Les verts souvenirs

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Les verts souvenirs

Message par Blahom le Lun 30 Avr 2018 - 20:07

Voici ma participation (40537 caractères, titre compris) :

https://www.fichier-pdf.fr/2018/04/30/abduction/


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1524
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les verts souvenirs

Message par Paladin le Dim 6 Mai 2018 - 10:38

Ce n'est pas le texte de toi que je préfère. Il y a une très bonne idée à la base, mais je la trouve exploitée de façon maladroite.

Déjà j'ai eu l'impression de longueur en lisant : non pas que le texte soit très long, mais il s'y passe peu de chose, je m'y suis un peu ennuyé.

Mais le principal reproche que je ferais c'est que je ne trouve pas ma fin crédible. Comme je l'ai dit, je trouve l'idée très bonne, mais je ne trouve pas très cohérent que Marc comprenne le fin mot de l'histoire en ayant en fait très peu d’éléments : quelques flash, quelques cauchemars, plus ce qui est arrivé à Pierre, et il reconstitue tout :
Spoiler:
les humains choisis serait comme des volailles élevées en liberté pour une consommation future... Mais il aurait pu y avoir bien d'autres explications, comme justement, quand tu parles du radiopistage, les humains ainsi marqués n’auraient pu l'être que dans un simple but d'observation, pas forcément pour les manger. Je trouve que l'idée lui vient (Comme elle est venue à Pierre) de façon incompréhensible. Je répète, c'est une bonne idée, mais il manque quelque chose qui justifierait le raisonnement qui amène à cette conclusion.

Les allusions aux années 80 sont sympas, mais, c'est ce que je disais aussi à Mémoiredutemps, les renvois à la fin du texte alourdissent en interrompant le lecture, surtout qu'ils ne sont pas nécessaire : tu as déjà nommé "La bombe humaine" de Téléphone dans le texte, il suffisait de citer aussi la chanson des Stones et The Wicker Man, sans avoir besoin de faire un renvoi à la fin.


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10646
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les verts souvenirs

Message par Blahom le Jeu 10 Mai 2018 - 13:47

Merci de ta lecture, Paladin.
Quelques éléments de réponse :
- sur "l'impression de longueur", tout d'abord : j'ai insisté sur les états d'âme du héros, sur sa relation avec son fils. Mon but n'était pas de tout centrer sur l'action. Désolé si l'ensemble manque par conséquent de rythme...
- "Mais le principal reproche que je ferais c'est que je ne trouve pas ma fin crédible." Je suppose qu'il s'agit de "ma" fin Smile ... Il se peut que la fin soit trop abrupte. J'ai été quelque peu bridé par les 40000 caractères de rigueur, ainsi que par le temps, il faut bien l'avouer...
Il n'empêche qu'un personnage peut très bien avoir l'impression de reconstituer quasi-instantanément les différentes pièces d'un puzzle. En réalité, il s'agit d'un long travail de maturation. N'oublions pas que le narrateur a aussi subi un traitement spécial affectant sa mémoire (j'aurais dû insister plus explicitement sur ce dernier point).
- quant aux renvois, ils ne sont là que pour d'évidentes raisons de droits et on pourrait très bien s'en passer. On peut lire (et comprendre) le texte sans les consulter, différence majeure avec le texte de notre ami Mémoire...


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1524
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les verts souvenirs

Message par Perroccina le Sam 12 Mai 2018 - 17:10

Une bonne histoire, bien angoissante qui joue avec l'imagination du lecteur. C'est bien écrit et prenant. La chute néanmoins, est un peu trop sibylline, je n'ai pas su déterminer si Marc est parti de son propre chef et seul ou si l'échéance est parvenue à son terme.
J'ai particulièrement apprécié la façon dont tu nous immerges dans l'angoisse qui prend Marc petit à petit.
Une très bonne lecture.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 3069
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les verts souvenirs

Message par Cancereugène le Sam 12 Mai 2018 - 17:20

Le récit est vraiment très accrocheur et débute de belle manière avec un souvenir très bucolique, riche en couleurs et en odeurs ; quiconque a été enfant (et à vécu une enfance heureuse, je le précise !) peut s'y retrouver. J'ai d'autant plus apprécié le fait que ces souvenirs, plutôt sympas et joyeux, inspirent des années plus tard, une inquiétude. Cela rend la situation très anxiogène.
J'ai moins goûté les nombreuses références à ce que le qualifierais de culture "bis", en effet, de Stephen King à X-Files, était-il bien nécessaire de nous pointer du doigt ces œuvres ? Cela m'a parut un peu artificiel.
Sur la forme, je n'ai vraiment rien à dire de négatif. Le style est élégant, les mots bien choisis, pas de déchets. Personnellement, je ne me suis pas ennuyé une seconde. J'ai d'autant plus été déçu par les finalités de l'histoire, qui semble faire écho aux œuvres citées plus ou moins directement en référence. Cette semi-déception a fait glisser le récit en bas de mon classement, et pourtant, dans son exécution, c'est l'un des meilleurs ! Pas facile de classer...

avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2100
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 45
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les verts souvenirs

Message par Blahom le Sam 12 Mai 2018 - 22:41

Merci pour vos commentaires.
Perroccina : pour en revenir à la fin, j'ai souhaité laisser une certaine liberté d'interprétation au lecteur. Peut-être ai-je eu tort ?  
Cancereugène : je suis content que le début t'ait plu (et regrette sincèrement que la conclusion t'ait déçu).
Les références à King ? Cela m'a permis de relier le récit à l'actualité, d'autant plus que le thème de It s'y prêtait. En revanche, il n'y a pas vraiment de référence à X-Files, série que j'ai cessé de regarder il y a plus de vingt ans et dont je n'ai vraiment aimé que les deux premières saisons.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1524
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les verts souvenirs

Message par FRançoise GRDR le Sam 12 Mai 2018 - 23:21

J'ai bien aimé le début, mais j'ai eu du mal avec les passages en italique, à la troisième personne, qui se poursuivaient
Spoiler:
car je n'ai pas vu tout de suite qu'il s'agissait du narrateur enfant. J'ai cru qu'il y avait une deuxième histoire imbriquée de quelqu'un de différent du narrateur. J'ai du me faire un peu violence pour recoller les morceaux. Très bonne idée de départ sauf que le fait que des extraterrestres soient derrière ces flashs ne soit pas trop crédible. il y a comme un défaut de registre pour moi. Trop ancré dans les souvenirs (très bonne vision des sensations de l'enfance dans les passages en italique) pour que l'action dans le présent m'apparaisse logique, 27 ans après !


Dernière édition par FRançoise GRDR le Ven 18 Mai 2018 - 17:53, édité 1 fois


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8156
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 63
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les verts souvenirs

Message par paulux le Jeu 17 Mai 2018 - 19:12

J'ai bien aimé ce texte, dense, avec beaucoup d'éléments psychologiques et une longue progression ! On est obligé de deviner beaucoup de choses, sans avoir vraiment de certitudes, et c'est au fond plutôt comme une lente plongée dans la folie. Le lecteur se retrouve forcément avec cette crainte qu'un jour une telle chose lui arrive, que quelque chose déraille et que toute sa raison soit balayée par ce seul fait.

Difficile de dire si le texte aurait pu / dû aller plus loin, donner davantage d'éléments ou creuser d'autres pistes ?! En l'état il se suffit plutôt bien à lui-même, je trouve...
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 711
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 41
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les verts souvenirs

Message par lester l gore le Ven 18 Mai 2018 - 17:26

J’ai beaucoup aimé le mélange de nostalgie et de lente montée de la paranoïa. Le style est irréprochable, rien à redire. Mention spéciale à ces réflexions d’un personnage qui déteste les genres de l’imaginaire, qui m’ont fait sourire. La fin volontairement ouverte est peut-être discutable, dans le sens où davantage d’explications auraient été bienvenues, mais je n’en suis même pas certain. Pour moi, une très bonne histoire, dont l’écriture et l’ambiance m’ont ravi. Un de mes favoris, avec Raven, Tobermory et Mormir

avatar
lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 2130
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 55
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les verts souvenirs

Message par Blahom le Ven 18 Mai 2018 - 19:23

Françoise : je regrette que tu n'aies pas immédiatement saisi l'alternance passé heureux/présent morose. Le recours à des passages en italique me semblait évident pour suggérer cette transition.
Je précise aussi que rien ne prouve que des extraterrestres soient à l'origine des faits. On a parfaitement le droit de douter de la santé mentale du narrateur. Et si action extraterrestre il y a, l'interprétation qu'en fait mon personnage est peut-être erronée...

Paulux : Lorsque tu écris qu'on "est obligé de deviner beaucoup de choses, sans avoir vraiment de certitudes, et c'est au fond plutôt comme une lente plongée dans la folie", tu résumes bien ce que j'ai essayé de faire et cela me rassure... Wink  

Lester : "le mélange de nostalgie et de lente montée de la paranoïa" décrivent tout aussi bien que la phrase de Paulux ce que j'avais à l'esprit.

Merci pour vos commentaires.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1524
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les verts souvenirs

Message par mormir le Ven 18 Mai 2018 - 23:09

J'ai ADORE ce texte. original, prenant à souhait, angoissant, bien écrit. Il ne se passe pas grand chose mais tout est suggéré et/ou laisse place à l'imagination du lecteur. Les enlèvements par des extra-terrestres sont légion en SF, mais tu le tournes ici de manière magistrale à mes yeux.

La fin est un peu en dessous du reste et pas très claire, mais l'ensemble m'a accroché du début à la fin.

Merci à toi !


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2542
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les verts souvenirs

Message par Tobermory le Mar 29 Mai 2018 - 19:45

Spoiler:
Très bon début, qui passe du vert paradis de l’enfance [Spoiler ]à une expérience angoissante. Ensuite, les faits étranges s’accumulent jusqu’à déboucher sur la paranoïa du narrateur(justifiée ou non. Blahom, tu prends le temps de bien camper tes personnages et leur contexte, ce qui donne de la crédibilité. L’inconvénient c’est que parfois j’ai trouvé qu’il y avait un peu trop de détails et que ça ralentissait la progression dramatique. C’est aussi un texte très référentiel : « ça », « Shining » , une pointe de Lovecraft ( la paranoïa, « l’horreur indicible ») L’avenue d’Aurevilly etc, sans compter les clins d’œil à des membres du forum (j’en ai reconnu deux), nous distrait un peu de l’action.

         Le portrait du narrateur en contempteur un peu caricatural  du cinéma fantastique n’apporte rien à l’histoire mais il est savoureux.
Texte bien écrit, je n’ai pas relevé de fautes ou maladresses .
Deux remarques :
« je ne pus m'empêcher de freiner et de m'engager dans un étroit passage » réflexion curieuse : il est revenu daans le village de son enfance, ce serait au contraire étonnant qu’il n’aille pas jusqu’à la maison où il a vécu.
A la fin le narrateur dit « . Nous devons fuir... » mais il part sans l’enfant (à moins qu’il lui soit arrivé malheur avant qu’il n’ait pu l’emmener.)

Pour moi, malgré ces quelques réserves, c'est un bon texte.

Edit : deux remarques qui étaient restées dans le tuyau:

"Encore que le terme « rêves » ne soit guère adéquat. Des cauchemars, plutôt." pas très logique... mais il est vrai qu'alors qu'un cauchemar est toujours négatif, dans beaucoup d'expressions "rêve" est souvent positif.


"Durant le dîner, nous devisâmes de choses et d'autres lorsqu'il me regarda" : nous devisions.




avatar
Tobermory
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 193
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 67
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les verts souvenirs

Message par Malossep le Mer 30 Mai 2018 - 11:05

Bonjour Blahom,
j'espère que tu vas bien !
Au début de ton texte, j'ai eu l'impression d'assister à un croisement entre Marcel Pagnol et X-Files, ce que j'ai apprécié.
Ensuite, cela ressemble plus à du Stephen King, avec les soucis familiaux, la folie, les manifestations étranges. Avec une certaine efficacité.
Je n'ai été complètement absorbé par l'histoire, mais ce fut divertissant.
En te remerciant
avatar
Malossep
Apprenti égorgeur

Messages : 87
Date d'inscription : 28/03/2017
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les verts souvenirs

Message par Blahom le Mer 30 Mai 2018 - 12:57

Merci pour vos commentaires.

Mormir : si tu as aimé, malgré l'absence voulue d'action, cela signifie que j'ai atteint mon objectif initial. J'ai essayé d'aller dans la même direction que Lovecraft dans sa nouvelle Night Ocean et cette démarche ne peut pas convenir à tout le monde.
Peut-être aurais-je dû peaufiner la fin mais le format imposé m'a obligé à couper court à mon propos. De plus, l'objectif n'était pas, cette fois, d'aboutir à une conclusion « frappante ».

Tobermory : «  les clins d’œil à des membres du forum (j’en ai reconnu deux) » …
Vraiment ? Il n'y en avait pourtant qu'un... Bizarre …
 Smile

« je ne pus m'empêcher de freiner et de m'engager dans un étroit passage » réflexion curieuse : il est revenu dans le village de son enfance, ce serait au contraire étonnant qu’il n’aille pas jusqu’à la maison où il a vécu. »
Cette histoire ayant aussi un aspect autobiographique, il ne m'arrive que rarement de poursuivre ma route jusqu'à la fameuse maison.

Bien vu pour « devisions »... Merci.


Malossep : je vais relativement bien, merci. J'espère qu'il en va de même pour toi.
« Au début de ton texte, j'ai eu l'impression d'assister à un croisement entre Marcel Pagnol et X-Files ...»
Je ne sais comment prendre cela, d'autant plus que c'est censé être un compliment... J'ai toujours eu beaucoup de mal avec Pagnol...
 Razz
J'apprécie davantage Stephen King.
Smile


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1524
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les verts souvenirs

Message par Tobermory le Mer 30 Mai 2018 - 13:55

Blahom : j'ai pensé que le nom du narrateur, Rovani, était un clin d'œil à Raven...

Un peu tiré par les cheveux j'en conviens. :mrgreen:
avatar
Tobermory
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 193
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 67
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les verts souvenirs

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum