A corps perdus

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: A corps perdus

Message par François Fischer le Mer 16 Aoû 2017 - 16:09

Idée et ambiance originale pour ce texte au ton décalé, servi par un style efficace et se concluant en toute beauté sur une note humoristique. Du bon boulot pour une agréable lecture.
avatar
François Fischer
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 177
Date d'inscription : 27/12/2014
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: A corps perdus

Message par Tobermory le Lun 28 Aoû 2017 - 10:19

Catherine Robert a écrit:Intéressant et même assez amusant. Quelques maladresses, pas grand chose, peut-être un peu la syntaxe (ou la sémantique, je mélange toujours) dans le début. J'aime bien la toute dernière phrase et les noms des cocktails au début.
L'histoire s'écoule de façon logique sans donner l'impression d'aller trop vite ou trop lentement, ce qui est toujours difficile dans un texte limité à 5000 sec.
Donc, un bon texte, léger et agréable, peut-être un peu trop léger pour moi, mais ce n'est qu'une question de goût personnel.
Je suis dubitative sur le respect du thème. Je dois y réfléchir encore un peu.

Merci pour ce commentaire. J'accepte très bien le qualificatif de "Léger". je n'ai pas eu d'autre ambition que d'écrire une fantaisie fantastique à dominante humoristique ainsi qu'un hommage aux chats, créature dont je suis fan.
Peux-tu me dire ce que tu as trouvé maladroit ? En général si je ne remarque pas ce genre de chose à la première relecture, je continue à passer à côté chaque fois.

Blahom a écrit:Le thème me semble respecté : en effet, le corps est omniprésent dans cette histoire, corps disgracieux du narrateur, corps parfait de Julie, corps du félin, corps du sauveur.
Un texte admirablement écrit et empreint de légèreté, sorte de "Dr. Jekyll chez les chats".
Et puis, la carte des cocktails du troquet fait sacrément envie... Laughing
Pour moi, ce sera un Cthulhu on the rock.

Merci Blahom et content que tu aies apprécié. "Dr. Jekyll chez les chats" me convient très bien. Et d'accord pour te servir un Cthulhu on the rock Les tentacules seront en amuse-gueules.

Cancereugène a écrit:J'aurais pris le même cocktail...
Toutefois, après réflexion, l'idée de passer une nuit sous forme de poulpe ne serait peut-être pas si intéressante que ça !

L'histoire est très légère, c'est amusant, un peu cliché sur la partie chat, mais cela ne me dérange pas plus que cela.
Histoire:
J'avoue avoir un peu deviné le dénouement ; cependant côté réalisme, que la femme prenne un chat errant, lui offrant le cadavre d'une souris, avec elle dans son lit, cela me laisse dubitatif. Pour le côté insolite, par contre, je comprends tout à fait ce choix.

Au final, c'est sympa à lire, ça ne mange pas de pain !

Merci pour ce commentaire. Je n'ai pas spécialement cherché le réalisme, mais je ne trouve pas invraisemblable que la jeune femme se prenne d'affection ( et plus si affinités  :mrgreen: ) pour ce chat inconnu : il est courant qu'un chat vienne faire admirer sa proie à son maitre ( si on peut parler de maître pour un chat). C'est une marque d'amitié, et le chat qui le fait ne va sûrement pas se montrer agressif.
avatar
Tobermory
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 191
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 67
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: A corps perdus

Message par Nao76 le Lun 28 Aoû 2017 - 14:58

J'ai trouvé ton texte très agréable à lire, j'aime certaines de tes tournures de phrases, notamment la dernière.
Bien que novice dans le domaine des concours, je pense que le thème est bien respecté.


"Quand la main abandonna les caresses et commença à tordre, à forcer et à tirer, ça ne la surprit pas. D'une étrange façon, elle accueillit la douleur avec gratitude. Une douleur concrète était plus facile à gérer que la terreur dans l'attente de l'inconnu."
Le prédicateur, Camilla Läckberg
avatar
Nao76
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 201
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 31
Localisation : sous la pluie.

Revenir en haut Aller en bas

Re: A corps perdus

Message par Tobermory le Mar 29 Aoû 2017 - 7:27

@ Amaranth : merci pour ta critique. Déjà j'apprécie qu'elle comporte des éléments positifs. Le mélange de style soutenu et de langage parlé très familier, je pense que ça peut être intéressant mais c'est très délicat à manier et sans doute qu'ici le cocktail n'était pas réussi ( contrairement à ceux du bar:mrgreen: )

@ Paladin : merci pour ce commentaire constructif. Pour ce texte, je suis parti sur l’idée assez simple de l’homme qui profite de son changement d’apparence pour satisfaire ses fantasmes et se retrouver dans le lit de la femme qu’il aime, ce qui impliquait d’évacuer rapidement les sensations proprement félines. La piste que tu proposes est très intéressante, elle permettrait de casser le fil de l’historiette attendue.

@ Perroccina : merci pour ces remarques pertinentes. Je m'étais en posé les questions que tu soulèves en écrivant le texte. Je suppose que le patron sert aussi des breuvages "normaux" et que jusqu'ici le narrateur n'avait pas eu le courage de tenter ces cocktails spéciaux. Pourquoi ceux qui ont déjà expérimenté n'en parlent pas, peut-être de peur qu'on les prenne pour des fabulateurs. Le format ne m'a pas permis de développer cet aspect et au fond ça valait sans doute mieux.
avatar
Tobermory
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 191
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 67
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: A corps perdus

Message par Tobermory le Mar 29 Aoû 2017 - 9:28

Merci Françoise GRDR, que tu considères ce texte comme "décalé" n'est pas pour me déplaire...

Merci Purple-fan. Piégé par le patron et sa fille : hypothèse intéressante. Dans ce cas, ils lui ont offert un souvenir inoubliable ! J'aimerais bien être transformé en chat, au moins temporairement.

Merci Zarof, ça fait plaisir ce commentaire de quelqu'un d'aussi doué pour l'écriture !
avatar
Tobermory
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 191
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 67
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: A corps perdus

Message par Tobermory le Mar 29 Aoû 2017 - 10:37

Merci Paulux. En effet, certaines transitions auraient été moins expéditives avec un format plus long. Le fantasme d'alcolo, je prends aussi, c'est toujours intéressant de voir son texte vivre différemment dans la tête des autres.

Merci Tak, d'autant que tu es le seul à voir un côté positif aux ruptures de style.
Le surréalisme, Vian, Queneau, Marcel Aymé (y compris bien sûr la délicieuse fantaisie des "Contes du chat perché" :mrgreen: ), tout ça fait partie de ce que j'aime.

Merci Mormir. La prochaine fois je veillerai à épicer davantage mes cocktails. :mrgreen:
avatar
Tobermory
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 191
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 67
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: A corps perdus

Message par Tobermory le Mar 29 Aoû 2017 - 15:48

Merci Murphy Myers pour cette critique détaillée. C'est vrai que les impressions du narrateur quand il découvre sa nouvelle morphologie sont réduites au minimum. J'aurais certainement développé davantage dans un format plus confortable. C'est une des difficultés - et aussi l'intérêt - des formats courts, il y a des choix rigoureux à faire sur ce qu'on approfondit et sur ce qu'on laisse de côté. Et bien sûr on peu se planter.

Merci Kaliom Ludo. Tout à fait d'accord avec toi, dans un format plus long, il aurait été intéressant de développer ces points. Mais je suis très heureux que tu aies lu ce texte tel qu'il est avec plaisir.

François Fischer a écrit:Idée et ambiance originale pour ce texte au ton décalé, servi par un style efficace et se concluant en toute beauté sur une note humoristique. Du bon boulot pour une agréable lecture.

Merci François Fisher pour ce commentaire... très agréable à lire.
avatar
Tobermory
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 191
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 67
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: A corps perdus

Message par Raven le Mer 30 Aoû 2017 - 15:47

Un double Horla pour moi ! (sans alcool...) (et sans effets secondaires)

Je suis toujours surprise par tes textes, et je dois dire que plus le temps passe plus je les trouve aboutis. Celui-ci est mon gros coup de cœur. Certes, la fin est attendue et logique, après tout on sait dès le début que les effets seront provisoires, mais ça ne gêne en rien le plaisir de la lecture, tu parviens même avec l’exclamation finale à nous ménager une petite surprise qui nous fait sourire. Le début... Sacré début ! Un vrai régal. Les descriptions, le style (et l’emploi juste de fabulation là où beaucoup auraient mis affabulation – en revanche, j’ai tiqué sur les délices « félins », et sur la répétition de cet adjectif vers la fin), tout est parfait. Cette entrée en matière, ce décor, ces clins d’oeil fantastiques m’ont directement accrochée, à partir de là il ne te restait plus qu’à faire le boulot. Et tu t’acquittes de la tâche sans faux pas. Alors, bien sûr, tu aurais pu mieux marquer le thème en insistant sur la transformation et les nouvelles sensations qui vont avec, mais il aurait fallu rogner sur autre chose et il n’y a rien à retrancher à ce texte, alors on dira que tu es dans le thème, plus aurait été bien, mais c’est suffisant pour respecter le contrat. Quant au reste, ce n’est que du bonheur : il y a de la poésie et surtout beaucoup de musicalité dans ta prose, j’ai passé un très agréable moment, comme si tu m’avais embarquée avec ton cocktail et relâchée au mot fin, une fois les effets dissipés. Beau boulot, c’est avec ce texte en particulier que je réalise à quel point le classement sera dur car il va me falloir faire des choix, et donc renoncer à certains...


Quiconque lit la présente ligne sait que L'Hiver Vient.
avatar
Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 4564
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 42
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: A corps perdus

Message par Tobermory le Dim 3 Sep 2017 - 10:11

Nao76 a écrit:J'ai trouvé ton texte très agréable à lire, j'aime certaines de tes tournures de phrases, notamment la dernière.
Bien que novice dans le domaine des concours, je pense que le thème est bien respecté.
Merci Nao pour cette appréciation

Un grand merci, Raven, pour ton commentaire. Ce n'est pas "in cauda venenum", c'est tout le contraire : le meilleur pour la fin.

Pour les "délices félins", je suis confus; j'avais perdu de vue la règle des "amours, délices et orgues".

La" nature féline" de la dernière phrase : il m'a semblé indispensable à l'efficacité de ce trait d'humour de jouer sur l'hostilité proverbiale Chien/chat. C'est peut être le "félin" quelques lignes plus haut que j'aurais pu éviter.
Merci encore pour cette appréciation très positive et ces remarques pertinentes.

Et entendu, je te sers un double Horla sans alcool ( le principal ingrédient étant logiquement un grand verre de lait.)
avatar
Tobermory
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 191
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 67
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: A corps perdus

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum