Mnémotopia version longue

Aller en bas

Mnémotopia version longue

Message par Catherine Robert le Mer 20 Juin 2018 - 0:46

Et donc, le voici. Il s'agit bien sûr d'un texte encore assez proche du premier jet (voire très proche). Il peut donc rester des fautes pas encore repérées, ainsi que peut-être des incohérences dans la chronologie (je vais la passer au peigne fin plus tard). Ça manquera aussi certainement d'un peu de lissage, et il est possible qu'un peu de gras supplémentaire soit nécessaire sur certains points (mais là, je compte sur les courageux qui vont lire pour me mettre le nez dedans).
Mnémotopia version longue


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 10055
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 50
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mnémotopia version longue

Message par Tak le Mer 20 Juin 2018 - 8:50

J'essaierais d'y jeter un oeil dès que possible (je suis déjà sur la relecture d'un roman en parallèle), mais je me le garde au chaud en attendant. Au passage, je pensais que le signage pour les novellas était moins important.
Je ne sais plus où j'avais vu ça, mais j'avais vu une fourchette de 80 000 à 130 000 signes, il me semble... Mais entre les nouvelles "longues" et les "romans courts", on peut facilement s'y perdre ceci dit.

Bref, je lirais ça dès que j'ai un créneau dans mon planning de ministre !


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3763
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mnémotopia version longue

Message par Raven le Mer 20 Juin 2018 - 11:29

Et voilà, plus qu'à lire !


Quiconque lit la présente ligne ferait mieux de bosser sur le concours plutôt que de lire mes bêtises.
avatar
Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 4755
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 42
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mnémotopia version longue

Message par southeast jones le Sam 18 Aoû 2018 - 23:05

Hello Cath, je viens de terminer ta nouvelle, tu ne me l'avais pas déjà fait lire ? En fait, j'en suis même certain, mais je ne me rappelle pas quand ^^. Personnages bien travaillés, histoire bien torchée, moi ça me plait bien, si ce n'est déjà fait, faut absolument que tu cherches à la placer !


Rêveur d’étoiles
avatar
southeast jones
Apprenti égorgeur

Messages : 24
Date d'inscription : 15/08/2018
Age : 61
Localisation : Liège (Seraing) Belgique

http://www.lesartistesfous.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mnémotopia version longue

Message par Catherine Robert le Dim 19 Aoû 2018 - 10:39

Tak, pas de soucis. Il m'arrive souvent aussi de penser lire un texte un peu plus tard et puis de complètement l'oublier.
Les avis sur les tailles pour les nouvelles, novellas, romans ne sont pas unanimes. Pour le coup, je définis moi-même ce manuscrit comme une novella avec ses 145 000 sec (ça me semble trop court pour être qualifié de roman).

Merci de ta lecture Southeast. En fait, tu as lu la nouvelle au départ de cette novella, celle qui se centre sur Christa. Et c'est toi qui m'a conseillé /suggéré d'en faire un texte plus long. Dont acte, je l'ai fait.
Quant à la placer, j'y songe. Je l'ai intégrée à un recueil contenant une autre novella et diverses nouvelles plus courtes (voire très courtes). Je t'en ai parlé il y a quelques jours. Mais bon moi, je suis un cas désespèré quand il s'agit de soumettre tant je suis persuadée de n'avoir aucune chance. Si Léo n'avait pas été là, je pense que jamais Greta et Thanatéros n'auraient été publiés.
Et puis, je n'ai pas encore fait les relectures d'usage sur ce texte, je manque de temps. Ce qui va me permettre de remettre à plus tard l'éventuelle décision de chercher une petite place pour ce recueil (qui du coup gonfle de chaque récit dystopique ou apo/post-apo et pourrait déjà presque être coupé en deux)


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 10055
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 50
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mnémotopia version longue

Message par southeast jones le Dim 19 Aoû 2018 - 14:55

Je m'en souviens maintenant, excellent retravail !


Rêveur d’étoiles
avatar
southeast jones
Apprenti égorgeur

Messages : 24
Date d'inscription : 15/08/2018
Age : 61
Localisation : Liège (Seraing) Belgique

http://www.lesartistesfous.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mnémotopia version longue

Message par Paladin le Dim 19 Aoû 2018 - 16:49

Je le lirai, mais c'est long, et ces temps-ci je suis trop occupé par ma novella porno que je voudrais finir pour la rentrée (Je dis bien : "pour la rentrée", pas "pour la rentrer" Wink )
Donc il faudra attendre un peu...


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10745
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mnémotopia version longue

Message par Catherine Robert le Dim 19 Aoû 2018 - 16:53

Merci Southeast, j'aime bien le résultat (ce qui chez moi est déjà très bien).
Paladin, j'attendrai. Jusque hier, mais avec patience. Twisted Evil


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 10055
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 50
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mnémotopia version longue

Message par Perroccina le Mer 29 Aoû 2018 - 20:29

J'ai téléchargé aussi, j'essaye de lire et commenter avant Noël.
Non pas taper !


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 3072
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mnémotopia version longue

Message par Catherine Robert le Mer 29 Aoû 2018 - 20:39

D'accord, je tape pas... mais je peux griffer, mordre, pincer, éborgner, éviscérer, et autres joyeusetés ?


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 10055
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 50
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mnémotopia version longue

Message par Tak le Sam 29 Sep 2018 - 0:49

Hello, Cath !

Bon, je ne m'attarderais pas sur les habituelles dithyrambes, car tu sais que j'apprécie ton style autant que tes idées.

Mais force est de constater encore une fois que j'ai passé un très bon moment. Bien que je connaissais déjà certaines des parties de cette histoire, j'ai grandement apprécié avoir le fin mot de celle-ci et découvrir l'ensemble de l'univers, les concepts et les idées que tu avais tissé autour de celui-ci.
Que ce soit dans la réalité crue du quotidien ou ta vision dystopique extrêmement pessimiste (ici plus ancré SF/post-apo' mais pas très forcément très loin de ce que tu as fait avec Larmes de Sexe), on reconnaît toujours ta patte écorchée. Qui aime à maltraiter tes personnages pour mieux nous faire entrer dans la logique sans issue de tes récits, toujours très loin d'une quelconque recherche de « vérité » de beauté, de raison ou autre idéal illusoire : juste les faits bruts. Et de ce point de vue-là, ton Mnémotopia n'a rien à envier à ses petits ou grands frères ; c'est toujours aussi brut de décoffrage.
J'ai aimé ton récit. Beaucoup aimé (même si j'ai dû le lire par à-coups, intercalé entre plusieurs autres lectures, étalées sur plusieurs jours/semaine d'intervalle).


Pour la forme et la partie "technique", je dois dire que c'est propre et je n'ai pas relevé beaucoup de coquilles (hormis un petit "auutre" quelque part dans le dernier tiers et les 5-6 dernières pages, qui m'ont paru un -- léger -- poil moins soignées que les autres).
Désolé par contre mais sur ce coup-là, je n'ai pas pris de notes.
Sur un format plus resserré j'aurais volontiers sorti mon calepin, mais le manque de temps imparti sur ma courte plage horaire d'écriture quotidienne m'a empêché de prendre aurait de temps que j'aurais voulu pour te relire plus attentivement. J'espère que tu ne m'en voudras pas. Mais j'ai également pris en compte que tu avais déjà eu droit à une relecture attentive de la part de Murphy, alors je ne me suis volontairement pas appesanti sur les fioritures et détails..
Hormis ce point, pas grand-chose. Sauf cette espèce de truc chez toi des phrases interrogatives non ponctuées ou (très fantaisitement ponctuées), qui me font toujours un effet bizarre. Car si certaines peuvent faire sens dans le contexte, pour une grande partie d'entre elles, elles me paraissent parfois... « inappropriées » ou.. « je-ne-sais-quoi » sur le moment. (un très bon "je-ne-sais-quoi", ceci dit).. Je me demande toujours avec toi si l'effet est réellement voulu ou si c'est juste une espèce de toc bizarre d'écriture, comme une espèce de bug compulsif. L'expérience même de la lecture en devient troublante et fascinante à la fois.
C'est très fort, toujours, et viscéral, oui !
Mais après, ça a aussi le revers de ses qualités : une toile de fond parfois un brin absconse, un manque de détails précis ou de repères, qui s'ils peuvent s'avérer d'excellents atouts dans d'autres de tes textes (notamment plus courts), peuvent ici peut-être nuire au « world-building » de ton histoire, plus ample. Ton monde est ambitieux, comme l'était déjà celui de Larmes de Sexe. Mais il lui manque ces quelques précisions cruciales qui permettraient selon moi au lecteur de s'y abandonner complètement. Là j'ai pas d'exemples précis, mais à certains moments, j'ai dû relire à plusieurs reprises pour vérifier si j'avais pas loupé un truc au passage, ou quoi... (même si au final, ces « bugs » m'ont aussi révélé, comme quelques autres fois avec toi, des failles vertigineuses et désenchantées).

Maintenant, concernant la construction, honnêtement, j'ai trouvé ça très bien fait, mais il y a peut-être encore certaines zones d'ombres ou transitions qui auraient demandé à être un peu chouïa plus dégrossies. Notamment aux entournures des 2-3 derniers chapitres, où j'ai eu un peu de mal par moments de passer de Macha à Christa, en me demandant où en était resté l'une pendant que l'autre faisait ci ou ça. D'ailleurs concernant tes deux protagonistes féminins, je me demande si tu ne pourrais pas en rajouter un petit poil en plus niveau caractérisation, car même si on comprend assez vite ce qui anime l'une ou l'autre, j'ai eu parfois tendance à m'emmêler les pinceaux entre les deux (alors que sur le papier, elles n'ont pourtant pas grand-chose en commun, hormis le fait d'être « amies » dans un endroit pourri et dangereux jusqu'à la moelle). De même, j'ai trouvé le "duo" Artie/Iggy un peu trop proche dans leurs rôles respectifs pour en faire des personnages vraiment entiers et uniques chacun, tant leur caractérisation « rapide » leur rend finalement assez semblables au fond, même si leurs motivations respectives sont à la base toute à fait différentes.
Le fait est que dans les dernières scènes, on a presque l'impression d'avoir affaire à des sosies -- et en cela, même si je comprends très bien ton idée générale,
Spoiler:
à savoir que leur "fonction" vis-à-vis du pouvoir soit finalement la même et qu'ils ne soient, comme plusieurs autres que des « bras armés » de Mnisi,
-- tu pourrais plutôt à mon sens en faire des personnages complètement antinomiques dès le début, pour mieux les "rapprocher" à mesure que l'on s'approcherait de la fin. Ce qui donnerait finalement plus de force à ton concept...
Cela dit, ça n'engage que mon opinion personnelle, encore une fois.

Pour rester dans le détail, j'ai trouvé que la partie finale, avec tout le volet SF à proprement dit, aurait peut-être mérité d'être un peu plus approfondi.
Plus de descriptions
Spoiler:
(la plate-forme, les vaisseaux, leurs fonctions, les planètes au-delà, etc)
de ce côté-là ne m'auraient absolument pas dérangé. Après, est-ce vraiment un défaut en soi ? Je ne sais pas, mais en ce qui me concerne, tu pourrais amplement rallonger la sauce de cet épilogue de quelques pages supplémentaires, partir sur une esquisse de prospection interstellaire qui laisserait d'autant plus le lecteur sur sa faim qu'il n'aura pu en entre'apercevoir une infime partie...
Mais là encore, ce point ne concerne que mes propres goûts ou inclinaisons personnelles, forcément subjectives.

Pour le reste, j'ai passé un très bon moment.
Ton concept de Mnémotopia est solide, puissant et inspirant, quand bien même il puise en des sources post-apo' bien balisées. T'arrives néanmoins à apporter à ces concepts ta vision propre et ta patte. Ta noirceur caractéristique et tes personnages paumés, sans repères, subissant plus que n'agissant, mais essayant tout de même de s'en sortir malgré le flot d'emmerdes qui leur tombent dessus. Il y a des moments très puissants dans ce récit, humainement aussi bien que psychologiquement et l'intrigue m'a tenu en haleine jusqu'au bout !
Bref, c'est du très bon Catherine Robert.
Mais il y a encore quelques points perfectibles et peut-être quelques pages supplémentaires à insérer ici ou là (notamment sur "l'étude de personnages", si je puis dire), qui permettraient à ce récit d'atteindre son plein potentiel. C'est à dire, vraiment pas grand-chose... Un coup de brosse par-ci et un petit rajout par là et hop : tu les as ici, tes 5000 signes manquants !
Et vu qu'apparemment tu as eu un très bon relecteur (et je confirme, vu que j'ai déjà bossé avec lui), je ne me fais vraiment pas de soucis pour toi Wink

Merci pour ton partage et dépêches-toi donc de retaper proprement tout ça pour l'envoyer quelque part Cath, parce que franchement : cette novella est un sacré bon morceau et j'ai pris énormément de plaisir à te lire. Très sincèrement.
En attente de la version finale, donc.

P.S: Et désolé pour le pavé hein, je me suis lâché...


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3763
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mnémotopia version longue

Message par Catherine Robert le Sam 29 Sep 2018 - 12:10

Et bien, merci de ce long commentaire fouillé Tak, plein de petits trucs intéressants.
Alors reprenons dans l'ordre.

La ponctuation : oui, je sais, ça pèche toujours un peu chez moi. J'oublie les points d'interrogation (je sais où ils doivent se mettre, c'est juste que quand j'écris, je les oublie), et mes virgules c'est pas ce que je gère le mieux  j'en mets trop ou je les place au mauvais endroit. Mais de ce côté, la lecture de Murphy a été bonifiante pour le texte, énormément de ces commentaires portaient là-dessus.

Le manque de précisions : ça aussi c'est récurrent chez moi. J'essaie d'y faire attention, mais ce n'est toujours pas un aspect du récit qui vient facilement. Au final, il manque parfois (souvent ?) des petits détails, des descriptions, des explications qui apporteraient un petit plus à l'histoire.

La fin : effectivement, à moi aussi, elle me paraît un peu moins maîtrisée. Je verrai ce que je peux faire à ce propos sans savoir si j'arriverai à y faire quelque chose (bien que j'aie déjà rajouté un bout de phrase ou l'autre sur les suggestions de Murphy). Par exemple, tu cites le manque de descriptions niveau plate-forme spatiale, vaisseau... le problème pour moi, c'est que je ne les visualise pas, je ne sais donc pas les décrire. Par contre, pour une esquisse de prospection spatiale, là, non, je préfère n'en rien dire. On saura juste qu'ils sont partis. Une vraie fin, mais une fin très ouverte.

La caractérisation des personnages : embêtant. Parce que pour commencer, ce ne sont pas les personnages de mon cru que j'ai ressentis le mieux à l'écriture. Au fond, je pense que je les trouve moins profonds que plein d'autres nés sous ma plume. Ils me paraissent un brin artificiels.

Par exemple, Christa et Macha, dans les faits, elles sont fort différentes. Bien sûr, toutes les deux  sont d'une certaine façon naïves, mais leur naïveté n'est pas la même. Christa rêve éveillée d'un avenir qui n'est pas pour elle, Macha, c'est plus un manque d'instruction, elle a les pieds sur terre et, au départ, est résignée à leur vie moche. Donc, à la base, elles sont caractérisées, mais au cours de leurs aventures, elles doivent "grandir" et se battre, ce qui fait que leurs différences se gomment et elles commencent à se ressembler un peu trop, même si leurs motivations sont très différentes : Christa continue à vouloir vivre autre chose, ailleurs, et Macha ne pense qu'à protéger son enfant. Mais dans les faits, ce sont deux jeunes filles peu instruites qui doivent lutter. Du coup, je comprends qu'à partir d'un certain moment, on puisse les confondre un peu.

Pour Artie et Iggy, ça vient en même temps du même problème et de la fin en elle-même. Les deux sont différents et ont des fonctions différentes. Artie est surtout une sorte d'espion qui peut s'infiltrer partout, et Iggy est présenté comme un magouilleur, gentil mais roublard. Là aussi, au début, ils sont caractérisés, mais à la fin, les deux deviennent comme tu le dis presque des sosies aux mêmes fonctions.

Mais j'aime bien justement que les deux duos soient ainsi. Tous sont des marionnettes manipulées par une entité qui doit en manipuler tellement qu'il est logique qu'elles soient moins profondes que des êtres réellement pensant. Artie et Iggy ont à peu près les mêmes fonctions pour Mnisi : gérer les éventuels problèmes de couac dans les personnalités des habitants. Mnisi leur a donné certaines particularités (Artie a un côté plus professeur, il parle mieux, a plus d'instruction, tandis que pour Iggy, c'est plus axé sur son côté magouilleur qui trempe dans des drôles de trucs et son mystère), mais lorsque vient le moment de leur coming-out, tous deux deviennent des "soldats" agissant de la même façon. Quant à Christa et Macha, c'est pareil, elles sont de la zone, ça les rapproche automatiquement sur plein de points ; et elles échappent toutes les deux petit à petit au contrôle de Mnisi.

Mais j'ai du mal à m'expliquer, et ça vient du fait que tu as raison au fond, je devrais arriver à les rendre moins proches. Je vais y penser, en tout cas pour le duo Macha/Christa. Pour Iggy et Artie, je ne suis pas sûre d'avoir envie de les changer. Et puis, Artie n'apparaît que dans un chapitre avant de réapparaître à la fin où il n'est plus qu'un "soldat". A moins de le faire revenir plus tôt dans le récit, je ne vois pas comment le caractériser plus.

Et puis, faut pas oublier le cas d'Elton. Je l'aime bien dans sa première apparition, il a un rôle principal, mais qui m'a semblé s’essouffler très vite. Je dirais qu'il fait presque du remplissage dans ses passages dédiés. Là aussi, je n'ai pas trop d'idées.

Peut-être que ce problème vient aussi du fait que j'ai travaillé par morceaux et dans le désordre, ce n'est pas évident de raccorder tous les bouts et de rectifier les points trop ressemblants (qui ne sont pas gênants quand ce sont des récits différents, mais le deviennent, un peu, quand ça fait partie de la même histoire).

Bref, je pense que cette novella est bonne et même très bonne. Mais surtout par son idée principale. Il faudrait maintenant que je la tire vers le haut en bossant mes personnages et le contexte. Mais j'ai le temps, et ça va m'en demander un peu, faut que ça travaille en arrière-fond dans mon cerveau.

A pavé, pavé et demi. Wink


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 10055
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 50
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mnémotopia version longue

Message par Tak le Sam 29 Sep 2018 - 14:08

Je comprends très bien pour tes deux duos de personnages, mais dans le cas particulier d'Iggy et Artie, c'est surtout gênant dans la mesure où ce dernier n'est pas très présent dans la 1e partie de l'histoire et le peu qu'on a vu de lui ne suffit pas (assez, ai-je envie de rajouter) pour en faire un personnage vraiment différencié d'Iggy. La seule chose qui le caractérise réellement, en fait, est ce que l'on découvre de lui à travers le regard d'Elton.
Peut-être te faudrait-il rajouter un ou deux paragraphes sur le bonhomme et sa façon d'appréhender les choses, son rapport à la Zone, etc...

Et je partage en partie ton opinion sur Elton, qui pourrait être un peu plus développé par la suite.

Quant aux descriptions, je sais que ce n'est pas ton point fort, mais à mon avis tu pourrais peut-être en rajouter un poil sur la partie SF sans forcément entrer dans les détails.

Mais je suis d'accord avec toi : ton récit est très bon, mais il lui manque un peu de contexte et de précisions au niveau des personnages. Une fois ce petit travail fait, alors tu auras un putain de texte à proposer à qui n'en veut !


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3763
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mnémotopia version longue

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum