Au menu

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Au menu

Message par Tobermory le Mer 9 Aoû 2017 - 16:28

Un des textes les plus étranges de ce jeu, avec une chute surprenante. Bien écrit dans l’ensemble malgré quelques maladresses, virgules en trop (comme dans C'était aujourd'hui l'occasion, de devenir quelque chose d'autre et guillemets inutiles.
Spoiler:
Si je n’ai pas totalement adhéré, ça n’est pas à cause de ces imperfections mineures, mais parce que les motivations du personnage me sont demeurées opaques. Qu’il cherche à changer en s’amputant de parties de son corps, je comprends, c’est même une très bonne  idée ( de l’auteur, pas forcémentdu personnage ! ) Par contre je ne comprends pas ce que ça lui apporte de  les ingérer. Un bon texte malgré ces réserves.
avatar
Tobermory
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 121
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 66
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au menu

Message par Tak le Jeu 10 Aoû 2017 - 23:37

J'ai beaucoup aimé ce texte qui nous envoie une succession de "faux" signaux, avant de nous amener brusquement dans une nouvelle direction. C'est bien écrit (malgré les petites choses relevées ici ou là) et plutôt bien rythmé. Et je dirais même que c'est l'un des rares textes de ce concours qui ne souffrent pas du format imposé.
Plus court, ça n'aurait été qu'une saynète dénuée de contexte, plus long l'aurait inutilement alourdi. En l'état, j'ai trouvé le calibrage de ce texte tout à fait approprié aux limites de signage demandées. Et j'ai bien aimé cette idée de "rétractation", comme s'il s'agissait de la seule façon de s'accepter pour le personnage, en disparaissant en lui-même. L'idée est plus riche et porteuse de sens qu'elle n'y paraît à première vue.

Bref, là encore une très bonne participation, qui démontre bien l'étendue et la diversité des talents de l’Écritoire. Joli coup, Purple !


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2595
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au menu

Message par mormir le Ven 11 Aoû 2017 - 23:07

Beurk ! Bien glauque, mais une fichtrement bonne idée ! Comment ce type gère-t-il la douleur en se découpant lui-même . Cela devrait l'empêcher d'agir, non ? Merci pour cette lecture… savoureuse Smile


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2232
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au menu

Message par Purple-fan le Sam 12 Aoû 2017 - 13:03

Merci de vos commentaires ! <3

Zaroff: Merci. Possible en effet, je pensais faire quelque chose de plus long à la base, j'ai pas mal retravaillé le texte, et ca fait un moment que j'ai pas écris, du coup je te crois sur le côté brouillon.

Paulux: Ah, bah dommage. Merci quand même de ta lecture et de ton commentaire. Smile

Raven: Oui, ma marraine n'a pas arrêté de me passer un savon pour les virgules. Rolling Eyes

Paladin: Je voulais rester un peu plus subtil. A la base, j'avais même décrit la préparation du doigt, et je voulais écrire le moment où il mange. mais je sais pas pourquoi, ca allait pas, mais alors pas du tout. Ca plombait tout le texte en fait. Donc j'ai laissé tomber.

Tobermory: Les couper ca lui suffit pas, c'est l'idée de se rétracter qui le séduit. Se couper en morceaux, c'est toujours se voir, ou alors savoir qu'on a enterré le morceau quelque part dans le jardin. L'ingérer, c'est le digérer, le faire disparaitre, se rétracter...ou faire comme un retour en arrière, l'inverse de grandir, viellir, exister, pour lui c'est se manger, se rétracter et pas juste se découper et laisser les morceaux quelques part.
J'espère avoir été claire. Wink

Tak: Il aurait du être plus long, mais finalement je me suis rendu compte que 1: je pourrais pas tout dire et présenter comme je le voulais à causes des signes, 2: l'idée de base étant de manger un morceau par jour, et rentrer dans une routine, ca allait pas faire du bien au texte.
Je trouve aussi qu'il a sa taille (pas besoin de grandir, ou de se rétracter pour ce texte :mrgreen: ).
Merci. ^^

Mormir: Merci. Smile Hum, je crois qu'on peut dire qu'il est motivé. Il se déteste tellement, qu'il est près à endurer la douleur. Mais c'est sûr que quand il se saura bouffé tous ses doigts ou mains, la douleur, ainsi que le côté pratique va peut être le limiter. J'ai même une idée gore et grotesque de sa fin, mais sur ce coup, chacun imagine ce qu'il veut.




avatar
Purple-fan
— — Impératrice pourpre — — Disciple de Square Enix
— — Impératrice pourpre — —  Disciple de Square Enix

Messages : 2780
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 20
Localisation : Gironde

http://kylie-darkworld.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au menu

Message par Kaliom Ludo le Mer 16 Aoû 2017 - 15:04

J'ai beaucoup aimé ce texte, tout en le trouvant glauque. Avec le titre et le thème du concours, j'anticipais un peu ce que j'allais lire et au final j'ai été surpris de découvrir "le menu".

J'aime bien quand on me balade et j'ai donc passé un bon moment de lecture. Reste que le thème me dérange un peu et que je ne peux pas m'empêcher de souffrir en pensant aux mutilations que Damian s'auto-inflige... Embarassed

Un petit coup de cœur pour moi !

avatar
Kaliom Ludo
Apprenti égorgeur

Messages : 8
Date d'inscription : 02/08/2017
Age : 37

http://motsetlegendes.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au menu

Message par François Fischer le Mer 16 Aoû 2017 - 16:10

Ambiance et style glauque à souhait pour cet excellent récit. Le thème est parfaitement respecté et l’idée sous-jacente (la détestation de soi jusqu’à se faire disparaître morceau par morceau) lui donne une valeur supplémentaire. Encore bravo !
avatar
François Fischer
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 176
Date d'inscription : 27/12/2014
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au menu

Message par Murphy Myers le Mer 16 Aoû 2017 - 17:02

Dernière lecture du concours pour moi. Le meilleur pour la fin ? Je n'ai pas encore fait mon classement donc je sais pas encore, mais parmi les 4-5 textes qui vont batailler dans mon podium, je pense que le tien trouvera facilement sa place.

Je ne vois presque rien à redire en fait. On entre facilement dans la tête du personnage, on ressent bien son dégoût de lui-même, et tout ça en quelques lignes à peine.
J'adore l'idée : la fin ne m'a pas totalement surpris dans le sens où c'est la suite logique du cheminement qu'on voit en 1ere partie, mais ça ne m'a pas dérangé du tout. J'aime aussi beaucoup le découpage (sans mauvais jeu de mot) Préparation/Dégustation.

Il y a juste la 1ere phrase "Il resta" qui me parait bizarre. J'aurais dit "restait", je sais pas pourquoi.

Bref, on m'avait à l'époque vendu les livres sur Hannibal Lecter comme une lecture insoutenable et je n'y avais pas du tout trouvé mon compte (sans doute qu'on me l'avait trop sur-vendu, je n'ai pas trouvé la lecture si malaisante que ça). En comparaison, ton texte me parait bien plus fort en terme de gore et d'ambiance malsaine. Et l'auto-cannibalisme est effectivement assez peu utilisé en fictions gores (je suis loin d'être un expert mais les films de cannibales me paraissent 10 fois plus nombreux que ceux avec des auto-cannibales). Donc en gros, ça fait autant de points gagnés à mes yeux pour ton histoire. Je crois que tu avais déjà lorgné du côté du gore dans un concours précédent, avec une reprise en rouge d'Alice au pays des merveilles. "Au menu" va encore plus loin dans ce genre et montre encore une fois que le gore te va très bien.


La forme dans le noir - 20 minutes avant la tombe

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2968
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au menu

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum