il avait exploré de mystérieuses nécropoles situées dans les parties les plus reculées de la vallée des rois avec son ami Doe, On murmure qu'ils avaient découvert de sinistres artefacts dissimulés au cœur de pyramides enfouies.

Neil prit ses quartiers dans le cadre cossu et désuet de l'hôtel Ward. L'excitation engendrée par sa venue et le remue-ménage médiatique qui s'ensuivit le contraignirent à donner une conférence de presse. Il fit la connaissance du jeune journaliste Ted Lef, l'un de ses admirateurs. Touché par l'enthousiasme du gamin, Neil s'entretint avec lui en privé. Ce fut le début d'une collaboration qui allait profondément changer leurs vies. Le vieil aventurier avait besoin d'un second, dynamique et acquis à sa cause.

Neil ne perdit pas de temps. La première étape de son enquête fut la visite du manoir Doe. Les autorités, conscientes du caractère « spécial » de l'affaire, lui fournirent toutes les autorisations requises.  Lef aida son aîné à déboucher une grande jarre située au centre de la pièce aux momies. Une odeur bizarre s'en dégagea, méphitique, malsaine.
L'urne était vide.
Si Neil ne parut pas surpris, Lef remarqua l'air préoccupé de son ami.  

Lorsqu'ils quittèrent la maison, Lef fut saisi par la chaleur accablante.
Et maintenant ? Que faisons-nous ? lança-t-il.
Nous allons au cimetière, répondit Neil.

Cela faisait près d'une demi-heure qu'ils déambulaient dans les allées et Ted Lef était totalement desséché. Son esprit se plaisait à imaginer des bouteilles de bière fraîche à la place des pierres tombales.
Soudain, Neil se dirigea vers un caveau dont il fit sauter le cadenas avec une pince spéciale. Il entra dans la crypte obscure, suivi par le journaliste. Le vieil homme s'acharna sur un cercueil qu'il ne tarda pas à ouvrir. Une odeur épouvantable acheva un Ted Lef déjà bien éprouvé. Sa bouche expulsa un immonde dégueulis qui se répandit à l'intérieur de la caisse, recouvrant le visage du mort d'un mélange de bile  et de matières organiques. Du corps, il ne subsistait pas grand chose, celui-ci ayant servi de festin à un mystérieux prédateur.

J'en étais sûr ! s'écria Neil.
Sûr de quoi ? bredouilla Lef encore sous le choc.
Il est évident que tous les morts récents ont subi le même sort. Elle s'est ensuite rabattue sur les vivants. À l'exception de Liz, toutes les victimes habitaient près du cimetière.
Elle ? De qui parlez-vous ?
Gūl deserti ! Autrement dit, une goule du désert. Cet inconscient de Jack a trouvé le moyen d'en ramener une dans ses bagages !
Une goule ? Vous voulez dire un zombie ?
Une GOULE, jeune homme ! Un vampire femelle dévorant les cadavres et parfois les vivants. Le monstre , neutralisé par le froid, a été ranimé par l'arrêt de la clim !      

Un hurlement déchira les ténèbres.
Elle arrive, elle nous a sentis...
Le cri retentit à nouveau, plus strident, plus proche.
Vite ! Pas une seconde à perdre !
Neil s'élança vers la sortie.
Suivez-moi !
Ted lui emboîta le pas. Ils s'engagèrent dans l'allée centrale et filèrent vers l'entrée. Une forme indéfinie les poursuivait.
Neil s'arrêta, sortit une fiole et en dispersa le contenu dans l'air, tout en récitant une formule en arabe.
Cela devrait la ralentir.

Une forme semblable à la première apparut devant eux. La retraite leur était coupée.
Seigneur ! Elles sont deux ! Que faire ?
Ses yeux se portèrent sur un bâtiment situé à quelques mètres.
Là !
La serrure de la porte ne résista pas à l'habileté de Neil. Ils s'enfermèrent et parcoururent la pièce des yeux. Un froid vif les fit frissonner. L'occultiste éclata de rire.
Cher ami, la chance est avec nous. Nous nous trouvons dans la morgue du funérarium. Je ne dispose plus de poudre de perlimpinpin mais cet air vif devrait nous protéger.
Ted observait d'un air inquiet les cadavres recouverts d'un drap blanc.

Dehors, les monstres hurlèrent. Puis les lumières s'éteignirent. Les deux amis furent plongés dans les ténèbres.
Manquait plus que ça ! Elles ont trouvé le moyen de couper le courant !
Un cri de triomphe se fit entendre.

La chaleur extérieure s'immisçait dans la pièce accélérant la putréfaction des cadavres. Elles ne tarderaient plus à entrer...




 


Pray for Rosemary's baby...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1549
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 51
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allouvies

Message par mormir le Ven 20 Juil 2018 - 21:06

C'est très... vivant (pour une histoire de goule Very Happy ). C'est bien écrit, original. Mais j'ai lu encore plus pêchu de ta main. Le 3ème paragraphe m'a semblé tomber comme un cheveu sur la soupe, alors qu'il est utile pour la suite. Peut-être aurais-tu du inverser l'ordre avec le 2ème paragraphe.

En tous cas, merci pour ce partage.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2571
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allouvies

Message par Blahom le Sam 21 Juil 2018 - 16:52

Merci pour ton retour, Mormir. Je note la remarque concernant les 2ème et 3ème paragraphes.
L'histoire fait 5453 caractères et aurait par conséquent pu figurer parmi les textes du concours. Il me semble, cependant, qu'elle aurait gagné à être étirée au-delà de 7500 caractères pour s'épanouir pleinement, ce qui explique pourquoi je ne l'ai pas retenue.


Pray for Rosemary's baby...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1549
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 51
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allouvies

Message par mormir le Sam 21 Juil 2018 - 18:21

Je partage ton avis. Un format plus long permettrait une montée de l'angoisse plus progressive.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2571
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allouvies

Message par Tak le Dim 22 Juil 2018 - 23:00

Hello, Blahom !

Un capiteux parfum de pulp à l'ancienne imprègne ton récit et je dois dire que j'y ai été sensible. Mais tu le soulignes toi-même, ton texte aurait mérité d'être davantage développé, parce que j'ai trouvé que tout allait très vite, avec beaucoup (trop) d'informations en très peu de signes. A la limite, on pourrait presque le prendre comme un exercice de style : vu sous cet angle, c'est plutôt réussi.
Mais cette force est également sa faiblesse, car j'ai eu du mal à m'identifier aux personnages et à me projeter dans ton texte en si peu de lignes. D'autant plus que, c'est sûrement du à la mise en page du forum (j'imagine que ton texte avait un tout autre rendu à l'origine), mais il manque ici les changements de ponctuation entre les passages narrés et les dialogues (les avais-tu mis en italique ?). Ou alors l'effet était voulu et cela peut renforcer la "bizarrerie" de la chose si on la prend comme telle...

Mais au final, malgré les évidentes qualités de plume (c'est concis et d'une extrême fluidité) et cette veine "aventures horrifiques" fort agréable, je m'y suis pas tout à fait retrouvé, désolé Rolling Eyes
En revanche, je serais curieux de lire une version plus étoffée !


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3781
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allouvies

Message par Blahom le Dim 22 Juil 2018 - 23:07

Merci de ton commentaire, Tak.
C'est le problème inhérent aux formats courts : il ne faut pas que le lecteur ait l'impression de lire le résumé d'une histoire, aussi sympa soit-elle.
Cela explique pourquoi celle-ci se trouve ici et non pas dans la partie "concours".


Pray for Rosemary's baby...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1549
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 51
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allouvies

Message par Catherine Robert le Mar 21 Aoû 2018 - 22:26

Je suis d'accord avec Tak, ce récit est prometteur mais ressemble trop à un résumé, il gagnerait à être repris pour poser les choses plus lentement et gommer cet effet survolé.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 10161
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 50
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allouvies

Message par Blahom le Mar 21 Aoû 2018 - 23:53

Merci Catherine. Cela confirme mes premières impressions.


Pray for Rosemary's baby...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1549
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 51
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allouvies

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum