Le dogme des noyés

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Le dogme des noyés

Message par paulux le Mer 22 Nov 2017 - 17:53

Bonjour à tous,

Le texte que je vous propose ne dévoile pas clairement l'oeuvre dont il est tiré avant le milieu du récit (bien que certains le devineront probablement), mon souhait était de prendre le temps d'installer l'histoire. Je dépasse un peu des marges, en profitant du +10 % ce qui fait 31.749 caractères.

Voici le lien : Le dogme des noyés - PDF

Dites-moi s'il y a un souci pour y accéder, merci. Et bonne lecture !

Spoiler:
Néanmoins, je me suis inspiré dés le départ de la structure du texte d'origine, avec le même nom de narrateur, et cette façon qu'a eu l'auteur de raconter son récit par ses yeux à lui, sans qu'il soit vraiment un acteur dans cette aventure.

C'est un livre que je n'ai pas lu, mais dont on a tous entendu parler, vu des illustrations, ou des films. Je me suis servi de pages de critiques et de wikipédia pour en reprendre les éléments clés.



Dernière édition par paulux le Jeu 23 Nov 2017 - 16:06, édité 1 fois
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 701
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 40
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme des noyés

Message par Raven le Mer 22 Nov 2017 - 23:30

Nickel pour moi.


Quiconque lit la présente ligne sait que j'ai des têtes de crevettes dans mon congélateur. 3 sacs pleins. Demandez pas pourquoi.
avatar
Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 4535
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 42
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme des noyés

Message par FRançoise GRDR le Jeu 23 Nov 2017 - 19:44

Pas de souci car je lis sans télécharger...
Je n'ai pas du tout trouver de quel classique il s'agit (ou alors
Spoiler:
Moby Dick
?)
J'ai bien aimé le plaidoyer pour la mer, contre toute forme de pollution, mais j'ai trouvé l'ensemble trop long et certains passages assez confus.
Spoiler:
La description de certaines créatures me fait penser à l'univers de Miyazaki (les bestioles noires en particulier que j'ai bien visualisées et appréciées;)).
Par contre le fait que les noyés (qui sont morts) peuvent mourir une deuxième fois ne m'a pas semblé crédible... et m'a sorti de ma lecture. J'ai moins adhéré à ce concept.  
L'ensemble m'a paru inégal et manquant de relectures.
Une belle participation, originale en tous cas.


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8104
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 63
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme des noyés

Message par paulux le Jeu 23 Nov 2017 - 21:50

Merci de ta lecture FRançoise, tu as deviné parfaitement Shocked

Content que tu aies trouvé ce texte original, le thème du concours m'a posé problème pendant un sacré moment ! Comme à beaucoup d'entre nous, j'ai l'impression.
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 701
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 40
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme des noyés

Message par Blahom le Dim 26 Nov 2017 - 23:14

Très original et par moments carrément halluciné.
Au début, je ne parvenais pas à identifier la référence : je pensais à L'Odyssée ou à La Petite Sirène (et même au Psautier de Mayence de Jean Ray). Comme ces histoires relevaient déjà des genres qui nous intéressent ici, j'ai cessé mes efforts d'identification de ce classique pour me focaliser sur le seul plaisir de la lecture.  
Un texte empreint d'une poésie bizarre mais aussi porteur d'un message écologique tellement d'actualité.
La lecture des dernières pages m'a permis de retrouver le titre du célèbre roman d'origine.
J'ai beaucoup aimé.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1515
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme des noyés

Message par Cancereugène le Lun 27 Nov 2017 - 16:11

Pas mal du tout ! D'emblée, j'ai été saisi par l'univers proposé et la profusion de mystères qui y sont nichés. C'est foisonnant, sans doute un peu trop pour le format proposé. Ensuite, j'ai trouvé que c'était très bien écrit. Sans doute le texte le mieux écrit que j'ai lu de toi, à moins que ce soit juste un ressenti lié à mon humeur (à supposer que je sois de bonne humeur !)
Rien que pour ça, c'était un plaisir de te lire.
Ensuite, si je délaie un peu cette profusion de créatures, je me rends compte qu'il s'agit d'une simple chasse, contre une baleine mais j'avoue ne pas avoir compris son enjeu. De plus, cela paraît un peu en contradiction avec le message écolo distillé dans les dialogues. La chasse à la baleine n'étant pas considérée comme un acte franchement écolo - du moins je le pense !
Bref j'ai trouvé que l'intensité et les mystères de l'intrigue s'émoussaient au fil des pages, et le final est assez décevant, car qu'y a-t-il ? Pas grand chose. Ok, il n'arrive pas à ses fins, mais après ?
Pas de chute, c'est pas grave, mais je ne devine pas non plus de perspectives.
Bref, je suis mitigé sur la fin, mais dans l'ensemble, ce texte a beaucoup de tenue, et révèle une belle imagination.
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2068
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme des noyés

Message par paulux le Lun 27 Nov 2017 - 22:10

Merci de vos très gentils commentaires Blahom et Cancereugène, ça me fait vraiment plaisir ! J'ai été surpris d'apprendre que cet ouvrage qui date de 2 siècles bientôt dénonçait déjà la pêche intensive et ses risques. Aujourd'hui ce genre de discours écolo est un peu servi à toutes les sauces, mais il trouve une belle continuité dans l'optique de ce concours !

Dommage que tu n'aies pas adhéré à la deuxième partie du récit Cancereugène, j'ai dû raté un truc... Pourtant ce devait être au contraire une escalade dans la tension et le drame, puisque les personnages tentent de se soustraire au dogme et de retrouver leur liberté, un peu envers et contre tout.

Dans mon idée, leur chasse démontre qu'ils rejettent encore une fois la nature, pour essayer de s'opposer à elle. Leur "supériorité" de chasseurs, de race dominante, refait surface malgré le sort qui leur a été offert, et imposé aussi. A cet égard, la baleine qu'ils poursuivent, de part son immensité, sa taille colossale, représente la nature toute entière, qu'ils cherchent à dominer et à abattre pour s'en rendre maître, ou faire sans elle.

C'était là l'enjeu que j'y voyais de mon côté ?!
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 701
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 40
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme des noyés

Message par Paladin le Mer 6 Déc 2017 - 11:35

Je dirais que j'ai beaucoup aimé la première partie, dans ce qu'elle a de vision hallucinée, ces images de noyés-zombies qui attaquent les bateaux, cette profusion de créatures marines, les sirènes noires, tout cela me fait penser à une rencontre de Maldoror avec John Carpenter (Celui de Fog, avec ses pirates-fantômes cachés dans le brouillard, qui attaquent les côtes). Comme Cancéreugène, c'est sans doute le texte que je préfère parmi ceux que j'ai lu de toi.

Ensuite, je trouve le discours écolo, certes justifié politiquement, mais du point de vue de la narration, tu insistes un peu trop, et cela alourdit l'ensemble.

Et aussi comme Cancéreugène, la seconde partie, qui raconte la révolte des noyés, devient trop confuse à mon goût. On y trouve encore le coté halluciné dans la description apocalyptique, mais j'ai eu un peu de mal à accrocher au bout d'un moment.

Plus gênant, je trouve que les rapports avec le roman originel sont assez vagues : la baleine blanche apparaît d'un coup, on comprends mal ce qu'elle représente : tu donnes une explication en commentaire, mais sinon, je crois que le lecteur ne le comprend pas tout seul.

Paulux a écrit: J'ai été surpris d'apprendre que cet ouvrage qui date de 2 siècles bientôt dénonçait déjà la pêche intensive et ses risques

Oui, il semble qu'il y ait de ça dans Moby Dick, mais aussi une signification métaphysique, sur la vengeance et la haine. Achab est, dans la Bible, le nom d'un roi considéré comme impie, parce qu'il a fait construire un temple consacré à Baal, pour sa femme païenne Jézabel. La baleine pourrait représenter le Leviathan biblique, qui incarne le chaos originel. Et dans le célèbre film qu'en a tiré John Huston en 1956, la baleine est carrément une métaphore de Dieu, mais d'un Dieu cruel qui persécute les hommes, et Achab, en poursuivant la baleine, veut éliminer Dieu... Comme vision hallucinée, il y avait de quoi faire !


Voila, donc, je trouve ton texte bien écrit, avec un grand souffle dans la première partie, j'ai plus de mal dans la seconde, mais il y a de très bonne choses !


Dernière édition par Paladin le Mer 20 Déc 2017 - 22:28, édité 1 fois


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10550
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme des noyés

Message par paulux le Mer 6 Déc 2017 - 12:50

Merci Paladin pour ce très gentil retour, et toutes ces explications très intéressantes. Il faudrait que je me plonge dans ce roman légendaire... Je note aussi que la deuxième partie serait à revoir. Vu qu'il s'agit de "reprise" d'une oeuvre existante, je ne sais pas si ça en vaut la peine. Mais merci quand même Cool
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 701
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 40
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme des noyés

Message par Paladin le Mer 6 Déc 2017 - 13:33

Tu peux le reprendre, vu que justement les rapports avec l'oeuvre existante sont assez vagues, et que de toute façon, cette oeuvre est dans le domaine public !


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10550
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme des noyés

Message par paulux le Mer 6 Déc 2017 - 16:45

J'en ferai sûrement un récit plus vaste, sans baleine blanche, lol !
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 701
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 40
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme des noyés

Message par ManiaxSkell le Lun 11 Déc 2017 - 22:42

Je n'aurai pas grand-chose à rajouter par rapport aux remarques précédentes, je rejoins l'avis de Paladin en ce qui concerne le propos "engagé", qui, je pense, aurait largement gagné à être traité de manière moins directe.
Au-delà de ça, j'ai trouvé que c'était bien écrit et j'ai envié ta prose dès le premier paragraphe. Bien que les descriptions soient assez précises et spécifiques, je me suis représenté des décors "nébuleux", comme si je les voyais déformés au travers de l'eau virevoltante. Le propos de ton personnage aide à créer une ambiance tout à fait pertinente et intrigante pour les besoins du récit. Et bien que le dénouement manque un peu à se faire ressentir comme un réel "momentum", le mode de focalisation choisi me permet de passer outre cette frustration car, quand le narrateur est le personnage principal, j'ai l'impression que l'enjeu est de davantage explorer ses émotions.
Cela pourrait constituer une bonne piste pour toi ! Lovecraft écrivait souvent à la première personne et c'est ainsi qu'il parvenait également à créer des atmosphères bizarres et jouer avec l'imagination du lecteur. En tous cas, je constate qu'outre le fait d'avoir été un peu restreint par les règles du concours (ce qui est normal), tu sembles avoir plus d'une corde à ton arc et dispose de moult discours à partager !

Spoiler:
C'est aussi une infiniment meilleure réinterprétation de Moby Dick que la version 21ème siècle produite par la Asylum !
avatar
ManiaxSkell
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 100
Date d'inscription : 05/10/2017
Age : 23
Localisation : Terres glaciales de Belgique.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme des noyés

Message par paulux le Mer 13 Déc 2017 - 7:03

Merci ManiaxSkell pour tes commentaires. Oui, cet exercice était vraiment très enrichissant. Une fois passée la difficulté de trouver une oeuvre qui inspire, on arrive au final à des résultats très sympathiques et auxquels on ne se serait pas attendus !!
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 701
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 40
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme des noyés

Message par Nao76 le Mer 20 Déc 2017 - 11:23

Un joli texte dont la référence m'est parfaitement inconnue. J'en ai entendue parler mais je n'en ai jamais lu une ligne.
J'aime l'univers de ces noyés et la bataille finale.

Les descriptions sont sympas mais j'ai eu un peu de mal à rentrer dans le texte, à visualiser les choses que tu nous montrais.


"Quand la main abandonna les caresses et commença à tordre, à forcer et à tirer, ça ne la surprit pas. D'une étrange façon, elle accueillit la douleur avec gratitude. Une douleur concrète était plus facile à gérer que la terreur dans l'attente de l'inconnu."
Le prédicateur, Camilla Läckberg
avatar
Nao76
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 201
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 31
Localisation : sous la pluie.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme des noyés

Message par Tak le Mer 20 Déc 2017 - 15:39

En ce qui me concerne, j'ai trouvé cette revisite très originale et plutôt plaisante.
Dès le début, tu crées un univers particulier, et sortant vite des sentiers battus. On se demande où tu nous embarques, mais l'idée ainsi que le propos général m'ont beaucoup plu. Puis, arrivé à un peu plus de la moitié, tu nous balances enfin ta référence au roman original et là... ben c'est toujours aussi sympa, mais on a presque l'impression de partir dans une autre direction.
Ce n'est pas un défaut en soi, mais avec le recul j'ai presque eu l'impression que tu voulais caser deux récits différents dans la même histoire. Peut-être atteint-on ici la limite du concours : en effet, beaucoup ont voulu revisiter le roman choisi en créant tout un univers autour, souvent de façon assez audacieuse (je pense ici au texte de paladin, par exemple), mais à vouloir s'affranchir de l'histoire originale en réinventant complètement le cadre, on arrive souvent avec des textes trop ambitieux pour les 30 000 signes demandés.
Le problème se pose là aussi (enfin, en ce qui me concerne), avec ce texte qui à vouloir exposer trop longuement son concept et sa mythologie, finit par laisser finalement peu de place aux thématiques de l'histoire revisitée
Spoiler:
ici, Moby Dick, en l’occurrence.

Reste une plume agréable et rythmée et cet univers très original qui donne une couleur particulière à l'ensemble. J'ai moins été emballé par la fin (notamment pour les raisons évoquées plus haut) mais je reste quand même sur une très bonne impression.
Tu as des idées paulux et un imaginaire foisonnant qui me plaisent beaucoup ! (déjà, j'avais trouvé ton idée pour le concours HS "Corps" excellente). Quelques tournures un peu maladroites et coquilles ici ou là, mais rien de rédhibitoire, pour ma part.
Une belle participation, qui aurait bien mérité deux ou trois pages supplémentaires pour aller au bout de son propos. Mais encore une fois, j'ai adoré l'approche de cette revisite.
Bien joué, paulux ! Wink


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3503
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme des noyés

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum