Le Cid

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Le Cid

Message par mormir le Lun 18 Déc 2017 - 20:35

Merci à toi Murphy pour tous ces compliments. Je suis ravi de constater que ce texte fait mouche, bien plus que ce que me laissait espérer sa forme semi-poétique. Je regrette que tu n'aies pas pu participer au concours cette fois-ci, car j'aime beaucoup te lire.
Il faut d'ailleurs que je lise rapidement les 4 textes qui restent dans ma liste ; cela me permettra de bien mûrir mon classement.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2571
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cid

Message par Paladin le Mar 26 Déc 2017 - 18:41

Il y a dans ce texte un travail que je ne peux qu'admirer, en particulier l'écriture en vers, la transposition de la pièce de Corneille en space-opéra -fallait le faire !- est habile, mais je dois dire que je n'ai pas bien réussi à rentrer dans l'histoire, que pourtant je connais, même si c'est très ancien !
Excuse-moi, Mormir, c'est de moi que ça vient sans doute, du fait que j'ai du mal avec le space-opéra et les pièces en vers, la lecture m'en a été difficile, mais je reconnais en même temps que c'est très bien écrit, je suis bizarre, moi ! Suspect


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10817
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cid

Message par mormir le Ven 29 Déc 2017 - 15:55

Hello Paladin
Merci pour ta lecture. Connaissant tes goûts, je ne m'attendais pas à un autre avis. Il est normal que nous ayons chacun nos préférences littéraires. Et puis je recommencerais pareil si le concours débutait aujourd'hui parce que je me suis bien amusé et j'ai écrit un nouveau texte ce qui ne m'était plus arrivé depuis 1 an.
Donc tout va bien !!!
Merci encore !!!


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2571
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cid

Message par paulux le Ven 29 Déc 2017 - 17:22

Vu la qualité de ton travail, je ne crois pas que tu aies des regrets à avoir Mormir Smile
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 722
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 41
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cid

Message par Purple-fan le Ven 29 Déc 2017 - 17:52

Wow ! C'est dingue. Tu est sûr que Corneille n'est pas ton ancêtre ? Parce que les rimes, et les parties poétiques sont superbement gérées.
Pour le peu que j'ai lu du Cid original (j'avais un minimum essayé de le lire quand même), ca m'a l'air respecté, tout en étant transposé dans une ambiance totalement différente. J'ai beaucoup aimé la présence du célèbre "Ô rage...". Et Chimène en navire spatial, c'est classe.




My Wonderland is shattered. It's dead to me.
It's not a dream. It's a...memory. And it makes me sick!
Alice (Madness Returns) 
avatar
Purple-fan
— — Impératrice pourpre — — Disciple de Square Enix
— — Impératrice pourpre — —  Disciple de Square Enix

Messages : 3045
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 21
Localisation : Gironde

http://kylie-darkworld.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cid

Message par mormir le Sam 30 Déc 2017 - 17:24

paulux a écrit:Vu la qualité de ton travail, je ne crois pas que tu aies des regrets à avoir Mormir Smile
Merci ami Paulux. Et je n'en ai aucun ! Je suis juste content de pouvoir encore produire fut-ce à petite dose.

Merci pour ta lecture Purple ! Je suis content que ce texte t'ait touchée. C'était un joli défi sans avenir autre que le concours de l'EDO, mais c'est déja grand pour moi Smile A bientôt


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2571
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cid

Message par Raven le Sam 6 Jan 2018 - 17:57

Ah ben ça ! Ah ben ça ! Pffff, il l'a fait, ce fada ! Je suis épatée, que dis-je ? Époustouflée ! Bluffée ! Enchantée ! Je me suis simplement régalée du début à la fin ! J'étais dedans dès les premiers vers, et ils m'ont portée jusqu'au bout. Quelle virtuosité ! Quelle audace ! (désolée, voilà ce qui arrive quand je lis des alexandrins : l'emphase m'emporte !)

C'était génial ! Il y a du rythme, les proportions prose/vers sont bien dosées pour finir crescendo, on retrouve la fougue de l'original, tu conserves une grande lisibilité des phrases même sur plusieurs vers, et en plus tu réussis le tour de force d'intégrer des parties exactes du texte d'origine sans que ça dénature l'ensemble ni n'en coupe l'élan. Bref, ça me troue le cul m'en bouche un coin !

Et le contexte, les Moors (mdr), le lourd Chimène (fleuron de la flotte, tout de même !), la bataille spatiale, la lutte pour le pouvoir, etc., c'est très bien vu : tu brosses une fresque qui dépasse la pièce, avec le passé, l'affrontement des races, l'enlisement de l'humanité dans ses habitudes puis son réveil. Du grand space-op !

Ben juste bravo, quoi.

Raven, corbeau à qui tu as cloué le bec.


Quiconque lit la présente ligne ferait mieux de bosser sur le concours plutôt que de lire mes bêtises.
avatar
Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 4824
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 42
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cid

Message par mormir le Dim 7 Jan 2018 - 13:55

Eh bien chère amie, qu'est-ce que ce serait si je ne t'avais pas cloué le bec ?

Merci beaucoup pour ce commentaire élogieux. J'en retiens que ce texte t'a plu, et ça c'est important pour moi !

Merci à toi pour avoir lu et commenté cette parodie sauce mormir.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2571
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cid

Message par Tak le Dim 7 Jan 2018 - 23:28

Mon commentaire pourra paraître un peu "vain" ou "incomplet" comparé aux autres, étant donné que je ne connais rien de l'oeuvre originale (eh oui, on étudiait pas les grands classiques en BEP Vente, par chez moi).

Ceci dit, je reste sur une excellente impression, notamment due au tout aussi excellent travail sur la forme. On est ici clairement dans une pièce de théâtre et malgré tes réserves mormir, on sent néanmoins un gros travail sur le fond et la forme et la façon dont les différents éléments s'imbriquent pour donner forme à un récit "dramaturgique" parfaitement construit. Encore une fois, je ne connais l'oeuvre originale que de (très) loin, mais dès le début, j'ai trouvé ça "couillu" de transposer cet univers dans un cadre SF complètement assumé. Mais j'en surtout pris les yeux dans la maîtrise du vers et la proposition de mêler ceux-ci à des formes narratives plus classiques (et là encore, parfaitement maîtrisées). Le mélange des deux offre un certain "relief" qui élève ton texte dans une dimension étrange, où le verbiage lyrique se télescope à une narration vive, prenant directement le lecteur dans tes rets. Difficile d'émettre la moindre critique sur la forme.
J'ai beaucoup apprécié aussi cette idée de "marqueur poétique", allant de paire avec la progression de la trame et les états d'âmes des différents personnages.

Bref, même si je ne connais rien du classique de base, j'ai passé un excellent moment à lire ce texte, qui se hisse sans difficulté dans le haut de mon classement.
Et comme c'est aussi le dernier du concours que je viens de lire... je me ronge déjà les ongles en réfléchissant à un début d'hypothétique classement Shocked
Merde... vous êtes pas cool, les gars. Vraiment.


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3781
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cid

Message par mormir le Lun 8 Jan 2018 - 7:45

Merci pour ta lecture Tak et pour ton commentaire très sympa ! Les concours de l'EDO forcent à se remettre en question, à tenter de faire du bon pour se distinguer parmi les copines et copains qui font aussi du bon. Je trouve cela très stimulant et regrette quand je ne peux pas participer ; ou simplement quand je n'ai pas le temps de lire toutes ces excellentes productions.
Pour le classement, bon courage ! Je me suis arraché les cheveux plusieurs jours et même ainsi je ne suis pas satisfait de celui que j'ai rendu. Mais il n'y a pas de bonne solution, juste des compromis à trouver avec soi-même.
A bientôt


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2571
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cid

Message par Perroccina le Lun 8 Jan 2018 - 21:04

L’adaptation de l’oeuvre originale est bien menée et j’ai apprécié les différents clins d’oeil qui parsèment le texte.
L’écriture est pour moi un vrai tour de force, une pièce de théâtre écrite en alexandrins, tu n'as pas choisi la facilité ! En revanché comme ce n’est pas un style que je lis aisément , je ne peux pas vraiment apporter de critique constructive.
L’histoire est plaisante et développe au delà dès caractères des personnages la description d’une société figée qui accepte de se remettre en question de façon de façon chevalresque.
L’ensemble parait aussi improbable que des officiers de croiseurs spaciaux qui s’expriment en vers mais je suppose que c’est l’effet que tu voulais obtenir et c’est parfaitement reussi.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 3078
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cid

Message par mormir le Mar 9 Jan 2018 - 8:02

Merci pour ta lecture et ton commentaire Perroccina. Mon texte est le résultat d'un défi que je me suis lancé en termes de forme, mais cela reste effectivement une parodie pour laquelle je me suis amusé. Au sein de textes de SFFF pour la plupart improbables, il émerge assurément comme encore plus improbable. Mais si l'ensemble passe bien, c'est le principal.
Merci encore


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2571
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cid

Message par Jack-the-rimeur le Mer 10 Jan 2018 - 18:22

Mormir est fou, mais que j'aime ce genre de folie !
Je ne pinaillerai pas sur le classicisme approximatif des alexandrins (plus proches de Pierre-Jean Vaillard que de Corneille) tant l'ampleur de la tâche était monstrueuse.
J'ai apprécié le souci de cohérence du contexte spatial et la transposition de la stratégie (visez la tête !) inaugurée jadis par Alexandre contre Darius et presque aussi repiquée en fiction que le "cheval de Troie". Mais on ne se lasse pas des bonnes choses !
Dommage que tu n'aies pas eu la place pour rendre Gormas frachement ignoble mais c'est déjà un superbe boulot que tu as tombé là.
Et quel plaisir de retrouver ces vers mythiques comme :
- "Sous moi donc, cette croupe savante... troupe s'avance..."
- "Je suis jeune, il est vrai, mais aux ânes bien nés
La valeur n'attend pas le nombre des ânées."
Oups, je me trompe :
- "Je suis jeune, ils est vrai, mais aux sabres bien nés,
L'avaleur n'attend pas..."
Zut, c'est pas ça non plus.
Nul de vieillir !
Bravo à toi !


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2226
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cid

Message par mormir le Mer 10 Jan 2018 - 22:36

Hello cher Jack ! Je suis heureux que tu aies pris le temps de jeter un oeil sur ma participation à ce concours. Et aussi que tu confirmes le fait que certains de mes vers ne sont guère respectueux des règles en vigueur à l'époque de Corneille. Je pense que je retravaillerai ça un de ces jours juste pour le fun car ce texte est non éditable.
En termes de stratégie, difficile de faire "neuf" effectivement, surtout en 30.000 signes et en temps limité. J'ai donc choisi la facilité, tout en m'accordant avec l'esprit d'une civilisation à laquelle on a imposé la guerre et qui a une nette préférence pour la défense.
Merci pour tes vers parodiques. Et toi connais-tu "Rodriguez au pays des merguez", la parodie du Cid en Pataouète (le langage populaire des français d'Algérie) ?

"Qué rabbia ! Qué malheur ! Pourquoi qu’c’est qu’on vient vieux ?
Mieux qu’on m’aurait lévé d’un coup la vue des yeux !
Travailler quarante ans négociant des brochettes,
Que chez moi l’amateur toujours y s’les achète,
Pour oir un falampo qu’y me frappe en-dessur
A’c mon soufflet tout neuf, qu’il est mort, ça c’est sûr !
Ce bras, qu’il a tant fait le salut militaire,
Ce bras qu’il a lévé des sacs de pons de terre,
Ce bras, qu’il a gagné des tas de baroufas,
Ce bras, ce bras d’honneur, oilà qu’y fait tchoufa !
Moi, me manger des coups ? Alors, ça, c’est terribe !
Çuila qui me connaît y dit : "C’est pas possibe !"

En tous cas, merci encore de ta lecture !


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2571
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cid

Message par Jack-the-rimeur le Jeu 11 Jan 2018 - 16:31

Non, j'ai un recueil de fables de La Fontaine revues en pataouète mais pas cette version du Cid.
Ce serait pas du Roland Bacri des fois ("la Légende des siestes") ?
Castel et Sahuquet, "La famille Hernandez", encore une culture en voie de disparition...


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2226
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cid

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum