Décors en corps

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Décors en corps

Message par Cancereugène le Mar 1 Aoû 2017 - 21:32

J'ai bien aimé l'ambiance mortifère qui se dégage du texte. Sur le fond, le thème est bien exploité même si je ne peux m'empêcher d'avoir le sentiment qu'il est surexploité ; trop d'histoires décrivant une fin du monde, transmettent ce genre de désespérance. J'ai lu récemment Les bienveillantes, auto-biographie (de fiction) d'un officier nazi, qui décrit des scènes d'exécution, de gazage et de crémation, aussi mécaniquement que tu le fais ici, avec la froideur pragmatique qui te caractérise lorsque tu abordes ce genre de sujet. C'est vraiment très bien fait, je n'ai pas grand chose à dire sur la forme, tu fais le boulot comme d'hab' pour une histoire noire de chez noire, qui se termine avec la maxime ténébreuse bien connue des punk et des gothiques "no future"...
J'ai beaucoup aimé.
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1790
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Paris

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décors en corps

Message par Catherine Robert le Mar 1 Aoû 2017 - 21:43

Tu as raison, le thème de l'extinction humaine de toutes les façons possibles et imaginables est un thème en vogue depuis la seconde guerre mondiale (peut-être même avant, mais je n'ai pas assez de culture que pour l'affirmer). C'est une peur collective des hommes et les auteurs (que ce soit en films ou en livres) s'en sont emparés.
Il est donc difficile de faire très original sur le sujet. J'ai choisi pour le coup de ne pas chercher les causes, à quoi bon, elles auraient déjà été utilisées dans une autre fiction, et de me concentrer sur la toute fin du monde, les tous derniers instants du dernier homme en espérant ainsi proposer un peu autre chose que ce qu'on voit en général dans le genre. Mais je suis persuadée qu'il y a moyen de trouver des auteurs qui ont déjà exploré cette voie également.
Mais si tu as beaucoup aimé, et bien, moi je suis très contente.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9060
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décors en corps

Message par Paladin le Mer 2 Aoû 2017 - 10:51

J'ai moyennement accroché, mais c'est un peu difficile de dire pourquoi, parce que l'écriture et la narration sont très bonnes, et ces images d'accumulation de corps sont horriblement bien rendues. Je dirais que c'est peut-être l'absence d'une "vraie" chute : bien sûr, il y a une chute, mais peut-être que j'ai du mal à apprécier quand elle n'est pas surprenante, puisque finalement, on est dans la logique de ce qui vient avant... C'est très bien écrit, mais il me manque quelque chose.

J'ai pensé, arrivé à la fin, à cette nouvelle que tu avais écrite à quatre mains avec Zaroff, sur le Manoir. Parce que la fin était la même :
Spoiler:
disparition du dernier humain
et que ça m'avait laissé sur le même sentiment d'insatisfaction.

Enfin, tu vois, c'est pas tant ton texte qui ne me plait pas, c'est un sentiment très personnel que me laisse cette fin...


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9836
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décors en corps

Message par Catherine Robert le Mer 2 Aoû 2017 - 14:46

Je comprends tout à fait ton sentiment. C'est un sentiment partagé par beaucoup de lecteurs (et moi aussi de temps en temps) : la surprise de la chute. En même temps, j'aime bien aussi quand la fin est la suite logique de ce qui précède et sur certains textes, elle est, je pense, la fin qui convient. Et puis aussi, il vaut mieux des fois une fin en accord avec le texte, qui ne surprendra pas, mais qui évite le risque de se planter avec une chute qui surprendra mais pas dans le bon sens, et c'est une chose qui arrive très souvent. Et comme je ne suis pas très douée pour dégoter de belles chutes, je ne vais pas dans le risque.
Pour finir, je n'avais, et n'ai toujours pas, d'idée de chute surprenante/retournement de situation.
Mais c'est un débat qui dure depuis des années, entre ceux qui estiment qu'une nouvelle doit obligatoirement avoir une fin à chute qui donne un autre éclairage au texte, et ceux qui pensent que ce n'est pas obligé. Perso, je me situe dans le deuxième groupe. Je pense qu'à trop vouloir toujours surprendre, au bout on arrête d'être surpris, surtout dans le cas de lecteurs lisant beaucoup de nouvelles (le cerveau finit par être formaté à chercher, inconsciemment même, à trouver la chute, et la trouve du coup souvent).
Je pense qu'il faut des deux écoles, ce qui permet du coup de surprendre avec une non-surprise.
Cela-dit, tout cela ne veut pas dire que ma fin soit la meilleure. Mais je ne sais pas si j'ai envie de chercher une chute à mon histoire. Je voulais raconter l'extinction avec un côté sans espoir qui va jusqu'au bout de son propos. Un peu : "tu croyais que c'était un rêve, un jeu, ou que sais-je, mais non, tu n'as rien, tu boiras l'horreur jusqu'à la lie, et tu repartiras sans une miette de réconfort". Ça va aussi dans ce que j'aime écrire, je n'atténue pas le dur, je le montre réaliste, et souvent impossible à contrer. Parce que c'est souvent ainsi, le mal gagne. Or j'ai toujours trouvé qu'on nous montrait trop souvent le bien venant à bout du mal.
Bon, j'ai blablaté là, mais je le redis ton sentiment est compréhensible.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9060
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décors en corps

Message par Paladin le Mer 2 Aoû 2017 - 22:00

Je ne dis pas qu'une chute doit absolument être surprenante : je pense qu'elle peut être comme la tienne. C'est juste un ressenti personnel, j'ai du mal quand la chute n'amène rien de nouveau. Mais ça n'enlève rien aux qualités de ton texte.


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9836
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décors en corps

Message par Catherine Robert le Mer 2 Aoû 2017 - 22:02

Non, non, je sais bien que ce n'est pas ce que tu dis, c'est juste moi qui suis partie en digression. Dès qu'on me tend une perche, peux pas m'empêcher, faut que je la saisisse. Rolling Eyes


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9060
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décors en corps

Message par Zaroff le Ven 4 Aoû 2017 - 18:08

Pas convaincu par le titre non plus. Mais c'est un texte sympa comme tout, même si on devine la fin assez vite. On reconnaît le style de Catherine dès les premières lignes et on se laisse vite embarquer. Beau boulot.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

Motor City is burning, babe !
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12530
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 45
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décors en corps

Message par Amaranth le Sam 5 Aoû 2017 - 15:11

J'ai bien aimé, c'est noir, bien écrit, mais un peu classique. J'ai été un peu perdue par quelque chose :
Spoiler:
Au début, tu dis plusieurs fois qu'il a l'impression qu'on l'oblige à faire ce qu'il fait, ce qui laisse entendre qu'il a des employeurs, ou en tout cas des genre au-dessus de lui hiérarchiquement. J'aime bien l'idée du dernier homme sur terre qui passe son temps à enterrer les morts, mais j'aurais préféré qu'il le fasse de lui-même, comme une habitude. Un truc sans vraiment de sens, un peu absurde et en même temps logique, et j'aurais alors mieux compris qu'il était tout seul, ce qui aurait donné plus de force à ton récit. Enfin, à mon avis.
Mais ça reste un bon texte, que j'ai pris plaisir à lire.


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1857
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décors en corps

Message par Catherine Robert le Mar 8 Aoû 2017 - 10:37

Et oui Zaroff, on se connaît depuis tellement longtemps maintenant qu'on ne se surprend plus, on se reconnaît aux premiers mots. Mais si tu as aimé, bin moi, je suis contente.
Merci aussi à toi Amaranth. Oui, il y a, peut-être, un peu contradiction entre le côté obligation et le côté dernier homme. Il aurait peut-être fallu que je rajoute un peu de détails pour bien montrer qu'au départ il est obligé et qu'ensuite, c'est devenu une sorte d'habitude absurde, qu'il n'y a plus personne pour continuer à le forcer à entasser les corps.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9060
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décors en corps

Message par Tak le Mer 9 Aoû 2017 - 23:10

Dans le mille, Cath.
Le style est impeccable, sans fioritures et sans un pet de gras. De ce coté-là, rien à dire on frise vraiment l'excellence. Et du coup, j'ai envie de dire que le fond suit la forme : la situation décrite est définitive et désespérée et tu nous la fais ressentir avec un minimum d'effets. C'est viscéral. On sent tout l'accablement du personnage et le néant qui ronge un monde courant à sa perte.
Oui, le thème n'a rien d'original, mais tu l'explores avec ta vision et ta voix propre, lui donnant ainsi un impact décuplé. Et le format est tout à fait adapté pour un texte de ce type.

Bref, j'ai vraiment été emballé par cette proposition.
Seul petit bémol : le titre, que je trouve un peu faible comparé au contenu (et pas si proche que ça de la réalité décrite ici). Un titre plus court et accrocheur en un seul mot conviendrait mieux... mais c'est juste pour chipoter, hein Rolling Eyes
De ce que j'ai lu, c'est pour l'instant le texte que j'ai préféré. Excellent !


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2827
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 35
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décors en corps

Message par Catherine Robert le Jeu 10 Aoû 2017 - 0:01

Et bien, merci. Très contente que mon texte t'ait plu. Le titre ne me plaît pas des masses masses non plus. Je cherche encore autre chose (ça peut prendre du temps).


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9060
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décors en corps

Message par Tak le Jeu 10 Aoû 2017 - 0:07

"Épitaphes"... ça sonne bien, nan ? :teube:


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2827
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 35
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décors en corps

Message par mormir le Ven 11 Aoû 2017 - 23:10

Si les corps sont omniprésents, il ne sont pas le centre, mais une conséquence de la situation. Le récit est bien tourné, agréable à lire. Moi à la place de Rick, j'aurais cessé bien plus tôt le ramassage pour m'enfuir loin de la ville. Beurk ! Une bonne histoire, merci !!!


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2238
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décors en corps

Message par Catherine Robert le Mer 16 Aoû 2017 - 13:03

Merci de ta lecture Mormir. Et moi qui le trouve soft, alors "Beurk !", j'aime bien.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9060
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décors en corps

Message par Murphy Myers le Mer 16 Aoû 2017 - 13:13

Tout comme Paladin. Je n'ai rien à redire : style, ambiance, personnage, tout est bon en soi, même très bon. La taille du texte et le style assez percutant donnent même un certain rythme quand, concrètement, il n'y a pas d'action à proprement parler, plutôt un état des lieux du monde et des pensées du personnage. C'est bien joué sur cet aspect ; ça se lit sans problème et c'est entrainant.

Je pense que ce qui m'a manqué n'est, non pas une chute, mais plus un aspect original. On le compare, à raison, à Extension de cimetière. Même schéma où on suit l'avancée du phénomène et/ou ses conséquences jusqu'à l'extinction. Sauf qu'Extension avait justement cette touche originale : le phénomène lui-même (il me semble n'avoir jamais rien vu ou lu de semblable). Ici, on pense à un virus, un peu du même genre que les films de zombies modernes bien que ça ne soit pas une affaire de mort-vivant.

Bref, du très bon mais sans ce petit quelque chose qui le démarque sur le long terme à mes yeux.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3065
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décors en corps

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum