Les Arches-cités

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Les Arches-cités

Message par Perroccina le Ven 27 Avr 2018 - 8:13

Voilà, je me lance. C'est à la base un truc que j'avais écrit il y a 6 ou 7 ans et qui fleurtait avec les 100 000 signes, j'ai un donc sérieusement élagué et modifié la fin pour aboutir à 32 524 signes.

Bonne lecture à tous

Les Arches-cités


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 3019
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Arches-cités

Message par mémoiredutemps le Dim 29 Avr 2018 - 13:48

Bien sûr c’est une nouvelle car sinon Paulane semble se laisser convaincre de sortir trop facilement. Il y a bien une chute, mais je l’ai trouvée un peu artificielle, trop brutale par rapport au reste. On ne devine pas qu’ils sont des "humains artificiels", il faudrait nous y amener ou expliquer un peu ce que tu entends par là et ce que sont les "humains naturels". Et pourquoi ils ne tentent pas d’entrer en contact avec ceux du dehors alors qu’ils viennent de prendre déjà pas mal de risques. Peut-être que finalement tu l’as trop élaguée ?
Ceci dit tout le reste de ta nouvelle m’a beaucoup plu, c’est très bien écrit (à part quelques rares fautes de frappe), on suit avec plaisir leur vie puis leur exploration. Un fort potentiel !
Spoiler:
"Jonnal avait beau tenter" participe passé
"que tu ne comprenais pas comment avec ce que nous expédions comment il est possible" répétition
"il y a un moyen de d’en avoir le cœur net"
"Abasourdi, le jeune homme demeura quelques minutes immobiles" singulier
"vis à vis" tirets
Beaucoup de falloir, dialogues mal cadrés


Auteure de "La Verge Noire" chez ÉLP Éditeur http://www.elpediteur.com/auteurs/memtemps/2015_vergenoire.html
Parce que moi je rêve, moi je ne le suis pas. ("Léolo" - Jean-Claude Lauzon).
Administratrice du forum de bêta-lecture http://imperialdreamer.forumsline.com/
avatar
mémoiredutemps
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 153
Date d'inscription : 20/09/2012
Age : 47
Localisation : À l'est, là où les lérots vont boire

https://www.facebook.com/Memoria-Temporis-La-Verge-Noire-6290503

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Arches-cités

Message par Perroccina le Lun 30 Avr 2018 - 20:56

Merci Memoire du temps pour ce commentaire et ta lecture.
Effectivement j'ai introduit de nouvelles notions pour raccourcir, comme les humains artificiels ou naturels. Les autres raccourcis que tu as soulevés peuvent effectivement être retravaillés et j'ai déjà une idée ou deux. Quant aux fautes, je n'ai pu faire qu'une seule relecture, mais effectivement elles sont énormes. Merci de les avoir cachées dans le spoiler.
Spoiler:
dans la première version Paulane se fait davantage prier, Jonnal fait deux sorties avant de la convaincre et à la fin, ils assistent à l'éxécution de toute la cité avant de partir tenter leur chance seuls et trouver d'autres échappés d'autres Arches-cités qui vivent dans les ruines de l'ancienne civilisation.
Comme tu vois, j'ai pas mal remanié.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 3019
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Arches-cités

Message par Blahom le Jeu 10 Mai 2018 - 13:50

Bonjour, Perroccina.
Ce texte se lit avec plaisir et intérêt. Il dégage un charme "vintage", très "seventies". J'ai pensé à L'Âge de cristal.
L'ensemble manque peut-être un peu de surprises mais la fluidité de l'écriture compense cela.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1503
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Arches-cités

Message par Perroccina le Jeu 10 Mai 2018 - 15:44

Merci Blahom, j'avoue avoir aussi pensé à ce feuilleton et au film qui en était à l'origine lors de l'écriture.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 3019
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Arches-cités

Message par Cancereugène le Dim 13 Mai 2018 - 9:06

J'ai bien aimé cette nouvelle. Je n'ai eu aucune difficulté à entrer dans le rythme et à m'attacher aux personnages. Les motivations du jeune homme sont tout à fait louables. Au moment de la lecture, je n'ai pas décelé d'incohérence prompte à me sortir de ma lecture. Le seul vrai reproche serait le classicisme de l'intrigue, j'ai déjà lu ce genre d'histoires. Mais c'est un faible reproche, car il y a de nombreuses idées, et la chute est bien trouvée.

Plus de détails:
J'ai bien aimé cette façon de contrebalancer ton paragraphe d'accroche, plutôt érotique, avec sa véritable utilité, le don de sperme pour les machines. Cela fait écho au dénouement, car ce sperme servira à "fabriquer" d'autres hommes artificiels comme lui. J'ai bien aimé également que les hommes artificiels ne connaissent rien de leur véritable nature. Cela leur évite de cogiter à la manière des répliquants de  K.Dick ! La quête de liberté me paraît naturelle, et tu l'amènes de façon tout à fait réaliste. Quiconque vit en "vase clos" découvre que l'extérieur existe et qu'on lui ment pour l'empêcher de s'y intéresser, finit par vouloir s'échapper. C'est inhérent à l'humanité (même artificielle, manifestement !)
Il se dégage de certaines parties, notamment des dialogues, une certaine naïveté - je ne saurais dire si c'est une qualité ou un défaut. Le dénouement est assez cruel et amer, et confirme la bonne impression que me laisse ce récit.
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2037
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Arches-cités

Message par Perroccina le Dim 13 Mai 2018 - 17:38

Merci Cancereugène de ta lecture et de ton appréciation. Je suis contente que ce récit t'ai plu. Comme je l'ai dit j'ai repris un vieux truc et je lui ai fait subir un gros nettoyage de printemps mais j'ai conservé certains dialogues, d'où peut-être cet air de naïveté que tu as trouvé. D'un autre côté cela colle bien aux personnages, eux mêmes assez naïfs.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 3019
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Arches-cités

Message par paulux le Lun 14 Mai 2018 - 7:27

Un très bon texte, intéressant. On se pose beaucoup de questions sur l'univers, sur l'histoire des personnages et de leurs congénères. Ça manque un peu de rebondissements, mais comme on est des lecteurs curieux, on se laisse entraîner jusqu'au dénouement Razz
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 691
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 40
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Arches-cités

Message par lester l gore le Mar 15 Mai 2018 - 16:39

Encore un récit de SF pessimiste comme j’ai l’impression d’en avoir lu des dizaines. Depuis l’ »Âge de Cristal », il est difficile de trouver une histoire de monde clos et piégé, où l’intelligence robotique asservit le genre humain, qui se démarque du lot. C’est écrit correctement, (si on fait abstraction de quelques bourdes) l’histoire se déroule vers sa conclusion attendue, la touche érotique fonctionne, mais je n’ai pas ressenti d’intérêt envers les héros et leurs péripéties. C’est sans doute ma faute : je lis de moins en moins de SF, et les tendances actuelles (politiques, catastrophistes, pessimistes et bien-pensantes) ne me donnent pas envie de me remettre au genre.
avatar
lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 2094
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 55
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Arches-cités

Message par Perroccina le Mer 16 Mai 2018 - 22:18

Merci Paulux pour ton indulgence de lecteur curieux.
Bon Lester, si tu dis que c'est de ta faute, je ne vais pas te contredire. Mais dans le fond tu n'as pas tort non plus au sujet d'un sénario assez classique.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 3019
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Arches-cités

Message par FRançoise GRDR le Ven 18 Mai 2018 - 18:09

Ton texte m'a touchée car évidemment, j'ai l'impression qu'il fait écho au mien ! Jusque dans la fin où il est question de feu !
Les liens entre les deux personnages sont bien amenés, la délicate connaissance de l'autre sexe (ce qui me fait penser qu'il faudrait un autre couple plus homo pour ne pas enfermer cette découverte...). J'ai tremblé pour eux, m'attendant à ce que leur semi-liberté ne plaise pas aux androïdes qui les maintiennent en esclavage.
Par contre l'évocation par l'androïde, à la fin, d'humains artificiels m'a paru too much car pas développé par ailleurs.
Texte que j'ai bien aimé malgré ces petits détails sans importance finalement.


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8061
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 63
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Arches-cités

Message par mormir le Ven 18 Mai 2018 - 20:47

A mon tour de commenter cette lecture. Je suis assez proche de ce que dit lester : j'ai l'impression d'avoir lu cette histoire cent fois bien que ce ne soit pas le cas. J'ai trouvé l'enchaînement trop simple, presque naïf, les personnages peu attachants. Le début et la fin amènent des touches originales, l'aspect découverte sensuelle apporte un plus. Et ton écriture est agréable.

L'ensemble me laisse donc une impression mitigée. Peut-être qu'une intrigue secondaire apporterait un plus, donc ré-allonger le texte.

En tous cas, merci pour cette lecture !


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2448
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Arches-cités

Message par Paladin le Dim 20 Mai 2018 - 22:34

Je ne suis pas convaincu par ce texte : l'écriture est bonne, mais l'histoire me semble bien classique, une dystopie manichéenne sur un monde où les gens sont conditionnés dés leur naissance, comme par exemple dans Le Meilleur des Mondes, par une drogue, comme dans Un Bonheur Insoutenable d'Ira Levin, et où on élimine les non-productifs, comme dans Soleil Vert. Rien de bien original, sinon que j'aime bien l'idée
Spoiler:
des humains créés par les androïdes, qui sont leurs esclaves, et des humains créateurs des androïdes, qui sont leurs maîtres.
.

Et je n'ai pas compris pourquoi, lorsque Jonnal et Paulane arrivent à la maison de l'extérieur, ils peuvent la visiter tant qu'ils veulent et ne rencontrent personne.


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10470
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Arches-cités

Message par Raven le Mer 23 Mai 2018 - 11:43

Ah, un texte de SF qui fleure bon les 70's ! J'ai tout de suite accroché : je n'en lis plus depuis trop longtemps, ça réveille en moi une certaine nostalgie.
Le début est hyper accrocheur, très direct, sensuel, puis tu nous refroidis avec cette épée de Damoclès : s'il n'éjacule pas tout de suite, il est fichu. C'est intrigant, et ça nous happe immédiatement.
Par la suite, la quête du plaisir se confond avec la quête de liberté, puis la quête de savoir : un fil rouge conducteur qui entraîne tes personnages jusqu'au dénouement. J'ai trouvé ce texte très biblique, avec tous ces échos à la Genèse : couple qui pourrait (tout nous le laisse supposer) devenir les parents d'un nouveau peuple de clones libres. Sauf que ça se finit plus mal que dans la Bible ^^ La soif de connaissance, la découverte de la nudité (et du plaisir charnel autre que pour la simple reproduction), ils quittent ce qui a posteriori était finalement leur jardin d'Eden (car sans risque) pour voir si l'herbe n'est pas plus verte ailleurs, la chute, cette impossibilité d'y revenir et enfin la mort (=la perte d'immortalité d'Adam et Eve) (si on pousse la comparaison au bout, on pourrait faire un parallèle entre le feu et l'ange à l'épée enflammée qui barre l'accès retour au jardin d'Eden).

Pour avoir su donner cette dimension universelle à ton texte, on peut dire que c'est un superbe travail. Maintenant, si on va dans les détails, il demeure encore quelques accrocs : pas mal de scories/étourderies (mais ça ne gêne pas trop la lecture), un traitement beaucoup trop rapide de l'action (on est dans une nouvelle, je sais, mais c'est un poil rapide : la facilité à accéder à l'extérieur, la facilité pour convaincre la fille, la facilité à se déplacer en territoire inconnu : maison vide etc.), de même tu nous laisses à peine apercevoir une ébauche de ce monde (les Agris, par ex. : ça laisse supposer qu'il y a d'autres classes actives, on a envie d'en savoir plus), et pour ma part le gros point noir sont les dialogues qui sonnent faux, ça manque de naturel et c'est vraiment ça qui m'a éjectée plusieurs fois de ma lecture.

Bon, quelques points noirs facilement rectifiables pour donner toute son amplitude au texte. Et, pour finir, je me demande qui est le robot chargé des fellations pour récolter le sperme : on a des humains qui soumettent des robots, des robots qui soumettent les humains artificiels. Dans cette échelle sociale en miroir (très bien faite, d'ailleurs), quelle place occupent ces robots sexuels ? Ils sont tout en bas, dédiés au plaisir/récolte ? (Ça serait assez marrant de développer cet aspect, avec encore une couche sociale inférieure) Ou seulement comme des fermiers qui traient leurs vaches, en gardant la mainmise sur les humains artificiels ?

Bref, un très bon texte qui mériterait un peu plus d'espace pour se déployer. Bravo et merci à toi pour ce voyage SF nostalgique.


Quiconque lit la présente ligne sait que j'ai les plumes qui fondent.
avatar
Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 4388
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 41
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Arches-cités

Message par Perroccina le Lun 28 Mai 2018 - 22:26

Merci pour vos commentaires.

Françoise, contente que tu aies apprécié mes deux personnages et leur decouverte de la sexualité. L'androide à la fin, ne fait que répéter ce qu'il entend de la part des veritables maitres de ce nouveau monde.

Mormir, désolée que la facture trop classique t'aies un peu rebuté. Effectivement une intrigue secondaire serait un moyen d'apporter un peu plus de relief.

Paladin, l'idée en spoiler etait effectivement la base de mon récit, ça et l'enfermement dans l'Archecité. Pour répondre à ta derniere question, j'ai imaginé les maison du lac comme des residences secondaires et comme les seul habitants libres de la planète ne vont pas se voler entre eux, il n'y a pas d'intérêt à fermer les portes.

Raven, tu donnes un soujacent à mon texte auquel je n'avais absolument pas penser, mais c'est que maintenant que tu l'écris, l'analogie est frappante. Appelez- moi M Jourdain. Laction trop rapide et les dialogues datent pour certains d'une écriture très ancienne de texte, en même temps les personnages sont tres naïfs, ils ont été conditionnés pour obéir, pas pour réfléchir.
Quant aux andoides recolteurs, ils n'ont pas une position inferieure ousuperieure aux autres, ils font leur job qu'on peut imaginer se prolonger dans un laboratoire.
Merci pour ta lecture et d'avoir trouvé quelques qualités à cette histoire dont la patine parait surannée aux autres lecteurs.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 3019
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Arches-cités

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum