[Sans titre] (pour l'instant)

Aller en bas

[Sans titre] (pour l'instant)

Message par Martin- le Lun 11 Juin 2018 - 1:51

Bonsoir ! Je profite de cette nuit qui s'annonce un peu courte pour vous soumettre un premier jet de ce texte sans titre (je cherche, promis).
En attendant que je termine le texte, je vous laisse le lire


Le hasard des péages et des routes m’a mené jusqu’à la cité aux cent clochers et jusqu’aux amis que j’y avais laissé. Les soirs se suivent et je m’y imbibe de malt, de nostalgie… Je ressens comme un besoin de renouer avec ces rues pavées et ces personnes qui partageaient ma vie, il y a quelques années.
Je repasse par l’école primaire où j’étais un enfant turbulent, ce bagne infantile où j’avais rencontré cette fillette douce et tranquille comme un après-midi de septembre. Me reviennent en mémoire les chamailleries et les voyages scolaires que nous avons partagé jusqu’à l'adolescence…
Je me rappelle quand nous avions parcouru Pompéï où je t’avais expliqué le fonctionnement des volcans, te souviens-tu comme j’avais été malade sur le ferry qui nous menait jusqu’en Grèce ?
Qu’es-tu devenue ?

Dijon et toi êtes encore plus radieuses que lorsque je vous ai laissées, et moi, je suis plus apte à saisir cette beauté, à m’en imprégner.
Je suis heureux de retrouver cette amie d’enfance perdue de vue, de la rencontrer une seconde fois, après toutes ces années. On ne peut pas rattraper le temps perdu, bien sûr, mais on peut lui courir un peu après, le temps d’une soirée.
Alors que nous arpentons la belle endormie dans la chaleur nocturne, je me délecte de chaque seconde qui passe, de chaque éclat de rire… Cette nuit sera belle, cette nuit sera blanche.

Ce matin, le wagon désert baigne dans les rayons faiblards d’un soleil timide. Assis dans une micheline, nous voyageons encore un peu ensemble, pas beaucoup, mais ça me convient. L’alcool a délié nos langues autant qu’il a tordu nos boyaux et je sens qu’un peu de notre pudeur est restée sur les pavés de la cité des Ducs.
Nous sommes partis, tu es revenue et je ne fais que passer, mais à cet instant je sais que j’aurais voulu partager plus avec toi. Des nuits plus nombreuses et plus folles, d’autres voyages et une affection plus profonde, peut-être…
Tu es restée presque la même et je sais que j’ai beaucoup changé, l’enfer qui me rongeait perd du terrain jour après jour. Si tu savais tout ce que j’ai vu et vécu, tout ce qui m’a animé…
De l’adolescent compliqué que j’étais tu as surtout retenu la fougue et la fantaisie. Je ne t’en ai rien dit mais cet aveu m’a fait l’effet d’une seconde naissance, comme si je re-découvrais mon visage au travers d’un miroir plus propre et plus pur.

J’ai aussi de belles choses à te dire, mais nos chemins se sépareront à la prochaine gare. Nous avons tous les deux quelqu’un qui attend notre retour mais je crois que si j’avais fermé les yeux à cet instant, je t’aurais ouvert mes bras.
Le train ralentit alors que mon coeur s'accélère, mais j’en dis un peu. Je laisse flotter quelques notes de cette sérénade que je voudrais jouer et tu rougis légèrement.
Je retrouve tout à coup ce sourire que j’avais presque oublié mais qui m’avait déjà marqué, plus de dix ans auparavant.
Alors que le convoi s’arrête, je m’élance pour te voler un baiser. Je sens ta main sur la mienne et tes lèvres qui dessinent en sourire sous les miennes, alors c’est au tour de mes joues de s’enflammer. Je me détourne et bondis précipitamment sur le quai pour masquer mon émoi.

Mes jambes tremblent encore quand la machine s’ébranle pour t’emmener au loin.
Le vent fait battre ma parka et mon regard s’accroche aux wagons, j’aurais peut-être dû manquer mon arrêt… Mais j’ai changé, je suis devenu raisonnable.
Et puis qui sait ? Peut-être nous rencontrerons nous une troisième fois, peut-être voyagerons-nous à nouveau ensemble...


Dernière édition par Martin- le Sam 23 Juin 2018 - 4:30, édité 1 fois


Whatever happens, happens...
avatar
Martin-
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 157
Date d'inscription : 12/11/2015
Age : 22
Localisation : Dépend des tarifs Flixbus

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sans titre] (pour l'instant)

Message par mormir le Lun 11 Juin 2018 - 12:07

Pourquoi ce texte aurait-il besoin d'un titre ? Il est beau, romantique à souhait.
Toutefois, est-ce une seule histoire , ou plusieurs fragments successifs ? L'ensemble laisse une impression de clichés mis bout à bout. Cela ne m'a pas sorti du texte que j'ai beaucoup apprécié.
2 remarques me sont venues :
- la fin "j'ai changé, je suis devenu raisonnable" ne me plaît guère. est-ce que la raison est une justification ? Elle est relative à chaque personne. Moi j'aurais écrit : "j'ai changé, je suis devenu raisonnable... ou lâche"
- la même histoire racontée à la seconde personne du singulier par la jeune femme amie d'enfance serait géniale.

Merci pour ce texte !


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2538
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sans titre] (pour l'instant)

Message par Martin- le Lun 11 Juin 2018 - 18:01

Hello Mornir !
Merci d'avoir pris le temps de lire et de commenter mon texte !
Je trouve qu un titre serait le bienvenu parce que... j'aime bien les titres, en fait. Enfin c'est plutôt que je sens que mon texte est bel et bien achevé après coup... Mais mieux vaut une absence de titre qu'un mauvais substitut trouvé à la va-vite.

Par contre il s'agit d'un seul récit, mais il semble effectivement confus de s'y retrouver. Je crois que mes tableaux ne s'articulent pas bien... je vais bricoler un peu.

En ce qui concerne ta première remarque, je ne sais pas vraiment quoi te répondre si ce n'est que... j'aurais pu écrire «plus raisonnable qu'à l'époque». Car c'est vraiment la raison (ou ce que j'ai jugé comme tel) qui a guidé mes gestes.

Pour ce qui est de ta seconde remarque : ce serait à elle de le faire, pas à moi.
Mais c'est le genre d'idée très chouette que je vais garder sous le coude pour un prochain travail de fiction, merci ! Smile


Whatever happens, happens...
avatar
Martin-
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 157
Date d'inscription : 12/11/2015
Age : 22
Localisation : Dépend des tarifs Flixbus

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sans titre] (pour l'instant)

Message par Tak le Lun 11 Juin 2018 - 22:00

Belle lecture, je confirme.
Personnellement, je n'y ai pas vu spécialement de clichés, mais juste des suites d'images et de sensations visitées par le ressenti du narrateur. Et je trouve que ça marche magnifiquement bien. J'aime bien ce côté "réminiscences d'amours de jeunesse sur fond de retour au bercail" : ça donne l'impression de boucler la boucle, sans en faire des caisses non plus.
Il y a une certaine fatalité qui imprègne ces lignes, mais une "belle fatalité" si je puis dire Rolling Eyes (quelque d'assez lumineux, quoi, malgré une petite touche de regrets, forcément).

Bref, c'est bien écrit et bien tourné, c'est vivant et ça me plait !
Et je le répète encore une fois : mais je te trouves bien plus à l'aise sur une forme de prose libre comme celle-ci, où j'ai vraiment l'impression que tu affirmes ta plume (même si tes poèmes en vers n'étaient pas mauvais, loin de là).

Continues donc sur cette voie Martin, moi je suis preneur !


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3642
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sans titre] (pour l'instant)

Message par mormir le Lun 11 Juin 2018 - 22:18

oupsss. Moi non plus je n'ai pas vu de clichés. J'ai employé ce terme par erreur, en lieu et place de photos ou images.

Pour le "raisonnable", il s'agit de ta perception et elle est la bonne. Je t'ai juste donné ce que j'aurais perçu moi-même d'une telle situation, mais c'est absolument subjectif Smile


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2538
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sans titre] (pour l'instant)

Message par mémoiredutemps le Mer 20 Juin 2018 - 10:45

Oui, j'ai bien aimé ton texte Smile , ces souvenirs qui reviennent au moment d'une rencontre fortuite. En plus joliment écrit, à part un détail peut-être : tu utilises un peu trop le verbe faire alors qu'en te lisant d'autres verbes plus parlants me viennent presque spontanément.
Il peut se passer de titre mais pourquoi pas "la micheline" ?


Auteure de "La Verge Noire" chez ÉLP Éditeur http://www.elpediteur.com/auteurs/memtemps/2015_vergenoire.html
Parce que moi je rêve, moi je ne le suis pas. ("Léolo" - Jean-Claude Lauzon).
Administratrice du forum de bêta-lecture http://imperialdreamer.forumotion.com/
avatar
mémoiredutemps
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 170
Date d'inscription : 20/09/2012
Age : 47
Localisation : À l'est, là où les lérots vont boire

https://www.facebook.com/Memoria-Temporis-La-Verge-Noire-6290503

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sans titre] (pour l'instant)

Message par Martin- le Sam 23 Juin 2018 - 4:26

mormir a écrit:oupsss. Moi non plus je n'ai pas vu de clichés. J'ai employé ce terme par erreur, en lieu et place de photos ou images.

Ne t'en fais pas, j'avais bien compris que ce n'était pas péjoratif ! Smile

Tak a écrit: Bref, c'est bien écrit et bien tourné, c'est vivant et ça me plait !
Et je le répète encore une fois : mais je te trouves bien plus à l'aise sur une forme de prose libre comme celle-ci, où j'ai vraiment l'impression que tu affirmes ta plume (même si tes poèmes en vers n'étaient pas mauvais, loin de là).

C'est toujours un plaisir de voir ton commentaire sous mes textes, Tak ! Merci beaucoup, tes compliments me vont droit au coeur.
Comme tu le dis, je trouve que la souplesse de la prose me facilite grandement la tâche en me permettant, par exemple, de tourner les phrases de certaines manières qui n'auraient pas convenu à un texte en vers.

@mémoiredutemps : Merci pour ton commentaire ! J'avais eu la même idée de titre mais finalement je ne l'avais pas retenu, je crois que ce texte va s'en passer pour un bon moment.
En revanche, après relecture, je suis d'accord avec toi. Il y a trop de "faire" alors qu'on avoir quelque chose de beaucoup mieux ! Je vais aller bricoler tout ça ! Smile


Whatever happens, happens...
avatar
Martin-
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 157
Date d'inscription : 12/11/2015
Age : 22
Localisation : Dépend des tarifs Flixbus

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sans titre] (pour l'instant)

Message par Petit-Carmin le Jeu 30 Aoû 2018 - 3:04

Wouhoua, simple, efficace, passionné... et même spontané.

J'aime beaucoup le naturel qui ressort de l'ensemble, que ce soit de ton texte ou des retours sincères qui émanent autour de ta création sans titre.

Bravo, je suis un simple apprenti et j'apprends beaucoup, merci.
avatar
Petit-Carmin
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 111
Date d'inscription : 17/08/2018
Age : 31
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sans titre] (pour l'instant)

Message par Martin- le Lun 3 Sep 2018 - 14:01

Hello Petit-Carmin !

Je suis content que mon texte t'aie plu et je te remercie pour ton commentaire !

Si je peux me permettre, cependant, je pense que les autres seront du même avis que moi quand je pense sincèrement que tu n'es pas un simple apprenti.

En fait j'ai même envie de dire qu'on reste tous des apprentis tout au long de notre vie d'écrivain puisque par définition, ce qualificatif implique qu'on apprenne en permanence.
Tu verras que tu ne finiras jamais d'apprendre en tant qu'écrivain, parce que personne ne finit jamais...



Whatever happens, happens...
avatar
Martin-
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 157
Date d'inscription : 12/11/2015
Age : 22
Localisation : Dépend des tarifs Flixbus

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sans titre] (pour l'instant)

Message par Petit-Carmin le Ven 7 Sep 2018 - 17:45

Merci Martin !

J'espère grandir un peu plus et chaque jour me rends plus grand, plus mature.

Nous sommes des tous padawans en espérant un jour être des jedi. XD

A bientôt,


Ravagé du système neuronal... Mais n'est-ce pas là l'atout de ma lumière créative.
avatar
Petit-Carmin
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 111
Date d'inscription : 17/08/2018
Age : 31
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sans titre] (pour l'instant)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum