La Rousse et le Noir (Tromperies)

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Rousse et le Noir (Tromperies)

Message par Blahom le Sam 9 Déc 2017 - 22:57

Voici ma participation.
10 472 caractères (titre compris).

Peut-être aurez-vous du mal à retrouver le texte, pourtant célèbre, dont je me suis inspiré... No

https://www.fichier-pdf.fr/2017/12/09/ravensteinfoxy/


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1423
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Rousse et le Noir (Tromperies)

Message par ManiaxSkell le Dim 10 Déc 2017 - 17:32

Salut Blahom !
N'étant pas grand classiciste, je ne peux me targuer d'avoir reconnu le texte original... Qu'à cela ne tienne, je pense qu'un bon récit devrait fonctionner indépendamment de toute référence à l'oeuvre originale. Force est de constater que ça fonctionne plutôt bien et que je n'ai éprouvé aucun mal à suivre malgré mon manque de références. Cela fonctionne comme sa propre histoire.

Tu as réussi à toucher mon cœur par l'évocation de Bava et de la musique de Suspiria (indéniablement l'un de mes films préférés) ! D'emblée, au fur et à mesure de tes descriptions, ma tête forgeait des images très inspirées de ces univers du cinéma d'horreur italien du siècle dernier. Je trouve que tu parviens à retranscrire proprement et efficacement cette ambiance qui leur est si caractéristique sous forme littéraire.
Tu dépeins ainsi une fresque que j'aimerais explorer davantage pour en connaître l'histoire et les mythologies, comme voir de nouveaux personnages s'aventurer en ces lieux à l'atmosphère bien particulière.

Pour ce qui est de l'histoire, elle me semble convenir au format. Cela correspond à la longueur choisie et fonctionne, dès lors, de par sa simplicité. J'ai, en revanche, moins été emballé par le déroulement des événements : il ne m'aura pas fallu beaucoup de temps pour deviner la fin.
Spoiler:
Le twist final m'a semblé prévisible. C'est une conclusion que je vois très souvent dans des récits où le personnage principal se révèle être un monstre ou une créature fantastique aux viles intentions.

Mes félicitations, cependant, pour cet agréable texte bien écrit et "visuellement" engageant !
avatar
ManiaxSkell
Apprenti égorgeur

Messages : 62
Date d'inscription : 05/10/2017
Age : 22
Localisation : Terres glaciales de Belgique.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Rousse et le Noir (Tromperies)

Message par Blahom le Dim 10 Déc 2017 - 18:44

Merci pour ce gentil commentaire, ManiaxSkell.
Dans le cadre de ce concours, j'avais successivement entamé deux projets, plus ambitieux, relevant de la science-fiction : le premier reprenait la trame du Candide de Voltaire, le second celle de La Bête humaine de Zola. Mes récents petits problèmes de santé m'ont empêché d'aller au bout de ces textes qui resteront donc inachevés. Si je me suis rabattu sur cette histoire gothique sans prétention, c'est uniquement pour être en mesure de participer. Cette fois, je ne vise nullement le podium.
Je ne doute pas que ce petit texte se laisse lire. Cependant, le fait que tu ne sois pas parvenu à identifier le "classique" en question n'en signifie pas moins que j'ai raté mon coup.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1423
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Rousse et le Noir (Tromperies)

Message par ManiaxSkell le Dim 10 Déc 2017 - 19:08

J'espère alors que tu te rétablis ! Compte tenu des circonstances et de l'objectif poursuivi, je trouve que tu t'en est sorti plus qu'avec honneur. Mais ne t'en fais pas, je pense que ne pas avoir retrouvé le classique réinterprété a plus à voir avec le fait que je ne sois pas hyper calé sur le sujet... Je n'ai effectivement pas eu beaucoup l'occasion d'en lire et, dès lors, je suis celui auquel il faudrait jeter la pierre.
avatar
ManiaxSkell
Apprenti égorgeur

Messages : 62
Date d'inscription : 05/10/2017
Age : 22
Localisation : Terres glaciales de Belgique.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Rousse et le Noir (Tromperies)

Message par Nao76 le Lun 11 Déc 2017 - 11:28

Si je prends le texte en tant que tel, c'est une bonne histoire dont la fin me plait, même si elle est un tantinet prévisible... Le personnage principal nous laisse deux trois indices sur sa vrai volonté mais je me doutais du rôle de notre jeune donzelle...

Pour ce qui est de la revisite j'ai eu deux idées à la lecture, j'ai cherché... je ne suis vraiment pas sure de moi. Au départ partie sur Dracula, la fin me laisse clairement penser que je suis dans l'erreur.
A la fin ta dernière phrase me dirige vers les Fables de la Fontaine, Ravenstein y étant le Corbeau qui par trop de belles paroles en perds sa proie...
Ais-je trouvé ?
Si oui c'était ambitieux ! Reprendre une fable pour la transposer dans un univers vampirique ! Ça ne manque pas de difficultés !!


"Quand la main abandonna les caresses et commença à tordre, à forcer et à tirer, ça ne la surprit pas. D'une étrange façon, elle accueillit la douleur avec gratitude. Une douleur concrète était plus facile à gérer que la terreur dans l'attente de l'inconnu."
Le prédicateur, Camilla Läckberg
avatar
Nao76
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 200
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 30
Localisation : sous la pluie.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Rousse et le Noir (Tromperies)

Message par ManiaxSkell le Lun 11 Déc 2017 - 18:19

Ça y est, j'ai trouvé ! Et la fin prend alors tout son sens. Bien joué pour le coup, Blahom !
Spoiler:
La rousse est le renard, le vampire est le corbeau. C'est le naturel vaniteux du vampire qui le perd et il se fait prendre au piège par une demoiselle rusée.
Diable, que je me sens bête ! La fontaine et le fromage auraient dû me mettre la puce à l'oreille...
avatar
ManiaxSkell
Apprenti égorgeur

Messages : 62
Date d'inscription : 05/10/2017
Age : 22
Localisation : Terres glaciales de Belgique.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Rousse et le Noir (Tromperies)

Message par Nao76 le Lun 11 Déc 2017 - 22:08

Maniax, moi aussi, après lecture, toute l'après-midi j'ai repensé a ton histoire... Et les noms des personnages auraient du clairement nous désigner l'oeuvre de base !!!


"Quand la main abandonna les caresses et commença à tordre, à forcer et à tirer, ça ne la surprit pas. D'une étrange façon, elle accueillit la douleur avec gratitude. Une douleur concrète était plus facile à gérer que la terreur dans l'attente de l'inconnu."
Le prédicateur, Camilla Läckberg
avatar
Nao76
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 200
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 30
Localisation : sous la pluie.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Rousse et le Noir (Tromperies)

Message par Perroccina le Mar 12 Déc 2017 - 14:50

J'ai lu cette  histoire à midi, j'en avais besoin pour me détendre.
Rapidement un petit commentaire avant quelque chose de plus approfondi.
J'ai eu l'impression que le texte était moins abouti que d'habitude, l'expression semblait moins aisée que ce à quoi tu nous a habitué (tu nous fais prendre de mauvaises habitudes après on n'accepte que l'excellence).
La fable, j'ai effectivement trouvé au cours de la lecture, pourtant petite coquine avec le titre je me dirigeais plutôt vers du Stendhal. Mais Ravenstein / corbeau vraiment ça m'a bien fait rire.
Alors, en ce qui me concerne tu as réussi ton coup.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2860
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Rousse et le Noir (Tromperies)

Message par Blahom le Mar 12 Déc 2017 - 22:30

Nao : tu as raison, l'intrigue est très prévisible.
Nao et Maniax : félicitations ! Vous avez identifié ma source.
Nao : "Si oui c'était ambitieux ! Reprendre une fable pour la transposer dans un univers vampirique ! Ça ne manque pas de difficultés !!"
Ambitieux ? Pas vraiment. Ma version S.-F. de La Bête humaine l'était bien davantage. La rédaction de ce petit texte n'a pas été difficile dans l'absolu. J'étais cependant en convalescence et mon état de fatigue ne m'a pas permis de faire des miracles.

Perro : "J'ai eu l'impression que le texte était moins abouti que d'habitude"...
Je plaide coupable, je fonctionnais au ralenti...
"l'expression semblait moins aisée que ce à quoi tu nous a habitué" : cela s'avère assez cocasse dans la mesure où ce texte a été écrit suite à une opération qui m'a laissé provisoirement dans l'incapacité de m'exprimer aisément. Laughing
Pour finir, je trouve assez flatteur de susciter des attentes aussi élevées chez certaines personnes. Smile Toutes mes excuses pour les inévitables déceptions...


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1423
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Rousse et le Noir (Tromperies)

Message par Perroccina le Mer 13 Déc 2017 - 15:01

Ceci explique cela


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2860
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Rousse et le Noir (Tromperies)

Message par mormir le Jeu 14 Déc 2017 - 21:08

Moi aussi je viens de lire ton oeuvre. J'ai identifié rapidement la source et trouvé que ton adaptation était bien réussie. toutefois, malgré quelques envolées de bon augure, ton écriture ici m'a moins emporté que dans d'autres textes. En tous cas, le pari de s'appuyer sur une fable connue de tous était osé et tu l'as bien réussi.
Merci à toi pour cette lecture


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2293
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Rousse et le Noir (Tromperies)

Message par Blahom le Jeu 14 Déc 2017 - 21:25

Merci Mormir.
J'ai opté pour une fable pour les questions de temps exposées plus haut. Deux texte inachevés, plus ambitieux, dorment dans mes archives. Crying or Very sad


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1423
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Rousse et le Noir (Tromperies)

Message par mormir le Jeu 14 Déc 2017 - 22:40

Oui j'ai vu. Puissent ces textes ne pas dormir éternellement !

N'oublie pas mon ami que...

"n'est pas mort ce qui à jamais dort
et au long des éons peut mourir même la mort"



CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2293
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Rousse et le Noir (Tromperies)

Message par FRançoise GRDR le Ven 15 Déc 2017 - 0:06

J'ai trouvé le démarrage un peu fastidieux, mais ensuite j'ai apprécié tes personnages et leur confrontation. La fluidité revient à mesure que l'on s'approche de la fin. Une magnifique idée !


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7857
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Rousse et le Noir (Tromperies)

Message par Purple-fan le Ven 15 Déc 2017 - 14:09

Le titre m'avait aussi mis sur la voie de l'œuvre de Stendhal. Mais le premier nom de famille m'a interpellé, et quand j'ai lu celui de la jeune femme, j'ai eu le déclic, et j'ai reconnu l'œuvre.
C'est un texte agréable, et j'ai bien apprécié les petites allusions à l'œuvre originale.



Le thé est ma drogue. Prions pour sa sainteThé 
avatar
Purple-fan
— — Impératrice pourpre — — Disciple de Square Enix
— — Impératrice pourpre — —  Disciple de Square Enix

Messages : 2958
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 20
Localisation : Gironde

http://kylie-darkworld.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Rousse et le Noir (Tromperies)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum