Sous l'Ombre de la Tour

Aller en bas

Sous l'Ombre de la Tour

Message par Tak le Mer 7 Fév 2018 - 1:23

Pour être tout à fait honnête, je ne savais pas trop où mettre ce texte. Essai, poésie, euh... texte "contestataire" ? Je ne sais pas trop et à vrai dire, ça n'a pas beaucoup d'importance. Juste un truc que j'avais en moi depuis quelques temps et que j'avais besoin de sortir.
Donc voilà, il reste sûrement encore pas mal de petites coquilles, mais c'est le premier texte (complet) que j'ai écrit depuis quelques semaines/mois et juste pour ça, ça fait du bien !

Comme d'hab', je vous laisse juger par vous-même.
Merci d'avance Wink

4 pages, 8804 signes :
https://www.fichier-pdf.fr/2018/02/10/sous-l-ombre-de-la-tour-6/


Dernière édition par Tak le Sam 10 Fév 2018 - 23:06, édité 2 fois


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3146
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 35
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous l'Ombre de la Tour

Message par Catherine Robert le Mer 7 Fév 2018 - 9:20

Ce texte t'est très personnel, n'est-ce pas ? En tout cas, c'est ainsi que je l'ai ressenti. Et le ressentant ainsi dès le début de ma lecture, il m'a beaucoup touché. Il y a une noirceur et une douleur qui transparaissent dans chaque phrase. C'est violent, alors même qu'il n'y a pas de violences réelles, ou plutôt quasi pas de violences physiques, mais une violence psychologique présente dans chaque mot.
C'est un beau texte.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9358
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous l'Ombre de la Tour

Message par Tak le Mer 7 Fév 2018 - 14:14

Merci, Cath.
Effectivement c'est un texte très personnel. J'en avais déjà parlé avec Nelly/Plumitive en ces lieux en faisant mon "coming out" d'ex Témoin de truc-bidule. Jusqu'ici, je m'interdisais d'aborder des choses trop personnelles, me cachant derrière l'écran de la fiction et les pirouettes Fantastico-horrifiques. Mais j'ai réalisé, depuis quelques temps, que l'on peut aussi se servir de ses expériences comme moteur, tant qu'on arrive à trouver la distance et l'angle d'approche adéquat. Ça ne veut pas forcément dire que le texte derrière sera bon, mais au moins ça permet d'évacuer certaines choses...
Alors certes, y'a encore des choses à revoir, mais sois certain en tous cas que ton commentaire m'a beaucoup touché.

En te remerciant encore une fois.

P.S: J'ai déjà une autre idée de texte traitant plus ou moins du même "thème", mais sous un angle un peu plus destroy. Comme quoi, suffit parfois d'une toute petite étincelle pour relancer la machine !


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3146
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 35
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous l'Ombre de la Tour

Message par FRançoise GRDR le Mer 7 Fév 2018 - 22:16

Un texte qui remue et qui me fait penser que j'ai aussi subi ce genre de déni de soi en m'obligeant à me fondre dans la masse des âmes charitables et pauvres. Ne pas se faire remarquer car c'est mal vu, suivre le chemin des moutons et moi qui me sentait différente et qui ne pouvait jouer la comédie, j'ai subi diverses punitions bien malgré moi; j'avais le regard insolent paraît-il...
Bravo pour avoir laissé remonter ces sentiments enfouis.


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7904
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous l'Ombre de la Tour

Message par Tak le Jeu 8 Fév 2018 - 9:26

Merci, Françoise.
Ce genre de texte a aussi ça de bien que même si on n'a pas forcément connu la situation elle-même, celle-ci nous ramène souvent vers des souvenirs enfouis qui nous évoquent des choses. Tant mieux si ces lignes ont trouvé une quelconque résonance en toi...


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3146
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 35
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous l'Ombre de la Tour

Message par Amaranth le Dim 18 Fév 2018 - 11:36

Je m'aventure rarement dans cette partie du forum, mais lorsque j'ai vu qu'il y avait un texte de toi, ça a titillé ma curiosité. Eh bien, j'ai bien fait ! C'est un beau texte, Tak. C'est brut de décoffrage, ça se sent que ça a été écris avec les tripes, et moi les tripes j'aime bien ça. C'est, je pense, le texte de toi qui m'a le plus touchée/interpellée jusqu'à présent, donc libérer ce qu'il y a en toi, ça te réussit bien ! Je ne dirai pas grand-chose de plus car c'est compliqué de commenter un texte lorsqu'on sent qu'il est très personnel. Tout passe plutôt par le ressenti et celui-ci est fort. Je vais quand même rajouter qu'il y a de très belles images et un beau rythme, dans ton récit. Donc voilà, ce n'est pas facile de faire jaillir de soi des choses comme ça, et encore moi de l'exposer ensuite au regard des autres, donc bravo. Et si ça t'a permis de débloquer la machine, c'est un beau travail !


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1919
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous l'Ombre de la Tour

Message par Murphy Myers le Lun 19 Fév 2018 - 13:35

Je partais en quête de La faille quand je suis tombé sur ce titre accrocheur. Je pensais me le garder pour plus tard mais, au final, les pages se sont enchaînées sans me demander mon avis.

Je n'ai lu ta "présentation" du texte qu'après le texte en lui-même. Et je rejoins les commentaires précédents : on sent le texte personnel et on en ressent tout le long une certaine puissance, une certaine noirceur qui demande à sortir. Les images sont très évocatrices.
Je n'ai pas du tout vécu ce qui t'a servi de moteur pour ce texte, mais je me suis totalement retrouvé dans plusieurs des états d'esprit évoqués, entre révolte intérieure et inertie extérieure.

Le but est donc complètement atteint dans mon cas. Le Sacre du serpent me parait un peu être dans la même veine, même si plus "factuel" ou plus "concret" dans les scènes dépeintes, et j'avais adoré l'ambiance déjà à ce moment-là.

J'ajouterais enfin que ce texte me fait l'effet d'une musique plus que d'un texte littéraire en fait. Je saurais pas comment expliquer mais cette impression de recevoir des émotions brutes ne m'arrive normalement qu'en écoutant certaines musiques. Les parties "poésie" en italique sont d'ailleurs superbes et renforcent encore cette sensation à mes yeux.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3070
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous l'Ombre de la Tour

Message par Tak le Lun 19 Fév 2018 - 19:22

Eh beh... je sais pas trop quoi vous répondre, les amis, hormis que vos commentaires me touchent énormément.
Effectivement c'est pas évident de se livrer ainsi (au début), mais une fois que les premiers mots sont lâchés, le reste suit tout seul... Quant à la remarque sur la musique Murphy, elle me touche d'autant plus que la musique est une réelle source d'inspiration pour moi, un moteur puissant, alors que tu aies ressenti ce texte de cette façon je trouve ça juste énorme !

Amaranth : oui, ce texte a été écrit avec les tripes, il n'aurait pas pu l'être autrement et je suis heureux et ravi, si t'as pu y trouver des choses intéressantes. Je suis loin de ma zone de confort, mais c'est justement en s'éloignant de la facilité et en se confrontant à des thèmes "difficiles" que l'on obtient les résultats les plus surprenants.

Merci à vous deux en tous cas, vos messages ont fait ma soirée !


P.S: Ah oui et si tu veux lire La Faille Murphy, tu peux aller jeter un coup d'oeil par ici :
http://ecritoiredesombres.forumgratuit.org/t3398-la-faille


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3146
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 35
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous l'Ombre de la Tour

Message par Cancereugène le Mar 20 Fév 2018 - 21:37

L'aspect personnel ou intime m'importe peu. Oui, je suis un monolithe insensible ! Plus sérieusement, si je lis un texte de fiction, c'est pour me distraire, me faire bousculer, m'écorcher l'âme (!), me faire rire, m'émouvoir, bref, ça peut venir du vécu ou de la simple imagination, ce n'est pas ce qui m'importe le plus.
Ton texte semble en effet très personnel. Il semble l'être, et tu l'as confirmé. Ok. Mais où est l'histoire, quels sont les enjeux, les motivations de chacun, les rouages dramatiques ? On s'en fout ? Peut-être.
J'ai été capté par ton texte, comme beaucoup. Il est vraiment prenant. Le début m'a paru un peu âpre, avec des phrases bizarres, "Applaudir des guignols racontant des choses dont l'on ne comprend rien et se fout tout autant."
Peu à peu, je me suis pris au rythme, c'est vivant, fougueux, vraiment, tu as su alimenter ton récit d'une énergie particulière, j'ai vraiment apprécié.
A la fin, certaines phrases m'ont paru ampoulées, "Monceaux distordus s'entassant en Golgotha putride", mais en vérité, rien ne vient ternir la vigueur de ton "crachat", tu l'as mené de A à Z, je le reconnais.
Au final, j'en garde une impression d'inachevé. Ok, tu as vécu quelque chose, tu l'as expurgé, mais pourquoi ne pas avoir bâti une histoire autour ? Soit tu fais de l'autobiographie, soit tu inventes une histoire ! En tout cas, c'est ainsi que je vois les choses. Car en l'état ton texte, aussi, vif et puissant soit-il, n'aboutit à pas à une profonde réflexion, certains peuvent se reconnaître dans le portrait que tu dresses, mais on peut aussi rester en retrait et se demander où tu veux en venir.
Tu avais besoin d'expulser ces mots, je ne peux qu'approuver ton action, mais pour ma part, c'est très personnel, désolé, j'aurais aimé que tu insères ces propos à l'intérieur, soit d'une histoire autobiographie, très 1er degré, soit dans une fiction avec des enjeux plus clairs.
Maintenant, s'il s'agissait juste d'expulser, je pense que tu l'as fait, avec conviction, ton récit peut se suffire à lui-même de ce point de vue...
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1928
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous l'Ombre de la Tour

Message par Tak le Mer 21 Fév 2018 - 21:52

Merci, Cancer.
Pas eu le temps de te répondre, mais ton commentaire me fait très plaisir, dans le sens où il soulève une bonne question : le style en lui-même et la vigueur est-il auto-suffisant où doit-on forcément le mettre au service d'un récit ? Et je dirais que le simple fait que la question se pose (ainsi que ton ressenti) me pousse à en déduire que mon style ne se suffit pas encore à lui-même.
Sûrement à retravailler donc, de ce côté-là.
Ceci dit, tu as bien cerné ma démarche, dans ta dernière ligne : oui, il s'agissait "simplement" de m'expurger d'un corps malade, d'une dent cariée ou ce qu'on voudra dans le genre. Certaines choses nous rongent et méritent d'être dites, même si elles ne trouvent pas d'oreilles à qui se faire entendre. Le simple fait de les prononcer nous apaise...
En ce sens, ce texte m'a "fait du bien" et je n'avais pas d'autre prétention que celle-ci (certes, peut-être un peu égoïste  Embarassed ).

Maintenant que c'est fait, je peux repartir le cœur plus léger et  comme dit plus haut, j'ai déjà une idée pour un texte un peu plus "voyou", partant sur le même thème. On verra bien quand j'aurais le temps de m'y coller...
Merci encore une fois pour ta lecture et ton attention. Pas facile de commenter un texte si perso et ton avis est aussi recevable et pertinent qu'un autre Cancer, je prends donc avec grand plaisir !


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3146
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 35
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous l'Ombre de la Tour

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum