Onze corbeaux

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Onze corbeaux

Message par mormir le Lun 30 Avr 2018 - 22:17

Voici ma participation. Si ce texte n'est pas transcendant, j'aurai au moins fait acte de présence pour ce concours.

Et puis malgré ses faiblesses, je l'aime bien car il représente un hommage à mon village natal pour lequel je ne connais pas de légende. En voici une...

Onze corbeaux

EDIT : lien corrigé


Dernière édition par mormir le Mer 2 Mai 2018 - 0:45, édité 3 fois


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2448
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par Tak le Lun 30 Avr 2018 - 23:49

Eh bien! Que dire, si ce n'est que cela me fait franchement très plaisir de te voir participer à ce concours, Mormir ?! J'ai même envie de rajouter bon "yeaah" de circonstance  :metal:

Mais d'un autre côté, j'ai envie de dire aussi :
Aïe les gars, on va encore se prendre une bonne déculottée ! Razz


P.S: Comme à mon habitude, j'attendrais que tous les textes soient postés et après deadline avant de commencer mes lectures. Mais le "menu" de ce concours a d'ores et déjà l'air plus qu'appétissant...


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3388
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 35
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par FRançoise GRDR le Mar 1 Mai 2018 - 22:29

Ça marche pour moi... Je peux lire mais pas télécharger Rolling Eyes


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8061
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 63
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par mormir le Mer 2 Mai 2018 - 0:46

Je viens d'enlever le mdp. Normalement mon texte est en "open bar" à présent !


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2448
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par Amaranth le Mer 2 Mai 2018 - 7:33

C'est bon pour moi, j'ai pu le télécharger ! Merci Mormir !


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 2000
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par FRançoise GRDR le Mer 2 Mai 2018 - 21:09

Relu car je le connaissais déjà. Il y a des passages un peu longs, lorsque Joëlle fait des recherches (mais c'est sûr qu'il faut en passer par là) et celui où tu relates la légende.
Dans l'ensemble, l'histoire est prenante. On a envie de connaître le pourquoi de l'apparition, même si on le devine quand même un peu.
Je pense que tu pourrais raccourcir le texte de la légende... Ou la faire vivre d'une autre manière (je ne sais pas trop comment par contre)
Spoiler:
En rêve elle serait la suicidée par exemple...
Merci pour ce texte mélancolique ^^


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8061
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 63
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par Blahom le Mar 8 Mai 2018 - 14:58

Un texte bien écrit (mais on connaissait déjà tes talents d'écrivain, Mormir).
Le thème général nous renvoie à ces histoires "gothiques" basées sur la résurgence d'une menace trouvant ses origines dans un lointain passé, si populaires dans les années 60 (Le Masque du démon de Mario Bava en demeure l'archétype).
Ici, le fantôme du passé se transforme en deus ex machina et réduit à néant les "méchants" contemporains.
Si je devais mettre en avant un point négatif, je dirais que la résolution du mystère manque quelque peu de dynamique : le lecteur demeure trop passif et je déplore l'absence d'une véritable enquête impliquant celui-ci.
Autre point "négatif" : à la base, le sauveur de la demoiselle en détresse est éminemment antipathique.
Tout cela n'empêche pas le récit de fonctionner et de se lire avec intérêt : j'ai d'ailleurs trouvé la scène du viol assez dérangeante.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1503
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par Perroccina le Jeu 10 Mai 2018 - 16:00

J'avais déjà lu cette histoire que j'avais bien aimé la première fois. Elle est bien écrite et même si je me souvenais de tous les détails ou presque, je l'ai relue et retrouvée avec plaisir. C'est sympa de baser une histoire sur une légende. Au fait, est-elle vraie ou inspirée d'une légende réelle ou est-elle totalement issu de ton imagination.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 3019
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par mormir le Jeu 10 Mai 2018 - 19:12

Merci de vos lectures chers amis.

Et pardon de ne pas avoir répondu avant, 24 heures c'est parfois un peu juste pour une journée Smile

@Françoise : raccourcir le texte de la légende la rendrait un peu trop anecdotique à mon goût et pourrait donner l'impression qu'on a juste trouvé un truc pour faire accepter l'apparition. Vivre le passé en rêve en partie pourrait être une bonne piste comme tu le suggères. En tous cas, je sais que ce thème mériterait un meilleur traitement, mais je n'ai pas réussi à le lui faire subir.

@Blahom : je suis d'accord avec toi sur le manque de dynamique de la recherche. En même temps, elle réalise cette recherche en quelques heures à peine ! On passe d'une action rapide à une sorte de démarche descriptive qui peut laisser le lecteur au-dehors. Et oui le sauveur est un sale type de son vivant, entraîné et appréciant le combat, la mort et la torture. A la violence il répond par la violence. Je ne sais pas si en termes de développement personnel transmigratoire, ça le fait. Mais moi ça me plaisait bien : Yark ! Yark !

@Perroccina : cette histoire est totalement inventée !!! Mais elle a une genèse amusante : j'avais envie d'écrire un jour en 2013, aucun texte sur le feu et pas la moindre idée. J'ai ouvert Word et laissé mon esprit vagabonder. Il m'a ramené à des souvenirs d'enfance dans mon village natal (isles-sur-Suippe), puis à cette fois où avec 6 ou 7 copains de 12-13 ans, nous étions réunis dans une cabane abandonnée au fond d'un bois isolé à nous raconter les histoires les plus effrayantes qui soient. Le climat tu l'imagines était tendu entre histoires de fantômes, de rôdeurs et de créatures abjectes ; lorsque de violents craquements très proches et un croassement sonore nous ont tous fait détaler dans toutes les directions. Avec mon meilleur ami nous avons foncé vers l'endroit où nous avions laissé nos vélos, et quitté le bois non sans un nouveau détour pour éviter de passer trop près du cadavre d'un énorme corbeau gisant sur le sentier et qui n'était pas là lorsque nous étions arrivés une heure plus tôt. Rien que ce souvenir mériterait une histoire fort effrayante bien qu'au final nous nous en soyons tous sortis avec seulement quelques douloureuses griffures de ronces. Ce souvenir m'a fait écrire 2 mots : "Onze corbeaux". Un quart d'heure plus tard j'avais la comptine, le lendemain j'avais la première version de cette nouvelle.

Voili voilou les amis. merci encore pour vos commentaires.

J'ai commencé mes lectures, mais je mettrai mes commentaires d'un seul coup lorsque j'aurai tout lu


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2448
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par paulux le Sam 12 Mai 2018 - 11:18

Oui, un intéressant récit, vraiment bien écrit. L'histoire subit une baisse de régime, juste après le sauvetage de la jeune fille. Sur le coup, son enquête paraît anecdotique et sans intérêt... avant qu'on retrouve d'autres informations, et qu'on se replonge un peu comme dans un deuxième récit au fond.

Au final, c'est donc loin d'être mauvais, mais il subsiste ce petit déséquilibre un peu dérangeant. On est content d'avoir vécu ces différents récits, et pourquoi pas de déboucher sur cette sorte de rédemption. Ça fait du bien parfois d'en lire, lol
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 691
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 40
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par Cancereugène le Dim 13 Mai 2018 - 13:03

Pour moi, c'est une relecture, puisque je connaissais déjà ces 11 corbeaux, eh bien je confirme la bonne impression qu'il m'avait laissée la première fois !
Tu débutes ton action tambour battant, puis tu enchaînes avec une partie "enquête" qui vient éclairer toutes les zones d'ombres du début, le tout avec un style agréable à suivre. Pour moi, c'est du tout bon !
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2037
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par Paladin le Lun 14 Mai 2018 - 10:39

J'ai bien aimé, l'écriture est bonne, et ça donne un petit conte moderne.

Ma réserve serait que c'est un peu prévisible et assez linéaire, mais en tout cas ça fonctionne bien. J'ai même été surpris, en lisant les commentaires, d'apprendre que tu as inventé la légende de toutes pièces, je pensais que tu t'étais inspiré d'une légende existante, ou au moins que la comptine enfantine était réelle !


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10470
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par lester l gore le Mar 15 Mai 2018 - 17:10

11 Corbeaux...

… et quelques pages de plaisir ! Même si cette nouvelle ne brille pas par son originalité, la plume est belle, maîtrisée, et l’histoire se lit avec plaisir, comme un récit au coin du feu. J’ai apprécié en particulier l’ancrage du récit dans un terroir original, et la poésie du finale. Comme d’habitude, un bon moment de lecture classique avec toi, Mormir.
avatar
lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 2094
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 55
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par mormir le Mar 15 Mai 2018 - 23:07

Merci de vos lectures les amis.

Je partage vos avis. Globalement pas mal écrit, mais un peu trop linéaire et avec une baisse de rythme au milieu. Comme je le disais à Françoise, la matière est bonne et je devrais pouvoir en tirer quelque chose de meilleur, mais je n'ai pas encore trouvé la recette exacte.

En tous cas, je suis ravi que cette histoire passe aussi bien !

Et effectivement Paladin, tout est inventé ou presque. Pour rendre la légende crédible, je l'ai ancrée dans une réalité temporelle et géographique. isles sur Suippe existe bien puisque c'est là que j'ai vu le jour, s'appelait Isla autrefois. L'abbaye de la Croix-Sainte-Anne a existé. La rivalité entre les comtes de Blois et l'archidiocése de Reims est réelle , de même que l'archevèque Arnoul, fils illégitime du roi Lothaire, Raoul III comte de Valois. En revanche, les familles De Tille et de Vrigny n'ont pas existé à ma connaissance Smile Peut-être dans un monde parallèle...


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2448
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par Tobermory le Sam 19 Mai 2018 - 16:24

Un schéma très classique :
Spoiler:
un forfait perpétré autrefois, la malédiction lancée par la victime, une scène en miroir à notre époque et l’intrusion du fantastique dans le quotidien, les recherches de l’héroïne à partir d’une légende médiévale, la vision de la fin qui accrédite le côté surnaturel.
Dans ce cadre, l’histoire est bien racontée. J’ai beaucoup apprécié le début qui m’a d’emblée accroché. Une présentation rapide du lieu et quelques éléments sur Joëlle, qui nous la rendent déjà attachante, et tout de suite la scène très brutale de l’agression et le secours providentiel.

De mon point de vue, le principal point faible c’est que le climax est atteint dès le début et qu’on ne retrouve pas ensuite de scène aussi forte.

Il n’empêche que la suite comporte beaucoup de point positifs. La légende est très crédible en « légende médiévale » et les onze corbeaux en croix sont une belle trouvaille qui donne une impression de sombre mystère. J’ai trouvé à la comptine un petit air des centuries de Nostradamus.

L’écriture est parfaite.

Quelques remarques de détail :
L’homme portait une carte routière : portait ne me semble pas le terme adéquat ; plutôt « tenait »
en indiquant d’un bras : plutôt « du bras »
L’étudiante décida qu’elle ne pouvait pas tomber plus mal. Elle s’agita et grogna à travers son bâillon. Il pourrait surement l’aider, appeler des secours : Je suppose qu’il y a une étourderie dans la première phrase ; ou alors je n’ai rien compris.
Une goutte de sang s’échappa d’une griffure sur son front, tomba dans l’eau paisible où elle se dilua rapidement : cette goutte diluée « téléphone » un peu la suite parce qu’on se dit d’abord que c’est une précision inutile.



En tous cas merci pour cet agréable moment de lecture.
avatar
Tobermory
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 182
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 67
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum